Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Vie du site, interviews et idées d'articles » Philippe Lognoul: "Faire des sacrifices, c'est s'imposer un stress"

Philippe Lognoul: "Faire des sacrifices, c'est s'imposer un stress"

  1. Gautier Girard
    Philippe Lognoul:

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour!

    Je viens de poster un nouvel article :

    Philippe Lognoul, co-gérant de ViaVerba, ne va pas dans le concensus: selon lui faire des sacrifices au démarrage d'une société n'est pas obligatoire, ni même souhaitable.

    Philippe Lognoul: "Faire des sacrifices, c'est s'imposer un stress"

    Vous en pensez quoi ?

    A vous lire pour vos commentaires,

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 8 années #
  2. Fredo
    Philippe Lognoul:

    Membre sénior
    Rennes (35, France)
    Messages: 1,875


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Gautier, je penses que ce type d'entrepreneur fait partis des exceptions. Mais peut être travaillait il déjà plus de 10 h par jour avant de ce lancer, donc aucun sacrifice supplémentaire une fois patron. Il faut aussi voir la date de création, car à cette époque les choses étaient peut être un peux plus facile.

    Posté il y a 8 années #
  3. François
    Philippe Lognoul:

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Fredo,

    Je pense surtout que les sacrifices ne sont pas du tout les mêmes lorsqu'on se lance à plusieurs, et qu'il y a déjà une bonne partie du chemin effectuée avant la création proprement dite... ce qui semble ici le cas de Philippe. Malheureusement, ça ne se passe pas toujours comme ça.

    Posté il y a 8 années #
  4. Fredo
    Philippe Lognoul:

    Membre sénior
    Rennes (35, France)
    Messages: 1,875


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pour ce qui est des sacrifice, je penses que François Pinault ne doit pas en faire beaucoup lorsqu'il rachète une société, mais nous sommes à mille lieux de la réalité du petit entrepreneur qui met toute ses économies dans sont projet et qui de plus aura peut être emprunté à ses proches.

    Posté il y a 8 années #
  5. Florian Torres
    Philippe Lognoul:

    Membre habitué
    Montgeron (91, France)
    Messages: 54


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Mouais ... les sacrifices se font forcément, et peuvent se faire à n'importe quel niveau. Que ce soit au niveau familial, économique, personnel, on fait forcément des sacrifices quand on décide de se lancer en tant qu'entrepreneur.

    Maintenant c'est sûr que quand on a déjà l'argent, les relations et les clients, les sacrifices et la dose de stress sont forcément moindre.

    Tant mieux pour lui si il a réussi sans stress, mais il ne faudrait pas se faire de fausses idées, être entrepreneur c'est savoir s'accommoder des sacrifices et du stress et transformer ça en force.

    Posté il y a 8 années #
  6. Sylvie Russillo
    Philippe Lognoul:

    Membre sénior
    Saint Ouen l'Aumône (95, France)
    Messages: 529


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Cela dépend ce que l'on appelle un "sacrifice". Nous pouvons nous priver de certaines choses notamment matérielles sans que cela soit douloureux. Cela ne procurera pas de stress. Pour certains c'est inenvisageable.
    Si l'on choisi un milieu où quelque chose qui nous plaît ce n'est pas forcément un sacrifice non plus d'y passer du temps. maintenant dans une entreprise il y a forcément des choses qui ne nous plaisent pas.
    Pour ma part le stress se situera toujours au niveau de l'argent, la peur de ne pas pouvoir assurer ses responsabilités au niveau familial donc oui la préparation peut-être longue avant la création.

    sylvie95
    Posté il y a 8 années #
  7. Gautier Girard
    Philippe Lognoul:

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour!

    En effet à chacun sa définition de sacrifice mais créer une entreprise sans faire aucun sacrifice me paraît également ambitieux.
    On apprend dans le même article que l'associé de Philippe avait deux journées en une seule : le jour chez son employeur, la nuit pour son compte.

    Pour moi c'en est un. :-)

    Mais le fait de savoir qu'il y a quelqu'un à côté pour partager les soucis, se re-motiver l'un l'autre est en effet source de stabilité et de modération.

    Posté il y a 8 années #
  8. Géraldine Lebeurier
    Philippe Lognoul:

    Membre passionné
    Cluses (74, France)
    Messages: 378


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour tout le monde,
    En effet chacun sa définition du sacrifice et chacun sa vision des limites..
    Il y a quand même un lieu commun dans l'entrepreunariat ,c'est cette idée que se mettre à son compte = difficultés =sacrifices =nuit d'enfer..je connais un certain nombre de salariés dans le même état que nous, qui vivent une pression de dingue et qui subissent ça pour moi c'est la définition du sacrifice (sacrifier son temps, son énergie dans un boulot abject sans aucune reconnaissance, c'est moi que je sacrifie)
    Alors oui je sais ce que vous allez me dire(si si je lis dans les cerveaux à distance ) quand on est patron c'est dur..oui je confirme c'est dur..mais nous avons saisis une chance ,une opportunité de décider par nous mêmes de la vie que nous souhaitons mener, de se réaliser, de donner un sens..et ça ,de mon point de vue, c'est une étape que peu de gens sont prêt à franchir et quand nous le franchissons ce qui est difficile c'est de s'affranchir de nos mauvaises habitudes, d'arrêter de raisonner comme lorsque nous étions salariés..ce qui est vraiment difficile c'est d'accepter notre indépendance et de gérer cette liberté..
    Voilà,n'oubliez pas de dire "amen" à la fin de cette lecture !
    C'était la pensée philosophique du jour..à très bientôt pour une nouvelle chronique de l'entrepreneur positif (je suis déchainée ce matin !!!)

    Cabinet de coaching & conseil aux TPE
    Accompagnement de dirigeants et des associés
    www.oseal.fr
    Posté il y a 8 années #
  9. François
    Philippe Lognoul:

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Amen ;-)

    Bonjour Géraldine,

    Effectivement tu as raison, le boulot de salarié est parfois plus pénible que celui d'un indépendant. Stress, objectifs, cadences, conditions de travail,... Certains y sacrifient leur vie familiale. Et de ce point de vue, passer en indépendant offre un vrai confort. C'est mon cas, et je considère aujourd'hui ma vie nettement plus souriante que celle que j'avais en tant que cadre salarié de l'industrie.

    Mais ce confort ne va pas sans contrepartie (ce serait trop beau...). Pour certains le sacrifice va être l'absence de vacances pendant quelque temps, le poids de dettes supplémentaires, un abaissement du niveau de vie, des nuits blanches face à l'incertitude des revenus, des semaines bien chargées, etc. Le terme de sacrifice est peut-être un peu fort, mais des difficultés oui, à coup sûr. C'est pourquoi, comme Fredo je pense que cet entrepreneur fait partie des exceptions.

    Posté il y a 8 années #
  10. Sylvie Russillo
    Philippe Lognoul:

    Membre sénior
    Saint Ouen l'Aumône (95, France)
    Messages: 529


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    :-)) Géraldine je te suis... en ce moment j'en fais un de sacrifice: retourner à un travail qui ne me satisfait plus et qui de plus me fait perdre mon temps et mon énergie sans faire avancer mon projet, excepté sur le plan financier (c'est pour cela que je le fais)

    Posté il y a 8 années #
  11. Chantal Berton
    Philippe Lognoul:

    Membre coutumier
    Rennes (35, France)
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Peut-on parler de sacrifices lorsque l'on est passionné par ce qu'on fait. Certes, pour vivre sa passion, on ne regarde pas les heures, souvent au détriment de la vie de famille, puis petit à petit la famille participe et c'est une nouvelle énergie qui se crée. Le mot "sacrifice" peut être considéré lorsque les efforts entrepris n'apportent pas les satisfactions escomptées.

    Chantal
    Secretdedame.com
    Posté il y a 8 années #
  12. Cathy
    Philippe Lognoul:

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Je pense que certains sacrifices provoquent plutôt la fatigue. C'est un facteur fragilisant selon l'energie que l'on peut avoir, et qui peut amener à être plus sujet au stress. Mais c'est à mon avis la responsabilité qui est facteur de stress.
    Qu'on soit chef d' entreprise ou salarié, on a la responsabilité de son travail. En tant que chef d' entreprise, cette responsabilité est double car elle le concerne à titre personnel mais elle concerne aussi celle de ses salariés lorsqu'il y en a.
    Pour un salarié, cette responsabilité le concerne également bien sûr personnellement mais il y a aussi la responsabilité au regard des autres, collègues, supérieurs et employeur. Il y a dans les deux cas une notion de peur de l' échec (en plus de celle de perdre son travail), et dans une société du culte de la "réussite", c'est une pression énorme.

    Posté il y a 8 années #
  13. Cathy
    Philippe Lognoul:

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Concernant le sacrifice familial, quand on doit être absent souvent, (et ça ne concerne pas que les chefs d' entreprise), c'est un facteur qui peut être culpabilisant.. Aussi, comme la fatigue, amenant le sujet à être plus réceptif au stress. Car plus les sacrifices sont grands, plus la notion de responsabilité et peur de l'échec le sont aussi.. Je crois.

    Posté il y a 8 années #
  14. Stéphanie Bernech
    Philippe Lognoul:

    Membre habitué
    VILLENEUVE LES AVIGNON (30, France)
    Messages: 76


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Discussion intéressante pour une future entrepreneuse !!
    Pour ma part je travaillais déjà 10h par jour dans mon boulot, je ne sais pas ne pas m'impliquer donc pour moi ce ne sera pas un sacrifice de le faire pour mon compte.
    Mais effectivement je ne pense pas qu'il soit possible de ne faire aucun sacrifice quand on est jeune chef d'entreprise et notamment au niveau financier.
    Mais notre liberté en vaut la peine, non ??

    Sous-traiter votre administratif, l'ALTernative pour vous faire gagner du temps.
    www.altgestion.com
    Posté il y a 8 années #
  15. Chantal Berton
    Philippe Lognoul:

    Membre coutumier
    Rennes (35, France)
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Il n'y a aucune liberté à être à son compte. Bien au contraire. C'est un enfermement permanent et par contriario qui nous ouvre chaque jour davantage. On vit par sa profession pour sa profession. Si la passion n'est pas au rendez-vous, il n'y a pas d'avantages. Au départ, on dépense beaucoup plus qu'on ne gagne, on travaille sans répit, il y a effectivement beaucoup de stress "motivant" et épuisant. Cependant, tous les jours on apprend. On est polyvalent. On doit assimiler de nouvelels connaissances en permanence, être précurseur...

    Posté il y a 8 années #
  16. Margo Vitrac
    Philippe Lognoul:

    Nouveau Membre
    Limoges (87, France)
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous !

    En 2001, j'avais fait le choix de quitter Paris, et un job passionnant et bien rémunéré, pour vivre en province (ah, l'amour!). Après quelques années et un divorce, j'ai plus ou moins choisi (et surtout eu l'opportunité) de travailler 3 jours sur cinq à Paris et une journée chez moi : le milieu de l'édition est centralisé à Paris.
    Et puis la crise est passée par là : licenciement, chômage.
    La cinquantaine passée, javais dépassé la "date de péremption" !

    Et là, je n'ai pas "totalement" choisi de devenir auto-entrepreneur : plus question de travailler sur Paris (plus d'hébergement), aucune perspective d'emploi dans mon domaine. Donc créer le mien semblait une solution plus motivante que "l'aide aux personnes âgées".
    Mais, oui je confirme que le stress était bien au rendez-vous aussi ! Lié à l'argent bien sûr. Plus aucune sécurité financière, en plus je vis seule (remarquez, ça évite le stress familial). L'angoisse quand je vois le compte en banque rougir et les clients ne pas venir… Les films qu'on se fait : aller aux Restos du cœur, me retrouver à la rue… Et comme je suis d'un naturel plutôt anxieux, ça n'arrange rien !

    Des sacrifices ? Oui, mais pas capitaux, qui font surtout faire la grimace : vendu ma belle Modus pour une vieille Clio, diminuer le tabac (je sais, c'est pas bon pour la santé…), moins d'achats compulsifs (ben oui, je suis une femme quand même !). Pour ce qui est du nombre d'heures travaillées, j'ai toujours tourné à 10 heures par jour, alors…

    Des satisfactions ? Oui : surtout celle de faire un métier que j'adore ! Celle de voir que mon réseau fonctionne (c'est bon pour l'égo), que je commence à avoir des clients hors réseau et qui se fidélisent, que les clients sont satisfaits de mon travail à moi (et plus de la Société Machin qui m'emploie).
    La balance ? Positive. Ma passion est toujours là ! J'apprends à gérer mon stress, à positiver (et ma psy est contente, ce sont d'excellents exercices !).

    Est-ce que je le referais ? Oui, mais peut-être différemment, notamment par rapport aux Assédic, pour avoir un matelas de sécurité dans la phase de lancement (je viens de fêter mon premier anniversaire).

    J'ai beaucoup écrit ? Oui! mais quand je commence, il est difficile de m'arrêter !

    Bonne journée à tous !

    Posté il y a 8 années #
  17. Sandrine Connault
    Philippe Lognoul:

    Membre coutumier
    TIGERY (91, France)
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    Le sacrifice est différent selon le type d'activité et la forme d'entreprise même s'il y en a un commun à tous: l'argent.
    Pour démarrer, nous acceptons tous de travailler sans dégager un véritable salaire. Mais ce n'est que temporaire...enfin il faut l'espérer o:)

    Pour ma part, j'exerce mon activité à domicile. Alors certes, mes horaires sont extensibles, je ne compte pas mes heures, mais je reste proche de ma famille. Il n'y a donc pas là de sacrifice pour moi.

    Je trouve que le mot sacrifice est trop fort dans sa signification et trop négatif.
    Le choix d'entreprendre est un choix de vie et une orientation professionnelle. Mais d'une manière générale, rien n'est simple que nous soyons salarié ou entrepreneur.

    J'utiliserai plutôt le mot concession.

    Sandrine Connault
    Ecrivain public-Juriste contentieux
    Posté il y a 8 années #
  18. Jean pierre Coste
    Philippe Lognoul:

    Membre habitué
    Strasbourg (67, France)
    Messages: 60


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous et à toutes
    Quand j'ai crée ma société en 2009, je savais que cela n'allait pas être facile. Mais c'est un choix que nous sommes nombreux à avoir fait.
    Travailler pour un patron, c'est des fois contraignant, stressant, mais l'argent tombe tous les mois.
    A l'heure actuelle, beaucoup des entreprises au quelle j'ai participé, me recontacte pour me demander si j'aurais du temps à leur consacrer, comme quoi, je ne devais pas être trop mauvais.
    Ce qui m'a fait basculer du coté entrepreneur, c'est la manie de certains patrons de vouloir décider pour leurs employés.
    Décider de leur lieu de vie en voulant muter le travailleur sur d'autres villes, moi même, j'ai quitté des entreprises car mon poste supprimé, on me proposé le même à Paris ou à Lyon, je n'ai rien contre ces villes, elles doivent avoir leur charme, mais j'aime ma région et à 50 ans, je n'avais pas envie de refaire un réseau social dans une autre région.
    La reconnaissance est aussi une denrée rare en entreprise, promus à un nouveau poste, j'ai fait économisé à la société ,en moyenne 2500 € par mois de frais de transport en regroupant des envoies, j'ai eu droit à un café offert par le patron quand il a appris cela.
    L'organisation est un fait manquant dans certaines entreprises, on refuse un nouveau matériel sous prétexte qu'il a un coup trop important et on achète une marque d'appel qui tombe en panne 3 fois par mois.
    Alors, j'ai décidé de monter ma boite:
    Si je fais des erreurs, étant seul, je sais qui est le responsable.
    Si j'ai des réussites, je sais qui féliciter.
    L'argent met du temps à rentrer, c'est un problème connus par toutes les entreprises.
    Le stress, il y en a, mais c'est un mal moderne.
    Je sais que mon idée est bonne, car de nombreuses entreprises locales la copie.
    Quand j'ai commencé, nous étions 6 sur le marché, maintenant nous sommes 25.
    Il est logique que ma part de gâteau diminue, donc je cherche de nouveau débouché pour mes produits, cela fait du temps en plus à chercher et à trouver.

    J'ai des contrats qui ne déboucherons sur du cash qu'en 2012, voire 2013, mais si je passe 10h00 par jour sur c'est contrat, je sais qu'un jour cela débouchera sur quelques choses.
    Il m'arrive de travailler le week-end, mais j'essaye toujours de consacrer du temps à ma femme et mes enfants. Ce n'est pas évident tous les jours, mais c'est jouable.
    A+
    JP

    Invitez un agriculteur dans votre assiette
    Fax : 09 59 93 86 48
    Visitez notre site : http://www.rezobienvivre.fr
    Posté il y a 8 années #
  19. Amina Idoulhiane
    Philippe Lognoul:

    Nouveau Membre
    MA
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    il est vrai qu'il faut beaucoup de sacrifice pour lancer sa propre entreprise,surtout lorsque vous êtes seul,pour ma part je suis en phase de création de société qui me prends tout mon temps ,car j'ai démissionné de mon ancien travail pour me mettre à mon propre compte,ce n'ai pas facile loin de là mais cela reste plus stimulant, plus d'adrénaline, plus de déceptions aussi, mais un challenge qui demande persévérance et efforts.
    j'ai la "chance" de travailler sur mon ordinateur chez moi:j'ai lancer un site de vente en ligne de la décoration et l'artisanat marocain , je travaille presque 12 h par jour "nuit",je rencontre des difficultés liées à plusieurs facteurs. parfois l'envie d'arrêter me taraude ,mais à voir l'avancement du travail et les ventes ça me booste pour plus d'heures de travail.
    bonne journée à tous.

    Posté il y a 8 années #
  20. Françoise Pèlerins

    Nouveau Membre
    Cagnes sur mer (06, France)
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    pour moi qui débute, ce n'est pas facile car une femme doit également gérer sa vie familiale... et je n'ai pas encore réussi à me faire une clientèle (je sais que cela prend du temps).
    Il y a l'incertitude, les doutes qui s'installent car après avoir investi de sa personne et financièrement, souvent au détriment de sa vie de famille, ce n'est pas si simple ! J'ai commencé comme VDI et créé mon entreprise il y aura un an le 1er juin (vente de produits de beauté) et depuis j'ai fait diverses formations car mon projet est d'ouvrir un centre de relooking, c'est un marché porteur actuellement mais se faire connaître et avoir la bonne clientèle n'est pas chose aisée. Je suis également prothésiste ongulaire et j'ai distribué des prospectus, laissé des cartes sans aucun résultat !! Ce n'est pas évident et cela créé automatiquement du stress, voilà quel est mon point de vue !

    Saphira
    Posté il y a 8 années #
  21. Tchakala m sadikou

    Nouveau Membre
    TG
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Après un stage passé dans une entreprise de la place, j'ai pu réunir une somme.Avec l'appui aussi de certains cousins, j'ai pu monter une affaire. Pendant les premiers jours de mon activité, j'ai supporté de me payer une modique somme, rien que pour ne pas s'affamer d'avantage.j'étais déjà préparé psychologiquement et techniquement à la vie des premiers jours de la création d'entreprises de part ma formation de gestionnaire. Je me suis assigné des objectifs chiffrés raisonnables, ce qui ne m'inquiétais pas. Les mois puis les années qui ont suivi et l'évolution de mon activité m'ont permis de rester serein. Lorsque mon entreprise qui est une boutique de vente des produits alimentaires et divers articles a atteint un niveau donné, j'ai du la laisser à ma sœur cadette qui a continué par l'exercer et moi j'ai continué à penser à autres activités à réaliser.Gérer une entreprise que vous avez créer pour ses débuts, ce n'est pas du tout facile. Vous devez vous fixer des objectifs et se battre pour les atteindre.

    Posté il y a 8 années #
  22. Brice P.
    Philippe Lognoul:

    Membre passionné
    Sophia Antipolis (06, France)
    Messages: 120


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    je pense que l'idée de ne pas faire de sacrifice au lancement de sa société est vraiment très intéressant, malheureusement, je pense que pour 95% d'entre nous, la notion de sacrifice nous la connaissons par coeur.
    J'attire juste l'attention comme Fredo sur le fait qu'à l'époque il était peut être plus facile de se lancer (dans certains domaines bien évidemment). Pour moi, se lancer c'est faire d'énormes sacrifices au début pour n'en faire aucun plus tard, la seule question pour moi est donc combien de temps est-il acceptable de faire des sacrifices ?
    Il y à des livres que je souhaite vous faire découvrir absolument, ce devrait être en mon sens notre bible à tous.
    Il s'agit de: "La semaine de 4 heures de Timothy Ferriss aux éditions pearson.
    " L'art de se lancer par Guy Kawasaki"

    Au plaisir de vous lire, et hop tous au boulot ^^

    Posté il y a 8 années #
  23. Cyril Garnier

    Nouveau Membre
    France
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je vais me mettre à mon compte d'ici 1 mois, et pour moi pas de sacrifices, alors il est sur que je vais devoir faire des journées de 10, 12 ou 14h je le faisais déjà entant qu'ouvrier ds mon ancienne boîte donc je ne me dérange pas, par contre je pense qu'il y a une certaine organisation à faire pour pouvoir justement avoir du temps pour soi et pour sa famille.

    Posté il y a 8 années #
  24. Laure Agullana

    Nouveau Membre
    Draguignan (83, France)
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjou à tous,
    pour ma part aussi je considère qu'il y a des sacrifices, beaucoup....
    Après deux années en alternance en cabinet comptable et une vision déjà réaliste des difficultés, j'ai réfléchi 10 ans avant de me lancer.
    Connaissant d'avance tout cela, je dis bien que sans apport personnel, vivant seule avec mon fils, je ne l'ai fait que parce que le statut d'auto-entrepreneur a été créé.
    Mais de par mon expérience de salarié, je suis sortie moins d'un an après de statut et comme tous je galère avec les heures incalculables, la peur constante des retards de paiement comme en ce moment, les difficultés liées à tout cela....
    Et comme depuis mon époque en compta les choses ont évoluées, j'ai évidemment pris comme cabinet mon ancien patron qui me donne plus de travail qu'aux clients dans un soucis de me faire faire des économies.
    Alors oui je dis c'est dur.... on ne gagne rien les premières années, je gère l'entreprise, les salariés, les contrats que j'exécute moi même pour m'en sortir un minimum, mon fils de 3 ans, la maison......
    Des fois, je me sens bien seule et abattue, heureusement mon mental reprend toujours le dessus en gardant mon sang froid!!!!
    Il faut s'accrocher!!!!

    Posté il y a 8 années #
  25. Lalaina ulrick Rasoanaivo

    Nouveau Membre
    Antananarivo (10, France)
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,
    En sa signification sacrifice c'est privée de quelques choses qu'on aime faire ou avoir et c'est à volontaire ou forcé . Dans mon cas c'est forcé car j'étais mis en chomâge technique depuis 2009 dû à la crise que traverse Madagascar .
    Pour moi chaque changement de vie que ce soit volontaire ou forcé necessite un sacrifice mais c'est l'intensité de ces effets pscychologique et/ou physique qui le different.
    Mais dans tous les cas esperons toujours d'atteindre nos buts.

    Bonne journée à tous !

    Posté il y a 8 années #
  26. Christophe Collery
    Philippe Lognoul:

    Membre passionné
    Liancourt (60, France)
    Messages: 124


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Comme Philippe, je pense n’avoir fait aucun sacrifice pour me lancer, enfin pour cette 2ème fois. Vous me direz, 12 mois de préparation et de réflexion, on a le temps de tout anticiper !
    Et puis, j’ai monté et aussi géré mon association durant 10 ans avant cette 2ème création, ça permet d’avoir de bon réflexe dans de nombreuses situations.
    Pour cette asso, j’étais président, rédacteur du fanzine, metteur en page etc, puis organisateur de grandes conventions… et en plus je travaillais en 3 X 8, donc les 8 heures pas jour…
    Question boulot, j’étais technicien juste au dessous des chefs, mais polyvalent en production.
    Et là c’était la folie pour moi, pris en sandwich entre les ouvriers et les chefs, en gros ils se déchargeaient sur moi pour le moindre PB, par contre aucun retour sur toutes les productions ou situations que j’ai sauvé.. et autres dépannages sur le tas.
    Bref, une charrette était prévue, je me suis porté volontaire à leur plus grande surprise et ainsi quitté ce navire. Là oui sacrifice, j’ai laissé des amis sur place, pour ça oui ! snifff

    Pour en revenir au sujet, le fait d’avoir de l’expérience dans de nombreux domaines, me permet de pouvoir aborder sereinement toutes les situations ou discutions propres à mon entreprise. Et surtout là, aucun crédit pour mon entreprise, pas de courbette pour obtenir quoi que ce soit, les aides gracieuses promises, l'administration n'a pas été capable de mes les donner, donc je ne dois rien à personne ;-)

    De plus, fini le boulot de nuit et plus de réveil à 3h30 quand j’étais du matin ;-), et j’organise ma présence chez moi comme je veux, en gros deux jours au bureau par semaine pour recevoir les clients

    Sinon le stress je connais pas, le pire restera les démarches administratives face à des interlocuteurs passifs et souvent incompétents, et là je remets la palme d’or au P.. E..

    Posté il y a 8 années #
  27. Jean sébastien Darty
    Philippe Lognoul:

    Nouveau Membre
    LAGNY SUR MARNE (77, France)
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour tout le monde,

    Ma société a été créé fin 2007, de nombreux sacrifices pendant 2 ans pour lancer mon projet, mais ça en valait la peine je pense, bien que j'y réfléchirai différemment si c'était à refaire, travaillant facilement 10 à 12 h par jour avant la création de ma société, je travaillai encore le soir en rentrant pour mon étude de marché, business plan et autres.
    Il m'aura fallu un an pour finaliser le projet et le mettre en place + 1 an pour le business plan et étude de marché réalisé moi même, la première année de création a été très difficile avec des heures de folies (nuit et jour ) et beaucoup de dépenses mais très peu de rentré, et au fur et à mesure les choses se sont mis en place.
    De nombreux clients me font confiance et me recommande et on déjà commandé une ou deux fois de plus pour certains, les sacrifices bien sûr comme tous le monde, les soucis financiers étaient au rendez vous, et d'autres soucis arrivaient de jour en jour, et il fallait gérer.
    Etant plutôt d'un réel optimisme, on trouve toujours des solutions.
    Aujourd'hui j'ai un très gros projet qui est vraiment du jour, mais impossible à réaliser seul car il faut vraiment beaucoup d'argent, sans investisseurs impossible à réaliser, mais ça vaut vraiment la peine de se pencher dessus.
    Enfin aujourd'hui les heures sont bien moindres et je peux enfin commencer à prendre un peu de vacances de temps en temps et ça fait du bien !!!!
    Bon courage à tous et bonnes ventes !!!!

    jean sébastien

    Posté il y a 8 années #
  28. Thierry Orbillot
    Philippe Lognoul:

    Membre passionné
    MULHOUSE (68, France)
    Messages: 165


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Que l'on soit créateur, reprenneur, ou chef d'entreprise depuis quelques temps je pense qu'il a toujour des sacrifices à faire grand ou petit pour ma par jen fait toujour malgré mes 2 ans d'existence comme auto - entreprenneur. Sacrifice sur ma vie de famille ou mes vacances sur mes nuit lors d'un depannage urgent ou le week end sur les terrain au lieu de siroté une boisson au soleil en famille, pas le choix si on veut périnisé sont entreprise et sa notoriété face a la concurence. Je pense que meme apres avoir quelque année d'existence et reconnu il y aura toujour un peu de sacrifice a faire pour le bien de l'entreprise.Il ne faut pas se reposez sur ses lauriez mais restez toujour objectif pour la croissance de sont entreprise (avi perso).

    Posté il y a 8 années #
  29. N

    Membre sénior
    France
    Messages: 5,217


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Mon avis tout à fait personnel sur le sujet.

    Nombres d'entre nous ont des familles et je suis surprise de voir que l'on ne parle jamais des "sacrifices" que fait la famille.Perso, je pense que se mettre à son compte est une décision purement égoïste que l'on prends seul au départ et après on a du soutien ou pas de la famille ...

    Mais avec le recul d'une année, je me dis que ses difficultés je les ai choisis en toute connaissance de cause. Après si je ne les accepte pas, autant arrêter.Pour moi quand on a une famille, ce sont eux qui font les plus gros "sacrifices".
    Je mets entre guillemets "sacrifices" parce que je trouve le terme un peu fort, après on va croire que c'est catastrophique de se mettre à son compte :-)

    J'ai des enfants (pas très grands) et je peux vous dire qu'il font plus d'effort que moi. Le temps pour commencer que je n'ai pas pour eux, et surtout quand on débute avec rien comme moi ,moins d'argent donc moins de pouvoir d'achats pour eux.Quand on crée son entreprise l'entourage doit s'adapter, surtout les enfants et accepter ses changements qu'on leur impose.Si, si ! on leur impose parce qu'il ne m'ont pas demandé de me mettre à mon compte !^^ J'ai la chance d'avoir des enfants qui se sont adaptés et qui ont évolué avec moi et l'entreprise.

    Mais je me rends parfaitement compte des efforts que fait ma famille pour que mon entreprise marche.

    PS : A moins de débuter avec toutes les cartes en mains, je ne pense pas que l'on puisse éviter de faire des "sacrifices" et d'avoir le stress qui va avec,en se mettant à son compte.

    Posté il y a 8 années #
  30. Jean pierre Coste
    Philippe Lognoul:

    Membre habitué
    Strasbourg (67, France)
    Messages: 60


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    D'accord avec tous, mais prendre un peu de vacance de temps en temps ne nuit pas. Il est vrai que je peux gérer mon entreprise via internet, et que j'ai des collègues qui peuvent s'occuper des livraisons à ma place.
    C'est plus dur quand votre entreprise nécessite la présence du fondateur.

    Posté il y a 8 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.