Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » L'entreprise au quotidien : conseils et problèmes » Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

  • Lancé il y a 9 années par
  • Thèmes : expatriation, domicile fiscal, hollande, auto entrepreneur, AE à l'étranger, étranger, délit de marchandage, espagne
  • Dernière réponse par Didier

  • »
  1. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je suis francaise -d'origine bretonne, et réside aux Pays-Bas avec mon mari hollandais. Je suis salarié d'une entreprise hollandaise et mon mari est travailleur indépendant. Tous deux, nous payons nos impots en hollande (sur nos revenus hollandais). Je dépends donc de la securité sociale hollandaise depuis mon expatriation -2005.

    J'ai un projet d'entreprise de consulting. J'aimerais savoir si je peux m'établir en tant qu'auto-entrepreneur en france tout en étant salariée aux Pays-Bas (sachant que mon employeur m'y autorise). Ceci me permettrait, en plus d'accroitre mes revenus, de renouer avec la sécurité sociale francaise et d'ouvrir des droits a une retraite francaise (si j'ai bien compris!?).

    En outre, je comprends qu'une des conditions a l'établissement d'une auto-entreprise est de déclarer l'année précédent la création un revenu imposable inférieur ou égale a 25.195 euros (4eme tranche d'imposition). Dans la mesure ou je ne suis pas imposable en france (du fait de mes revenus strictement hollandais) dois-je considérer que mes revenus sont de "0" -et dans ce cas, je remplie les conditions d'établissement-, ou l'administration prendra-t'elle en considération mes revenus hollandais?

    Dans l'attente de vous lire.

    Bien cordialement
    Phoenix

    Posté il y a 9 années #
  2. Gautier Girard
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Virginie,

    Je vous souhaite la bienvenue sur le forum.

    Avez-vous conservé un lieu de résidence en France ? Car pour diriger une entreprise française, vous devez résider en France. Si ce n'est pas le cas, vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier du statut auto-entrepreneur.

    D'ailleurs je viens d'ouvrir le formulaire de télé-déclaration auto-entrepreneur, et il ne prévoit pas la possibilité de mettre un Pays pour le Domicile personnel.

    A vous lire,

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 9 années #
  3. Clarisse

    Membre coutumier
    Messages: 5


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    En fait j'ai la même question, mis à part que j'habite en Afrique. je suis française, mais ne travaille pas. Je peux avoir une adresse en France mais sans y résider. Est ce que cela serait valable?
    Merci de vos conseils,
    Juliette

    Posté il y a 9 années #
  4. François
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Clarisse,

    Pour créer une entreprise de droit français il faut résider en France. Si vous justifiez d'une activité pour laquelle vos clients résident en France et que vous avez l'adresse d'un domicile en France, ça peut s'envisager pour des situations bien particulières (un freelance qui part pour une mission à l'étranger et qui doit facturer une société française par exemple).

    Quelle est l'activité que vous voulez exercer ?

    Cordialement

    François

    Posté il y a 9 années #
  5. Emmanuel Poulain

    Membre coutumier
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    J'ai moi aussi une question du même ordre.
    Nous sommes trois partenaires (33% chacun) à gérer un site internet.
    Deux sont résidents en France. Le troisième en Angleterre.

    Nous souhaitons créer une entreprise pour donner une structure juridique à ce site.
    Si un des partenaires est anglais et réside en Angleterre, est-ce un problème?

    Où devra-t'il payer ses impôts?
    Côtisera-t'il pour une retraite Française?
    Devra-t'il obligatoirement côtiser pour la SECU en France?

    Merci pour votre avis.
    (Ce forum est une bonne initiative. Je vous souhaite qu'il vous amène des clients.)

    Posté il y a 9 années #
  6. Hélène
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Membre sénior
    Messages: 2,392


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Emmanuel

    Soyez le bienvenu sur le site.

    Avez vous déjà réfléchi au statut que vous souhaitez adopter pour votre future entreprise? (auto entreprise, SARL, autre...)

    A vous lire

    Posté il y a 9 années #
  7. Emmanuel Poulain

    Membre coutumier
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    oui. Une SARL à priori.

    Posté il y a 9 années #
  8. Apollinaire
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,435


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Ce n'est pas un problème mais il me semble qu'il ne pourra pas être gérant, simplement associé.

    Au niveau fiscal en revanche je donne juste mon avis. Vous parlez de ses impôts donc sur son revenu propre (le reste est gérer par la SARL).
    Si il y a salaire, bien entendu toutes les charges sur celui-ci seront versées en France.
    Après ses impôts sur le revenu il les versera en Angleterre.

    Pour ce qui est de retraite et sécu, je dirais que oui il côtisera (c'est la SARL qui, de toute façon, payera).

    Posté il y a 9 années #
  9. Emmanuel Poulain

    Membre coutumier
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse.

    Pourra ne pourrait'il pas être gérant? Quelle condition ne remplit'il pas?

    Il pourrait être un simple salarié au moins. Ca c'est bon?

    Merci pour vos conseils.

    Posté il y a 9 années #
  10. Apollinaire
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,435


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    En fait il me semble que s'il ne réside pas en France, il ne peut pas être gérant et associé. Mais le statut d'associé ne lui suffit pas ? C'est "mieux" que salarié si l'on peut parler ainsi.

    Posté il y a 9 années #
  11. Emmanuel Poulain

    Membre coutumier
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Nous voudrions nous assurer que le pouvoir décisionnel est équitablement réparti entre nous trois.
    Si à nous trois, il y a 2 gérants à 50% et 3 associés à 33%

    L'associé qui n'est pas gérant aura moins de pouvoir de décision. Ou je me trompe?

    Et aussi, vous dîtes "mieux" que salarié. Pourquoi? (Je ne suis pas très failié avec tout ça).

    Posté il y a 9 années #
  12. Apollinaire
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,435


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Votre cas n'est pas envisageable il faut que la totalité fasse 100%, dans votre cas vous êtes à 200% (c'est parfois bien d'être à 200% mais la ce n'est pas possible =) ).
    Un des associés peut être gérant voila tout (car il faut au moins en nommé un).

    Donc vous pouvez être associés à 33% chacun et l'un de vous sera gérant, ce qui fait que c'est bien réparti équitablement.

    Mieux que salarié c'était histoire de...Je ne pense pas que dans votre cas être salarié soit intéressant pour qui que ce soit et d'après ce que j'ai compris ce n'est pas ce que vous voulez.

    Posté il y a 9 années #
  13. Emmanuel Poulain

    Membre coutumier
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Il y a trois personnes seulement: A, B et C.

    A est gérant à 50% et associé à 33%.
    B est gérant à 50% et associé à 33%.
    C est associé à 33%.

    C'est possible ça, non?
    Et donc, est-ce que C aura moins de pouvoir de décision?

    Posté il y a 9 années #
  14. Apollinaire
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,435


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Disons que généralement lorsqu'on parle de % on parle des parts dans l'entreprise. Donc vos gérants à 50% veut seulement dire qu'il y a 2 gérants mais ca ne change absolument rien dans la répartition des parts.

    Pour répondre à votre dernière question, un gérant n'a pas plus de poids que l'associé au niveau décisionnel, il peut par contre gérer plus d'éléments dans la vie quotidienne de l'entreprise. Ceci dit il est possible de le brider un peu au niveau des statuts.

    Ainsi vous avez 3 associés avec 1/3 des parts chacun, la gérance n'est qu'"accessoire" pour le "pouvoir de décision".

    Posté il y a 9 années #
  15. Emmanuel Poulain

    Membre coutumier
    Messages: 6


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Très bien. C'est très clair. Merci pour votre réponse.

    Posté il y a 9 années #
  16. Clarisse

    Membre coutumier
    Messages: 5


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour François,
    Je reviens à ma question: pour l'instant c'est du secrétariat d'artiste + recherche de contrats (à l'international). l'artsite habite en France (est résident mais pas français). je peux avoir une adresse en france.
    en fait j'ai pensé:
    1 soit si je peux utiliser une adresse en france sans y résider, et peux travailler de l'étranger et facturer de l'étranger*
    2 soit je fais un peu comme un saisonier, avec des contrats en CDD signés pour des "missions" avec cette personne, pour 1 mois l'été et 1 mois l'hiver grosso modo,perdiodes où je suis en france. donc je facture à une période où je suis en france et travaille en France.

    Cela veut dire que j'ai mon statut d'entrepreneur en France, mais je ne facture que sur des CDD qui correspondent à une période où je suis ici.

    Est ce que cela fonctionnerait d'une manière ou d'une autre?

    Merci de votre aide!

    Posté il y a 9 années #
  17. François
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Houla, je suis perdu dans ce fil...

    Bonjour Clarisse,

    Vos deux solutions sont appropriées mais la deuxième est celle qui correspondra le mieux à votre situation réelle:
    - vous créez une entreprise domiciliée en France (avec le statut d'auto-entrepreneur par exemple),
    - vous faites un contrat annuel avec ce client unique, avec deux facturations, l'une en été, l'autre en hiver. Il ne s'agit pas de CDD, ce qui supposerait un lien entre employeur et salarié, mais d'un contrat commercial. Un accord entre client et fournisseur.

    Votre première solution marcherait aussi. Du moment que vos revenus sont déclarés en France, il n'y aura aucun problème du côté du fisc français. Mais n'oubliez pas que l'État dans lequel vous vivez en permanence peut aussi vous demander des comptes ! Il vaut donc mieux pouvoir prouver à chaque instant que votre activité se "déroule" sur le territoire français sous forme contractuelle (votre client y réside) et éviter - par exemple - de créer une AE artisanale française aux States ;-)

    En tout cas, dans un pays où les gens se lamentent perpétuellement d'être trop taxés pour entreprendre, ça fait plaisir de voir que des gens aux Pays-Bas, en Afrique ou en Angleterre veulent à tout prix domicilier leur entreprise en France :-)

    Cordialement

    François

    Posté il y a 9 années #
  18. Clarisse

    Membre coutumier
    Messages: 5


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci de votre réponse.
    Comme il s'agirait de service, je pense qu'il est difficile de voir si je travaille de l'étranger ou non...?
    le contrat que vous mentionnez, peut-îl être un contrat de sous traitance (si je ne suis pas en train de tout mélanger)? ou juste un accord avec le client?
    Cordialement
    Clarisse

    Posté il y a 9 années #
  19. François
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Comme il s'agirait de service, je pense qu'il est difficile de voir si je travaille de l'étranger ou non...?

    Oui, de la même manière qu'il est difficile de comprendre pour le pays où vous résidez que vous y exercez une activité professionnelle mais que vous n'y déclarez aucun revenu. Vous comprenez ce que je veux dire ? Il est donc important de pouvoir justifier, si nécessaire, que votre client réside en France et que c'est la raison pour laquelle vous êtes immatriculée en France.

    Vous pouvez aussi passer outre ce genre de recommandation et installer votre entreprise dans un lieu totalement défiscalisé (les îles Caïman par exemple...). Certains ne se gênent pas pour le faire.*

    le contrat que vous mentionnez, peut-îl être un contrat de sous traitance (si je ne suis pas en train de tout mélanger)? ou juste un accord avec le client?

    C'est la même chose. En fait cela peut prendre l'aspect d'un simple devis que vous faites approuver par votre client ou d'un contrat de 10 pages établi par un avocat ;-) Le minimum à préciser par écrit est:
    - l'identité de chacune des parties,
    - la nature exacte de la prestation,
    - sa durée,
    - le prix HT,
    - les conditions de paiement.

    Cordialement

    François

    * Je sais bien que ce n'est pas ici votre intention. Mais comprenez que c'est ainsi que peuvent aussi l'interpréter les autorités du pays dans lequel vous vivez.

    Posté il y a 9 années #
  20. Clarisse

    Membre coutumier
    Messages: 5


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    merci de vos précisions, je cerne mieux le problème.

    Pour être certaine de bien comprendre de et ne pas me mettre en mauvaise posture vis à vis des uns ou de autres encore quelques questions dans domaine que je connais mal...

    la démarche serait donc:
    - faire un contrat commercial avec cette personne, ou un accord de "prestation de service" (cela ne regarde que lui et moi en fait?)
    - habitant en Afrique, je ne peux légalement (aux yeux de mon pays de résidence) travailler que lorsque je suis en France si je suis déclarée sans travail ici;
    - de ce fait je facture 2 fois par an aux périodes auxquelles je prospecte en France. et sur les factures je précise la "mission" effectuée, sa durée et son tarif.

    = pour cela je dois avoir un statut en France et je suppose que la seule possibilité "légère" pour être en règle avec la France est le contrat d'AE. (??)
    -> mais puis-je prendre ce statut pour une durée de temps qui dépasse la durée effective de ma présence en France?
    Est-ce que le fait d'être répertoriée comme AE en France toute l'année en résident en Afrique ne va pas poser de problème avec mon pays de résidence?
    Ou bien est-ce seulement la facturation qui indiquera mon exercice effectif?
    Dans ce cas, j'utilise mon AE seulement 1 mois par an.

    Je parlais plus haut de la question de l'adresse: habitant en Afrique quel type d'adresse et au nom de quoi puis je avoir une adresse en France sans y résider (je suppose que c'est le cas des saisoniers, mais comment font-ils?) et sans que cela me pose de problème de "double-résidence" , car je n'ai pas encore le don d'ubiquité....???

    Encore merci de votre aire précieuse...
    Coridalement,
    Clarisse

    Posté il y a 9 années #
  21. François
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    La démarche serait donc:
    - faire un contrat commercial avec cette personne, ou un accord de "prestation de service" (cela ne regarde que lui et moi en fait?)
    - habitant en Afrique, je ne peux légalement (aux yeux de mon pays de résidence) travailler que lorsque je suis en France si je suis déclarée sans travail ici;
    - de ce fait je facture 2 fois par an aux périodes auxquelles je prospecte en France. et sur les factures je précise la "mission" effectuée, sa durée et son tarif.

    Cette démarche est correcte.

    = pour cela je dois avoir un statut en France et je suppose que la seule possibilité "légère" pour être en règle avec la France est le contrat d'AE. (??)

    Oui

    -> mais puis-je prendre ce statut pour une durée de temps qui dépasse la durée effective de ma présence en France?

    Oui, bien sûr.

    Est-ce que le fait d'être répertoriée comme AE en France toute l'année en résident en Afrique ne va pas poser de problème avec mon pays de résidence? Ou bien est-ce seulement la facturation qui indiquera mon exercice effectif?

    Ce n'est pas le statut qui pose problème, mais ce que vous faites et où vous le faites. C'est tout le débat sur les paradis fiscaux ou sur le fameux plombier polonais ;-) Dans votre cas vous pouvez prouver à tout moment que votre activité est française (client résident en France ou ayant des activités en France) donc le problème ne se pose pas.

    Dans ce cas, j'utilise mon AE seulement 1 mois par an.

    C'est comme si vous disiez: je vais utiliser mon numéro de sécurité sociale 1 mois par an ;-) L'inscription comme AE vous donne un numéro de SIRET valable ad vitam eternam. Vous ne perdez votre statut d'AE que si vous ne facturez rien pendant 12 mois.

    Je parlais plus haut de la question de l'adresse: habitant en Afrique quel type d'adresse et au nom de quoi puis je avoir une adresse en France sans y résider (je suppose que c'est le cas des saisoniers, mais comment font-ils?) et sans que cela me pose de problème de "double-résidence" , car je n'ai pas encore le don d'ubiquité....???

    Vous confondez lieu de résidence et domicile. Pour votre entreprise il suffit qu'elle soit domiciliée en France, donc que vous y ayez une adresse. Même si vous n'y résidez jamais.

    Vis-à-vis du pays dans lequel vous vivez, si vous avez des scrupules, parlez en aux services ad-hoc de l'ambassade de manière à ne pas vous mettre en porte à faux. Mais si vous respectez votre démarche décrite en préambule, il ne devrait y avoir aucun problème.

    Cordialement

    François

    Posté il y a 9 années #
  22. Jean

    Nouveau Membre
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    J'ai une question du même ordre. Je suis actuellement freelance webdesigner français. Je suis parti en Australie en visa Working Holiday et réside donc en Australie.
    J'ai maintenant des clients Australiens.

    Comment établir les factures ? Puis-je utiliser mon numéro SIRET français et facturer en AUD et me faire payer sur un compte australien ? Où dois-je déclarer mes revenus ?

    Merci d'avance.

    Posté il y a 9 années #
  23. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 5


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    François dit plus haut : Vous confondez lieu de résidence et domicile. Pour votre entreprise il suffit qu'elle soit domiciliée en France, donc que vous y ayez une adresse. Même si vous n'y résidez jamais.

    Or :

    Au Salon de l'expatriation, la semaine dernière, j'a rencontré les personnes compétentes en la matière, je suppose, du centre des impots des non-résidents.

    Ne sachant pas trop répondre à la question, de vive voix, la personne a cherché puis m'a répondu aujourd'hui même, voilà la réponse :

    Le statut fiscal d'auto-entrepreneur n'est pas accessible aux non résidents.
    Vous pouvez être immatriculé en France et résider hors de France, mais vous perdez l'avantage fiscal afférent à ce statut.

    Alors, je me demande comme vous si c'est bien possible de faire AE à l'étranger.
    Qu'est ce que veut dire "résider" :
    - simplement avoir une boite postale ou ses parents en France ?
    - habiter la majorité de l'année (+183J) ?

    Je pense qu'il est facile de se faire domicilier son AE en France : il suffit de dire à l'Urssaf que son adresse est celle de ses parents.

    Mais aux impots, on ne peut pas leur indiquer qu'on habite toujours en France, puisqu'on a aucun justificatif, et on leur donne notre adresse à l'étranger...

    Bref, je suis perdu, et je me demande si ça vaut vraiment le coup de vouloir à tout prix garder son AE, plutot que de créer une entreprise du pays de résidence. Mais pour les clients français, c'est quand même plus simple d'avoir une structure française...

    Posté il y a 9 années #
  24. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,047


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    je me demande si ça vaut vraiment le coup de vouloir à tout prix garder son AE, plutot que de créer une entreprise du pays de résidence. Mais pour les clients français, c'est quand même plus simple d'avoir une structure française...

    Bonjour,

    J'ai une cliente qui a une adresse personnelle (réelle, la sienne qu'elle a gardée) en France, où se situe le siège social de son EURL.

    Elle est partie dans un pays d'Asie d'où elle pilote son Eurl pour ses clients en France.

    Elle n'a pas souscrit à LA CFE, le RSI lui ayant dit que tant que ses cotisations sociales sont réglées, il n'y a pas lieu de clôturer sa société.

    Cela peut il être la solution pour vous ? Voyez LE CFE pou infos.

    Ex-courtier en assurances, retraité,rangé des voitures.
    Bonnes adresses en MP pour prévoyance, frais de santé, retraite, RC PRO, pour TNS, TPE, SASU, etc.
    Opinions tenues sur le forum à titre non professionnel.
    Posté il y a 9 années #
  25. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 5


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci Carlo pour votre réponse,

    Vous répondez plus précisemment à la question des cotisations sociales. Avant cela, je dois m'assurer que je peux bien continuer avec l'AE à l'étranger :

    Il se trouve que je pars de la France en lachant ma seule adresse "personnelle". J'indiquerai à l'Urssaf que le domicile de mon entreprise est chez mes parents, adresse que je ne peux considérer comme "personnelle".

    Posté il y a 9 années #
  26. Adrien Benely

    Nouveau Membre
    Puteaux (92, France)
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour a tous ;
    Voila ma situation , je suis inscrit comme AE depuis le 1 octobre en tant que prestataire de service pour les pros dans le secteur de la restauration .... cela ce résume a : conseil , audit, formation de personnel , mise a disposition de personnel ( a savoir moi ) pour des missions dans des restaurants .
    Je prevois de faire un long sejour au canada , minimum 1 an en PVT (permis travail vacance ) , je pourrais donc travailler comme cuisinier sur place , mais je voudrais egalement poursuivre mon activité d'AE sur place ,j cela est il possible ? fiscalement comment ca ce passe ?
    Merci d avance pour vos reponses ...
    Salutations,
    adrien

    Posté il y a 8 années #
  27. François
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Adrien,

    Ça me paraît délicat d'utiliser votre AE pour travailler au Canada. Pas du point de vue fiscal français, mais du point de vue canadien. Peut-être s'il s'agit de missions ponctuelles, exceptionnelles, mais régulières c'est peu probable. Il vous faudrait alors prendre un statut d'entreprise au Canada.

    Prenez contact sur place avec l'équivalent de la chambre de commerce, ce sera à mon avis la meilleure solution pour éviter les ennuis.

    Posté il y a 8 années #
  28. Jean Pierre.
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,025


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    Je ne reviens pas sur les réponses de Francois. Où vaa-t-il trouver tout ca le bougre. Précis et net.
    Juste une précision concernant une SARL.
    Le gérant doit être Francais ou posséder une carte de séjour et résider en France.
    Le ou les associés pauvent être dans n'importe quel pays du monde.
    Pour la répartition de trois associés citée dans un post, cette répartition sera de 33% +33% + 34% = 100 %. Aucun intérêt d'avoir deux gérants, pour éviter des charges (gérance majoritaire).
    Plutôt prévoir une gérance tournante, la facilité etant de nommer gérant la personne qui s'occupe de l'administratif et de la compta, et des relations avec les banques.

    Dans la cas d'une personne salariée, habitant a l'étranger (Angleterre), si elle a des revenus payés par la société francaise, les charges seront payées en France, et la déclaration d'impôts faite en Angleterre ou aileurs et les impôts correspondants payés dans le pays concerné.
    JP

    Jean Pierre
    Création et Gestion
    Posté il y a 8 années #
  29. Michaël

    Nouveau Membre
    France
    Messages: 3


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous.
    Je voulais revenir sur le cas de Jean qui est en PVT (fr) ou VWH (en) en Australie. Un réponse a son post m'aurais été utile. Je suis infographiste et je souhaiterais débuter mon auto entreprise afin d'être freelance.
    J'ai vécu 2 ans et demi au Canada, avec 2 permis de travail. Je vie depuis 1 ans et demi avec mon amie québecoise. Je suis en démarche d'immigration mais on se sais jamais combien de temps ça peux mettre. Mon adresse de résidence et toujours en France.
    Je suis donc rentré en France a la fin de mes permis. Je souhaite retourné la bas avec un statut touristique et faire du télétravail avec des contrats en France et bien sur au canada que je pourrais prospecté la bas. Je me posais donc la question sur la facturation en devise étrangère en tans que freelance. Je me demandais aussi votre avis sur la situation.
    Merci de vos réponse et bonne continuation.

    Posté il y a 8 années #
  30. François
    Peut-on être auto-entrepreneur francais, résider et travailler à l'étranger ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Michaël,

    Je ne connais pas la législation canadienne, mais si c'est comme aux États-Unis vous allez avoir quelques ennuis si vous vous rendez au Canada avec un visa touristique et que vous y travaillez...

    Au départ vous pourriez effectivement facturer des clients français avec une entreprise française (auto-entrepreneur par exemple) puisque vous avez encore un domicile en France. La facturation se fait alors en Euros, il n'y a pas de devise étrangère ni de relation avec un pays étranger. Mais le mieux rapidement est de créer là-bas votre structure de freelance dès que vous travaillerez avec des canadiens.

    Posté il y a 8 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.