Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

  • Lancé il y a 10 années par mngs
  • Thèmes : négocier, négocier conseils, fournisseurs négocier, comment négocier
  • Dernière réponse par Liliana

  • »
  1. mngs
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre habitué
    Messages: 84


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    Je travaille actuellement sur la recherche de fournisseurs proposant des produits et des conditions qui me conviennent ...
    Pas toujours facile d'obtenir des réponses quand on démarre et que notre société n'est même pas encore "sur le marché" ....
    Cependant certains jouent le jeu et acceptent de travailler avec des "débutants" ...heureusement !
    N'étant pas du tout de formation commerciale, je tâtonne, et ma question du jour portait sur les éventuelles négociations qu'on peut établir avec des fournisseurs (pour ma part ce sont des fournisseurs de matériel de cuisine).
    Peut-on obtenir des "rabais" lorsqu'on commande petites quantités, quels arguments avancer ?
    N'ayant pas de recul ni d'expérience, je ne sais pas ce que je suis en mesure de demander. Or comme je commande de petites quantités (pour l'instant), j'aimerais bien parvenir à amortir par exemple les frais de port qui sont souvent disproportionnés au regard de ma commande ...
    En résumé, vos conseils et retours d'expérience en la matière m'intéressent !

    Nathalie

    Nathalie, créatrice du site http://www.cookinette.fr, spécialiste accessoires, astuces, recettes et ateliers de cuisine pour enfants.
    Posté il y a 10 années #
  2. Gautier Girard
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Nathalie!

    C'est pas évident quand on démarre... souvent c'est une question de relation et de confiance avec son partenaire, et cela se fait avec le temps.

    Car quand on ne le connaît pas... pourquoi un fournisseur devrait accorder des choses sans contrepartie ? Est-ce qu'on le ferait, soi-même ? Pas si sûr. :-)

    Je pense que la meilleure façon, lorsqu'on démarre, de négocier, c'est de mettre quelque chose dans la gamelle.

    C'est à dire proposer quelque chose en échange.

    Par exemple : si le fournisseur permet le règlement à 30% à la commande puis l'intégralité à la livraison, demander un avantage en échange du règlement à 100% dès la commande.

    Vous voyez ?

    Il faut souvent faire preuve d'inventivité en vous servant de ce que permet, et ce que ne permet pas le fournisseur.

    C'est une méthode "douce" parce qu'elle est basée sur la réciprocité. C'est celle que je préfère.

    Pour négocier avec son fournisseur, il y en a d'autres. L'une d'elle consiste à utiliser les approches suivantes (qui relèvent de la manipulation caractérisée) :

    Le Pied dans la porte :
    Demander un avantage très minime qui sera accepté à quasi coup sûr. Lorsque c'est fait, demander un autre avantage un peu plus important. Par exemple, demander si un devis à 1856,70 euros pourrait être arrondi à 1850 euros; puis ensuite demander si on ne pourrait pas passer à 1800 euros.

    La porte-au-nez :
    Demander un avantage complètement surréaliste (comme par exemple une remise de 30%). Puis, après le refus, revenir à la charge en demandant un avantage bien plus petit (exemple: 5%).

    Souvent, les bons négociateurs appliquent la politique du dernier moment. Cela consiste à demander un nouvel avantage une fois que tout le monde est d'accord sur le prix précédent, et qu'il n'y a plus qu'à. Il y a eu tellement d'efforts déployés avant, que le fournisseur a des difficultés à dire non, parce que s'il dit non, cela veut dire que tous ses efforts se soldent par une énorme perte de temps et d'argent, pour finalement arriver à rien du tout.

    Bien-sûr, il faut aussi être en position pour négocier. C'est plus facile si le fournisseur a des collègues proposant des produits ou services identiques ou similaires.

    Voici pour mes premiers retours.

    Qu'en pensez-vous ?

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 10 années #
  3. Gautier Girard
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Nathalie,

    Je vous propose également ce dossier qui pourrait vous aider :

    Comment négocier

    Au plaisir,

    Posté il y a 10 années #
  4. mngs
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre habitué
    Messages: 84


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci beaucoup Gautier !

    Je suis plutôt pour la méthode douce pour l'instant, alors votre première proposition me correspond mieux, je vais l'appliquer ! Je vais sans doute "m'endurcir" avec le temps, alors j'essaierai les autres techniques plus tard ;)
    Je vais consulter votre dossier.

    Bonne journée

    Nathalie

    Posté il y a 10 années #
  5. teinture19

    Nouveau Membre
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,
    je suis en plein projet d'ouvrir ma boutique de prêt à porter enfants, mais je suis à la recherche de fournisseur et je ne sais par quoi commencer.Si vous avez des conseil à me donner pour me présenter et à avoir de bonnes questions,je vous en remercie d'avance sa m'aidera beaucoup.

    Cordialement;
    Amandine

    Posté il y a 10 années #
  6. Gautier Girard
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Amandine, Bonjour Nathalie,

    Amandine, pardon pour le retard. Vous êtes la bienvenue sur le forum.

    Concernant la recherche des fournisseurs, le mieux est de créer un nouveau sujet.

    Concernant votre propre présentation, le tout est de rassurer les fournisseurs sur votre capacité à régler les factures (le nerf de la guerre...) et aussi à vous faire confiance pour le début de votre activité. Parfois en effet les fournisseurs ne veulent pas travailler sur les petits volumes qui sont logiques lorsqu'on démarre son entreprise.

    Concernant les questions, en voici quelques unes :
    - modalités et délais de paiement
    - montant minimum de commande
    - montant et délais de livraison
    - garanties contre les malfaçons / problèmes liés au transport (est-ce qu'on peut retourner les produits ? sont ils remplacés, remboursés, autre ?)

    Qu'en pensez-vous ?

    A vous lire,

    Posté il y a 10 années #
  7. LAURENT DRAPEAU

    Membre coutumier
    Messages: 13


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Nathalie,
    Je rebondis sur la réponse de Gautier et vous invite à suivre ces conseils,
    J'ajouterais que si vous avez plus sources d'approvisionnements,
    Veillez bien à comparer ce qui est comparable, le prix le moins cher à première vus, ne l'est pas forcément, d'où l'intérêt de bien intégrer tous les couts liés à vos achats.
    Je suis acheteur de métier,
    Mon conseil est, si vous en avez la possibilité, de rencontrer physiquement vos fournisseurs, une fois le contact établit, il devient beaucoup plus facile d'obtenir des ristournes ou autres avantages, jouez la sympathie, les gens aiment travailler avec des personnes sympathiques.
    Sachez aussi parfois lacher un point ne vous parraissant pas stratégique, pour être exigeant sur celui qu'il l'est.
    N'oubliez la négociation est un jeu d'influence.
    Et tout est négociable.
    Bien cordialement.
    Laurent

    Posté il y a 10 années #
  8. Jp
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre passionné
    Messages: 248


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Laurent,

    Je mettrais un bémol sur la pluralité de sources d'approvisionnements lorsque l'on démarre son activité.

    Même s'il s'agit de la façon logique de travailler pour éviter tout risque, dans une création d'entreprise, il faut un peu éviter de s'éparpiller et avoir 20.000 références dès le départ sur du textile enfant.(même la grande distribution ne les possède pas lors d'une ouverture de magasins).

    Le stock "textile", comme l'"électroménager" se déprécie au fil du temps et les collections saisonnières sont un des plus grands casse têtes à gérer pour les acheteurs textiles. Comment prévoir 6 mois à 1 an avant le temps qu'il fera et l'effet sur le stock commandé ?

    Avec plusieurs sources d'approvisionnement et dans le cas où la boutique ne fonctionnerait pas à cause d'un emplacement mal choisi, ça va vite devenir tendu dans les relations futures avec ses partenaires. Ce qu'elle gagnera aujourd'hui en "prix direct", elle le perdrait à terme.

    Teinture19 devrait dans un premier temps choisir une centaine de produits, si possible dans le même catalogue fournisseur-grossiste pour avoir un effet volume qui jouera énormément dans sa négociation.

    Par la suite, elle pourra diversifier ses sources d'approvisionnement mais pas dans une phase de lancement, ça va vite devenir ingérable sauf si elle externalise sa fonction achat dès le départ ou se franchise.

    Cordialement,

    Envie de développer le résultat de votre entreprise avec le Cabinet conseil Meilleur Fournisseur ?

    Place de marché - Développez votre nombre de prospects
    Posté il y a 10 années #
  9. LAURENT DRAPEAU

    Membre coutumier
    Messages: 13


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour JP,

    J'ai bien pris en compte votre message,

    Je pense que j'ai du mal m'exprimer,

    Quand je parle de plusieurs sources d'approvisionnements, c'est pour un même produit, d'autant que si son fournisseur principal tombe en rupture de stock, elle aura toujours une solution de secours.

    Le but n'est pas de s'éparpiller mais :
    1/ de sécuriser ses approvisionnements
    2/ d'avoir le choix dans du fournisseur
    3/ être certain d'acheter au bon prix, pour elle, si différence de prix, il y a c'est de la marge en plus, juste par expérience, j'ai vu des 30 à 40% de différence pour un même produit, pas un vrai et un faux produit, mais un outil industriel différent.

    Sur le point, que les choses deviennent tendu si son business ne fonctionne pas, qu'elle est un ou deux fournisseurs ne changera pas le problème, comme je l'ai écrit c'est du business, il n'y a pas de cadeau même si certain vous le font croire, ca va faire 10 ans que je travaille dans le commerce, j'ai même vu des clients heureux que je leur reprenne leur marchandise à 30% de la valeur prix d'achat alors que je l'avais déjà revendu pour le double, mais dans ce cas, c'est du gagnant gagnant.

    Bien cordialement.
    Laurent

    Posté il y a 10 années #
  10. Jp
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre passionné
    Messages: 248


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Laurent,

    En tant qu'acheteur professionnel, nous connaissons les rouages du métier et nous cherchons à économiser un peu partout, si l'on peut avoir un tarif inférieur à 50% avec les mêmes conditions, il faudrait être fou pour ne pas en profiter, même si nous devons racheter du stock de notre concurrent pour lui permettre de générer du cash et d'améliorer son BFR ;)

    Par contre, sur une création, il y a des facteurs bloquants dans la négociation. Si vous avez 20 fournisseurs pour 100 références, la personne qui crée et qui est souvent seule va passer énormément de temps en relation fournisseur et délaisser son point de vente avec les conséquences que l'on peut envisager. Etre au téléphone lorsque des clients sont dans la boutique, c'est parfois très mal perçu.

    Lors d'une création d'entreprise, l'objectif numéro 1 est de faire du CA et de la marge.Le créateur qui a déjà investi énormément dans son point de vente ne peut en aucun cas se permettre de perdre 70% de la valeur faciale de ses achats la première année, sans mettre son entreprise en danger.

    Le créateur doit minimiser les risques et avoir un panel fournisseur trop conséquent serait un frein à des relations durables.
    Si un fournisseur propose 30% plus cher ses produits et qu'il reprend les invendus, je pense qu'il est à privilégier, même s'il exige une garantie de références présentes en magasin sauf si le créateur est un spécialiste du secteur.

    Le mieux est d'avoir un stock minimal et de fonctionner sur catalogue. Ce n'est certes pas simple avec un point de vente physique et je conseillerais dans un premier temps à la personne de se concentrer sur une boutique web pour connaître réellement le marché.

    De plus autant démarrer avec de bonnes méthodes de gestion et un panel fournisseur assez restreint. Ne pensez vous pas la même chose, à moins que vous ne soyez un déstockeur qui rachète les invendus à de nombreux clients ?

    Au plaisir.

    Posté il y a 10 années #
  11. LAURENT DRAPEAU

    Membre coutumier
    Messages: 13


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour JP,

    Je suis d'accord avec vous,
    Il me semble, tout de même, sain d'avoir deux fournisseurs,
    D'autant que dans le domaine de création en question, je ne pense pas qu'il y soit nécessaire d'en avoir plus, qu'elle fasse sa collection pour se lancer, les fournisseurs potentiels s'identifiront plus facilement cette étape accomplie, rien ne l'empêche par contre de rencontrer 5 à 6 fournisseurs avant de faire un choix sur les deux heureux élus, encore une chose importante, aller visiter les salons professionnels, en une journée, vous aurez un bon tour d'horizon de votre secteur d'activité et c'est un investissement important.

    Je pense aussi que la boutique sur internet pour tester le marché me semble primordiale,
    Pour info, beaucoup de commerçants ayant pignon sur rue, sont aussi sur la toile, ça élargit le marché.

    Je ne suis pas déstockeur mais j'achèterais peut être un jour dans ma future vie professionnelle des lots, ne croyez pas que les déstockeurs soient des arnaqueurs ou profiteurs, quand ils achètent un lot, c'est un investissement aussi bien en terme de temps que financier et ils n'ont aucune certitude sur la revente du lot, les grosses affaires (celles qui vous font vivre) mettent environ deux à trois mois avant d'être conclues, il faut dire que ces lots représentent plusieurs dizaines voire centaines de milliers d'euros.

    Bien cordialement
    Laurent

    Posté il y a 10 années #
  12. Zyx66

    Nouveau Membre
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    pour en revenir a la question initiale, je dirais que la négociation dépend aussi et surtout de votre interlocuteur. En tant que fournisseur, celui-ci n'a pas d'interet a fermer la porte a vos offres, celles-ci devant bien sures être réalisables. N'oubliez pas un point important: Ca ne coute rien de demander et c'est la seule façon de savoir si vous pouvez obtenir ce que vous souhaitez!

    Posté il y a 10 années #
  13. Gaëtan Fenard
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre sénior
    CALAIS (62, France)
    Messages: 649


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour tlm

    il ne faut pas oublier en cas de rachat de produits invendus , la cause qui a fait que ses produits ont été invendu (peut-être un prix trop cher mais ca peut-être aussi tout simplement que le produit ne plait pas aux clients)

    Cordialement

    Gaëtan

    Destination High Tech : Boutique de produits High Tech
    Boutique de lingerie fashion
    Site de secrets de grand-mère
    Posté il y a 10 années #
  14. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour.

    J'ai été en affaire depuis de nombreuses années. Je constate avec un certain recul que les bons fournisseurs n'hésitent pas à miser sur un nouveau client. Lorsqu'ils acceptent de donner certains avantages au nouveau venu, ils font un placement d'affaires. Notre attitude face à lui doit être de continuer à négocier sans cesse de meilleures conditions et de voir ce qui est possible d'obtenir ailleurs.

    Louis

    Posté il y a 10 années #
  15. Benoît

    Membre coutumier
    Messages: 15


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    Je me permet de poser ma question ici car le titre de ce sujet a un rapport certain avec ma question et je voulais éviter d'ouvrir un nouveau sujet spécifique.

    Voici donc mon problème:

    Je suis Auto-Entrepreneur et l'un des fournisseurs chez lequel je souhaite ouvrir un compte refuse cette ouverture sous prétexte que je ne possède pas de numéro de TVA (ce qui est normal vu mon status).
    Ce fournisseur est incontournable pour moi car il a l'exclusivité de la marque qu'il distribue en France et le produit en question correspond à ce que recherche ma clientèle. Me passer de ce produit reviendrait à réduire très fortement mes ventes.
    J'ai essayé de cours-circuiter ce fournisseur en passant par les autres distributeurs européens mais ces derniers ont des clauses qui leur interdit de vendre en France: Ils me renvoient donc tous vers le fameux distri français !
    Malgré l'envoi de plusieurs documents prouvant que je suis bien enregistré en tant qu'AE et expliquant pourquoi il est normal que je n'ai pas de numéro de TVA rien n'abouti.

    Savez-vous s'il existe un moyen de pression "indépendant" pour faire valoir mes droits (en admettant que j'en ai) ?
    Puis-je obliger un fournisseur qui correspond à mon domaine d'activité à m'ouvrir un compte ?

    Merci pour votre aide !

    Posté il y a 9 années #
  16. Apollinaire
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,435


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Non vous ne pouvez pas faire pression, cependant concernant le numéro de TVA, je pense que vous trouverez votre bonheur ici :
    Obtenir un numéro de TVA en AE

    Posté il y a 9 années #
  17. François
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Vous pouvez obtenir un numéro de TVA intracommunautaire auprès de votre centre d'impôt (service des entreprises).

    Par contre il faut un volume minium de commande (10 000 €) pour que ce soit justifié. Vous avez sur cette page une information précise donnée par l'APCE.

    Edit: une fois de plus, Apo a été plus rapide que moi ;-)

    Posté il y a 9 années #
  18. Benoît

    Membre coutumier
    Messages: 15


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour vos réponses mais sur l'un de vos lien (celui de net-iris.fr), on peut lire que les AE ne sont pas concernés par cette limite de 10 000 Euros d'achat dans la CEE (hors France).

    Et puis franchement ça m'ennuie d'avoir à demander un tel numéro (et donc d'avoir ensuite à faire toutes les démarches pour payer ma TVA en France) juste pour un fournisseur FRANCAIS qui ne souhaite pas vendre à un AE et qui risque de toute façon - une fois que j'aurai mon numéro de TVA - de me demander un Kbis !

    Il n'y a vraiment aucun organisme pouvant me défendre face à ce refus de vente que je trouve un peu discriminatoire ?

    Posté il y a 9 années #
  19. Apollinaire
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre sénior
    Paris (75, France)
    Messages: 1,435


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Non il n'y a selon moi pas de moyen de faire autrement car le distributeur peut tout à fait faire une distribution sélective pour une raison X ou Y. Ainsi même si la raison invoquée ici n'a pas l'air très réfléchie, il pourrait tout aussi bien (si il voulait vous donner une raison plus "valable") vous dire que vous ne correspondez pas au standard qu'il souhaite pour (les revendeurs de) sa marque.

    Posté il y a 9 années #
  20. François
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je ne vois qu'une solution: vous entendre avec quelqu'un de vos connaissances, gérant d'une entreprise avec n° de TVA, et qui pourra commander pour vous et servir d'intermédiaire...

    C'est vrai que c'est lamentable de la part d'un distributeur de refuser de vendre sous ce seul prétexte d'absence de numéro. Sans doute a-t-il assez de clients pour vivre...

    Posté il y a 9 années #
  21. Gaëtan Fenard
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre sénior
    CALAIS (62, France)
    Messages: 649


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Benoit

    le fait de demander un numéro de TVA ou un K-bis permet uniquement de sélectionner les entreprises qui auront accès à l'ensemble du catalogue

    ceci pour éviter une étude de la concurrence principalement mais aussi une perte de temps , il se peut que le personnel n'a pas forcement le temps de gérer l'ensemble des demandes donc ils filtrent

    essayez peut-être de trouver un intermédiaire qui serait vous fournir à des prix avantageux

    Posté il y a 9 années #
  22. Pierre Maurin
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre sénior
    Colmar (68, France)
    Messages: 896


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir à tous,

    au risque de jouer "l'avocat du diable", je crois que Benoît n'a pas non plus tout à fait tord, lorsqu'il parle d'acte de discrimination à son égard. Surtout lorsque le fournisseur en question est en position de monopole commercial, ce qui est le cas apparemment d'après Benoît.
    Pour rappel, le Droit parle de "refus de vente" (article L122-1 du Code de la consommation) lorsque le founisseur refuse de vendre ses produits à un client sans aucun motif valable.
    Mais qu'est-ce que le législateur entend par "motif valable" ?
    Pour résumé et rester simple, un refus de vente n'est légal qu'à partir du moment où il est lié :
    - à un cas de force majeure (par exemple : impossibilité de répondre à la commande du fait d'un sinistre ayant détruit tout les stocks disponibles, produits épuisés du fait d'un arrêt définitif de leur fabrication ou pour cause de grêves, etc.) ;
    - à une obligation règlementaire (par exemples : refuser de vendre un produit à un client qui n'a pas l'autorisation légale de l'utiliser : boisson alcoolisé pour des clients juridiquement "mineurs", médicaments à risque pour un client n'ayant pas d'ordonnance valable, explosifs pour un client n'ayant pas l'autorisation officielle d'en faire usage, etc.) ;
    - à une impossibilité technique du fournisseur pour répondre à une commande inhabituelle ou présentant un caractère anormal (qui sera apprécié par le juge saisi ou la DGCCRF, en cas de litige juridique, en fonction des pratiques courantes du fournisseur avec ses clients actuels) ;
    - au fait que le client n'a pas encore réglé ou refuse de payer ses précédentes factures, ou encore lorsqu'il est devenu officiellement insolvable (liquidation judiciaire attestée officiellement par un tribunal de commerce).

    Par ailleurs, le fournisseur peut aggraver son cas, lorsque ce refus de vente est associé à une pratique jugée légalement abusive ou discriminatoire, et/ou lorsque qu'il abuse de sa position dominante (ce qui est le cas s'il détient par exemple un monopole de distribution géographique).
    Par pratique commerciale discriminatoire, le législateur entend (articles L442 et suivants du Code decommerce) tout acte de vente consistant à traiter les clients de manière différente (tarifs, remises, ristournes, rabais, conditions de paiements,...), alors que ceux-ci achètent selon des modalités similaires comparables (quantités commandées similaires, même condition de livraison, niveau d'exigence technique comparable, etc.).

    Pour conclure, le refus de vente non-légal est sanctionné (article L420-2 du Code de commerce) par une amende de :
    - 1 500 €, si le vendeur fautif est un exploitant individuel (commerçant, artisan, professionnel libéral, agent commercial...) ;
    - 7 500 €, si l'entreprise fautive est une société commerciale ou industrielle (Sàrl, Eurl, SA, SAS, etc.).
    Quant aux pratiques discriminatoires ou abusives, elles sont aussi passibles de lourdes amendes et de dommages & intérêts, surtout lorsque le juge saisi ou la DGCCRF considère que ces pratiques illicites constituent une entrave au libre fonctionnement de la concurrence (articles L420-1 à L420-6 du Code de commerce).

    Sur ces belles paroles, je vais me coucher !!

    Bien cordialement,

    Pierre

    PM Conseils
    Conseil & formation sur-mesure en gestion financière pour TPE/PME
    www.pmconseils.sitew.com
    Posté il y a 9 années #
  23. Gaëtan Fenard
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre sénior
    CALAIS (62, France)
    Messages: 649


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Informations très intéressante Pierre ;)

    à une impossibilité technique du fournisseur pour répondre à une commande inhabituelle

    dans ce cas présent , la société n'a peut-être pas la structure adéquate pour vendre aux petites entreprises

    à titre d'exemple sur mon site , je vend des produits à partir de 89cts d'euros (prix livré)

    et bein j'ai déjà eu des commandes de 89cts car le client n'a acheté que ce produit , pas la peine de préciser que cette commande nous a fait perdre plus de temps qu'elle n'a été rentable.

    heureusement pour nous que ce genre de commande reste exceptionnelle mais concernant le fournisseur de benoît , il est peut-être confronté à ce genre de problème

    peut-être que la marge n'est peut-être pas suffisante pour proposer la vente de ses produits par petite quantité , en honorant sa commande ca lui coûterait plus que ça ne lui apporterait et comme il ne peut pas vendre a perte.

    Ce problème est fréquent pour beaucoup d'entreprises et ce n'est pas plus pire que les entreprises qui font payer une license pour vendre leurs produits ;)

    Gaëtan

    Posté il y a 9 années #
  24. Jihane Benlamine

    Nouveau Membre
    MA
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    BOnjour ,

    je suis nouvellement inscrite sur ce site et je suis entrain de créer une société de négociation dans tout ce qui est article de cuisine et art créatif pour enfant.
    En fait la ou je trouve des difficultes pour demarrer les premieres opérations c'est plus en ce qui concerne trouver des fournissuers.
    On me parle beaucoup du marché turc et chinois mais auriez vous des idées pour moi.
    cordialment

    Posté il y a 6 années #
  25. Siham Hayani

    Nouveau Membre
    MA
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à toutes et à tous,
    J'ai besoin de votre aide, Je travaille dans une entreprise et mon patron m'a chargé de renégocier avec un fournisseur de matériel électrique.

    Les données :

    Ce fournisseur se la joue grand, il refuse de nous livrer une commande importante, il refuse de nous communiquer les prix sur le bon de commande (ce qui nous crée une certaine gêne vis à vis de nos clients) ce qui lui permet de jouer sur les prix comme il veut, il nous octroie juste une remise de 7% . Bref il fait ce qu'il veut.

    D'autre part, un autre fournisseur dans le même domaine (une autre marque) nous fournit une commande importante avec une remise de 15%.

    Ma question est : comment bien négocier avec ce fournisseur pour qu'il s'aligne avec les conditions des autres fournisseurs.

    Merci

    Posté il y a 6 années #
  26. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    modéré

    Posté il y a 4 années #
  27. Liliana
    Négocier avec les fournisseurs : des conseils ?

    Membre passionné
    Messages: 488


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Le sujet est très intéressant! Il faut s'enlever de l'idée avant tout que le fournisseur va vouloir escroquer leur distributeur. Une entreprise respectable tel que vous, moi ou votre fournisseur vont s'établir leur rabais sur le volume d'achat annuel. Il reste tout de même qu'il y a toujours place à un peu de négociation!

    Si vous avez un représentant désigné dans l'entreprise, demandez à le rencontrer. Celui-ci à le rôle de facilité la transaction commercial. J'imagine que tout est question de personnalité mais pour ma part, je commencerais part leur faire part du problème et les laisser venir avec solution par la suite. N'oubliez pas, le silence est d'or et la parole est d'argent!

    Bonne chance!

    Liliana

    Posté il y a 4 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.