Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Actualités Entrepreneurs et Économique & sociale » Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

  • Lancé il y a 10 mois par Nathalie
  • Thèmes : auto-entreprise, micro-entreprise, micro-entrepreneur, auto-entrepreneur
  • Dernière réponse par Nathalie

  • »
  1. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Stéphanie, le jour où certains de ces valeureux fonctionnaires font grève.

    Posté il y a 10 mois #
  2. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oups, ça ne fait pas partie des évènements que je suis avec assiduité... ^^

    Posté il y a 10 mois #
  3. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Lionel,
    Et vous croyez vraiment que "votre" AE sera disponible ce jour?
    Pile au moment où vous allez avoir un pic d'activité?
    Et vous pensez qu'il y aura beaucoup de personnes de confiance à accepter ce type d'emploi.
    Il ne va pas se contenter à l'équivalent d'un gros SMIC à moins d'avoir vraiment faim.

    Posté il y a 10 mois #
  4. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Nathalie,

    Il faut voir aussi l'origine de l'article....
    Un site internet qui vit "grâce" à l'auto-entreprise.
    hum
    Ca fait penser à la valeur de certains sondages ou études de marché

    Posté il y a 10 mois #
  5. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,481


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Christian,

    Parce que vous croyez qu'il y a plus de personnes de confiances ailleurs ?

    Et puis j'ai écrit dans mon dialogue "Gérard, si tu es dispo".

    Et si Gérard n'est pas dispo, ben tant pis, c'est comme n'importe quelle entreprise qui ne sera pas dispo pour tel ou tel travail qu'on lui demande !

    Ne commencez pas à harceler les mouches, elles ne sont pas consentantes !

    Posté il y a 10 mois #
  6. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Lionel

    C'était juste une question de "management"...ou de stratégie

    Je vais tourner mon idée sous une autre forme.

    Est il possible d'imaginer d'avoir recours à des cdd comme indépendant (AE) UNIQUEMENT pendant ses pics d'activité et à un coût "modique"?

    Posté il y a 10 mois #
  7. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,481


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ben c'est justement la question que je posais plus haut !

    Mais pourquoi parler de modique tout de suite ?

    On a bien compris que vous n'aimez pas les AE et que pour vous ce sont dans branquignoles sans le sou.

    Je revends de la camelote fabriquée par un artisan AE qui est le seul à faire ce qu'il fait.
    Qu'il soit AE ou autre chose, on s'en fout.
    Il fait le boulot et sans ce statut, je n'aurais encore une fois personne pour faire fabriquer ce que je revends.
    Ce type bosse bien et légalement. Il gagne sa vie, me fait gagner la mienne et les clients sont contents.

    Donc il est où le problème avec les AE ?

    On n'est pas dans le modique, on est dans la simplification de faire travailler les gens sans tomber dans des obligations et des contraintes qui jusque là nous retiennent de les faire travailler et que par conséquent nous entretenons dans le chômage en nous tuant au taf.

    Posté il y a 10 mois #
  8. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Vous vous trompez par rapport à ce que je pense de l'auto-entreprise.
    Mais à un point...

    Posté il y a 10 mois #
  9. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,481


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui oui bien-sûr.

    Si j'avais le temps, j'irais rechercher toutes vos interventions à ce sujet.

    Quand j'aurai une heure à perdre, je le ferai.

    Posté il y a 10 mois #
  10. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Lionnel : Va te falloir un peu plus d'une heure !

    PS : Quand on sous-traite une tâche, on se contrefiche du statut de son prestataire ;) Qui demande son statut fiscal et social de la boulanger chez lequel on achète sa baguette !

    Posté il y a 10 mois #
  11. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Confondre la sous traitance, surtout quand en plus effectuée dans les locaux d'une entreprise et l'achat d'un produit dans un commerce est plus que troublant.

    Posté il y a 10 mois #
  12. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Lionel

    Je n'aime pas le régime de l'auto-entreprise "VENDU" comme le MEILLEUR moyen de se lancer ou de tester son projet.

    Ce n'est pas moi qui critique bidule car elle fait un livre sur son histoire d'entrepreneuse avec ce régime.
    Je n'ai pas besoin de chercher 1 h puisqu'on est sur le sujet en plus.

    Posté il y a 10 mois #
  13. Claire Pluviaud
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,284


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    En tout cas ce que je vois dans cet article c'est que toute la pub faite autour du statut d autoentrepreneur et la simplicité d inscription ( qui n est pas un mal d un certain cote ) beaucoup se lance sans savoir ce qu ils font et en ressort beaucoup de souffrance . difficulté financiere , sentiment d 'echec d avoir été dupé etc...

    au niveau des artisans la CMA oblige a un stage a la creation. en effet beaucoup sont d'excellent technicien de leur métier font des choses superbes mais n ont aucune notion de gestion , administratif ou tout du moins de ce qu il faut payer en tant que chef d entreprise. beaucoup crie apres ce stage et le voit comme un frein à la creation un coup supplémentaire . perso je le vois comme un vernis sur différent sujet qui permet de bien réflechir et de se poser quelques questions.
    je me demande si un tel stage pour les AE ne serait pas une aide pour eviter quelques souffrances notamment psychologique pour ceux qui se lancent sans réel préparation.

    dans l exemple de l 'article on a pu voir qu'aucune des erreurs possibles n a été evité :
    se croit salarié , contrat pour un site et flyeurs de restaurateur a 15 000 euros ( je dis pas que ca existe pas mais bon c 'est quand meme pas le plus courant ) , reunir une équipe (embauche sous traitance ??? )

    c'est dommage car des exemples comme celui ci peuvent ternir le statut d'AE alors qu'il est tres adapté a certaine situation et projet.

    c'etait la reflexion du matin lol

    Claire Pluviaud
    Aiuto! votre service à domicile
    www.aiuto.fr
    Posté il y a 10 mois #
  14. Celine Lieffroy
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    La Roche-aux-Fées (35, France)
    Messages: 3,083


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Lionel, sur une mission ponctuelle d’une semaine, cela me paraît possible de faire appel à un ou une auto-entrepreneur.e (ou autre statut, d'ailleurs), ou même sur des missions plus régulières…

    C’est ce que font beaucoup de secrétaires indépendantes.

    L’important sera ne laisser la personne exprimer son « indépendance ».
    Vous allez valider ensemble votre manière de travailler, mais vous ne pourrez pas lui imposer vos horaires et vos tarifs… Elle devra pouvoir organiser son travail…

    Il y a peut-être des missions spécifiques que vous pourriez lui déléguer et qui ne demandent pas d’être présent dans vos locaux de telle heure à telle heure…
    Voire qui peuvent se faire à distance, comme tout ce qui concerne vos ventes aux administrations, par exemple…

    Posté il y a 10 mois #
  15. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 588


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    Je n'aime pas le régime de l'auto-entreprise "VENDU" comme le MEILLEUR moyen de se lancer ou de tester son projet.

    Pas nécessairement le meilleur, et pas nécessairement le pire non plus.

    L'entrepreneur a une caisse à "outils" juridique, fiscale et sociale. Selon son projets et les circonstances, il se sert des instruments à sa disposition. Créer une SAS pour tester un petit projet personnel n'est pas forcément le plus adapté.

    Le statut de la micro est souple et rapide à mettre en place. Il peut être un tremplin vers autre chose ou rester le statut privilégié au départ selon l'activité. Ce n'est pas la panacée universelle, ce n'est pas une recette miracle, c'est un instrument de plus.

    C'est ce que l'on fait avec qui peut éventuellement être critiquable, pas l'instrument en lui même.

    Bien cordialement
    Thierry

    Posté il y a 10 mois #
  16. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,481


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Confondre la sous traitance, surtout quand en plus effectuée dans les locaux d'une entreprise et l'achat d'un produit dans un commerce est plus que troublant.

    Christian, vous continuez encore avec les mouches ! Faites gaffe hein, c'est mal vu par la société ça !
    Vous n'avez pas compris le sens de ce qu'a écrit Stéphanie, ou vous le faites exprès. Je pense plutôt que c'est ça.
    Ce qu'elle veut dire, c'est que quelque soit le statut d'une entreprise, c'est une entreprise qui fourni une prestation ou un produit ou les deux. Le choix du Boulanger, c'était juste pour illustrer le fait qu'on ne va pas lui demander si il est AE ou autre chose quand on va lui acheter du pain !

    BzzzZZZzzZZzzzz Ho une mouche qui s'envole de travers tiens.

    ------------ Sans transition ----------

    Céline,

    Oui je suis tout à fait d'accord avec vous. C'est bien le principe de l'AE, une personne avec un statut légal qui lui permet de travailler et facturer ses prestations.

    Seulement, dans mon cas, ce serait faire appel à un AE pour par exemple faire de la préparation de commande.
    Ca sous-entendrait que pour que les choses soient réglo, il faudrait que cet AE ne soit possiblement que préparateur de commandes en sous traitance pour diverses entreprises.

    Un collègue à moi qui fait aussi du e-commerce, lorsqu'il veut s'offrir une semaine de vacances, appelle un pote à lui qui est AE et qui fait de la réparation de je ne sais plus quoi.
    Cet AE vient préparer les commandes pendant la semaine et facture tant d'heures de service plus ou moins clair à mon collègue.

    Moi ce qui me dérange, c'est que cet AE ne vient pas passer 20 heures pour réparer quelque chose, mais préparer des commandes et que c'est facturé à la "one again" niveau libellé du service.

    D'un point de vue moral, ça me dérange et d'un point de vue comptable, même si on est bien dans une relation de prestation de service facturée par une entreprise à une autre, je ne sais pas comment des factures libellées à la One Again arrivent à être justifiées.

    Ce qu'il faudrait, c'est qu'un AE, ou un travailleur indépendant puisse avoir une sorte de case à cocher pour fournir certains services autres que ce pourquoi il s'est déclaré.
    Un truc assez encadré bien-sûr, sinon on se retrouverait comme chez les Chinois avec des files d'attente de gens devant les usines à venir faire 4h par ci, 4h par là, pour faire tout et n'importe quoi.
    Des services simples genre préparer des commandes par exemple. uhuhu :D

    Enfin, vous voyez ce que je veux dire ?

    Un truc assez souple et libre, légal bien-sûr et qui permettrait à tout le monde d'être content.

    Posté il y a 10 mois #
  17. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 588


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    Ca sous-entendrait que pour que les choses soient réglo, il faudrait que cet AE ne soit possiblement que préparateur de commandes en sous traitance pour diverses entreprises.

    C'est même une idée de business pour un indépendant mobile et polyvalent : un logisticien nomade en quelque sorte ^^

    Bon, il faut qu'il y ait pas mal de clients potentiels dans une zone géographique pas trop étendue, sinon bonjour les frais de déplacements, mais pourquoi pas, c'est peut-être un concept à inventer qui pourrait même déboucher sur un truc plus gros ...

    Bien cordialement
    Thierry

    Posté il y a 10 mois #
  18. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,481


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui Thierry, mais ça redeviendrait un truc compliqué à mon avis.

    Et comme je suis super isolé, ce serait pas simple à trouver dans le coin.

    Là l'idée serait toute simple. Juste faire bosser au cas par cas facilement les gens qui en auraient envie et qui seraient dispo.

    Un peu comme à l'âge d'Or du travail où si on quittait un taf, on en retrouvait un deux rues plus loin.
    Pas d'attache, juste des postes qui se prennent, qui se libèrent, qui tournent vite.
    Avec des gens plus ou moins habitués à la mission qu'on leur propose et qui gèrent vraiment les propositions qu'on leur fait, comme il veulent.

    C'est comme ça qu'on pourrait aussi tomber sur des gens qui conviendraient super bien et à qui on pourrait proposer autre chose.

    Ouais, je rêve d'un pays où le travail serait une sorte de terrain de jeu où tout est possible, où tout tourne vite sans être enchaîné et étouffé comme aujourd'hui. :D

    Posté il y a 10 mois #
  19. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 588


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ouais, je rêve d'un pays où le travail serait une sorte de terrain de jeu où tout est possible, où tout tourne vite sans être enchaîné et étouffé comme aujourd'hui. :D

    Oui j'ai un peu les mêmes espoirs, souhaitons que les mentalités évoluent à l'avenir. Mais le % d'entrepreneurs reste malgré tout assez bas en France par rapport à la population.

    Posté il y a 10 mois #
  20. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    D'un autre coté, si on fait ce genre de chose, c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi et certains employeurs ne se gêneront pas pour en profiter...

    Posté il y a 10 mois #
  21. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 588


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui bien sûr, et pour contrer les abus potentiels, il faudrait fixer un cadre légal souple, mais adapté aux évolutions à venir ...

    Posté il y a 10 mois #
  22. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Tu vois bien ce que les grandes firmes ont fait de la microentreprise au passage en nous faisant énormément de mal...

    Posté il y a 10 mois #
  23. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 588


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui, mais mais c'est une conséquence ça, pas la cause qui est le coût du travail trop élevé (corolaire de prestations sociales élevées et de gros gaspillages d'argent public) et une législation du travail étouffante et sclérosée.

    Posté il y a 10 mois #
  24. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,481


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Parce que ces grosses boîtes ont clairement abusé.

    Forcer une personne à prendre un statut AE pour en faire un employé "détaché/lié" exclusif qui ne coûte rien car on lui fixe au passage ses propres tarifs, c'est indigne, illégal et dégueulasse.

    Bon, après, le coût du travail, le gaspillage d'argent public, tout ça qui viendrait expliquer pourquoi on est tombé dans l'abus, c'est autre chose.

    Non, moi ce que j'aimerais c'est juste que les AE qui n'auraient par exemple pas assez d'activité dans leur propre business, puissent facturer du service sur autre chose selon leurs désirs.

    Imaginons une structure légère style Pôle emploi dans la forme, qui se contente de prendre nos offres de mission et à partir de là, l'AE qui voudrait, se manifesterait en disant "ok, moi je vous facture tant de l'heure et je viens faire votre mission."

    Ensuite, nous, on accepte ou pas. Et roule Raoul ! On signe un devis, un bon de commande ou je sais pas quoi qui établi un minimum ce que l'un et l'autre doit faire en fonction des usages courants et légaux, et c'est bon. Une facture à la fin de la mission, et tout le monde est content.
    Après, j'imagine que c'est une questions d'assurances qui couvre qui, quoi et comment. Et c'est sans doute le plus embêtant pour mettre ça en place.

    Je suis à peu près certain que ceux qui seraient vraiment motivés pour bosser, trouveraient toujours de quoi faire !

    Bien-sûr, sur du travail qui n'exige pas de diplômes ou des compétences particulières.

    Parce qu'il faut bien se dire que ce système du service libre rémunéré à la mission de main à main sans prise de tête existe depuis des siècles, mais ça s'appelle du black.

    Le but ici serait vraiment de pouvoir faire travailler des gens facilement et légalement sans tomber dans la lourdeur qu'on connait aujourd'hui quand on a besoin de main d'oeuvre.

    Posté il y a 10 mois #
  25. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Alors, tu as le CESU entreprise qui ressemble un peu à ça, il me semble. Qqun en avait parlé ici, peut-etre Nathalie ?

    Posté il y a 10 mois #
  26. Nathalie
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,105


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Stéphanie,

    Est-ce que vous faites référence au TESE ?

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 10 mois #
  27. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui, je crois que c'était ça. Mais comme ça ne m'intéressait, j'ai juste survolé le truc...

    Posté il y a 10 mois #
  28. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Lionel

    Le fait d'avoir des sous-traitants sur le site de son entreprise implique de votre part une certaine connaissance de la règlementation.
    Et encore vous ça a l'air d'être simple.
    Mais vous allez adorer l'administratif...
    C'est du lourd tout ce qu'il y a à faire et tout ce que vous devez vérifier pour être certain d'avoir 0 ennui.

    Donc au lieu de dire que je cherche des mouches.
    Moi j'évite les mouches qui peuvent se transformer en beluga.

    Et donc la précaution 1 est de vérifier son statut et donc son existence légale et si il est ou non soumis à la TVA. Bref si il existe... En sachant que vous risquez gros si vous ne pouvez pas prouver que vous avez fait cette démarche de recherches.

    Selon moi la solution la plus simple, la plus "garantie 100% sans emmerde" et la moins couteuse dans votre situation sera de faire appel à une boite d'interim (pour ce qui touche à la logistique)

    Posté il y a 10 mois #
  29. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,481


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Nan mais Christian, vous le faites exprès ou quoi ?

    Vous venez me faire la leçon sur ce que je pointe du doigt justement.

    Cette lourdeur administrative.

    Tout ce que vous dites là, on le sais déjà puisque c'est ce qui nous retient de faire travailler des gens ! Et c'est pourquoi on discutaille tranquillou d'un futur où tout serait plus simple !

    Rhalala le dur de la feuille celui-là ! :D

    Et puis toujours ce sous-entendu que tout ce qui est AE aurait de fortes chances d'être un voyou non déclaré qui fait obligatoirement n'imp et dont il faut absolument contrôler l'existence, c'est LOURDINGUE !
    Vous n'allez pas vérifier si votre Boulanger existe légalement quand vous allez acheter votre pain, si ?!
    Mais je suis quasi sûr que si on vous disait que votre Boulanger est un AE, vous vous empresseriez d'aller vérifier des tas de trucs, non ?

    BzzzZzzZZZz !

    Posté il y a 10 mois #
  30. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,767


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Lionel,
    Où avez vous vu AE dans mon commentaire?

    Le lourdeur administrative existe pour tout le monde.

    Ce que je pointe, c'est l'absence de précautions et l'absence justement des obligations de l'entrepreneur liés à cette "administration"

    Un peu comme le fait pour un salarié de changer une ampoule.
    Ca devient "comique" quand on y songe.

    Posté il y a 10 mois #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.