Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Actualités Entrepreneurs et Économique & sociale » Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

  • Lancé il y a 2 mois par Nathalie
  • Thèmes : auto-entreprise, micro-entreprise, micro-entrepreneur, auto-entrepreneur
  • Dernière réponse par Nathalie

  • »
  1. Nathalie
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 10,770


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour tout le monde,

    Je viens de lire cet article : "La galère d'une autoentrepreneuse, à deux doigts du burn-out"

    Sophie Vouteau a écrit un livre dans lequel elle raconte le cauchemar qu'a été pour elle la micro-entreprise. Bon, je sais bien que ce statut ne convient pas à tout le monde mais en lisant son témoignage, j'ai l'impression que :

    - il y a de grosses confusions, peut-être dues à un manque d'information (ce que la journaliste ne relève pas) : par exemple, elle parle "d'embauche", appelle son client "mon employeur"....

    - le Salon des Entrepreneurs est présenté comme, je cite, un "raout aux allures sectaires". Pour y avoir été, je ne l'ai pas du tout vécu comme ça.

    - les inconvénients qui sont présentés sont ceux de l'entrepreneuriat mais pas spécifiquement de la micro-entreprise (mise en concurrence, risque d'impayés ou de retard de paiement....)

    J'ai vraiment le sentiment qu'elle ne s'était pas du tout préparée à la création d'entreprise et que son vécu vient surtout de là. Par exemple, elle a réuni "une petite équipe" pour la création du site web de son client (15 000 euros quand même, ce n'est pas rien). Mais en AE, il n'est pas du tout recommandé de faire travailler des sous-traitants (ou des salariés ?) puisqu'on ne peut pas déduire ses charges.

    Et vous, qu'en pensez-vous ?

    Bonne journée,
    Nathalie

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 2 mois #
  2. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ben c'est juste une personne de plus qui se serait plantée exactement de la même façon avec un autre statut, mais qui met tout sur le dos de la micro. C'est quand même vachement plus simple et moins dévalorisant pour elle que de dire qu'elle s'est plantée parce qu'elle a fait nawak !

    Posté il y a 2 mois #
  3. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    Heu...
    A force d'entendre que l'auto-entreprise est la solution idéale.

    Normal de faire n'importe quoi.

    Quand on pense qu'on est encore en train de considérer ce régime comme le statut pour tester son idée.

    Et se lancer comme auto-entrepreneur multiplie ses chances d'échecs.
    Déjà parce que la plupart du temps, le créateur se prépare beaucoup moins que si il devait choir un autre statut
    Ca a fait sauter le barrage "j'ai peur de me lancer"
    Mais ils ne se rendent pas compte que le plongeon c'est directement dans le grand bain, sans bouée et parfois avec quelques piranhas...

    Sans compter qu'à une époque on pouvait aussi perdre sa maison si on était propriétaire.
    On pouvait gagner maximum 32 000 €.
    C'est quand même le seul statut qui limite les gains à un certain montant mais qui ne limite pas les pertes ou les risques de pertes...

    Posté il y a 2 mois #
  4. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bien préparé, on peut parfaitement réussir en micro (j'en suis la preuve) comme dans un autre statut.

    Et on peut se planter dans les deux cas ;) Ce n'est pas le statut qui est en cause, c'est le projet !

    Posté il y a 2 mois #
  5. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,387


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Et j'ajouterais que pour se tester ça fonctionne également. j'en suis la preuve aussi. :D

    Sans ce statut, je ne me serais jamais lancé à l'époque.

    Je ne cesserai jamais de le dire.

    Posté il y a 2 mois #
  6. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pareil, j'aurais pas franchi le pas ;)

    Posté il y a 2 mois #
  7. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    C'est ce que je dis
    Ca a fait sauter le barrage "j'ai peur de me lancer"

    Posté il y a 2 mois #
  8. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ce qui visiblement n'est pas forcément mauvais.

    Le problème, ce sont les gens qui se lancent et qui manquent de préparation, de compétence, n'ont pas étudié leur projet, veulent construire une usine en étant en ME, veulent embaucher, etc. Bref, des gens qui ont choisi un statut fiscal et social sans regarder ce qu'il impliquait.

    Ces gens auraient aussi bien pu se planter sous une autre forme d'entreprise, car on n'est pas préparé ou qu'on manque de compétence, ça vaut avec toutes les formes d'entreprise.

    Posté il y a 2 mois #
  9. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ca se discute...
    Est ce une mauvaise chose d'avoir peur du vide ou de l'eau?

    La peur peut aussi servir à nous protéger.

    Et quand on voit le taux de réussite des auto-entrepreneurs...
    Il suffit de demander à votre Pole Emploi.
    Sur 100 personnes qui se mettent comme AE, vous en revoyez combien "rapidement"?

    Posté il y a 2 mois #
  10. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 575


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    Et vous, qu'en pensez-vous ?

    Que le statut fiscal de la micro n'est probablement pas en cause. Et que parfois, un projet de création d'entreprise n'est pas viable à long terme, quel que soit son statut.

    Il y a des gens qui réussissent très bien sous le statut micro et d'autres qui se plantent. C'est tout aussi vrai en EI classique, en SARL ou en SAS.

    Après que cette dame soit frustrée et crache sa bile dans un livre, pourquoi pas, c'est son droit et sans doute un exutoire. Pour autant, jeter le bébé avec l'eau du bain me semble abusif.

    Bien cordialement
    Thierry

    Posté il y a 2 mois #
  11. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Sur 100 personnes qui se mettent comme AE, vous en revoyez combien "rapidement"?

    Pour répondre honnêtement à la question, il faudrait déjà commencer par pouvoir réellement identifier ceux qui font ça comme une activité secondaire et ceux qui font ça comme une activité principale. Et là, aujourd'hui, les statistiques mélangent tout le monde !

    Posté il y a 2 mois #
  12. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Stéphanie,

    A votre Pôle Emploi (comme indiqué dans mon message), généralement c'est pour en vivre.

    Posté il y a 2 mois #
  13. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Thierry,

    Réussir très bien comme AE...
    Ca veut dire quoi pour vous?

    Posté il y a 2 mois #
  14. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 575


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Christian

    Réussir très bien comme AE...
    Ca veut dire quoi pour vous?

    Ca veut dire vivre correctement de son activité avec ce statut. Ou que ce soit un tremplin réussi vers un autre statut, en cas de développement de l'activité.

    Bien cordialement
    Thierry

    Posté il y a 2 mois #
  15. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Thierry,

    Vivre correctement?

    Alors que le plafond de CA correspondait à l'équivalent d'un gros smic au mieux.
    Et encore...
    On va toujours pouvoir trouver des exceptions. J'en connais dans le commerce.

    J'attends d'en savoir un peu plus pour voir les répercussions du doublement du plafond du CA. Ca laissera certes l'équivalent d'un plus gros SMIC...

    Mais j'ai plus l'impression que ça donne encore une raison de moins de réfléchir à son projet. (Waouh le CA que je peux faire avant de dépasser le seuil. Pourquoi réfléchir? Je prends micro-entreprise)

    cdt

    Posté il y a 2 mois #
  16. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 575


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ma foi, une bouteille à moitié remplie, certains la voit à moitié pleine, d'autres à moitié vide, ça a toujours été comme ça ... ;=)

    Posté il y a 2 mois #
  17. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Quand on songe que c'est le plafond. Le maximum. Le sommet...
    Si c'est ça une bouteille à moitié vide?

    Posté il y a 2 mois #
  18. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Une fois de plus, tout dépend du métier que vous faites et si vous le faite en activité principale ou en activité secondaire.

    Toujours est-il que moi, par exemple, ça m'a permis de payer moins pendant 5 ans au démarrage et qu'aujourd'hui, ça me permet de payer mois.

    Et avec le nouveau plafond, je ne veux même pas essayer de l'atteindre, j'ai aussi besoin de dormir un peu !

    Posté il y a 2 mois #
  19. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Vous parlez de quoi et par rapport à quoi Stéphanie?

    Posté il y a 2 mois #
  20. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    A pas compris la question, la dame :-D

    Posté il y a 2 mois #
  21. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 575


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Parfois ici, c'est histoires sans paroles ;=)

    Posté il y a 2 mois #
  22. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    "Une fois de plus, tout dépend du métier que vous faites et si vous le faite en activité principale ou en activité secondaire."

    Vous parlez de quoi et par rapport à quoi Stéphanie?

    Posté il y a 2 mois #
  23. Nathalie
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 10,770


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Mais j'ai plus l'impression que ça donne encore une raison de moins de réfléchir à son projet. (Waouh le CA que je peux faire avant de dépasser le seuil. Pourquoi réfléchir? Je prends micro-entreprise)

    J'espère surtout qu'en amont il y aura une vraie communication pour expliquer le maintien des plafonds pour bénéficier de la franchise en base de TVA.

    Par rapport à la question du plafond de CA, cette limitation existait déjà avant avec la micro-entreprise (quand l'AE n'avait pas été créée et même après ) et cela n'avait jamais perturbé personne.

    Sinon, comme Lionel et Stéphanie, je ne me serais jamais lancée sans ce statut qui a le mérite de la simplicité. Mon activité n'est pas spécialement risquée en soi mais cela m'avait rassurée de pouvoir l'arrêter aussi facilement si cela ne fonctionnait pas (à tort ou à raison, la liquidation d'une entreprise me semble complexe/coûteuse). Et aussi le paiement des cotisations sur la base du CA réalisé.

    Ca veut dire vivre correctement de son activité avec ce statut. Ou que ce soit un tremplin réussi vers un autre statut, en cas de développement de l'activité.

    Entièrement d'accord avec Thierry :-)

    Tout le monde n'a pas non plus la même vision de l'entreprise. Certains(es) veulent simplement créer leur propre emploi, sans vouloir forcément se développer outre mesure, ni recruter, ni faire un CA gigantesque.

    Il est intéressant d'avoir plein de possibilités en fonction de ce que l'on souhaite, de ses objectifs pro et perso...

    Posté il y a 2 mois #
  24. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui, les seuils et la franchise de TVA ont toujours existé ;)

    Sans la micro, je ne me serai pas lancée non plus. Simplement parce qu'au réel, on paie des charges avant d'avoir rentré le premier centime.

    Christian : Eh bien je compare les gens, leurs aspirations, leurs envies, leurs besoins. Il y a des gens qui ont une activité secondaire à un travail salarié à qui la ME convient parfaitement, des gens qui ont très peu de charge à qui la ME convient très bien. Autant il faut réfléchir à son statut avant de créer son entreprise, autant il ne faut pas non plus rejeter la ME sans y réfléchir et l'avoir éliminé pour une bonne raison !

    Posté il y a 2 mois #
  25. Christian

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,379


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Ce qui serait bien, c'est de ne pas tout mélanger.

    L'ancienne micro-entreprise qui existait avant et en même temps que l'auto-entreprise était très intéressante. Beaucoup plus souvent que l'auto-entreprise sauf dans des cas très spécifiques et pour les fonctionnaires)

    La nouvelle micro-entreprise c'est à dire le nouveau nom pour l'auto-entreprise.

    @Stéphanie : oui et je suis d'accord.
    La nouvelle micro-entreprise correspond à certains cas.
    Mais combien se lancent alors qu'une autre solution aurait été bien meilleure? Combien se lancent MAIS en pure perte?

    Posté il y a 2 mois #
  26. Nathalie
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 10,770


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour tout le monde,

    Je viens de voir passer cet article : Les secteurs qui embauchent des auto-entrepreneurs pour l'été 2018

    Là encore, dans le titre et dans la présentation de l'article, l'accent est mis sur "l'embauche" des micro-entrepreneurs. Alors que cela n'a pas de sens quand on parle d'une entreprise...

    Posté il y a 1 mois #
  27. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 575


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    On sait tous que le coût du travail est trop élevé, et que le code du travail est très [trop] rigide ... Dés lors pourquoi s'étonner que bon nombre d'entreprises préfèrent prendre le risque de prendre des auto-entrepreneurs plutôt que d'embaucher des salariés ?

    Après tout, pas vu, pas pris.

    C'est comme le travail non déclaré, ça n'étonne personne ... à part l'état ;=)

    S'attaquer aux conséquences sans modifier les causes ne sert pas à grand chose ...

    Bien cordialement
    Thierry

    Posté il y a 1 mois #
  28. Lionel
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    France
    Messages: 1,387


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Hello,

    Vous ne pensez pas qu'un jour on y viendra vraiment ?

    On entend souvent hurler contre le "Demain, tous AE".

    Mais moi je me disais l'autre jour que là j'ai des grosses vagues de travail qui commencent à me fatiguer, mais pas assez régulières pour embaucher une personne. Et que si on avait le droit de faire bosser un AE de temps en temps pour absorber le surcroît de travail, je serais sans doute le premier à le faire.

    Pourquoi un AE et pas un intérimaire ou autre ? Ben justement parce que c'est réduit au minimum de la facturation à l'heure travaillée !
    Pas de milliards de paperasses à remplir, à déclarer, etc.

    C'est quand même l'idéal ça !

    - Allo Gérard ? Ouais, j'ai trop de taf pour les 15 prochains jours, ça te dirait de venir tous les matins pendant 2 semaines si tu es dispo ?
    - Ok, ça fera 40h facturées !
    - Ok cool, à demain !

    Et hop c'est partit !

    Alors évidement après on va hurler à la précarité de l'emploi, etc. et ça se comprend.
    Mais plutôt que de me fatiguer et garder le fric pour moi, ben je me soulagerais un peu, je ferais travailler quelqu'un de temps en temps et tout ça sans devoir me prendre la tête sur des tonnes d'administratif et de contraintes diverses.

    (Non parce que j'en connais pas loin de chez moi qui le font déjà discrètement en plus !)

    Posté il y a 1 mois #
  29. Thierry Guyot
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Uzech (46, France)
    Messages: 575


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    On est sur la même longueur d'onde Lionel ... ;=)

    Posté il y a 1 mois #
  30. Stephanie Calvin
    Micro-entrepreneur : un employé comme un autre ?

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,498


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    c'est surtout qu'il va falloir sortir du "J'ai réussi si je suis fonctionnaire avec un emploi a vie", mais je pense qu'il faudra encore une génération pour ça ;)

    Posté il y a 1 mois #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.