Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » L'entreprise au quotidien : conseils et problèmes » Les hics du statut AE

Les hics du statut AE

  1. Julie Bee

    Membre passionné
    Chartres (28, France)
    Messages: 368


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,

    Afin d'éclaircir quelques problèmes avec ce statut, j'aimerai bien avoir les retours des uns et des autres sur les premières difficultés du statut selon vous?

    C'est un dialogue ouvert (même si je me pose moi-même la question).

    Niveau administratif, juridique, relation client, prospection, relation fournisseur, étude de l'environnement, concurrence, etc.

    Tous les témoignages sont permis ^^

    N'écoutez que votre coeur: www.copacalina.fr
    En ce moment faites votre panoplie de Noël à 50€ avec 4 articles !!!
    Posté il y a 7 années #
  2. Sylvie Russillo
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Saint Ouen l'Aumône (95, France)
    Messages: 529


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je remonte ton sujet, bien intéressant :-)

    sylvie95
    Posté il y a 7 années #
  3. Stephanie Calvin
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,655


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    pour moi pas de problèmes particuliers dans mon activité.

    Pour le côté relation client, le problème est le même que pour toute entreprise.

    Posté il y a 7 années #
  4. Séverine Mallet
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Beauvoir-sur-Mer (85, France)
    Messages: 1,004


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Moi non plus, aucun souci particulier lié au statut. N'ayant que peu de dépenses liées à l'activité, le calcul des charges sur le CA sans déduction ne me pose pas de problème. Par contre, il est difficile de s'y retrouver financièrement lorsque l'on souhaite sous-traiter...

    Neoplume : écrivain public, rédactrice, correctrice.
    neoplume.fr
    Posté il y a 7 années #
  5. Nathalie L.
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Calenzana (20, France)
    Messages: 1,038


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Pas de difficulté avec ce statut, cela permet de commencer en douceur à entreprendre et de tester son activité...

    Comme toutes les entreprises, le plus dur trouver sa clientèle et garder ses clients...

    Posté il y a 7 années #
  6. Arnaud Lemoine
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,415


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Perso.. manque de crédibilité auprès des entreprises et autres clients.
    Pas de possibilité de répondre aux appels d'offres
    CA limité

    Mais c'est aussi lié à mon secteur d'activité....

    Consultant en Stratégie et marketing SOLO et TPE
    Lemoine Conseil - Stratégie TPE
    Posté il y a 7 années #
  7. Stephanie Calvin
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,655


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Arnaud : tu as vu ça où ? Je n'ai aucun problème de crédibilité, d'ailleurs aucun de mes clients ne m'a demandé mon statut et si c'est le cas, je lui répond que je suis en entreprise individuelle. S'il me demande pourquoi je ne suis pas soumise à la TVA, je lui répond que je suis en micro-social simplifié. Le reste ne le concerne pas. Savez-vous quelle est la forme juridique de votre garagiste ?

    Pour ce qui est des appels, j'en ai remporté un dans ma première année, pour un montant fixe. Cette année, j'ai remporté un marché à bon de commande sur trois ans ! Alors, je peux te dire qu'un AE peut répondre et gagner un appel d'offre !

    Seule la limitation de CA peut être un problème, mais tant mieux pour ceux qui dépassent le CA dès la première année ;)

    Posté il y a 7 années #
  8. Erick Soublin
    Les hics du statut AE

    Membre habitué
    TRUTTEMER LE GRAND (14, France)
    Messages: 90


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,

    Pour moi aussi aucune difficulté avec ce statut. En même temps je vois pas pourquoi cela poserait des problèmes ???

    Qui aurait créé son entreprise sans ce statut ? Ou plutôt (pas le chien de mickey :-) ) qui a créé son entreprise grâce à ce statut ? et qui en vit aujourd'hui.

    Erick

    AE-Gestion, le logiciel des auto-entrepreneurs. AE-Gestion
    LoGéCli, le Logiciel de Gestion Clients. LoGéCli
    Posté il y a 7 années #
  9. Stephanie Calvin
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,655


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    J'ai créé grâce à ce statut, j'en vie et je n'ai pas l'intention de changer de statut ;)

    Posté il y a 7 années #
  10. Emilie
    Les hics du statut AE

    Membre passionné
    Lancieux (22, France)
    Messages: 411


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,

    Pour le moment je n'ai pas eu non plus de difficulté lié au statut.

    Pas de soucis avec mes fournisseurs et personne ne me pose la question.

    Je suis encore à des kilomètres du plafond alors quand j'atteindrais la limite je serais plutôt contente de moi :) !!

    Posté il y a 7 années #
  11. N

    Membre sénior
    France
    Messages: 5,217


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Perso ou l'on ne me le demande pas ou cela parait une évidence pour les gens que je prenne ce statut vu la taille de mon entreprise.

    On ne me dit pas " Ah bon vous êtes AE ?" Mais " vous vous êtes mis sous le statut auto-entrepreneur, n'est ce pas ?" et quand je dis "oui pour commencer et tester mon activité je trouve que c'est mieux" cela leur parait tout à fait normal.
    Et je pense que les gens autour de moi voient le statut AE comme moi.

    Limite j'aurais l'air pas net si j'avais pris un autre statut pour commencer. Ils pensent au contraire que c'est réfléchi comme décision(c'est moins de risque financier) et non absolument aucun préjugés sur ce statut. Pour eux c'est une entreprise comme une autre !
    Cela a des inconvénient en vente avec les frais que l'on ne déduis pas mais vu mon chiffre et mes compétences dans la paperrasse il est hors de question pour moi de changer de statut pour l'instant.
    Cela me convient très bien et ne me pose pas de souci ni avec les clients ni avec les fournisseurs.

    Posté il y a 7 années #
  12. Arnaud Lemoine
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,415


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Stephanie Calvin... je ne parlais pas de toi.. mais de MON expérience !!! la question de Julie est les "premières difficultés du statut selon vous"... je réponds donc à se question. De plus je précise dans mon poste que cela est aussi du à mon métier... de consultant.

    Tu trouves des avantages à ce statut, c'est bien... je le trouve pas terrible et limité pour mon job c'est tout.

    cdt

    Posté il y a 7 années #
  13. Stephanie Calvin
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,655


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Arnaud : comme je te le disais en privé, tes réponses sont fausses, puisque c'est bien un appel d'offres PUBLIC que j'ai remporté !
    Quant aux clients privés, qui me demandent très exceptionnellement mon statut, je leur dis que je suis une entreprise individuelle en micro social simplifié, ce qui explique l'exonération de TVA.

    Alors peut-etre que dans ton métier, les entreprises privées veulent en savoir plus et qu'elles rechignent, mais la parade est toute simple ;)

    Posté il y a 7 années #
  14. Arnaud Lemoine
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,415


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.


    Posté il y a 7 années #
  15. Quentin Lacomère
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Nantes (44, France)
    Messages: 1,262


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @ Arnaud. Je suis moi meme consultant et je voudrais intervenir sur ton point de "crédibilité"

    La crédibilité face au client ne passe pas par le statut sous lequel tu es enregistré... Perso la pirouette a été faite des le premier client: "Je suis en AE car en reduisant mes frais je reduis mes factures. Dois je revenir vous faire un devis quand j'aurais créé une société???. "
    Et la le client etait tres content de mon statut. ! Plus serieusement la credibilité d'un consultant passe par ce qu'il propose, la valeur ajoutée de son action en regard de sa facturation. Pas par son statut- qui n'est autre qu'une relation entre lui et l'etat-

    Développement d'activités des cafés bars brasseries
    Booster de rentabilité
    Formations sur mesure
    Posté il y a 7 années #
  16. Arnaud Lemoine
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,415


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Quentin ... je vais te redire ce que j'ai dit... j'ai commencé mon post par PERSO.. je parle donc uniquement de mon expérience... je signe plus de contrat en SARl, cela m'ouvre tout les AO...

    mais je vais arrêter de donner un avis perso ici sur les AE car à chaque fois que je parle de ce statut ce par en vrille... et les AE se sente agresser.

    Arnaud :

    PS : et je ne me contente pas de 32000 euros par an de CA !!

    Posté il y a 7 années #
  17. Quentin Lacomère
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Nantes (44, France)
    Messages: 1,262


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Arnaud. Il ne faut pas voir d'agression la ou il n'y en a pas....
    La ou je suis intervenu c'est que le manque de credibilité etait le premier des inconvenients que tu as listé. Je me suis juste contenté de t'expliquer qu'en tant qu'AE cela ne me pose pas de probleme de credibilité.
    Par contre tu me vois ravi pour toi(et je le dis en toute sincérité) de voir les deux points que tu as cités juste dessus a savoir:

    je signe plus de contrat en SARl
    et je ne me contente pas de 32000 euros par an de CA !!

    Deux bonnes nouvelles!

    Personnellement j'ai fait la balance et les 32.000 de limitation ne me posent pas de souci. Si cela venait a changer je pourrais alors basculer en société.

    PS: Je ne me suis -a aucun moment- senti agressé.

    Posté il y a 7 années #
  18. Julie Bee

    Membre passionné
    Chartres (28, France)
    Messages: 368


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir à tous,

    je vois que même si ma question semble avoir comme réponse une absence de problème;
    elle fait réagir ;)

    Pour le manque de crédibilité, je dois dire qu'on m'a dit il y a à peine quelques jours (de la part d'une commerçante en sarl me semble-t-il):
    " mais tu es au courant que l'AE c'est un peu de la m****?"

    Je dois dire que j'en suis restée sur le c**

    Personnellement je ne vois aucun inconvénient à ce statut non plus mais je n'ai pas assez d'expérience à ce sujet...

    Qu'en est-il niveau retraite? sécu? mutuelle? et les choses de la vie?

    ps: merci pour tous vos retours!

    Posté il y a 7 années #
  19. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Quentin Lacomère

    Personnellement j'ai fait la balance et les 32.000 de limitation ne me posent pas de souci. Si cela venait a changer je pourrais alors basculer en société.

    Le dépassement de plafond n'implique nullement l'obligation de changer de statut juridique. On peut parfaitement rester en Entreprise individuelle, et passer du régime AE au régime de droit commun.

    Pour déterminer s'il est plus intéressant de passer en société (EIRL/EURL, SARL, etc.) ou rester en EI, il faut analyser les comptes de l'entreprise.

    Posté il y a 7 années #
  20. François
    Les hics du statut AE

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Qu'en est-il niveau retraite? sécu? mutuelle? et les choses de la vie?

    Pour les choses de la vie, je ne sais pas ;-) Mais pour le reste le régime d'auto-entrepreneur ne change rien par rapport à ce qui existait depuis déjà plus de dix ans avec les micro-entreprises. À ce jour il n'est pas non plus démontré de différence avec les autres statuts de chefs d'entreprise en ce qui concerne la sécurité sociale et la retraite.

    Chez les artisans et commerçants la loi de 2008 instituant ce nouveau régime a été présentée comme une porte ouverte à la concurrence déloyale (pas de TVA, des cotisations sociales faibles, des exonérations diverses,...). Peu à peu les esprits se sont calmés. Mais il reste de nombreux à-priori sur le sujet. À la prochaine occasion, Julie, ce serait intéressant de demander à la personne qui qualifie de m... ce statut, de détailler un peu. Je ne suis pas certain qu'elle y arrive vraiment...

    Quant à la crédibilité vis-à-vis de la clientèle, je rejoins à 100% ce qu'a dit Stéphanie: ça ne pose à mon avis strictement aucun problème. L'AE est une entreprise individuelle, statut qui représentait avant même la création de ce régime 60% des entreprises en France. Les clients (particuliers ou professionnels) se fichent complètement du régime fiscal et social auquel vous êtes soumis mais attendent surtout que vous soyez sérieux et apportiez éventuellement les garanties nécessaires (expérience, stock, moyens matériels et humains, responsabilité civile, assurance,...).

    Posté il y a 7 années #
  21. Julie Bee

    Membre passionné
    Chartres (28, France)
    Messages: 368


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je suis tout à fait d'accord sur le point crédibilité client.

    A la personne j'avais répondu "non je ne suis pas au courant" attendant qu'elle détaille un peu et voilà ce qu'elle m'a dit:
    Il y a le problème de seuil de chiffre d'affaires, de retraite,...

    Je tiens à préciser que je ne suis pas encore à bout car je suis tenace comme une moule à son rocher, pardonnez l'expression, mais depuis mes débuts, à part les personnes de ce forum qui me donnaient leurs avis en connaissance de cause, je n'ai eu que des gens qui ne connaissaient rien ni à l'entreprise, ni au commerce, ni au marketing pour me mettre des bâtons dans les roues et me faire baisser les bras.
    Je suis à force vraiment dégoutée mais je n'ai pas l'habitude d'abandonner.

    On va dire que administrativement c'est moins dur pour moi que mentalement...

    Posté il y a 7 années #
  22. Arnaud Lemoine
    Les hics du statut AE

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,415


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients tant en termes social, fiscal que commerciale. Il n'y en a pas un qui est supérieur ou inférieur à l'autre.

    L'important est de les connaitre et de savoir ce que l'on peut ou ne peut pas faire avec et tenant compte de ses propre objectif de développement.

    On choisit sont statut selon ses besoins... j'ai commencé comme AE.. au bout de 8 mois le statut me limiter dans mon développement.. je suis passer en SARL pour mon développement économique et m'ouvrir de nouveau marché à termes....

    Posté il y a 7 années #
  23. E-Services 29
    Les hics du statut AE

    Membre habitué
    Scaër (29, France)
    Messages: 38


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je tiens à préciser que je ne suis pas encore à bout car je suis tenace comme une moule à son rocher, pardonnez l'expression, mais depuis mes débuts, à part les personnes de ce forum qui me donnaient leurs avis en connaissance de cause, je n'ai eu que des gens qui ne connaissaient rien ni à l'entreprise, ni au commerce, ni au marketing pour me mettre des bâtons dans les roues et me faire baisser les bras.
    Je suis à force vraiment dégoutée mais je n'ai pas l'habitude d'abandonner.

    Tout à fait, je crois que c'est là le problème, les gens qui n'y connaissent rien ont des a-priori sur ce statut! On s'est entendus dire: "ah mais tu es auto entrepreneur c'est ça? Pas une vraie entreprise quoi"!!! Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!!

    Pour avoir été en stage à la création et gestion d'une entreprise à la chambre des métiers, je peux vous dire que même le responsable nous dit que c'est l'idéal pour tester une activité sans prendre trop de risques.

    De plus, l'ACCRE est accordé pour 3 ans au lieu de 1 an la plupart du temps et ce n'est pas négligeable.

    Ce statut est idéal pour certains secteurs d'activités, la majorité même, mais incompatibles pour certaines professions je pense.

    La seule chose: j'essaie de gérer comme une entreprise au réel au niveau comptabilité, histoire de me mettre peu à peu dans le bain quand il s'agira de changer de statut.

    Posté il y a 7 années #
  24. Julie Bee

    Membre passionné
    Chartres (28, France)
    Messages: 368


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Tout à fait, je crois que c'est là le problème, les gens qui n'y connaissent rien ont des a-priori sur ce statut! On s'est entendus dire: "ah mais tu es auto entrepreneur c'est ça? Pas une vraie entreprise quoi"!!! Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!!!

    C'est vrai que c'est horrible on se sent seul bien souvent!
    mais bon la roue tourne n'est-ce-pas!? ^^

    Posté il y a 7 années #
  25. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Julie H C'est vrai que c'est horrible on se sent seul bien souvent!

    En même temps, c'est un peu logique : les salariés représentent 90% de la population active et les Français ne sont pas connus pour avoir l'esprit d'entreprise.

    Posté il y a 7 années #
  26. E-Services 29
    Les hics du statut AE

    Membre habitué
    Scaër (29, France)
    Messages: 38


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @ Julie: Oui promis, elle finit toujours par tourner!!!

    @Gilles, tout à fait, en France, on a une très grande culture de l'échec alors qu'aux USA, c'est une expérience...
    Puis, c'est toujours facile de critiquer ce qu'on ne connaît pas alors qu'au fond, bien souvent on nous envie secrètement d'avoir osé franchir le pas!!!

    Plein d'ondes positives à vous tous et toutes!!!

    Posté il y a 7 années #
  27. Julie Bee

    Membre passionné
    Chartres (28, France)
    Messages: 368


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci Gilles et E-service 29, je me sens moins seule ^^

    Sur la culture de l'échec, je confirme...

    d'ailleurs dans la culture, il vaut mieux avoir un travail (pénible et mal payé voire mal perçu) que ne pas avoir un travail salarié du tout.

    c'est vraiment pénible... hureusement qu'autour de moi, certaines personnes apprécient mon initiative...

    Posté il y a 7 années #
  28. Stéphanie
    Les hics du statut AE

    Membre passionné
    Roost warendin (59, France)
    Messages: 165


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Moi en ce qui me concerne, je pense être obligée d'évoluer différemment par la suite. Je ne sais pas encore si c'est en entreprise individuelle normale ou en EURL.
    Je sous-traite pas mal et suis obligée de recalculer avec 12% pour le revendre au client pour ne pas perdre d'argent. Et après, bonjour les impots qui montent à cause de ça !!!
    Bref, c'est pas très pratique tout ça...

    Sinon sur mes devis, il est écrit entreprise individuelle et que je ne suis pas soumis à la TVA. Dans l'ensemble, j'ai quand même l'impression que le statut d'AE passe mieux qu'au début (peut être parce qu'un tri naturel c'est déjà fait.

    Graphiste.
    Pour votre com d'entreprise : ICI
    Pour vos évènements perso : faire-part, menu,etc.c'est ICIet [srl=http://www.facebook.com/pages/%C3%A0-Muse/332254687726?ref=sgm]I[/
    Posté il y a 7 années #
  29. Gilles

    Membre sénior
    Messages: 509


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Stéphanie

    je pense être obligée d'évoluer différemment par la suite. Je ne sais pas encore si c'est en entreprise individuelle normale ou en EURL. Je sous-traite pas mal et suis obligée de recalculer avec 12% pour le revendre au client pour ne pas perdre d'argent. Et après, bonjour les impots qui montent à cause de ça !!! Bref, c'est pas très pratique tout ça...

    Comme beaucoup d'AE, vous confondez deux choses : le statut juridique et le régime fiscal.

    L'AE, c'est la combinaison du statut juridique de l'Entreprise individuelle (EI) et du régime fiscal micro. Ces deux choses existent également dans le régime de droit commun (par opposition à l'AE) : la seule différence est qu'en AE, 0€ de CA = 0€ de cotisations, alors que le régime de droit commun entraîne un minimum de cotisations d'environ 1.500€/an.

    Si vous faites beaucoup d'achats et/ou dépassez le plafond, vous serez en effet obligé de passer de l'AE au régime fiscal "réel" (c.a.d. quitter le régime micro), mais vous pouvez rester en EI (voire en EIRL, pour protéger vos biens). En revanche, l'EURL donne la possibilité de choisir entre l'Impôt sur le revenu (IR) ou l'Impôt sur les sociétés (IS).

    Posté il y a 7 années #
  30. Stéphanie
    Les hics du statut AE

    Membre passionné
    Roost warendin (59, France)
    Messages: 165


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Non, je vous remercie, je maitrise mon sujet!!! ;-)
    Dans une entreprise individuelle classique, ce n'est pas calculé pareil et ça m'avantagerait.
    Vous avez dû mal me comprendre.

    Posté il y a 7 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.