Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » La gratuité a ses limites...

La gratuité a ses limites...

  • Lancé il y a 4 années par Anne Vivent
  • Thèmes : Devis, gratuit, facture, client malhonnête
  • Dernière réponse par Eric Buso

  • »
  1. Anne Vivent
    La gratuité a ses limites...

    Membre habitué
    ABEILHAN (34, France)
    Messages: 39


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    Je vous sollicite car depuis quelque temps j'ai à faire à des clients peu scrupuleux:

    petit rappel je suis courtier en travaux et j'ai pour mission de mettre en contact les particuliers avec des artisans afin de leur obtenir des devis au meilleur rapport qualité prix. Le dernier client en date, m'a missionné depuis mars dernier pour un projet de construction.

    Je lui ai fourni pas moins de 10 devis soit 7 artisans et le reste devis "technique" tel que thermicien et étude de sol entre autre. Durant des mois les mails, les visites à domicile et les appels s'enchaînent.

    Aujourd'hui la nouvelle tombe par mail: il ne retiens aucune entreprise. Me doutant néanmoins de l'issu final je compte bien lui adresser une facture correspondante à l'ensemble de ma démarche.

    La démarche était gratuite mais je pense qu'il a abusé de mes services. Ma question est la suivant ai-je le droit de le facturer?
    Merci à tous pour vos réponses

    Posté il y a 4 années #
  2. Stephanie Calvin
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Tout dépend des engagements que le client a signé.

    Posté il y a 4 années #
  3. gladysp
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Voiron (38, France)
    Messages: 1,452


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Si cela n'est pas prévu à vos conditions générales, cela semble difficile de facturer quoi que ce soit...

    Par contre vous pouvez le prévoir pour les suivants :)

    Posté il y a 4 années #
  4. Miryamk
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    France
    Messages: 851


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    De toute façon le facturer sans vous mettre d'accord avec lui ne sert à rien, si il ne paye pas la facture qu'est-ce que vous faites ? Je pense que c'est une perte de temps et qu'il faut revoir vos conditions pour la suite.

    Posté il y a 4 années #
  5. Philippe Penlou
    La gratuité a ses limites...

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    On va bientôt facturer les devis vive le business

    Posté il y a 4 années #
  6. Nathalie
    La gratuité a ses limites...

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,105


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Anne,

    Je rejoins ce qui est dit par les autres membres du forum : je vois mal comment vous pouvez facturer des services si ce n'est pas prévu à la base dans un contrat.

    A mon avis, vous risquez même des ennuis si vous facturez quelque chose qui était censé être gratuit.

    Est-ce que ce genre de situations se reproduit souvent ? Si oui, comme le dit Gladys, il faut prévoir une solution pour les contrats suivants.

    Comment font les autres courtiers en travaux ?

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 4 années #
  7. gladysp
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Voiron (38, France)
    Messages: 1,452


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Nathalie, les courtiers de mon entourage facturent les artisans au % sur travaux signés, c'est gratuit pour le client final.

    Comment fonctionnez-vous, Anne ?

    Bonne journée !

    Posté il y a 4 années #
  8. QBGestion
    La gratuité a ses limites...

    Membre habitué
    Grenoble (38, France)
    Messages: 98


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Gladys : J'imagine de la même, mais le problème étant que le client n'a pas souhaité travailler avec les artisans proposés, du coup, pas de rémunération.

    C'est effectivement le problème des activités de courtage, et comme le disent les autres membres du forum, il ne vous sera pas possible de facturer le client si rien n'en a été décidé auparavant.

    Au final tout est une question d’arbitrage entre temps passés / client potentiel

    Dans le cadre des courtiers en crédit, ils ont des grilles de taux envoyé régulièrement, le courtier passe peu de temps a étudier son client.
    J'imagine que le temps passé par un courtier en travaux et sans aucune mesure. Surtout si il s'agit de courtage réellement sur-mesure.

    Il faudrait peut-être envisager de vous faire rémunérer systématiquement ces prestations (en plus d'un %).

    Cordialement,

    JB

    QuelleBelleGestion
    Cabinet de conseil en gestion et finance d'entreprise
    Posté il y a 4 années #
  9. gladysp
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Voiron (38, France)
    Messages: 1,452


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    A mon avis, il faudrait surtout comprendre pourquoi le client n'a pas fait affaire !

    Soit il a renoncé au projet (et il reste un prospect) soit il n'a pas accroché avec les artisans (et il y a donc quelque chose à faire, au niveau du client, comme au niveau des artisans).

    Il me semble que l'urgence est de faire la lumière sur la non-réalisation.

    Un client qui passe par un courtier a un besoin réel : il ne cherche pas à avoir des devis comparatifs, sinon il le fait en ligne. S'il n'est pas un "curieux", il y a une raison à l'arrêt du projet.

    Le client a tout intérêt à avoir une relation de confiance avec son courtier, puisque justement, il ne lui coûte rien...

    Posté il y a 4 années #
  10. Anne Vivent
    La gratuité a ses limites...

    Membre habitué
    ABEILHAN (34, France)
    Messages: 39


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour toutes vos réponses:

    Jusqu'à présent c'était gratuit pour le client. Certain de mes concurrents facture une participation aux clients allant de 120 à 240 € par mission et certain vont jusqu'à conserver les devis et les présenter lors d'une visite. Depuis mai, j'ai décidé de mettre en place une participation de 40 € par devis est demandé au-delà de 3 devis je facture 20€. Pourquoi? trop de demande à tout va. Je m'implique beaucoup et ne compte pas mes heures comme chacun d'entre nous et les gens abusent de mes compétences. D'ailleurs l'ensemble de mes partenaires m'ont suggéré eux-même de facturer mes missions. La gratuité n'est pas forcément la bonne solution. De plus même,certains clients honnêtes qui ont rencontré un souci pour lequel je ne peux pas continuer m'ont payés le travail de recherche et de démarche. Donc pour résumer une sélection s'impose.
    merci encore

    Et bien cela m'au

    Posté il y a 4 années #
  11. Anne Vivent
    La gratuité a ses limites...

    Membre habitué
    ABEILHAN (34, France)
    Messages: 39


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.


    Posté il y a 4 années #
  12. Stephanie Calvin
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Vous vous méprenez un peu sur le métier de courtier en crédit... Il ne s'agit pas simplement d'appliquer une grille et un taux envoyé par des banques !

    Il s'agit de faire un réel montage financier sur le projet !

    Posté il y a 4 années #
  13. QBGestion
    La gratuité a ses limites...

    Membre habitué
    Grenoble (38, France)
    Messages: 98


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Stéphanie,

    Je schématisais simplement.
    Dans le privé je suis passé par un courtier pour mon prêt immobilier, le 1er contact se fait généralement assez rapidement pour connaitre la situation patrimoniale et les capacités d'emprunt, en appliquant des barèmes qu'ils ont à disposition à ce moment là.

    Le montage financier et toutes les démarches se font dans un second temps.

    Pour préciser ma pensée et pour en avoir discuter avec lui : je peux très bien contacter un courtier qui m'indique que je peux avoir tel taux dans telle banque et au final le court-circuiter et passer en direct avec ladite banque.

    Dans ce cas, le courtier ne se fera pas rémunérer pas la banque malgré le temps qu'il a passé pour moi. c'est le risque de ce métier, d'où le fait de bien prendre en compte le temps passé pour un client.

    Cordialement,

    JB

    Posté il y a 4 années #
  14. Stephanie Calvin
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui, mais si votre courtier est bon, il négociera, trouvera un montage financier que l'employé de banque basique ne vous proposera pas, tout simplement parce qu'un vrai courtier (je ne parle pas de ces grosses boites qui se disent courtiers...) aura négocié au niveau du siège, connaitra son métier et qu'il sera capable de vous proposer le meilleur montage financier (souvent composé de plusieurs prêts)...

    Bref, je suis aussi passée par un courtier (un vrai), et j'ai obtenu un taux meilleur que les meilleurs taux qu'on trouve sur internet que je n'aurait jamais eu en le court-circuitant :)

    Le courtier en prêt, comme vous, a une vraie valeur ajoutée lorsqu'il fait bien son métier !

    Posté il y a 4 années #
  15. Eric Buso
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,267


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je te rejoins Stéphanie, notre courtier nous a monter un projet immobilier d'enfer!

    Nous n'aurions jamais obtenus ça même si ma femme a été agent immobilier:)

    Posté il y a 4 années #
  16. Anne Vivent
    La gratuité a ses limites...

    Membre habitué
    ABEILHAN (34, France)
    Messages: 39


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    La qualité des artisans avec lesquels je travaille n'est plus à prouver, j'ai d'excellent retour client. J'ai tout fait pour proposer des entreprises dont le professionnalisme et les compétences ont étonné plus d'un. Maintenant chacun son camp soit vous choisissez des artisans douteux à prix cassé (et des problèmes en perspective) soit vous optez pour la qualité au meilleur rapport qualité/prix en plus d'un service complet pour ma parti et vous serez GAGNANT!!
    Bonne journée à tous. Anne

    Posté il y a 4 années #
  17. Philippe Penlou
    La gratuité a ses limites...

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Maintenant chacun son camp soit vous choisissez des artisans douteux à prix cassé (et des problèmes en perspective) soit vous optez pour la qualité au meilleur rapport qualité/prix en plus d'un service complet pour ma parti et vous serez GAGNANT

    Anne je vous rassure ce que vous écrivez est vrai dans tout les marchés dans notre domaine pour les sites internet soit vous les faites vous même...soit vous prenez des entreprises à prix cassés soit vous choisissez un pro au meilleur rapport qualité / prix. Mais vous ne pourrez comparer les résultats.

    Posté il y a 4 années #
  18. Stephanie Calvin
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Anne,

    inutile de vous énerver !

    Dans un précédent message, vous dénigriez le métier de courtier en prêt (trop facile) comparé au vôtre.

    Nous vous avons simplement dit qu'un vrai courtier en prêt, c'était comme vous, qqun qui faisait son travail et apportait une vraie valeur ajoutée !

    Ni eric, ni moi-même ne parlons de choisir un artisan, et finalement, on s'en fiche un peu...

    Nous sommes ici pour aider les gens, et on se fait engueuler ^^

    Posté il y a 4 années #
  19. gladysp
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Voiron (38, France)
    Messages: 1,452


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je n'ai pas bien saisi le rapport avec le courtier en prêt immo, je ne vois pas de message en ce sens...

    Pour moi courtier en travaux et courtier en prêts, ce n'est pas du tout le même métier.

    Là ou ils se rejoignent (courtage) c'est que la valeur ajoutée du courtier réside dans la qualité du résultat obtenu (taux/conditions/articulation du montage pour un courtier en prêts, et qualité des artisans/sécurisation/assistance au financement pour un courtier en travaux).

    Le meilleur moyen pour un courtier en travaux de capter le client final, c'est de faire supporter le coût de son travail aux entreprises. Mais il ne me semble pas fou, d'un point de vue extérieur, de prévoir un dédommagement (acceptable) en cas de non-réalisation. Cela sous-entend tout de même que le client peut se sentir "tenu" de faire affaire, ce qui n'est pas très bon pour l'image (le courtier devient "exclusif" sinon on passe à la caisse). Un levier à exploiter peut-être, est, en contrepartie, d'inclure une obligation de résultat dans vos CGV (à limiter bien sûr, dans le temps, dans le volume d'artisans...)

    Bref, personne n'a envie de travailler pour rien, et c'est bien normal, il faut tenter de trouver des solutions où le client et vous êtes gagnants tous les deux...

    Bonne journée à tous,

    Gladys

    Posté il y a 4 années #
  20. Stephanie Calvin
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Blain (44, France)
    Messages: 3,619


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Gladys : surement dans le message vide d'Anne...

    Posté il y a 4 années #
  21. loccar

    Membre habitué
    Messages: 30


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    oui c'est sur que c'est enervant de passer du temps et de ne rien en tirer mais cela peut arriver dans plein d'autres domaines.
    exemple : cela m'arrive de rentrer dans une boutique de vetements, de regarder, d'etre aidée par une vendeuse (qui peut etre la patronne pour se mettre dans les memes conditions que vous),et de ne finalement repartir avec rien.
    imaginez si on me sort une note parce que la vendeuse a passé du temps pour moi et que je n'achete rien?

    Posté il y a 4 années #
  22. Kader Roussel
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    France
    Messages: 664


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    La qualité des artisans avec lesquels je travaille n'est plus à prouver

    Si, c'est à prouver et à re-prouver tous les jours à chaque nouveau prospect.
    Surtout ne pas s'endormir sur ses lauriers en considérant comme évident ce qui ne l'est pas forcément pour d'autres.

    La censure sur ce forum est insupportable.
    Posté il y a 4 années #
  23. Thierry Lecocq
    La gratuité a ses limites...

    Membre coutumier
    VALENCE (26, France)
    Messages: 16


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour, je mets mon petit grain de sel à la discussion.
    Le principe effectivement du courtier en travaux est d'être rémunéré par les entreprises, si le marché en remporté, et rien dans le cas contraire.
    Le problème est que la profusion de conseils, de devis chiffrés et détaillés, et dans votre cas, d'études techniques gratuites, est du pain béni pour certains prospect peu scrupuleux, pour ensuite aller voir ailleurs avec un dossier béton et négocier des prix plancher.
    Je vois 2 possibilités pour limiter les frais :

    • Les études techniques doivent être payantes. Une étude, ce n'est pas un devis !
    • Après avoir réuni les devis de vos artisans, proposez à votre client un simple compte-rendu, avec le descriptif des travaux (un peu comme un CCTP simplifié), et le montant global : les entreprises X, Y et Z proposent des offres allant de 10000 € à 11000 €.
    • Si le client est intéressé, il paie une participation de x Euros pour avoir les devis détaillé, somme qui pourra être déduite du montant des travaux si acceptation d'un des devis.

    Bon courage.
    Thierry

    Posté il y a 4 années #
  24. Kader Roussel
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    France
    Messages: 664


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pour revenir à la question d'origine : l'agent immobilier et le courtier que j'ai payé sont ceux avec qui j'ai fait affaire.
    Les autres ne verront pas la couleur de mon argent, et il me semble que c'est bien normal.
    Ca n'a rien de malicieux ni de personnel, c'est une simple question d'adéquation entre offre et demande.
    Et quand bien même, ce serait donner la prime aux "mauvais".

    Si je devais facturer tous ceux avec qui je ne fais pas affaire, je n'aurais plus besoin de faire des affaires…
    ;-)

    Posté il y a 4 années #
  25. Thierry Lecocq
    La gratuité a ses limites...

    Membre coutumier
    VALENCE (26, France)
    Messages: 16


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Jean-renaud, je comprends bien votre point de vue, mais je doute par exemple que votre agent immobilier prenne à sa charge le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique), pas plus que le courtier en assurance fera une expertise gratuite des bijoux que vous souhaitez assurer.
    Le partie "gratuite" du métier de courtier en travaux est d'analyser les besoins de son client, et de faire réaliser les devis correspondants. Mais si une étude de sol, une étude thermique, ou un calcul de charge doit être réalisé, il est normal que ces prestations soient rémunérées.
    De la même manière, un devis bien fait est déjà une véritable étude en soi : détail des ouvrages à réaliser, références aux DTU, Conformités RT2012, etc...
    C'est pour cela que je préconisai une autre approche dans mon post précédent, alliant gratuité d'un service, et rémunération des compétences requises.

    Il ne s'agit donc pas de facturer les affaires perdues, mais juste de ne pas abuser de la gratuité de certains services coûteux.

    Bonne journée à tous.
    Thierry.

    Posté il y a 4 années #
  26. Kader Roussel
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    France
    Messages: 664


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    On est bien d'accord, c'est la différence entre "devis" et "étude".
    Vous l'expliquez mieux que moi mais votre message est arrivé entre les deux miens.
    Les grands esprits se rencontrent…
    ;-)

    Posté il y a 4 années #
  27. gladysp
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Voiron (38, France)
    Messages: 1,452


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Nouveau grain de sel pour rebondir sur les derniers commentaires...

    La pratique que je connais (je ne sais pas comment font les autres !) est de ne pas fournir d'étude au client. C'est le courtier qui pilote, les clients en débattent avec lui, mais en aucun cas ils ne fournissent d'étude toute prête ! Sinon effectivement, pourquoi prendre le courtier (pour les personnes qui hélas sont nombreuses à tenter de resquiller à tout prix !).

    Mais je pense que nous extrapolons un peu sur le travail qu'a pu fournir Anne :)

    (Jean-Renaud, en passant, vérifies tes mails :) )

    Bonne journée à tous !

    Posté il y a 4 années #
  28. Claire Pluviaud
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,284


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    dans tout ca, nous avons tous fait des devis, propositions de service, quelques soit notre métier, passé du temps et pas signé ce client au final.
    Il suffit juste de savoir s'arreter a temps et on met toujours un peu de temps pour l apprendre, et on aura toujours un devis malgré l expérience ou on va passer plus de temps que la normale et en définitif ne pas le signer.

    C'est un peu le jeu je dirai.

    Claire Pluviaud
    Aiuto! votre service à domicile
    www.aiuto.fr
    Posté il y a 4 années #
  29. Anne Vivent
    La gratuité a ses limites...

    Membre habitué
    ABEILHAN (34, France)
    Messages: 39


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à tous,

    Sachez que je ne m'énerve contre vous (le message vide est un petit bug informatique) et encore moins contre les courtiers en prêt immo., ma partenaire principale est courtière en prêt et nous formons un joli duo. C'est d'ailleurs cette dernier qui m'a conseillé de facturer une participation. Le débat reste super intéressant, il me permet de prendre du recul sur tout ça. Je suis une jeune entrepreneuse(immatriculé en mai dernier je sors de couveuse) et votre expérience m'est précieuse: on apprend tous les jours.

    Maintenant, je conçois que j'ai fais une erreur de débutante. Comme d'habitude mon intuition était la bonne. Dès le début j'ai senti que ce client me "baladerai".

    Pour finir, ce désagrément n'entachera point mon éternel bonne humeur et optimisme :).
    merci pour votre soutien et vous souhaite une bonne journée.
    Anne

    Posté il y a 4 années #
  30. gladysp
    La gratuité a ses limites...

    Membre sénior
    Voiron (38, France)
    Messages: 1,452


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Anne !

    AH l'intuition...
    Faites-lui confiance une prochaine fois :)

    (et regardez votre messagerie privée !)

    Bonne journée à tous,

    Gladys

    Posté il y a 4 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.