Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Impression textile par transfert itinérante

Impression textile par transfert itinérante

  • Lancé il y a 8 années par christophe69
  • Thèmes : pao, numérique, imprimante, impression textile, ordinateur, arts graphiques, impression
  • Dernière réponse par Pierre Maurin

  • »
  1. christophe69

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour le forum!

    Désireux de donner un nouvel élan à ma carrière professionnelle, j'ai le projet de lancer ma petite activité d'impression textile transfert (pour débuter) sur les salons, les foires et les marchés. je suis dans le vague quand au statut éventuel à adopter concernant cette activité, micro-entreprise, indépendant...

    A bientôt

    christophe

    Posté il y a 8 années #
  2. Hélène
    Impression textile par transfert itinérante

    Membre sénior
    Messages: 2,392


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir Christophe

    Je vous souhaite à mon tour la bienvenue.
    Le choix du statut n'est pas la première étape dans la création d'entreprise, il faut étudier le projet de près tout d'abord, en déterminer la faisabilité, rentabilité, en gros savoir si ça tient la route financièrement.

    Avez vous déjà fait quelques estimations? à combien vous reviendrait vos produits, combien vous pourriez les vendre, la concurrence dans votre domaine?

    Posté il y a 8 années #
  3. Gautier Girard
    Impression textile par transfert itinérante

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Hélène et Christophe,

    Vous êtes le bienvenu sur le forum Christophe!

    Tous mes voeux pour votre projet.

    Voici une petite liste de choses "à voir" avant de s'intéresser au statut :

    - Montants des dépenses
    - Montants des recettes (la première année)
    - Dépenses requises pour se lancer - avez-vous cet argent, devrez vous emprunter ?
    - Travaillerez vous en solo ?

    A vous lire,

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 8 années #
  4. christophe69

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour
    merci pour votre accueil
    je vais tâcher de répondre le plus simplement possible...

    01___ Avez vous déjà fait quelques estimations?
    à combien vous reviendrait vos produits,
    combien vous pourriez les vendre, la concurrence dans votre domaine?

    j'estime approximativement le prix de revient du tee-shirt à 6 euros global
    quelque soit la technique d'impression (transfert, flex, flock)
    ce prix comprend l'achat, le transfert pour l'impression, l'encre utilisé
    j'arrondis volontairement à l'euro supérieur
    le prix... et bien je voulais partir sur une base de 12,90 euros pour du flex ou du flocage et de 14,90 euros pour du transfert (impression couleur une face avant 22x32 cm environs, car je prévois non pas de travailler en feuille à feuille mais avec une imprimante qui accepte le média (support) en rouleau=> coût d'une telle imprimante à sublimation jet d'encre => 800 euros, avantage=> économie d'encre et de support, prix de revient du rouleau moins élevé, possibilité d'utiliser un format d'encrage supérieur, beaucoup moins de gaspillage)

    Quand à la concurrence... justement je n'ai jamis vu et pourtant je sors pas mal sur les salons et foires le week-end dans ma région (69)et je recherche pour l'instant asns succès sur le web
    alors est ce que c'est parce que le marché n'existe pas et c'est à moi de le créer
    ou est ce que tout simplement l'idée à été abandonnée, faute de rentabilité???
    si quelqu'un à une piste de réponse, je suis avide de tout conseil!

    02___Montants des recettes (la première année)
    à vrai dire... aucune idée car j'ai besoin justement de conseil pour me positionner c'est en cela que le statut à son importance, je pense que je n'aurais pas les même charges en micro entreprise qu'en société.
    Si j'arrive à vendre 15 tee-shirt jour (prix moyen donc de 13.50 euro) sur 30 jours...
    j'arrive à un total de chiffre d'affaire de 6000 euros, j'arrondis volontairement.
    j'enlève 2700 euros pour l'achat global de la matière première, ce qui laisse 3300 euros à répartir entre le fait d'y aller (voiture, assurance, essence), la location de l'emplacement... hum, je ne sais pas si je calcule bien, mais du coup j'ai 'impression que cela fait peu, qu'en pensez vous?

    03___Dépenses requises pour se lancer - avez-vous cet argent, devrez vous emprunter ?

    il me faudrait tout compris et je pense n'avoir rien oublié (de la petite fourgonnette au groupe électrogène silencieux...) moins de 20 000 euros, je prévoit d'emprunter légèrement plus que la moitié de cette somme

    04___Travaillerez vous en solo?
    oui ma première idée est de travailler en solo

    voilà, c'est surement un peu brouillon tout cela
    cette idée vient de me tomber dessus il y a deux semaines, cependant je maîtrise parfaitement le côté technique de la chose, et j'ai déjà pris tous les renseignements coût machines, sujet sur lequel je suis le plus performant

    je suis à votre écoute pour toutes questions, remarques, critiques (surtout)

    merci d'avance

    christophe

    Posté il y a 8 années #
  5. Pierre Maurin
    Impression textile par transfert itinérante

    Membre sénior
    Colmar (68, France)
    Messages: 896


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Christophe,

    en complément des bons conseils d'Hélène et de Gautier, vous pouvez aussi suivre la méthodologie proposée par le site Internet "Ma Micro-Entreprise". Vous pouvez y accéder, à l'aide de la page web suivante : http://mamicroentreprise.free.fr/
    Vous verrez aussi certaines rubriques où des exemples de calcul sont expliqués et commentés. N'hésitez pas à vous en inspirer, notamment au niveau du calcul de vos futurs coûts de revient. Car le textile est une activité où la défaillance est très élevée (c'est un secteur qui est considéré officiellement comme "sinistré"), dans la mesure où :
    - les coûts de production sont de plus en plus élevés et difficiles à maîtriser sur la durée (car le sur-mesure coûte souvent nettement plus cher que les produits standardisés fabriqués en série : machines et outillages plus complexes, main d'oeuvre plus qualifiée et expérimentée...);
    - les investissements sont de plus en plus difficiles à rentabiliser, du fait à la fois d'un coût d'acquisition et de fonctionnement croissant et d'une durée de vie plus courte qu'avant (notamment du fait d'une exigence de qualité plus forte, tant pour des raisons commerciales que règlementaires) ;
    - la pression de la concurrence de pays en voie de développement sur les prix pousse de plus en plus de TPE et de PME de ce secteur à innover plus rapidement et plus régulièrement, afin de justifier leurs prix de vente plus élevés du fait de la nouveauté et de la qualité élevée de leurs produits (biens ou services).

    En conséquence, leurs marges de manoeuvre étant de plus en plus réduite, il est impératif pour elles de mieux maîtriser le coût de revient réel de chacune de leur vente. A défaut, elles finissent rapidement par réaliser de plus en plus de vente à perte et ne s'en apperçoient qu'à la fin de l'année (lors de la publication de leur compte de résultat), lorsqu'il est trôt tard pour "redresser la barre" !

    Vous savez donc ce qui vous reste à faire, si vous désirez mettre le maximum de chance de votre côté pour que votre projet de création soit une vrai réussite.
    N'hésitez pas à nous tenir au courant de vos avancées dans cette réflexion et à continuer à nous poser vos questions. Car il vaut mieux que vous vous les posiez avant votre création effective, plutôt qu'après...

    Bien cordialement,

    Pierre Maurin

    PM Conseils
    Conseil & formation sur-mesure en gestion financière pour TPE/PME
    www.pmconseils.sitew.com
    Posté il y a 8 années #
  6. christophe69

    Membre coutumier
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonsoir Pierre et merci de prendre du temps à m'aider justement dans ma réflexion.
    justement ma réflexion...

    loin de moi l'idée de développer un activité industrielle, je connais le prix d'un caroussel 4 couleurs, cela se négocie à moins de 3000 euros, somme à laquelle il faut rajouter le prix des cadres, faire tendre ses cadres (risque de déchirure... voilage, etc.), pouvoir insoler ses cadres, imprimer ses cadres (encres, retardateur, fixateur) séchage (UV ou à eau, généralement pour le textile c'est à l'eau) avoir donc de l'espace bien ventilé, un point d'eau convenable, un karcher n'est pas indispensable mais recommandé pour nettoyer ses cadres afin de les réutiliser, les connaisseurs savent que j'ai omis certaines étapes, c'est volontaire, ce n'est pas le sujet, c'est juste qu'étant doté d'un CAP sérigraphie industrielle, je me retrouve parfaitement dans le côté main d'oeuvre qualifié. juste que c'est les mêmes étapes pour réaliser 4 tee-shirt alors que des machines les réalisent par 20.

    je maîtrise également le process de création en amont, ayant également un cap de préparation à la forme imprimante (les arts graphiques, c'est ma vie!!)
    alors certes je ne suis pas graphiste top créatif, mais je sais faire des trucs pas mal qui s'impriment et se posent aisément (même faire du flocage 4 couleur sur une face de tee-shirt)

    Malgré tout loin de moi l'ambition de concurrencer les pays en voie de développement ou autres, car il y a une règle absolue dans mon métier, qui dit qu'il faut très vite savoir quand s'arrêter de grandir, justement du fait de cette concurrence émergeante.

    Mon souhait est plutôt... l'achat coup de coeur de la personne qui n'y pensait pas forcément mais qui a la possibilité de se faire plaisir avec un vêtement qui lui ressemble, selon son humeur du moment, ou de faire plaisir à un enfant, une connaissance, quelqu'un de la famille, un ami... Je vise l'exclusif dans une démarche qualitative, avec un vêtement de très bonne qualité que je pourrais acheter en chine ou en inde le même prix unitaire à qualité égale qu'en France... si j'en commande 5000 pièces je préfère les acheter par 100 pièces.
    Pour les petites séries, les pays en développement ne sont pas rentables

    mes besoins sont donc pour l'essentiel : une presse transfert, un plotter de découpe un imprimante à sublimation, un ordinateur portable (dans ma démarche), parce que j'ai déjà une station de travail PAO soit un montant de 4500 euros
    auxquels il faut rajouter le prix des matières premières dont j'ai englober le coût global hors amortissement matériel à un coût de revient de 6 euros, et c'est vrai que je me suis rendu compte que peut-être cela faisait beaucoup par apport à ce que je souhaite réaliser.

    Je pourrais plus facilement (ou difficilement du reste) commencer chez moi, mais l'intérêt premier était justement de me déplacer dans les endroits où il existe un potentiel de client, mais je n'ai aucun retour pour l'instant sur ce genre d'idée que je souhaite développer.

    en tout cas merci pour votre lien que je vais décortiquer tout de suite

    et que pensez vous de ma démarche?, est-elle... suicidaire? ou y a t-il un espoir?
    c'est sur que comme tout projet, l'essentiel est d'être convaincu soi-même, j'y crois parce que cela me parait tellement... nouveau! (ou l'idée à déjà été prise et abandonnée) :(

    à bientôt de vou lire

    christophe

    Posté il y a 8 années #
  7. Pierre Maurin
    Impression textile par transfert itinérante

    Membre sénior
    Colmar (68, France)
    Messages: 896


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Rebonsoir Christophe,

    pour répondre clairement à votre question, votre projet n'a rien de "suicidaire" sur le principe. Maintenant, comme l'a dit si bien Hélène, il faut que cette idée intéressante soit réalisable et raisonnablement rentable. D'où l'intérêt de faire un solide Plan d'affaires (ou businness plan en anglais), afin de vous assurez que si les hypothèses les plus pessimistes (chiffre d'affaires minimum, montants maximums de charges et d'investissements, délai de paiement des clients entre 60 et 90 jours, règlement des factures fournisseurs à la commande, etc.) se réalisent, vous pourrez les surmonter sans trop de difficulté, grâce à une trésorerie de départ suffisante (apports de fonds personnels, prêt et garantie Oséo, prêt bancaire classique, subventions départementales et/ou régionales, ect.). D'où la nécessité incontournable de calculer correctement vos futurs coût de revient, afin de pouvoir élaborer ensuite votre future grille tarifaire en connaissance de causes. Car si jamais vous sous-estimez le coût de revient de vos ventes, vous serez amener à vendre à perte, sans qu'il soit possible de vous en appercevoir rapidement. A terme, cette situation mettra votre trésorerie en déficit chronique,ce qui vous obligera à recourir à un découvert bancaire coûteux et croissant, jusqu'à ce que votre banque ne l'accepte plus. Arrivé à ce stade, je vous laisse deviner la suite (forcément "funeste") enc e qui concerne le sort de l'entreprise concernée...

    Pour conclure, lorsque l'on veut développer une activité complexe qui comporte des marges de manoeuvre réduites, la meilleure des tactiques pour pour éviter des risques inconsidérés est de privilégier le risque calculé. En d'autres termes, il faut prévoir et évaluer avec réalisme et précision les principaux risques (commerciaux, techniques ou technologiques, organisationnels, juridiques et financiers) auxquels l'entreprise pourra être confrontés, et ce, sans aucun tambou ou faux-semblants. C'est à cette seule condition que l'entrepreneur concerné pourra évaluer avec justesse le degré de faisabilité et de rentabilité de son projet d'entreprise, ainsi que le niveau de risque qu'il acceptera de prendre en connaissance de causes. Car, comme le rappelle le dicton, "[...] un homme avertit en vaut deux [...]".

    Sur ces belles paroles, bonne nuit à vous !

    Bien cordialement,

    Pierre

    Posté il y a 8 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.