Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Accueil des Membres » Financement, Placements, Assurance

Financement, Placements, Assurance

  • Lancé il y a 9 années par Giovanni Lefileur
  • Thèmes : placements, financement, assurance, impôts, patrimoine, immobilier, épargne salariale
  • Dernière réponse par Giovanni Lefileur

  • »
  1. Giovanni Lefileur
    Financement, Placements, Assurance

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je viens de créer un Cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine indépendant.

    Sachez tout d'abord que la Gestion de Patrimoine n'est pas réservée aux "riches", nous cherchons tous à nous constituer un patrimoine et j'interviens également à ce moment là.

    Pourquoi cette création : dans la banque précédemment, je n'adhérais pas au discours de ma direction qui me demandait davantage de "vendre" que de "conseiller". Si un client voulait de l'immobilier, je devais plutôt l'orienter "Assurance vie" puisque je ne proposais pas d'immobilier...Bref, le conseil était dénaturé !

    Mais tant que les établissements bancaires travaillent avec cette vision de court terme, je prends des parts de marché ! Tant mieux !

    Personnellement, je travaille davantage avec une vision de long terme : il m'est plus difficile que les banques de me faire connaître et donc de prendre des parts de marché, alors pour entretenir une relation durable avec mes clients, ils doivent me faire confiance et pour cela, une seule solution : proposer un conseil de qualité. Et pour cela, j'ai tous les produits possibles à ma disposition.

    Mes domaines d'interventions :
    - Placements : assurance vie, gestion de portefeuille titres, oeuvres d'art, épargne salariale
    - Immobilier : SCPI, démembrement de propriété, location meublée...
    - Réductions d'impôts : loi Scellier, loi Girardin (industriel et immo), investissement dans les PME, FCPI/FIP
    - Prévoyance : retraite complémentaire, santé, assurance emprunteur, assurance homme clé
    - Financements : recherche du financement le plus avantageux pour le client.

    Bref, la palette est très large, de manière à pouvoir répondre à tous les besoins des clients.

    Sur certains domaines plus spécifiques, je travaille avec différents spécialistes dont j'ai pu apprécier les qualités et que je peux vous recommander : expert-comptable, avocat, négociateur en fonds de commerce, transmission d'entreprises,...

    Soucieux d'être relativement bref pour ne pas être trop "lourd", je vous invite à me contacter pour en savoir plus !

    Posté il y a 9 années #
  2. doba
    Financement, Placements, Assurance

    Membre sénior
    ASNIERES SUR SEINE (92, France)
    Messages: 701


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour
    Juste un petit détail :
    êtes vous payé au pourcentage par les sociétés conceptrices des placements que vous conseillez ou directement par le client, compte tenu du service que vous lui apportez ?
    Cordialement

    Posté il y a 9 années #
  3. Giovanni Lefileur
    Financement, Placements, Assurance

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Doba,

    Je suis essentiellement remunéré par les partenaires avec lesquels je travaille.

    Occasionnellement, il peut m'arriver cependant de facturer des honoraires si l'étude réalisée le nécessite. Mais dans ce cas, le client est informé préalablement par une lettre de mission qui fixe les contours de mon intervention.

    A votre disposition.

    Cordialement ;

    GL

    Posté il y a 9 années #
  4. Aurélia Jégu
    Financement, Placements, Assurance

    Membre habitué
    Tours (37, France)
    Messages: 56


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Giovanni,

    Bienvenue sur le forum

    Aurélia

    Aurélia Jégu
    Agence 1 Amour, 2 Perles, Wedding Planner
    www.unamourdeuxperles.com www.weddingplanner37.blogspot.com
    Posté il y a 9 années #
  5. doba
    Financement, Placements, Assurance

    Membre sénior
    ASNIERES SUR SEINE (92, France)
    Messages: 701


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour

    C'est une précision importante car je pense qu'on ne peut être totalement indépendant des produits qu'on vend que si on est exclusivement rémunéré par le client.
    Votre banque vous oblige à vendre ses produits... et vous êtiez rémunéré par des primes complémentaires en fonction des objectifs.
    vous gardez le même principe en étant rémunéré par plusieurs prestataires. mais quid de l'indépendance et du bon conseil pour votre client quand les prestataires ne vous rémunérent pas tous à la même hauteur, voire à des hauteurs différentes en fonction des produits prescrits ?

    Dans n'importe quel profession de conseil, quand le client demande une prestation de qualité en conseil, il me parait sain qu'il paye.

    Ceci dit, n'étant pas client, je vous souhaite une belle réussite dans votre projet :)

    Posté il y a 9 années #
  6. Giovanni Lefileur
    Financement, Placements, Assurance

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Cher Doba,

    Il faut savoir que la rémunération du Conseil est encore mal acceptée dans les mentalités françaises, surtout si certains de vos concurrents ne facturent pas le même type de services... et même si la qualité de leurs produits est moindre.
    Allez dire à un client de vous faire un chèque de 2000 € pour un conseil qu'il n'est pas certain de suivre...
    Accepteriez-vous de régler 1500€ à un paysagiste qui prétend qu'il va vous faire une étude plus esthétique que son concurrent alors que vous n'êtes sûr de suivre ses recommandations ?

    La différence pour moi aujourd'hui par rapport à la banque, c'est que le client accepte avant tout un support d'investissement (oeuvres d'art, investissement Scellier ou SCPI par exemple) et ensuite, un partenaire que je lui aurais suggéré en raison des spécificités de son offre et de la qualité de son service après-vente par exemple. Mais comme j'ai toutes les solutions à ma disposition, peu importe que le client préfère un portefeuille titres à une assurance vie.
    Encore une fois, et cette notion est essentielle, le but pour moi n'est pas d'encaisser la commission la plus attractive pour UNE SEULE FOIS mais de satisfaire mon client dans la durée pour ne surtout pas le perdre et donc continuer à développer la relation avec lui voire à l'inviter à recommander mes services.

    Après plusieurs années dans la banque, je ne suis toujours pas convaincu que la vente à outrance, dénuée de tout sens du conseil, est plus rentable qu'un conseil de qualité que l'on entend rentabiliser à long terme !

    Si après ces quelques explications, vous changiez d'avis et souhaitiez devenir client, je suis tout à fait disposer à me faire rémunérer sous forme d'honoraires de votre part et à vous rétrocéder la rémunération versée par mon partenaire !

    Merci pour vos bons voeux de réussite.

    Bien à vous ;

    GL

    Posté il y a 9 années #
  7. Giovanni Lefileur
    Financement, Placements, Assurance

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Aurélia,

    Merci beaucoup pour votre message.

    Mon épouse ayant un temps envisagé de lancer une activité similaire à la vôtre, j'ai visité votre site qui est particulièrement réussi.

    Les prestations semblent également de grande qualité.

    Félicitations à vous.

    Salutations

    GL

    Posté il y a 9 années #
  8. Aurélia Jégu
    Financement, Placements, Assurance

    Membre habitué
    Tours (37, France)
    Messages: 56


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci Giovanni pour vos compliments. Cela me touche car nous faisons tout notre possible pour répondre aux besoins des mariés et leurs apporter entière satisfaction dans l'organisation de leur mariage.
    Dommage que votre épouse ne se soit pas lancée, c'est un métier tellement passionnant!

    Aurélia

    Posté il y a 9 années #
  9. doba
    Financement, Placements, Assurance

    Membre sénior
    ASNIERES SUR SEINE (92, France)
    Messages: 701


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Giovanni :
    je n'envisage pas de devenir client pour la simple raison que j'ai tout ce qui faut à la maison en matière de conseil en gestion de patrimoine.
    mais ma femme a des discussions serrées justement avec certains professionnels sur le sujet et c'est toujours interessant de connaitre les pratiques des uns et des autres.
    Elle pense qu'il y a une place en France pour les professionnels qui font du conseil haut de gamme indépendant.
    ceci étant, vous avez raison sur le lien à avoir sur du long terme avec le client : c'est ce lien qui vous permettra de vous développer, de faire revenir les clients et d'en acquérir d'autres. le bouche à oreille, à l'époque des nouvelles technologies, est toujours redoutable.
    cordialement

    Posté il y a 9 années #
  10. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,052


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    C'est une précision importante car je pense qu'on ne peut être totalement indépendant des produits qu'on vend que si on est exclusivement rémunéré par le client.

    Bienvenue à vous, confrère CGPI,

    Doba, il y a des systèmes de rémunération différents selon les activités.

    Personnellement, je suis courtier en assurances, plus spécialisé sur la protection sociale et, comme Giovanni, nous ne sommes pas rémunérés par nos clients, mais par nos fournisseurs. Jamis un client n'a fait un chèque à l'ordre de ma société.

    N'est-ce pas, ça doit faire bizarre à quelqu'un qui est dans la relation commerciale traditionnelle "client-acheteur" !

    Et comme vous le dit Giovanni, ce n'est pas la marge du fournisseur (pour différente qu'elle soit d'un fournisseur à l'autre !)qui détermine le choix du produit à proposer à son prospect. C'est l'adéquation la plus précise possible entre les souhaits de l'un et les propositions de l'autre. N'est-ce pas pour celà qu'il existe désormais une fiche d'intermédiation à compléter avant tout engagement ? Et ceci, dans l'intérêt du consommateur.

    Ex-courtier en assurances, retraité,rangé des voitures.
    Bonnes adresses en MP pour prévoyance, frais de santé, retraite, RC PRO, pour TNS, TPE, SASU, etc.
    Opinions tenues sur le forum à titre non professionnel.
    Posté il y a 9 années #
  11. Gautier Girard
    Financement, Placements, Assurance

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour!

    Vous êtes le bienvenu sur le forum Giovanni.

    C'est une précision importante car je pense qu'on ne peut être totalement indépendant des produits qu'on vend que si on est exclusivement rémunéré par le client.

    Personnellement, je suis courtier en assurances, plus spécialisé sur la protection sociale et, comme Giovanni, nous ne sommes pas rémunérés par nos clients, mais par nos fournisseurs. Jamis un client n'a fait un chèque à l'ordre de ma société.

    Ce sont des remarques très légitimes et je trouve que c'est intéressant d'en parler. Dans un cas le centre de profit est le client (tes clients, Doba), dans l'autre le centre de profit est déplacé vers les fournisseurs/prestataires.

    Personnellement cela ne me pose pas de souci, et je dois dire que ce site fonctionne un peu de la même manière. Puisque les "clients" (les adhérents au site) ne me donnent pas d'argent; ce sont les annonceurs qui m'en donnent.

    Pour en venir à l'indépendance, je pense qu'il y a des pros qui ne sont pas "indépendants" et d'autres qui le sont, en dehors de qui les rémunère effectivement.

    Avec un client on peut aussi perdre de l'indépendance par le fait que l'on soit sujets à ses désirs / approches / choix. Que l'on peut savoir très mauvais en tant que professionnels et le leur dire, sans résultat.

    Par exemple un prospect qui vient nous voir et dont on sait que ses attentes / ce qu'il souhaite sont complètement à coté de la plaque par rapport à ce qui est bon pour lui et ses affaires. On peut le lui dire, le conseiller, l'orienter, mais il reste maître de ses choix, même s'ils ne sont pas bons.

    Bonne journée!

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 9 années #
  12. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,052


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pour en venir à l'indépendance, je pense qu'il y a des pros qui ne sont pas "indépendants" et d'autres qui le sont, en dehors de qui les rémunère effectivement.

    Gautier,

    Il existe de multiples canaux de commercialisation de l'assurance. Il y a eu, il y a deux ans, un gigantesque chantier des pouvoirs publics, pour répertorier tous les gens qui le pratiquent, et cela a donné naissance à l'ORIAS, organisme auxquel nous sommes obligés d'adhérer.

    Parler d'indépendance n'a pas beaucoup de sens, Gautier, car un agent général d'assurance ne pourra proposer que des contrats de sa compagnie, idem pour les grosses compagnies dont les noms commencent souvent par un M et qui utilisent des pantins qui dansent dans les pubs (lol).

    Mieux vaut parler de compétence et de confiance. C'est ce que nous soulignons tous deux.

    Par exemple, dans le formulaire sur l'intermédation en assurance, il y a une rubrique "Votre portefeuille détient il plus de 33% de son chiffre avec une seule compagnie ? Laquelle ?".

    Ca ne change rien à la confiance qui s'instaure ou non. On pourrait très bien ne travailler qu'avec une ou deux compagnies qui ont de super produits et auprès desquelles on a d'excellentes relations humaines (parce que ça compte pourle bénéfice des clients) pour la gestion des contrats. Et ce n'est pas une vision idéaliste !

    A part çà, avec mon confrère CGPI, nous ne sommes pas tout à fait sur les mêmes créneaux, mais a priori, dans la même optique.

    Posté il y a 9 années #
  13. doba
    Financement, Placements, Assurance

    Membre sénior
    ASNIERES SUR SEINE (92, France)
    Messages: 701


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    la gestion de patrimoine est un domaine un peu plus vaste que l'assurance car elle touche à un patrimoine solide, liquide, transmissible ou non .... etc.....
    il y a donc plusieurs types de conseil qui ne sont pas seulement selectionner le meilleur prestataire :
    - arbitrer les différents types de patrimoine en fonction de la situation (couple, avec ou sans enfants, avec envie de transmission ou non, etc....) en fonction du risque boulot etc....
    - bien cerner la fiscalité des différents élèments de ce patrimoine
    - puis à l'intérieur de chaque type de patrimoine, pouvoir conseiller au mieux.

    Or quand on est rémunéré par ses prescripteurs, on ne prescrit peut être pas (et ce n'est qu'un exemple) l'achat d'une résidence principale ou secondaire car ce sera à perte pour soi.... (pas de rémunération là dessus). On va prescrire au mieux une defiscalisation avec un de nos partenaires en defisc.
    Or peut être que l'intérêt de la personne serait d'acheter autre chose, des parkings, des murs commerciaux, etc...

    J'ai donc tendance à penser qu'il ne s'agit pas, quand on n'est pas rémunéré par le client, de gestion de patrimoine complet, mais de gestion d'une partie du patrimoine, ce qui peut entrainer des dégats sur l'équilibre des masses, mais surtout qui utilise donc un terme inadéquat.
    Il y a eu d'interessantes discussions sur d'autres forums sur le sujet.

    Je ne crois pas du tout que le courtier en assurances puisse être comparé, puisque quand on vient chez lui, c'est pour trouver une assurance, et pas forcément autre chose.. donc cela ne me choque pas qu'il soit rémunéré en amont (encore que j'aimerais sans doûte connaitre le montant de la rémunération si je devais avoir le choix entre plusieurs contrats me convenant)

    cordialement

    Posté il y a 9 années #
  14. Gautier Girard
    Financement, Placements, Assurance

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour!

    [J'adore ces conversations où l'on voyage au fil des messages dans les métiers des uns et des autres!]

    J'ai utilisé le terme "indépendance" en référence à la question de Doba posée à Giovanni, et au métier de conseil en général.

    Tu fais bien de préciser mon propos pour ce qui concerne plus spécifiquement le secteur de l'assurance. C'est vrai que l'ORIAS paraît du point de vue extérieur au métier comme tout à fait sérieuse.

    Pour en revenir au conseil je trouve intéressant que chacun puisse en discuter, car je crois que du point de vue des clients, on se pose souvent cette question de "l'indépendance" et des "vraies" sources de revenus de ceux qui sont dans le métier de conseil.

    Posté il y a 9 années #
  15. Queeny
    Financement, Placements, Assurance

    Membre sénior
    France
    Messages: 733


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    La gestion de patrimoine n'est certes pas fait que pour les riches, mais il sera beaucoup plus facile de facturer un service ou du conseil à un client dont le budget est moins limité.
    C'est le cas au quotidien.

    Création et référencement de votre site internet par l'Agence Internet Hérault
    Guide Location Peniscola
    Posté il y a 9 années #
  16. Giovanni Lefileur
    Financement, Placements, Assurance

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Comme Gautier, j'aime ces échanges où chacun peut exprimer librement son avis !

    Je souhaite rejoindre l'idée de Carlo selon laquelle le client n'établit jamais de chèque à l'ordre de mon cabinet (excepté pour les honoraires éventuels). Mais les chèques relatifs aux placements sont directement à l'ordre des partenaires.

    A l'attention de Doba : réussir à commercialiser un investissement locatif à un client qui a tout intérêt à acquérir sa résidence principale, il faut être super fort. En effet, sauf à de rares exceptions, il est évident qu'il est préférable de penser à sa RP avant de faire du locatif !
    Préconiser des murs commerciaux, le CGPI sait en général le faire. Simplement, en direct, l'investissement est en général trop conséquent et le faire par l'intermédiaire de SCPI est plus sécurisant et plus abordable.

    Quant à la remarque de Queeny, je la trouve tout à fait judicieuse et c'est bien pour cela qu'il me paraît difficile de facturer trop lourdement le conseil, sauf à être prêt à se priver d'une clientèle potentielle.

    Suite à venir ????

    Posté il y a 9 années #
  17. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,052


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    la gestion de patrimoine est un domaine un peu plus vaste que l'assurance car elle touche à un patrimoine solide, liquide, transmissible ou non .... etc.....

    Euh ... Vous ne seriez pas un peu réducteur, non ? Un petit peu comme ce qu'on voudrait faire croire au "grand public" (l'horrible terme !) dans toutes ces pubs que le seul but de souscrire un contrat d'assurance est de payer .. le moins cher possible (c'est normal)... et rien d'autre (pas un mot sur les garanties !).

    Ca me rappelle les affiches de cinéma (pour ceux qui prennent le métro): "Par le réalisateur de XYZ 3" ... sans citer son nom.

    Non, Doba, le domaine de l'assurance est extrêmement vaste, comme celui de la banque. Et chacun a ses domaines de prédilection selon son expérience.

    Nous ne sommes pas sur les mêmes créneaux, Giovanni et moi. Nous n'avons que quelques points en commun et il est possible que nous ne les abordions pas dans le même contexte.

    J'ai connu des agents généraux qui ne faisaient que de l'auto, de l'entreprise et de l'habitation)qui tremblaient à l'idée de parler de prévoyance à un client (même un CGP qui m'avouait avoir du mal en prévoyance). A chacun son domaine. Mieux vaut être bon sur une niche que très moyen partout. Il ne suffit pas de "vendre", il faut être capable de suivre la vie du contrat et surtout, d'assumer le service après-vente, cad ... le sinistre.

    Quels bavards !

    Posté il y a 9 années #
  18. Giovanni Lefileur
    Financement, Placements, Assurance

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    100% d'accord Carlo.

    Personnellement, je ne suis pas fan de l'IARD et estime ne pas avoir suffisamment de compétences pour en commercialiser !

    GL

    Posté il y a 9 années #
  19. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,052


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Personnellement, je ne suis pas fan de l'IARD et estime ne pas avoir suffisamment de compétences pour en commercialiser !

    On est parfaitement en phase. Mes clients ou mes prospects, je les dirige vers des confrères dont je me félicite du suivi, du sérieux et de la compétence pour les garanties IARD.

    A quoi cela servirait il de faire souscrire de l'IARD et d'être incapable de répondre aux questions en cas de besoin ? Ce serait la meilleure façon de perdre le client à la prochaine échéance.

    Au contraire, quand un client est content de nos services, il appréciera d'être dirigé vers quelqu'un qui saura (bien) l'écouter. Qui se ressemble s'assemble !

    Et voilà nos digressions sur le métier. Certes, entre pros, nous enfonçons peut-être quelques portes ouvertes mais je pense qu'au fil de ces discussions, nous aurons fait un grand pas vers la confiance qu'on peut apporter dans nos activités.

    Posté il y a 9 années #
  20. doba
    Financement, Placements, Assurance

    Membre sénior
    ASNIERES SUR SEINE (92, France)
    Messages: 701


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour
    Désolé Carlo. je ne voulais pas du tout réduire l'assurance ni l'assureur lol. mais il me semblait qu'un patrimoine présentait plus de facettes.
    j'avais d'ailleurs oublié de dire que bien évidement, la gestion de patrimoine impliquait aussi d'inclure des produits d'assurance de différentes natures, à faire à mon avis par des professionnels (c'est pour cela que je ne suis pas fan des gestionnaires de patrimoine prescripteurs : plein de domaines et de produits complexes en assurances et en banque) bien sur l'assurance vie dont on parle depuis des lustres, mais également pour des clients avec des enfants jeunes, des assurances décès leur permettant de terminer leurs études par exemple.
    et je passe sur les oeuvres d'art et les monuments historiques.....
    Pour Giovanni : il y a, mais sans doûte surtout à Paris, des tas de gens logés là où ils ne devraient pas en tant que locataires, ou logés par leur société et qui n'ont aucun intérêt à devenir propriétaires de leur résidence principale.
    cordialement

    Posté il y a 9 années #
  21. Carlo

    Membre sénior
    Val-de-Marne (94, France)
    Messages: 2,052


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Pas de problèmes, Doba, on se comprend.

    Si votre question est globale et peut comprendre des réponses au sens patrimonial très large, un CGP pourra vous être utile. Nos palettes respectives se différencient.

    Si vous recherchez une protection de chef d'entreprise ou une couverture sur un plan personnel (les deux pouvant se recouper), de type capitaux en cas de décès ou rentes éducation (hors opération d'épargne ... ou même avec), les deux activités peuvent répondre à votre attente.

    C'est vrai que, sur ce forum, les questions patrimoniales sont rarement abordées sous l'aspect "gestion de patrimoine" (quoi que ...) et que nous y rencontrons beaucoup d'auto entrepreneurs ou de TPistes (?) en devenir.

    Ce fut donc une saine discussion entre tous les intervenants. Puisse-t'elle faire comprendre que dans tous les domaines, il y a des professionnels du conseil dont le but, pour gagner leur vie (eux aussi) est de fidéliser leur clientèle par la confiance.

    Posté il y a 9 années #
  22. Giovanni Lefileur
    Financement, Placements, Assurance

    Membre coutumier
    Messages: 7


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Doba,

    Je vous rejoins en ce qui concerne l'utilité ou non d'acquisition de la résidence principale. Je pensais aux mêmes cas que vous lorsque je disais dans mon poste "à de rares exceptions".

    Cordialement ;

    GL

    Posté il y a 9 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.