Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Exploitation de site web - AE,EIRL, EURL, SARL

Exploitation de site web - AE,EIRL, EURL, SARL

  • Lancé il y a 6 années par stemathore
  • Thèmes : affiliation web site autoentrepreneur statut reven
  • Dernière réponse par L'expert-comptable Du web

  • »
  1. stemathore

    Nouveau Membre
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    J'ai depuis quelques mois plusieurs sites internet me permettant de générer environ 200€ par mois en plus de mon activité salarié.

    Aujourd'hui je souhaiterai rendre officiel cette activité et ai donc demandé l'accord a mon employeur, qui ne s'y oppose pas.

    Je précise que je conçois, et exploite les sites tout seul, et que j'utilise des plateformes d'affiliation en France mais aussi en Europe qui me rémunère.

    J'aimerai donc savoir quelle est le meilleur statut a déposé pour mon activité.

    Je précise que pour atteindre 200€ de revenus, je suis obligé d'investir 200€ de publicité de publicité sur internet, mais aussi de payé 20€ a mon hébergeur de site.

    En détails cela fait :

    + 400€ de (CA ?? ) revenu d'affiliation
    - 200€ de dépense publicitaire
    - 20 € hébergement du site web
    = 180€ ce qu'il me reste.

    Si j'ai bien compris en tant qu'Auto entrepreneur je payerai 26.3% du CA( incluant la clause libératoire sur les impôts sur le revenus )
    400 * 0.263 = 105.2 €

    Donc je me retrouverai a la fin du mois 400€ (CA) - 220 (Achats) - 105.2 = 74.7 € de revenu

    J'aimerai donc savoir si il n'est pas plus avantageux d'avoir un autre statut que l'auto entrepreneur pour mon activité. Car je me rend compte que dans mon activité, je suis fortement dépendant de l'investissement publicité et qui si je l'augmente, mes revenus augmente proportionnellement.

    L'AE prend en compte la CA et non les bénéfices, est ce la même chose pour les autre statuts ? ( je suis prêt a faire toutes les démarches nécessaires, mais je préférerai prendre les bonnes décisions maintenant, plutôt que faire des erreurs de débutant )

    De manière général y'a t'il un moyen d'optimiser ce qu'il me reste a la fin en usant d'un autre statut (EURL,EIRL,SARL, ... ) ?

    Dès lors que j'ai un statut ( peut importe lequel est il ), dois déclarer les revenus que j'ai déjà perçu, de manière retro actif ?

    Merci d'avance pour votre aide .

    Cordialement

    Posté il y a 6 années #
  2. Claire Pluviaud
    Exploitation de site web  - AE,EIRL, EURL, SARL

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,309


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Vu le chiffre d'affaire généré par mois, je ne pense pas qu'il y ait meilleur statut que l'auto entrepreneur.
    si vous montez une société type eurl vous aurez les frais de création, si vous le faites tout seul ca vous coutera environ 280 à 350 euros (inscription CCI, publication journal officiel + le temps de faire les démarches rédigez les statuts les faire parapher ...)

    apres vous aurez donc 180€ apres paiement des frais. Vous allez vous rémunéré en tant que TNS et vous donnez 160 € la dessus vous payez environ 48 % de charge au RSI. Il vous restera 83 €
    par contre dans l'exemple je vous fais laissez 20 € car vous avez des impots dont sont exonérés les autoentrepreneur. ( sur la surface du lieu de travail par exemple .... )
    Vous devez aussi faire un bilan et compte de résultat à presenter chaque année (voir demander de l'aide à comptable si vous ne savez pas le faire ) et si vous avez des bénéfices un impot sur les bénéfices.

    Résultat mieux vaut le statut d'autoentrepreneur car pour les quelques euros gagnez par mois, vous risquez d'avoir plus de dépense qu'en autoentreprise. on a pas dans l'exemple pris en compte les reversements de TVA collecté, si vous prenez le comptable pour le bilan ou bien le logiciel comptable (alors qu'en ae vous avez besoin seulement d'un livre de vente) .... si vous souhaitez arreter en EURL vous avez des couts à la dissolution.

    voila ce que je peux vous dire sur le statut EURL pour les autres statut type société vous aurez les mêmes contraintes.

    bon courage

    Claire Pluviaud
    Aiuto! votre service à domicile
    www.aiuto.fr
    Posté il y a 6 années #
  3. L'expert-comptable Du web
    Exploitation de site web  - AE,EIRL, EURL, SARL

    Membre passionné
    LE SOLER (66, France)
    Messages: 209


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    +1 avec Claire ...

    Je pense que votre statut actuel est le mieux adapté à votre situation OU alors ... il faudrait que vosu exerciez avec certitude pendant très longtemps et que pendant ce temps, vous ne préleviez pas de rémunération (en d'autres termes, que la trésorerie de votre société augmente tranquillement sans que vous en profitiez personnellement).

    Si tel n'est pas votre obectif (ce qui me semble assez logique), alors votre statut actuel est le mieux adapté ...

    Cordialement

    Devis Expert-comptable et consultations en ligne ...
    Sur notre Forum, plus de 150 Experts-comptables vous conseillent GRATUITEMENT.
    Posté il y a 6 années #
  4. stemathore

    Nouveau Membre
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci Claire pour vos réponses.

    Comme je l'ai dit, j'ai déjà cette activité aujourd'hui, ce qui m'a permis de "tâter le terrain" et de faire une réel étude de marché.

    Comme je l'ai dit aussi, mes "achats" ( investissement pub ) seront toujours la moitié de mon CA, mais au fil (a 1-2 ans ) réduirons progressivement .

    Dans mon exemple,j'ai pris l'hypothèse la plus basse de 400€/mois ( ce qui est le cas aujourd'hui ), mais m'apporterez vous la même réponse avec 800€, 1600€ mois ou 2716€/mois ( étant le maximum moyen par mois pour un AE étant le cap des 32600€ annuel ) ? Sachant que dès que cette activité sera officialisé, j'ouvrirai les vannes des mes investissements, afin de doublé/triplé rapidement mon CA.

    La réponse est elle la même ?

    Oublions aussi le problème de la création d'entreprise qui n'en ai pas un, ni pour les démarches , ni pour les frais que cela engendre ( d'autant qu'il sont payable qu'une seul fois ? )

    Mais parlons plutôt comme vous l'avez souligné des frais de fonctionnement qui eux sont payable annuellement,tri-mensuelle ou mensuelle, comptable, URSAFF, RSI , Impots, tous ce qui est liée au frais de fonctionnement...

    Merci d'avance.

    Posté il y a 6 années #
  5. L'expert-comptable Du web
    Exploitation de site web  - AE,EIRL, EURL, SARL

    Membre passionné
    LE SOLER (66, France)
    Messages: 209


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Évidemment, notre réponse dépend de votre CA, donc évidemment si vous modifiez l'élément essentiel qui nous sert à vous orienter, la conclusion sera différente. Pourquoi ?
    Tout simplement parce que plus votre CA augmente et plus l'avantage qu'il pourrait y avoir à passer en structure assujettie à l'IS augmente ...

    De la même façon, plus votre bénéfice augmente et plus vous "risquez" d'augmenter la différence entre la somme que vous allez prélever tous les mois (votre "salaire") et le bénéfice réalisé. En cela, vous modifiez là encore, un des paramètres qui peut vous orienter vers une structure I.S.

    Par ailleurs, et c'est ce que vous avez bien compris lorsque vous parlez d'investissement, l'entreprise individuelle est très mal adaptée (au niveau de son système d'imposition) aux autofinancements. En effet, lorsque vous réalisez un bénéfice en E.I. et que vous souhaitez utiliser une partie de ce bénéfice pour investir, vous y laisserez une grande partie de la somme en cotisations et en impôt, d'autant que vous ne pourrez rien déduire (ni TVA, ni amortissement) en A.E. Ainsi, plus vos investissements prévisibles sont importants et plus l'intérêt pour une structure I.S. est flagrant.

    Enfin, et là encore je crois que vous l'avez bien compris, le problème essentiel de l'A.E. (ou du micro) c'est qu'insidieusement, il vous oblige à ne pas développer votre entreprise. On arrive parfois à un paradoxe absurde d'une entreprise qui refuse des clients de peur de dépasser des seuils ... Là encore, il existe des solutions juridiques et fiscales parfaitement adaptées à certaines volonté d'expansion mais l'essentiel est encore de déterminer et de s'adapter au choix de chaque chef d'entreprise ...

    Dans tous les cas, bon courage à vous ...

    Posté il y a 6 années #
  6. moissan

    Membre passionné
    Angouleme (16, France)
    Messages: 369


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    l'auto entreprise avec sa taxation du chiffre d'affaire penalise completement celui qui veut reinvestir !

    eurl ou sarl : on est travailleur non salarié , avec des charge sociale minimum a payer même quand il n'y a pas de revenu

    SASU ou SAS : le dirigant est salarié : si le salaire est nul charge nulle : il est tout a fait possible de ne payer aucune charge et aucun impot quand on reinvestit tout ... c'est possible aussi en sarl , mais il faut que le dirigant soit minoritaire

    il faut faire une vraie comptabilité , mais au moins on peut tenir compte des frais reel et ne pas payer d'impot sur un chiffre d'affaire qui ne fait pas de benefice

    Posté il y a 6 années #
  7. L'expert-comptable Du web
    Exploitation de site web  - AE,EIRL, EURL, SARL

    Membre passionné
    LE SOLER (66, France)
    Messages: 209


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Vous avez tout compris ...

    Juste une petite précision lorsque vous dites :

    il est tout a fait possible de ne payer aucune charge et aucun impot quand on reinvestit tout

    Il vous reste quand même un Impôt sur les Sociétés (si vous n'en êtes pas exonéré).

    Cordialement

    Posté il y a 6 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.