Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Créer un magazine gratuit

Créer un magazine gratuit

  1. Kurtyn

    Nouveau Membre
    Messages: 3


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je tiens tout d'abord à dire que j'ai fait des recherches sur ce forum, recherches fructueuses qui ont répondu à une partie de mes questions. Il reste que cela ne peut m'apporter d'avis/d'idées constructives, d'où ce sujet que j'espère différent des autres que j'ai pu lire ici...

    Voici donc le topo. Je finis actuellement mes études d'édition et, avec un ami de longue date, nous avons pour projet de créer un magazine gratuit. Un de plus me direz-vous, et je sais que cela n'a peut-être pas grand chose d'original - mais nous avons allègrement utilisé nos compétences, mon ami oeuvrant essentiellement dans le milieu de la communication. Nous avons l'impression, et peut-être que nous nous trompons, d'avoir les épaules suffisantes pour un tel projet. Ceci pour affirmer qu'il ne s'agit ni d'une idée en l'air, ni d'une lubie. ;)

    Nous avons étudié le marché potentiel en France, et avons retenu une ville pour ce projet. Ville moyenne qui ne connaît actuellement aucun mag. gratuit, à l'exception d'un "mag" qui s'apparente davantage à un catalogue des commerçants (magazine d'ailleurs édité par une association de commerçants). Après une étude globale de cette ville et de nos compétences, nous avons pu comprendre que notre coeur de cible était celui des jeunes actifs (18-35 ans). Nous avons réalisé une pré-maquette, réfléchi à des tarifs pour la publicité (après avoir obtenu plusieurs grilles tarifaires dans des mag gratuits locaux). Nous avons réalisé une dizaine de devis auprès d'imprimeurs locaux, et notre projet, à travers ces premiers points, semble encore faisable.

    Reste, bien entendu, le plus difficile, à savoir démarcher des annonceurs. Pour l'instant, le tirage retenu est d'au moins 5 000 exemplaires/mois (car il s'agit, peut-être ai-je oublié de le dire, d'un mensuel). Cela peut paraître peu, mais nous comptons mettre en avant un ciblage précis des potentiels clients et opter essentiellement pour une diffusion ciblée (donc théoriquement plus efficace pour nos annonceurs). Ce choix, tout comme celui de notre cible, a des conséquences sur la maquette et sur la charte graphique sur laquelle je travaille actuellement. J'ai l'habitude de maquetter des ouvrages de toutes sortes (littérature, beaux-livres, livres photos) et pense pouvoir mettre en place une maquette cohérente. Du reste, la grille tarifaire, s'agissant d'un magazine gratuit, est légitimement revue à la baisse (et grandement !) par rapport aux magazines que nous avons étudiés.

    Bon, c'est bien beau, tout ça (et c'est long à lire, en plus !), mais quelles sont nos questions, hein ?
    - Pour les frais mensuels (hors impression), nous avons noté les points suivants : diffusion, couverture, images, fourniture, comptable, internet, matériel, hébergement site web ainsi que les charges fixes et les taxes. => Déjà, n'avons-nous rien oublié ? Ensuite, quelles taxes/impôts ? Donc quel statut pour l'entreprise ? Cette interrogation est vue et revue, mais nous pataugeons encore entre les sociétés anonymes, les sociétés coopératives, etc... A priori, nombre de magazines locaux sont des SARL (et là on pense à peu près comprendre cette logique de responsabilité limitée) mais est-ce le "meilleur" statut pour un magazine gratuit ?
    - Nous allons prochainement aller sur place pendant plusieurs semaines pour dresser une étude de marché complète et vérifier que notre projet n'est pas de trop. Quels sont, selon vous, les points à vérifier sur place ?

    Je pense avoir encore quelques questions à formuler, mais j'ai peur que ce long post en fasse pâlir plus d'un. Je me permettrais donc de les poser dans un second temps...

    Voilà ! J'attends donc vos réponses : avis, idées, conseils et surtout critiques sont vivement requises :)

    Merci par avance !

    Posté il y a 5 années #
  2. Claire Pluviaud
    Créer un magazine gratuit

    Membre sénior
    MARSEILLE (13, France)
    Messages: 4,443


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    bonjour,

    tout d'abord félicitation pour votre projet qui semble bien préparé.

    concernant vos questions:

    Pour les frais mensuels (hors impression), nous avons noté les points suivants : diffusion, couverture, images, fourniture, comptable, internet, matériel, hébergement site web ainsi que les charges fixes et les taxes. => Déjà, n'avons-nous rien oublié ?

    je ne sais pas ce que vous comprenez dans charges fixes je dirais avez vous pensé :
    local avec electricité qui va avec, assurance (du local mais aussi une responsabilité civile), compte bancaire de société , toujours une petite sommes pour des fournitures de bureau chaque mois il y a quelque chose à acheter je pense que vous l avez mis dans fourniture (enveloppe, ramette , cartouche d encre ... timbre ) l'hebergement je pense que vous le paierais annuellement et non mensuellement (cette précision car vous devrez avoir l avance apres vous le provisionner chaque mois en fonction)

    vos rémunérations a ne pas oublier; en fonction des aides que vous allez avoir, peut etre pas de salaire au départ mais a noter pour les prévisions des mois suivants.

    frais de déplacement (essence , assurance véhicule ou frais de transport en commun en fonction ) en remboursement si vous utilisez un véhicule personnel par exemple mais ceci me semble indispensable pour la prospection de vos annonceurs.

    voila ce que je vois en priorité, il peut y avoir quelques spécificité lié a votre métier, je vous laisse vérifier.

    Ensuite, quelles taxes/impôts ? Donc quel statut pour l'entreprise ?

    ces questions sont liées, le statut n est pas à choisir en fonction du métier mais en fonction de vous. d'abord nombre d'associé 1 ou plusieurs qui élimine tout ce qui est autoentrepreneur , eirl , eurl , sasu...
    ensuite niveau de protection que vous choisissez : limitation des responsabilités (seul vous pouvez répondre ) ensuite rémunération vous souhaitez garder un statut de salarié par exemple dans ce cas sas et non sarl par exemple , il faut à ce moment la faire des prévisions en fonction du cout des charges sur salaire (RSI ou salarié )
    etc.... donc pas de réponse pour cette partie excepté de faire vos prévisions financières et de les faire vérifier par un comptable qui pourra vous donner des pistes quand au cout des différentes structures. vous pourrez aussi voir un avocat pour la partie responsabilité et foncitonnement une fois que vous aurez fait le tri entre les différents statuts et pour choisir entre ceux qui resteront si vous êtes hesitant.

    au niveau des impots tout dépend du statut et regime fiscal : TVA si vous êtes assujetti ou non (option en fonction du CA prévisionnel) , IS si vous prenez une société,
    dans tout les cas apres la 1 er années vous aurez la CFE dont le montant dépend des communes et de la surface de votre local( si pas de local, vous avez tout de meme une adresse de structure et une CFE fixe )

    Nous allons prochainement aller sur place pendant plusieurs semaines pour dresser une étude de marché complète et vérifier que notre projet n'est pas de trop. Quels sont, selon vous, les points à vérifier sur place ?

    je dirais tout.... bien sur l'accueil du public pour lors du démarchage des 1 er annonceurs leur présenter l'etude (par la suite votre tirage et la notoriété du magazine feront le reste ) , l 'attente des annonceurs car ce sera votre seul source de revenu (besoin , tarif pub etc...)
    pensez aussi a regarder si vous avez des fournisseurs de proximité pour l impression par exemple (plus facile parfois de ce déplacer rapidement chez un imprimeur que de communiquer par mail ... )
    cout des locaux si vous louer un bureau ...

    voila quelques points généralistes.
    je rajouterai valider ce que vous mettrez dans le contenu et qui l'écrira (pigiste, vous , salarié ... ) la rencontre avec votre public peut vous amenez à avoir de nouvelle idée de contenu, voyez si une rubrique écrite par les lecteurs peut etre bien vue par exemple ... je pense que pour ce type de projet, en 1 er lieu il faut fidéliser les lecteurs pour trouver des annonceurs plus tard donc n hesitez pas a recueillir tous les avis futur lecteur.

    Vous avez bien choisi votre ville par contre vérifier qu'elle soit suffisamment importante pour avoir de la part des commerçants un besoin d'annonce. En effet, si vous etes dans un lieu trop petit, tout le monde connait les magasins et donc peut d interet pour eux de faire une annonce régulière.

    Dans la distribution, laisser des magasines en libre services chez vos annonceurs qui deviendront distributeurs ( a double tranchant : si personne ne les prend il ne voudront plus passez d 'annonce )

    prévoyer un 1 er magazine avec 0 recette publicitaire (ce que vous vendrez sera que du bonus ) et ceci vous permettra d'offrir une annonce à quelques hesitants

    Vous avez une bonne expérience en édition attention le metier de 'regie publicitaire' est différent convaincre les 1 er annonceur est difficile , avoir suffisamment d'annonceur tout les mois est compliqué, il faut constamment les contacter les visiter , offrir des publicités leur faire bénéficiez de promo fidélité pour finir de remplir le magazine etc... vous aurez des annonceurs spécialiste du tarif promotionnel juste avant bouclage. est ce que vous avez bien pensé au temps que ca vous prendra (temps que vous ne pourrez pas consacrer à la rédaction du magazine je pense au moins 1 temps plein) .

    j'espere que cette vision vous aura fait rebondir sur de nouvelles pistes ou interrogations.
    bonne journée et bon courage pour votre projet

    Claire Pluviaud
    Aiuto! votre service à domicile
    www.aiuto.fr
    Posté il y a 5 années #
  3. Alexandre
    Créer un magazine gratuit

    Membre habitué
    Lyon (69, France)
    Messages: 48


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Effectivement, un projet qui semble bien préparé.

    Seulement, étant relativement jeune : en lisant "magazine gratuit" je me suis tout de suite imaginé un blog / e-magazine.
    Et oui, le choix du papier comme moyen de distribution principale m'étonne. Bien que c'est encore faisable et que le succès certain existe encore il ne faut pas mettre de coté le digital (lecture dans le bus sur téléphone, sur facebook chez soi sous une couette, etc).

    Ma remarque est donc: ne mettez pas le digital de côté et inspirez-vous des journaux gratuits distribués à la sortie du métro.

    ---
    Carla Raffi, grossiste fabricant de vêtements pour femmes depuis 1997.
    Les boutiques de prêt-à-porter, communauté d'entraide pour boutiques de vêt
    Posté il y a 5 années #
  4. Kurtyn

    Nouveau Membre
    Messages: 3


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour à vous deux et merci pour vos commentaires enrichissants :)

    Il est vrai que nous pouvons ajouter des frais à notre prévisionnel. Nous avions déjà pensé à une enveloppe fourniture d'environ 100 euros/mois (encre, papier, etc). La plupart du "matériel" de premier ordre est déjà en notre possession : imprimante pro, ordinateurs, logiciels, voitures...
    Pour ce qui est des frais de déplacement, nous tentons actuellement de les calculer. Des tournées de deux types sont pour l'instant programmées ; une en périphérie de la ville, dans les zones commerciales, essentiellement en voiture ; et une en centre-ville, commerces de proximité/galeries marchandes, à vélo (plus rapide, plus écolo et plus économique que la voiture dans ce genre de zone encombrée ; et puis, ça permet d'être vu des commerçants/annonceurs).

    Merci pour ce premier éclaircissement sur les statuts, j'ai également utilisé les ressources du site et je pense (il faut que je prenne rdv avec un comptable) que nous partirons sur une SAS ou une SARL. A première vue seulement ! :)

    Pour l'étude de marché, je retiens donc les propositions de Claire : une étude globale sur le terrain pour les annonceurs mais aussi pour les fournisseurs - nous avions de toutes façons prévu une impression locale, que cela soit d'un point de vue éthique comme d'un point de vue timing (imprimer dans une région lointaine de France décuplerait le temps de livraison, ce qui aurait des conséquences d'un point de vue éditorial - news plus très fraîches, décalage par rapport à l'actu, etc).
    L'idée d'une rubrique écrite par les lecteurs nous semble très pertinente... D'ailleurs, peut-être que cela trouvera un certain écho dans l'idée d'Alexandre, à savoir être présent sur le web/les réseaux sociaux. Nous n'avions pas pour objectif de mettre le digital de côté, loin de là, mais peut-être devons nous davantage insister sur ce point... Dans notre première maquette (qui subira forcément moult changement), deux rubriques seraient d'ailleurs tenues par des blogueurs du coin (mode/cuisine/geek/etc)...

    Vous avez bien choisi votre ville par contre vérifier qu'elle soit suffisamment importante pour avoir de la part des commerçants un besoin d'annonce. En effet, si vous etes dans un lieu trop petit, tout le monde connait les magasins et donc peut d interet pour eux de faire une annonce régulière.

    Nous sommes sur un marché d'environ 1000 commerces en centre-ville et une démographie en légère hausse depuis plusieurs années. Mais c'est vrai qu'il n'est pas facile de prendre conscience de tout cela à distance...

    Dans la distribution, laisser des magasines en libre services chez vos annonceurs qui deviendront distributeurs ( a double tranchant : si personne ne les prend il ne voudront plus passez d 'annonce )

    Oui, c'est à double tranchant. À voir si on laisse le mag chez TOUS les annonceurs ou uniquement chez ceux qui ont un fort taux de passage... ?

    prévoyer un 1 er magazine avec 0 recette publicitaire (ce que vous vendrez sera que du bonus ) et ceci vous permettra d'offrir une annonce à quelques hesitants

    Nous avions opté pour des frais publicitaires très réduits pour les premiers numéros (recettes qui nous permettraient tout juste de rentrer dans nos frais). Pour autant, proposer des tarifs si attractifs n'est-il pas dévalorisant pour notre mag ? Et cela rendra plus difficile d'atteindre des tarifs "normaux" (donc plus élevés) par la suite... Non ? :/

    Vous avez une bonne expérience en édition attention le metier de 'regie publicitaire' est différent convaincre les 1 er annonceur est difficile , avoir suffisamment d'annonceur tout les mois est compliqué, il faut constamment les contacter les visiter , offrir des publicités leur faire bénéficiez de promo fidélité pour finir de remplir le magazine etc... vous aurez des annonceurs spécialiste du tarif promotionnel juste avant bouclage. est ce que vous avez bien pensé au temps que ca vous prendra (temps que vous ne pourrez pas consacrer à la rédaction du magazine je pense au moins 1 temps plein) .

    Je pense que l'étude de marché et la visite des potentiels annonceurs devra nous éclairer sur ce point. Y-a t-il des gens prêts à nous faire confiance, même à des tarifs réduits, pour les premiers numéros ? Est-ce que vous, forumeurs, salariés, entrepreneurs peut-être, seriez-vous prêts à faire confiance à un mag gratuit naissant ? De toutes façons, si le refus est total et que le projet ne prend absolument pas, il n'y aura pas lieu de lancer le mag...
    Pour le reste, nous sommes bien conscients que le démarchage d'annonceurs sera le gros de notre boulot, et c'est bien sur ce point que nous allons nous coller en priorité. Faire le mag, a priori, n'a rien d'extrêmement compliqué (la conception ou la technique ne devraient pas être problématiques) même si cela prend bien sûr du temps...

    Seulement, étant relativement jeune : en lisant "magazine gratuit" je me suis tout de suite imaginé un blog / e-magazine.
    Et oui, le choix du papier comme moyen de distribution principale m'étonne. Bien que c'est encore faisable et que le succès certain existe encore il ne faut pas mettre de coté le digital (lecture dans le bus sur téléphone, sur facebook chez soi sous une couette, etc).

    Ma remarque est donc: ne mettez pas le digital de côté et inspirez-vous des journaux gratuits distribués à la sortie du métro.

    Comme dit un peu plus haut, vous avez raison. Même si nous avions prévu un développement digital (qui deviendrait, au fil du temps, un autre argument de vente face à nos potentiels annonceurs), nous devons peut-être mettre les bouchées doubles sur cette question... :)

    Merci encore pour vos avis, ça fait vraiment avancer le schmilblick ! :)

    Posté il y a 5 années #
  5. Nathalie
    Créer un magazine gratuit

    Gentil administrateur
    Vallauris (06, France)
    Messages: 11,361


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    A mon avis, il faut aussi réfléchir à la façon dont vous allez tracer les retours apportés par votre magazine pour les annonceurs. C'est le plus compliqué au début.

    Quand un magazine à un lectorat important, c'est sans doute plus simple pour convaincre. Mais au départ, ce n'est pas évident.

    L'étude de marché est vraiment essentielle. Il ne faut pas oublier que les commerçants veulent un retour sur investissement. Donc un commerçant bien placé en centre ville ne verra pas forcément l'intérêt d'investir pour figurer dans un mag qui se lance s'il ne voit pas le bénéfice potentiel qu'il va pouvoir en retirer.

    Nous sommes sur un marché d'environ 1000 commerces en centre-ville et une démographie en légère hausse depuis plusieurs années. Mais c'est vrai qu'il n'est pas facile de prendre conscience de tout cela à distance...

    Est-ce qu'il s'agit de 1000 commerces destinés à votre coeur de cible ? (les 18-35 ans)

    Ce qu'il faut, c'est voir le nombre de boutiques qui visent votre cible. C'est très important pour que votre étude de marché soit pertinente.

    Nouveau sur le forum ? Envie de vous faire connaître ? Remplissez votre profil
    Posté il y a 5 années #
  6. Sandrine13
    Créer un magazine gratuit

    Membre passionné
    Lambesc (13, France)
    Messages: 490


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Avez vous concrétisé votre projet, 1 an après ?
    Je vous remercie pour votre retour d'expérience.

    Au plaisir de vous lire

    Posté il y a 4 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.