Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Conseils et Questions sur la Création d'Entreprise » Charges sociales et choix du statut

Charges sociales et choix du statut

  • Lancé il y a 10 années par Raphaël Connu
  • Thèmes : calcul des charges sociales, Chiffre d'affaires, bénéfices, marge brute, statut juridique, statut entreprise, auto-entrepreneur, statut auto-entrepreneur
  • Dernière réponse par

  • »
  1. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    je me pose une question assez simple mais dont je n'arrive pas à trouver la réponse...

    Les charges sociales en freelance pour une profession libérale (enquêteur).

    Comment se calculent-elles ?

    D'après ce que j'ai compris, il faut compter environ 50% du CA de la société qui part en cotisations : Urssaf, RSI, Etc...

    Je voulais savoir si ce pourcentage s'enlève sur le CA total de la société ou sur le CA - les frais d'exploitations de la société (frais téléphoniques, loyer, frais d'impressions et autres...)

    Donc pour calculer le salaire que je pourrai m'accorder, avec un CA mensuel de 4000 euros et des frais d'exploitation d'environ 500 à 600 euros; est ce que les 50% sont à retrancher directement des 4000 euros entrant ou est ce qu'ils sont à retrancher au 3400 euros restant ?

    Notons que cela ne donne pas le même salaire du tout... surtout pour les mois où je me trouverai à moins de 4000 euros de CA...

    Merci d'avance pour vos réponses.

    Raphaël

    Posté il y a 10 années #
  2. Franck Toubalem
    Charges sociales et choix du statut

    Membre passionné
    Messages: 216


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Raphael,

    Les prélèvements obligatoires sont calculés après déduction des charges internes; c'est à dire sur la base des 3400 euros dans votre cas. C'est ce que l'on appelle la marge brute. A l'exception de la taxe professionnelle (appelée à juste titre de taxe "imbécile" par François Mitterrand), calculée à la base (sur le chiffre d’affaire), les autres charges sont calculées après les dépenses internes (téléphone, local, etc…).
    Bonne continuation et bon courage pour votre entreprise.
    Franck

    Quand l'appât vaut plus cher que le poisson, il vaut mieux arrêter de pêcher !
    Posté il y a 10 années #
  3. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Merci pour votre réponse rapide...

    ça devient plus intéressant...

    Je pense monter une entreprise, mais je me pose la question de sa forme juridique... Le statut d'auto entrepreneur me parait un peu juste au niveau CA... J'espère effectivement être bien au dessus des 32000... D'ailleurs ce CA de 32000, est ce qu'il se calcule sur le CA total ou sur le CA après déduction des charges internes ?

    Je pense que c'est sur le CA total...

    Par contre, ce statut d'auto entrepreneur est particulièrement intéressant au niveau de la rapidité de création de l'entreprise...

    Peut on s'en servir pour ce dernier point, puis basculer sur un autre régime dans l'année si besoin est ?

    Et si oui, quel coût cela représente ?

    Merci

    Posté il y a 10 années #
  4. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Raphaël, Bonjour Franck,

    Raphaël, vous êtes le bienvenu sur le forum.

    Concernant votre question : il n'existe pas de CA après déduction des charges internes.

    Le CA, Chiffre d'affaires, représente l'ensemble de vos ventes.

    Dès que l'on retire des sommes de ce CA, on emploie d'autres termes. Par exemple, comme le souligne Franck, le CA moins vos coûts de téléphone et autres représente la marge brute.

    Avec le statut auto-entrepreneur, les 32 000 euros sont bien le Chiffre d'Affaires annuel. Donc, si vous optez pour ce statut, vous savez à l'avance que 32 000 euros x 23% sont déduits de votre "salaire", soit : 7360 euros par an.

    Donc, c'est vrai que si vous en faites une activité principale, 32 000 c'est peu.

    Concernant vos deux autres questions : Oui, vous pouvez changer en cours de route. C'est la raison pour laquelle c'est intéressant. En termes de coûts, la cloture de l'auto-entreprise ne coûte rien.

    Après, à voir pour quel statut vous optez lors de la création. Ce serait pour une entreprise individuelle ? Il y a aussi la possibilité d'une EURL, voire SARL si vous vous associez.

    A vous lire,

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 10 années #
  5. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    merci pour ces informations... Effectivement, n'ayant été que salarié à ce jour, je ne maîtrise pas l'ensemble du vocabulaire du gérant de société.

    Donc si j'ai bien compris, le calcul des prélèvements sociaux obligatoires se réalise sur la marge brute, et non sur le CA total... Est ce exact ?

    Je pense qu'une EURL pourrait être une bonne solution pour moi, et cependant, j'ai peur que ce statut n'attire que peu de grands comptes. Je suis seul, mais je crois qu'il existe la possibilité de créer une SARL unipersonnelle... Et intéressant aussi, une sarl à capital variable. (et oui, je n'ai pas envie de mettre 7 500 euros dans un capital social... je suis un peu radin et n'ai pas envie de griller les quelques billes que je peux avoir à ce jour).

    Le statut auto-entrepreneur est intéressant pour sa rapidité... Je suis actuellement aux assedic, je n'ai pas compris également dans quelle mesure je pouvais bénéficier de mon assurance chômage tout en me lançant.

    Aujourd'hui, je suis en train de passer quelques coups de fils à différentes sociétés qui pourraient me confier du travail en sous-traitance. Le but serait d'avoir assez rapidement, voir directement, un CA + ou - égal à 3000 euros mensuel...

    J'ai tellement de questions à poser, que je finis un peu par toutes les mélanger... En espérant qu'il vous sera possible de comprendre ce que je peux baragouiner, d'avance merci.

    Raphaël

    Posté il y a 10 années #
  6. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 12


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Vous pouvez aussi opter pour le portage salarial.

    Cordialement

    Posté il y a 10 années #
  7. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Oui, mais non...

    dans le sens où je sais compter, où j'ai un minimum d'argent pour voir venir, et que le portage coute trop cher à mon goût...

    Merci

    Posté il y a 10 années #
  8. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 12


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Le portage salarial ne coûte pas cher.

    Ma rémunération est dégressive de 10 à 3 % de votre CA annuel.

    Ce qui coûte, c'est vrai ce sont les charges sociales.

    Mais vous avez un vrai statut de salarié, avec la couverture pôle emploi, la sécurité sociale, une retraite complémentaire.

    Sans compter les indemnités maladie-maternité, la couverture du risque accident du travail.

    Et cela ne coûte rien, si un mois donné, vous n'avez fait aucun chiffre d'affaires.

    Posté il y a 10 années #
  9. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Raphaël,

    Vous en êtes aux prémices du projet, et toutes sortes de questions vous passent par la tête... c'est normal !

    Donc si j'ai bien compris, le calcul des prélèvements sociaux obligatoires se réalise sur la marge brute, et non sur le CA total... Est ce exact ?

    Oui.

    Je pense qu'une EURL pourrait être une bonne solution pour moi, et cependant, j'ai peur que ce statut n'attire que peu de grands comptes.

    Je suis seul, mais je crois qu'il existe la possibilité de créer une SARL unipersonnelle...

    La SARL uni-personnelle reviendrait au même que l'EURL si vous vous adressez aux grands comptes et si vous vous demandez s'ils pourraient vous faire confiance.

    Concernant la question sur le statut : profitez-en pour poser la question aux sociétés que vous démarchez ? N'oubliez surtout pas aussi de leur demander quels sont leurs délais de paiement. Histoire d'éviter les surprises...

    Et intéressant aussi, une sarl à capital variable. (et oui, je n'ai pas envie de mettre 7 500 euros dans un capital social... je suis un peu radin et n'ai pas envie de griller les quelques billes que je peux avoir à ce jour).

    :-)

    Le statut auto-entrepreneur est intéressant pour sa rapidité... Je suis actuellement aux assedic, je n'ai pas compris également dans quelle mesure je pouvais bénéficier de mon assurance chômage tout en me lançant.

    L'aide s'appelle l'ACCRE.

    L'ACCRE consiste à vous verser soit tous les mois, soit une fois à la création et une seconde fois 6 mois plus tard, les droits assedics qu'il vous reste.

    Le calcul est le suivant :
    Nombre de jours indemnisés x montant d'indemnisation par jour que vous divisez par 2.

    Si vous prenez le versement mensuel : le montant vous sera versé tous les mois pendant 1 an.
    Si vous prenez le versement en capital : une moitié vous sera versée à la création, l'autre 6 mois plus tard.

    Aujourd'hui, je suis en train de passer quelques coups de fils à différentes sociétés qui pourraient me confier du travail en sous-traitance. Le but serait d'avoir assez rapidement, voir directement, un CA + ou - égal à 3000 euros mensuel...

    C'est une excellente initiative que vous avez là. Les clients, c'est le plus important.

    J'ai tellement de questions à poser, que je finis un peu par toutes les mélanger... En espérant qu'il vous sera possible de comprendre ce que je peux baragouiner, d'avance merci.

    Pour le moment, j'arrive à vous comprendre. Enfin j'espère !

    A vous lire,

    Posté il y a 10 années #
  10. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    votre forum est très sympa ! Vous êtes très réactif et je vous en remercie.

    Je réalisé petit à petit mon tour d'horizon... Je veux avancer avec le maximum de sécurité.

    Je dois assister à une après midi d'information jeudi avec l'urssaf (je suis profession libérale).

    Apparemment, et d'après la première conversation téléphonique que j'ai pu avoir, soit je choisis le statut auto-entrepreneur, soit je bénéficie de l'ACCRE... Il ne serait pas possible de cumuler les deux...

    Ce qui m'ennuie avec le statut auto-entrepreneur, c'est le CA bloqué à 32 000 euros... Je pense en avoir déjà parlé.

    Pourriez vous m'expliquer comment et en combien de temps je peux changer de forme juridique et/ou de régime d'imposition ?

    J'ai du mal à m'y retrouver avec le taux des cotisations selon les formes juridiques choisies... 23% en prof. libérale avec le statut auto-entrepreneur; sinon avec une eurl, je pense qu'on arrive plus vers les 50%; par contre minimum de cotisation à verser quels que soit les résultats (c'est bien là l'innovation du statut auto-entrepreneur si je ne me trompe...)

    Bien cordialement.

    Raphaël

    Posté il y a 10 années #
  11. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    J'ai une nouvelle question (décidément !)

    Les 32 000 euros de plafond sont ils le CA total ou la Marge brute ?

    Merci

    Posté il y a 10 années #
  12. François
    Charges sociales et choix du statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Raphaël,

    Le 32 000 € de plafond correspondent au CA.

    Si vous envisagez dès la première année de faire entre 32 000 et 50 000 €, ne vous posez pas trop de question et ouvrez une Entreprise Individuelle en tant que libéral (BNC) à l'URSSAF. Si vous pensez même dépasser tout de suite les 50 000 € et progresser les années suivantes, ouvrez une EURL, en vous adressant éventuellement à un expert comptable pour toutes les formalités (c'est un peu plus compliqué qu'une EI que vous pouvez ouvrir tout seul). En parallèle vous demandez à bénéficier de l'ACCRE.

    Si vous avez encore un doute sur votre CA, testez votre entreprise avec le statut d'auto-entrepreneur sur une période de 6 mois à 1 an (vous pouvez aller jusque 34 000 € de CA avant d'être obligé de changer de régime l'année suivante). L'ACCRE n'est pas incompatible avec ce statut. Simplement vous paierez un forfait pour vos charges au lieu de payer un % de votre CA.

    Cordialement

    François

    Posté il y a 10 années #
  13. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    "Si vous avez encore un doute sur votre CA, testez votre entreprise avec le statut d'auto-entrepreneur sur une période de 6 mois à 1 an (vous pouvez aller jusque 34 000 € de CA avant d'être obligé de changer de régime l'année suivante). L'ACCRE n'est pas incompatible avec ce statut. Simplement vous paierez un forfait pour vos charges au lieu de payer un % de votre CA."

    C'est exactement ça ! Je monte ma première société et ne souhaite pas bruler les étapes...
    Le délais de 6 mois me paraît raisonnable... Le temps d'avoir mon Kbis et de demander mon agrément obligatoire dans ma profession, je ne devrai pas commencer à travailler avant le début de mois de mai...

    Ainsi, si je vois que la sauce prend, comme cela devrait être le cas (sauf si le pays brule entre temps...), je me verrai bien basculer en EURL au début janvier 2010.

    En attendant, pourriez vous me parler un petit peu de ces paiements de charge au forfait ? je ne cesse de courir sur la toile à la recherche des cotas, sans résultat !

    Bien cordialement.

    Raphaël

    Posté il y a 10 années #
  14. François
    Charges sociales et choix du statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Re bonjour Raphaël,

    Pour une entreprise individuelle classique, si vous bénéficiez de l'ACCRE vous êtes exonéré de cotisations sociales la première année sauf CSG-CRDS-Retraite Complémentaire. Votre taux de cotisation est donc de 15% (un peu moins en profession libérale, mais on va pas chipoter) sur la base d'un forfait: 6734 € en 2008 (ce sera un peu plus en 2009). Donc vous aurez à payer un montant de l'ordre de 1000 € pour vos cotisations, quel que soit votre CA (en dessous de 120% du SMIC).

    C'est sans doute ce qui devait s'appliquer en théorie aux auto-entrepreneurs (en fait personne n'y avait songé avant que la question ne se pose). MAIS en pratique aujourd'hui c'est tellement compliqué que PERSONNE ne s'avance à vous dire combien vous paierez. Et oui, entre les AE-ACCRE qui feront moins de 5000 Euros de CA dans l'année et qui vont être pénalisés par ce forfait, et les AE-ACCRE qui feront plus et à qui on devra demander une régularisation la 2ème année, c'est un vrai casse-tête alors que l'on veut un système simple. Du coup les pouvoirs publics ont repoussé au 1er Juillet cette histoire et vont faire travailler nuit et jour une armée d'experts pour démêler l'écheveau. Il faut donc mieux attendre et démarrer sans ACCRE (voir le message de Michael à ce sujet, je-ne-sais-plus-où-mais-gautier-va-donner-l-adresse-il-est-kro-fort).

    Cordialement

    François

    Posté il y a 10 années #
  15. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Sur ces entre-faits, Gautier, qui passait par là, descend de sa trottinette...

    Bonjour Raphaël, Bonjour François, Bonjour Franck !

    La discussion sur le statut auto-entrepreneur et le souci de l'ACCRE est par-ici :

    http://www.gautier-girard.com/forum/topic/accre-et-auto-entrepreneur-danger

    Bonne lecture ;-)

    Posté il y a 10 années #
  16. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Raphaël, vous serez "enquêteur" ? Cela consiste en quoi au juste ?

    A vous lire !

    Posté il y a 10 années #
  17. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 12


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    L'activité d'enquêteur est aussi envisageable en portage salarial.

    Cordialement

    Posté il y a 10 années #
  18. François
    Charges sociales et choix du statut

    Serial Entrepreneur
    Reignac sur Indre (37, France)
    Messages: 5,879


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Patrick,

    L'activité d'enquêteur est aussi envisageable en portage salarial.

    Infatigable, hein ? ;-)

    Je sais bien tous les avantages du système, on en a déjà parlé ensemble à plusieurs reprises sur d'autres forums. Mais vous êtes quand même d'accord que le portage salarial risque d'avoir un peu de plomb dans l'aile avec le statut d'auto-entrepreneur, non ? A moins que ce statut fasse un gros flop et concerne finalement assez peu vos clients habituels. Il y a eu une discussion à ce sujet ici, j'aimerai bien avoir votre avis:
    http://www.gautier-girard.com/forum/topic/lauto-entrepreneur-porte-et-le-salarie-independant

    Cordialement

    François

    Posté il y a 10 années #
  19. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour, et merci à tous pour vos conseils et votre attention...

    Clair dorhel11, vous êtes assez amusant... Alors on cherche coûte que coûte de nouveau clients ? Je ne suis pas certain que ça marche bcp dans ma profession... Et je préfère renvoyer l'image d'une personne autonome.

    Pour gautier, je suis enquêteur en solvabilité, c'est à dire que je recherche des coordonnées de particuliers ou d'entreprises qui sont débiteurs et sont partis sans laisser leur nouvelle adresse.

    Mon activité est assez simple à organiser... Surtout, vu le peu de coups de fil que j'ai passé, je vois que je n'aurai certainement pas trop de mal à trouver du volume pour gagner correctement ma vie assez rapidement.

    Par la suite, il me faudra trouver des dossiers mieux payés... C'est là que va se jouer le développement, en récupérant des clients en direct (banques, assurances...) et non plus des sous-traitant pour qui je ferai de la sous-traitance.

    Il me faut donc juste une place chez moi (j'emménage dans un nouvel appartement et dispose d'un bureau dédié), une connexion internet avec un téléphone illimité, et bien choisir mon opérateur pour avoir des frais moindre au niveau des coups d'appels sur les mobiles.

    Je n'ai qu'à recevoir des dossiers, donner les réponses aux questions que l'on me pose, en gérant au mieux un volume et mes coups de production...

    Posté il y a 10 années #
  20. Anonyme

    Pas enregistré
    Messages: 12


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je ne suis pas ici pour chercher de nouveaux intervenants, mais pour ne pas faire oublier que le portage salarial existe.

    Le statut d'auto-entrepreneur ne touche qu'une toute petite minorité des personnes ayant envisager le portage salarial. Aucun plomb dans l'aile, donc. Disons qu'il fait de l'ombre à tous les autres moyens d'exercer une activité.

    L'engouement pour ce nouveau statut va s'essouffler, car il est très très loin de convenir à toutes les personnes éligibles.

    Cordialement

    Posté il y a 10 années #
  21. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    (suite aux spams et messages hors sujets pour lesquels dorhel11 a été prévenu à maintes reprises, je viens de bloquer son compte, voir ici).

    A tout à l'heure pour la suite de la discussion.

    Posté il y a 10 années #
  22. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour !

    Raphaël, cela m'a tout l'air d'une bonne affaire ce que vous avez là...

    Mais tout l'Art consistera (tout de même!) à retrouver les coordonnées des personnes et entreprises. C'est peut-être plus difficile qu'il n'y paraît!

    Vous étiez déjà dans ce secteur avant de lancer votre propre entreprise ?

    Je n'ai quand même pas pu m'empêcher de penser à certains pratiques des sociétés de recouvrement... même si j'ai bien saisi que votre entreprise n'a rien à voir avec le recouvrement à proprement dit!

    Agréable soirée à vous,

    Posté il y a 10 années #
  23. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir,

    effectivement, je fais partie du métier depuis près de deux ans, et j'ai la formation requise pour le faire. Rechercher des coordonnées fait donc partie de mes habitudes. Je ne fais pas du recouvrement, mais fourni les informations pour que celui-ci puisse se réaliser.

    Vous avez tout à fait raison au sujet des méthodes employées par certaines sociétés de recouvrement... Et par certaines sociétés d'enquêtes. J'ai toujours sélectionné les entreprises avec lesquelles je collaborais, n'hésitant pas à dire au revoir à mes CDI (notamment un, juste après une démission pour rejoindre ce poste) lorsque les méthodes ne correspondaient pas à ma vision des choses.

    J'ai l'habitude de travailler "en clair", et ne prend pas mes enquêtés pour des imbéciles. Nous sommes un certain nombre à travailler de la sorte (très peu encore...). Chacun a sa conscience pour lui, et quel que soit le secteur dans lequel on travaille aujourd'hui, rare sont ceux qui ont un tant soit peu d'éthique... C'est ainsi.

    Pour en revenir à l'entreprise, je suis allé à la réunion d'info de l'urssaf aujourd'hui... Apparemment, le type de l'urssaf m'a dit que, contrairement à ce qui était dit sur les formulaires, le statut d'auto entrepreneur n'était pas vraiment cumulatif avec l'ACCRE... Or bénéficier de l'ACCRE rend la situation plus intéressante encore que d'être en auto entrepreneur... Il m'a expliqué qu'il y avait un certain flou artistique et que malgré le tapage réalisé pour la "sortie" du statut auto entrepreneur, le décret d'application n'était toujours pas d'actualité (ils l'attendent pour bientôt...)

    Je vais encore réfléchir à tête reposée une ou deux semaines, continuer à passer des coups de téléphone à droite à gauche la semaine prochaine, notamment aux impôts, puis je prendrai ma décision ensuite.

    Mais je pense qu'il serait égal pour moi de me monter en libéral, en entreprise individuelle...

    Voilà, sinon, pour en revenir à ma profession, on ne devient plus riche comme cela de nos jours. Le prix des dossiers baisse, et il faut en faire un certain nombre pour sortir une rémunération correcte, au grand damne des anciens qui gagnaient très bien leur vie il y a encore 10 ou 15 ans... (ils ont horreur des jeunes qui se mettent sur le marché et qui n'avait pas l'habitude de gagner des salaires de 4000 euros net...)

    C'est un métier qui peut être intéressant et qui est basé sur le contact... Tout dépend comment on le pratique, il peut aussi être très con et très chiant...

    à bientôt

    Raphaël

    Posté il y a 10 années #
  24. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Raphaël,

    J'ai été très heureux d'en apprendre plus sur le métier.

    Un gros avantage à être éthique et d'avoir sa conscience pour soi, c'est aussi que l'on peut durer dans le métier... en abusant (quelle que soit l'activité), je pense que tôt ou tard on se fait rattraper.

    Le décret est paru cette semaine, donc c'est bon de ce côté!

    Concernant l'ACCRE et l'auto-entreprise on relève ici un danger éventuel : http://www.gautier-girard.com/forum/topic/accre-et-auto-entrepreneur-danger

    Vous avez bien raison de prendre votre temps, si ce n'est pas pressé... autant se donner toutes les garanties !

    Bonne journée,

    Posté il y a 10 années #
  25. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    remuant tout de fond en comble, l'entreprise me paraît particulièrement rédibitoire étant donné l'imposition actuelle.

    En effet, je souhaite tester le marché... Une entreprise individuelle a l'avantage d'être souple et de se monter rapidement.

    Mais lorsque l'on calcule les impôts qu'il faudra payer... C'est autre chose !

    Contrairement à ce que nous avons pu dire dans ce post, les charges sociales sont une retenue qui est effectuée sur l'intégralité du CA, et non après déduction des coûts de fonctionnement de l'entreprise (téléphone, loyer du local...)

    En entreprise individuelle, passé la première année cadeau ou attrappe couillon, comme on veut, il faut payer 45% du CA en charges sociales, puis être imposé au niveau fiscal sur ces 45% du CA qui ne sont jamais ou presque entré dans la poche de l'entrepreneur...

    Quelle magnifique perspective que celle de se voir réaliser un chiffre d'affaire de 45 OOO euros pour se retrouver avec environ 12 000 euros net à la fin...

    Tant de risques et d'heures de travail pour se trouver à la hauteur de la rémunération d'un smicard ! Un peu au dessus me direz vous, mais non seulement il bénéficie d'une meilleure couverture sociale, d'une assurance chômage, mais en plus il pourra prétendre à une prime pour l'emploi qui vous enverra sur les roses...

    Reste la société mais pas assez souple pour moi ! Surtout que mon secteur n'en a plus pour longtemps à tirer...

    En bref, la vie dans ce pays est d'un décourageant... Oui... 60% des jeunes veulent devenir fonctionnaire... On comprend vite pourquoi !

    Bref, sauf erreur de ma part, même le portage semble plus intéressant que l'entreprise individuelle. Qu'en dites vous ? suis je passé à côté de quelques chose ?

    Cordialement

    Posté il y a 10 années #
  26. Franck Toubalem
    Charges sociales et choix du statut

    Membre passionné
    Messages: 216


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir Raphael,

    Vous avez absolument tout compris des problèmes relatifs à l'entreprise.
    Dans un autre topic, j'avais même confirmé que pour s'en sortir, une entreprise
    individuelle (sans marchandise et sans TVA) faisant de la prestation de service,
    doit sortir un CA de 1000 euros par jour.
    Peu de professions y parviennent, mais il en existe (avocat fiscaliste, coaching,
    médecins, avocat, notaire, dentistes, etc...). Pour les autres, c'est loin d'être
    évident.

    Bon courage quand même.

    Posté il y a 10 années #
  27. Gautier Girard
    Charges sociales et choix du statut

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Raphaël,

    Je vous sens désabusé !

    Concernant votre propos :

    Contrairement à ce que nous avons pu dire dans ce post, les charges sociales sont une retenue qui est effectuée sur l'intégralité du CA, et non après déduction des coûts de fonctionnement de l'entreprise (téléphone, loyer du local...)

    Vous faites référence au régime contrôlé vs régime Micro BNC ?

    Parce que dans le cas du régime contrôlé l'imposition se calcule sur les encaissements - les décaissements (c'est "comparable" au réel en BIC - lire ici). Effectivement, avec les micro-BNC cela fonctionne avec le chiffre d'affaires.

    A vous lire,

    Posté il y a 10 années #
  28. Raphaël Connu

    Membre coutumier
    Messages: 11


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour !

    Désabusé par nos fonctionnements, cela fait déjà très longtemps à vrai dire, mais je ne m'épencherai pas sur le sujet.

    En ce qui concerne les charges sociales, je n'ai pas compris que l'on pouvais déduire les frais de gestion de l'entreprise avant leur calcul...

    Ensuite, je trouve qu'il est difficilement compréhensible que l'entreprise individuelle puisse avoir du charme pour un entrepreneur averti (qui prend le temps de calculer avant...)

    En bref, effectivement, si promouvoir l'entrepreunariat dans le pays est un des buts du gouvernement, il va falloir que certaines choses changent...

    Contre toute attente, je vais soit me tourner sur le portage avant un éventuel montage d'eurl (disons dans longtemps), soit retourner à la bonne vieille case salarié...

    Par contre, je ne ferai absolument pas partie des clients de dorhel11, je préfère le dire tout de suite... Je ne suis pas trop fan des démarchages agressifs de ce style...

    Cordialement

    Posté il y a 10 années #
  29. Franck Toubalem
    Charges sociales et choix du statut

    Membre passionné
    Messages: 216


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonsoir Raphael,

    En fait, personnellement je me sens désabusé non par le fonctionnement mais par le dysfonctionnement de notre système.
    Compte tenu de l'explosion du nombre actuel de chômeurs et surtout futurs, et par le fait que le statut du chef d'entreprise n'est plus très enviable (beaucoup dépriment par ce sentiment de racket et surtout d’incompréhension de la part des syndicats qui en demandent toujours plus), je vois mal comment le gouvernement va faire pour se sortir de la crise. L'entreprise française est tellement taxée que la moindre augmentation de charges engendrerait une baisse de la croissance (déjà négative depuis deux trimestres). Contrairement aux autres pays européens, qui peuvent encore se permettre de s'endetter car une augmentation des charges permettra de rembourser la dette ou du moins la réguler, la France ne dispose plus de cette bouée de secours. De plus en plus de travailleurs sont conscients de ce déséquilibre entre la sécurité du public (payée par le privé) et la précarité de ceux qui sont dans le privé (aussi bien salariés que patrons). Je n'aimerai vraiment pas être à la place des dirigeants en ce moment; car je crains que le pire reste à venir. Bon, il vaut mieux que je m’arrête là car je sens que je vais faire dans la digression abusive et il faut se rattacher, à l’approche du week end, à une note d'espoir et puis… , je peux me tromper; la preuve... je me suis bien marié ! (je plaisante bien sûr ! …).
    Au plaisir de vous lire,
    Franck

    Posté il y a 10 années #
  30. Diane

    Nouveau Membre
    Messages: 1


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    j'ai besoin des lumières de personnes compétantes. Impossible de trouver des inforations complètes auprsè d'organismes qui sont cencés être là pour nous aider :-(

    Photographe indépendante qui voudrait se lancer professionnellement, j'aimerais trouver un statut qui regroupe deux éléments principaux : le fait de pouvoir etre salarié ( mm de façon irrégulière) et lue fait de pouvoir déduire ses frais (aussi maigres soient-ils) ???
    Association, EI, SAS, SARL, Portage salarial.... ????

    J'estime mon CA à 4 000 euros par an, voilà la raison pour laquelle j'aimerais pouvoir me salarier sur mes acitivités d ephotogrpahe et pouvoir continuer à traivailler à cote

    merci à ceux qui répondront pour le temps consacré à me répondre.

    Bon we.

    Diane

    Posté il y a 8 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.