Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Le café des dirigeants » Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

  • Lancé il y a 5 années par Manu Grafimages
  • Thèmes : graphisme
  • Dernière réponse par Bernard gg871 Casarejola

  • »

Tags :

  1. Manu Grafimages
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    Etats-Unis
    Messages: 1,681


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je me permets, avec l'autorisation de Gautier et Nathalie, d'ouvrir une discussion sur un sujet "sensible" chez les graphiste (et pas qu'eux).

    Petit résumé des faits : fin mai, Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au numérique, a fait une visite officielle dans les bureaux de Creads, une agence de communication dite "participative" et l'a érigée en "modèle à suivre".

    Bien que le système des agences "participatives" soit connu depuis de longues années des graphistes/webdesigners/DA/et autres professions apparentées, l'encensement de cette agence par Mme Lemaire a quelque peu fait réagir les professionnels de la création graphique sur les réseaux sociaux.

    S'en sont suivi 2 choses :
    1) à l'initiative de plusieurs professionnels, une lettre ouverte qui a déjà recueilli plus de 7000 signatures,
    2) une invitation lancée aux graphistes, de la part de Mme Lemaire, à venir la rencontrer à Bercy.
    Cette réunion a eu lieu aujourd'hui (on devrait en avoir un résumé sous peu).

    Pour ceux et celles que le sujet intéresse, voilà 2 liens qui relatent l'ensemble des événements de façon bien plus détaillée et objective :
    http://www.mariejulien.com/?post/2014/07/19/Contre-le-travail-gratuit%2C-rencontre-avec-Axelle-Lemaire%2C-Secr%C3%A9taire-d-%C3%89tat-au-num%C3%A9rique.#main
    http://www.lesgraphisteries.com/2014/07/21/des-graphistes-a-bercy/

    Je vous invite également à donner votre avis : pensez-vous que les graphistes ont raison de "monter au créneau" ? Ou bien les agences "participatives" sont-elles finalement un modèle à suivre ?

    Posté il y a 5 années #
  2. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Manu :-)

    Je suis, bien entendu, avec les graphistes !

    Et ils ont raison de montrer à quelqu'un, peut-être compétent... qu'elle a fait sur le coup, une boulette !

    Intéressant les liens sur cette "sortie numérique" :-)

    Attendons de voir comment "elle" va s'en sortir...

    Cordialement, Bernard
    Page perso face de biquette
    Posté il y a 5 années #
  3. Philippe Penlou
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    On se croirait dans la lutte entre les taxis et les VTC décidément on est un vieux pays tout passe par l'état mais en fait ce sont les clients qui décident ce qu'il veulent faire au final. Si aucun client n'achète de la communication dites participative le modèle ne survivra pas donc messieurs les graphistes soyez meilleurs et vous gagnerez le combat.

    Posté il y a 5 années #
  4. Manu Grafimages
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    Etats-Unis
    Messages: 1,681


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    @Philippe : je vous invite à lire (ce que vous n'avez manifestement pas fait) le billet du second lien que j'ai posté, où tout un paragraphe est justement consacré à cette supposée comparaison avec la polémique taxis/VTC.

    En voici un extrait :

    Non, nous ne sommes pas des « taxis qui grognent »

    Pour le néophyte, notre fronde ressemble juste au combat de certains secteurs d’activité qui voient apparaître une nouvelle concurrence et qui ont peur pour leur avenir. Trop rapidement, et de manière trop simpliste, nous sommes comparés à des personnes refusant le progrès et souvent assimilés aux taxis qui manifestaient récemment contre l’apparition de nouveaux services comme les VTC.

    Non, nous ne sommes pas une profession qui nous battons contre le progrès ou l’évolution des mentalités en fonction de l’évolution d’internet. Non, puisque nous sommes de ceux qui construisons l’internet jour après jour. Nous aidons au progrès. Je fais justement partie de ceux qui ont vécu les plans sociaux dans l’Edition et qui se sont formés au web pour s’adapter à l’évolution de notre métier.

    Nous ne sommes pas non plus des syndicalistes, encore moins chevronnés ou obtus, hermétiques à tout dialogue. La plupart d’entre nous sont des entrepreneurs. La plupart d’entre nous paient des charges et des impôts. La plupart d’entre nous se lèvent le matin pour défendre leur savoir-faire et leur valeur ajoutée quand ceux-ci s’effritent face à des plateformes qui mettent en concurrence des dizaines de graphistes pour n’en rémunérer qu’un seul.

    Comment pouvons-nous lutter face à une telle concurrence, totalement déloyale de surcroit ? Dans leur offre, les plateformes de crowdsourcing vendent une centaine de propositions là où je peux n’en vendre qu’une. Pourtant, je ne suis pas trop cher ou ce ne sont pas mes tarifs que je devrais revoir à la baisse. Ces plateformes ne rétribueront qu’une seule proposition sur la centaine présentée au client.

    C’est ce système pervers que nous combattons, cette concurrence contre laquelle nul professionnel de quelque activité que ce soit ne pourrait combattre sans mettre la clé sous la porte, indubitablement.

    Par ailleurs, étant professionnel du Web, vous êtes indirectement (pour le moment) concerné, puisque cette "dérive" des prestations graphiques (faire réaliser des centaines de propositions pour n'en rémunérer qu'une seule ou un faible pourcentage) a commencé à s'étendre à la rédaction et à la traduction (je peux retrouver les liens qui en parlent au besoin).
    Ce qui signifie que, si rien n'est fait, tôt ou tard, ce seront tous les métiers du Web qui risquent d'être concernés : créateur Web, webmaster, référenceur, intégrateur, développeur...
    Il n'est pas plus difficile de mettre en concurrence des milliers d'intégrateurs ou des développeurs "en herbe"(qui peuvent passer par un logiciel WYSIWYG ou coder à la main ou repomper des templates existants pour les adapter, etc...) que de faire la même chose avec des graphistes.

    Posté il y a 5 années #
  5. Alexandre Hollard
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    Rueil Malmaison (92, France)
    Messages: 3,130


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Totalement en accord, ce type d'agence participative est complètement irrespectueux de la profession de graphiste.
    Et le "soyez meilleurs" ... bof bof hein :) A part ne pas connaître le boulot en question, ou juste penser qu'un logo n'est qu'un dessin qui ne vaudrait que 10€, je ne sais pas trop quoi en penser.

    Et exactement à terme ça peut toucher n'importe quoi. Qui accepterait ce mode là ?

    Accepterez vous de réaliser un site avec 20 concurents pour au final voir un autre sélectionné ? Et accepteriez vous de le faire X fois jusqu'à temps d'être sélectionné ? Bosser 40h par semaine pour peut être qu'aucun projet ne soit retenu ?

    Non ... je pense pas que c'est une solution. Et c'est même choquant qu'un ministre prenne cette position là.

    Ex-Entrepreneur / PAO - Print, carte de visite, flyer etc...
    Posté il y a 5 années #
  6. Philippe Penlou
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Alexandre

    Accepterez vous de réaliser un site avec 20 concurents pour au final voir un autre sélectionné ? Et accepteriez vous de le faire X fois jusqu'à temps d'être sélectionné ? Bosser 40h par semaine pour peut être qu'aucun projet ne soit retenu ?

    Les architectes, les industries et tout les autres nous répondons à des dizaines d'appel d'offre par an et quelque fois nous n'en avons aucun....

    Posté il y a 5 années #
  7. Gautier Girard
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Pour rebondir sur la réponse de Philippe,

    Suite à appel d'offres les architectes travaillent plusieurs mois, totalement gratuitement, pour établir des projets complets d'architecture. En compétition avec d'autres cabinets, des très gros, des très petits, ...

    Le client final décide. Pour l'architecte dont le projet n'a pas été retenu, cela revient à avoir travaillé gratuitement (parfois avec des équipes de plusieurs dizaines de personnes) pour rien.

    Personne parmi eux ne conteste ce fonctionnement, il est accepté de tous et au niveau mondial. Donc quand Jean Nouvel "foire" un projet, cela lui coûte des dizaines de milliers d'euros. Mais quand il gagne avec son projet, il gagne des centaines de milliers d'euros.

    Bonne journée,

    Gautier Girard
    - Rédacteur en chef de Gautier-Girard.com
    - Dirigeant de la société Edissio
    Posté il y a 5 années #
  8. Sandra Perez
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre passionné
    France
    Messages: 292


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Disons que là, pour connaître Creads justement, on est sur une autre problématique que les architectes, etc...

    Déjà, ce sont souvent de très faibles budgets, type un logo ou un slogan, un nom à trouver (pour 200 € !). Difficile alors de rentabiliser 1 mission obtenue au bout de 50 propositions.

    Ensuite, il n'y a aucun lien avec le client, qui se trouve sans conseil réel pour établir un cahier des charges correct ni effectuer son choix. On le voit parfois choisir un logo nuisible pour son image au final, car il ne sait pas quels sont les éléments à prendre en compte, souvent sans pouvoir le modifier non plus.

    Le client a payé plus cher souvent qu'en faisant appel à un "vrai" pro, vu qu'il verse une com à l'agence, qui peut être énorme comparé au tarif dérisoire laissé au créatif.

    Et le top du top, que j'ai vérifié par moi-même : aucune sélection ni vérification de compétences !
    On n'est pas sur des architectes diplômés et qualifiés, mais sur de simples amateurs qui peuvent se prétendre graphistes ! Etudiants, retraités, etc... Le client se retrouve ainsi avec un panel de créations de qualité très variable, dont certaines sont un désastre pour l'image de l'entreprise.

    C'est donc un système de fonctionnement qui ne peut pas être validé comme des appels d'offres sur de très gros budgets. D'autant que la qualité n'y est pas forcément, et les tarifs finalement pas si avantageux que ça pour certaines agences et projets.

    Et je dis ça alors que je ne suis pas graphiste, mais dans la com :-)

    Quant aux problèmes de paiement de plate-formes comme Creads, j'en ai aussi souvent entendu parler. Parfois au bout d'un an, les créatifs n'ont encore pas été payés !

    Alors faire jouer la concurrence par des devis ou appels d'offres oui. Mais ces plate-formes posent vraiment de graves soucis éthiques et qualitatifs.

    Voilà, ça n'engage que moi.

    Bonne semaine

    Spécialiste en communication pour TPE
    Audit site web et blog - Réseaux sociaux - Rédaction commerciale
    Site : http://www.harmony-com.fr - Blog : http://harmony-com.fr/forum
    Posté il y a 5 années #
  9. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    :-)

    Pour abonder dans le sens de Sandra et Gautier, il y a les agences de pub... et comme l'a si bien dit Sandra, aucune commune mesure sur les budgets... d'un coté quelques centaines d'€ de l'autres des millions d'€ !!!

    En me mettant à la place d'une entreprise de pub, d'un coté je voudrai bien investir, de l'autre, absolument pas !

    Cela revient encore une fois, à faire intervenir des "plombiers" polonais", voire même pire, comme il y a peu, très peu d'années... nous voyons ce qu'il en advient aujourd'hui !

    Belle journée Ensoleillée :-)
    Bernard

    Posté il y a 5 années #
  10. Alexandre Hollard
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    Rueil Malmaison (92, France)
    Messages: 3,130


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    tout dépend de ce que répondre à un appel d'offre veut dire pour vous ...
    Si c'est réaliser complètement un site e-commerce d'un grand groupe, ses 150 pages produits avec photo et description
    Ou si c'est juste montrer un template, son concept etc ...

    Donc vous seriez prêt à effectuer un travail complet avec 1 chance sur 20 d'être sélectionné (disons cela, en réalisé sur les graphistes ça s'est déjà vu qu'il y ait bien plus de monde ...) ?

    Edit : Là on n'est clairement pas sur les mêmes budgets, compétiteurs et domaines, même si sur l'idée on se rejoint. A croire que je suis vraiment dans un milieu où l'on ne bouge pas un orteil sans facturation / devis signé etc etc ...

    Posté il y a 5 années #
  11. Philippe Penlou
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Sandra ta réponse va totalement dans mon sens que risquent les graphistes professionnels face à ce type de travail qui si je te cite est plus cher et de mauvaise qualité ?
    Il faut faire confiance au marché et donc au clients finaux pour choisir leur meilleure solution.

    Posté il y a 5 années #
  12. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    :-)

    Apparemment, Philippe, tu n'as pas encore compris que la plateforme fait écran avec les clients...

    Tu n'auras jamais accès aux clients finaux, pour défendre ta proposition... !!!

    Le "jeu" est biaisé dés le départ...

    Bernard

    Posté il y a 5 années #
  13. Alexandre Hollard
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    Rueil Malmaison (92, France)
    Messages: 3,130


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Du déjà vu sur ce genre de plateformes, des soumissions identiques aux créations sur Fotolia ou d'autres plateformes de téléchargement d'images ...

    C'est sur que partant de là, on optimise le ratio temps / soumissions / prix d'achat / facturé ...

    Posté il y a 5 années #
  14. Philippe Penlou
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    excuse moi gg871 mais j'ai très bien compris mais quand tu es graphiste ou pseudo graphiste tu as le choix de trouver un emploi salarié, de te mettre à ton compte et donc de rechercher tes propres clients ou de soumettre des design gratuitement sur ces plateformes c'est une forme de liberté dans le choix de méthode de travail. Je connais des graphistes qui ne veulent pas faire de commercial et ne pas se mettre à leur compte donc ces plateformes leur conviennent.

    Posté il y a 5 années #
  15. Kader Roussel
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    France
    Messages: 664


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Les architectes, les industries et tout les autres nous répondons à des dizaines d'appel d'offre par an et quelque fois nous n'en avons aucun....

    @Philippe : Moi aussi je vous invite à lire (ce que vous n'avez manifestement pas fait) les liens donnés car il est aussi expliqué pourquoi et comment les choses sont très différentes pour les architectes et l'industrie…

    Mon premier métier c'est le graphisme, j'ai signé cette pétition comme beaucoup de mes collègues car ce type de plateforme pose d'autres problèmes : travail non rémunéré et non déclaré, fraude aux cotisations sociales, foutage de gueule (clients ET graphistes), etc.
    Mais il faut lire jusqu'au bout pour bien comprendre.

    ;-)

    La censure sur ce forum est insupportable.
    Posté il y a 5 années #
  16. Kader Roussel
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    France
    Messages: 664


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je connais des graphistes qui ne veulent pas faire de commercial et ne pas se mettre à leur compte donc ces plateformes leur conviennent.

    Pas de commercial = pas de client = pas de travail.
    Creads = pas de client non plus mais on peut travailler gratuitement pour ceux des autres.

    Vos copains vont avoir du mal à boucler leurs fins de mois, surtout pendant les 30 derniers jours…

    ;-)

    Posté il y a 5 années #
  17. Philippe Penlou
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Vous avez raison Jean-renaud je ne connais pas ce sujet comme vous alors je vous laisse sur ce sujet entre professionnels.
    bon débat

    Posté il y a 5 années #
  18. Giacomo
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre coutumier
    CN
    Messages: 8


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je suis mitigé la-dessus.

    D'un côté, tous ces outils alternatifs pour se procurer des logos/sites font de l'ombre à des freelancers de qualité.

    De l'autre côté, il est normal qu'un client préfère payer moins cher et avoir plus de propositions (ces propositions ne sont pas forcément de mauvaise qualité au passage). Qui plus est je suis complètement pour "que le meilleur gagne", c'est bien normal.

    Pour finir, nous sommes en 2014, il faut évoluer avec son temps, rien ne vous empêche de participer, ceux qui le font sont comme vous, et donnent de leur temps. Vendez-vous, de toutes les manières possibles.

    Au passage (c'est triste je sais) :
    http://graphicriver.net/popular_item/by_category?category=logo-templates

    Bon courage à tous les freelancers, graphistes, webdesigners, innovez et attaquez sur tous les flancs, ne vous 'contentez' jamais, c'est souvent celui qui se bouge le plus qui obtient des résultats.

    Squid & Parrot - Agence web et startup
    http://squidandparrot.com/fr
    Posté il y a 5 années #
  19. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    :-)

    Pop pop pop... je ne suis qu'un simple utilisateur de web, certes en retraite, mais en voyant comment certaines plateformes ou autres, "biaisent" leurs intervenants... je suis tout simplement contre ce genre de procédé !

    Et cela dans n'importe quelle profession, sans pour autant en faire partie... !

    C'est cela être citoyen... se mêler de la vie de la "société"... que nous faisons :-)

    Citoyen Bernard... :-)

    Posté il y a 5 années #
  20. Kader Roussel
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    France
    Messages: 664


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Justement, les temps changent !
    On n'est plus au temps de la monarchie absolue où le Roi faisait travailler tous les bijoutiers du royaume pour rien, sauf un, pour offrir un seul bijou à la Reine, et où l'heureux sélectionné devait dire "merci votre Majesté" avant d'attendre des années pour être payé.

    "Que le meilleur gagne", ça fait toujours bien.
    Parce-que c'est plus [modéré]y que la phrase complète : "Que le meilleur gagne et que tous les autres crèvent".

    Posté il y a 5 années #
  21. Fleur Meyer

    Membre coutumier
    Lardy (91, France)
    Messages: 18


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Un problème lié à ces sites est l'image de notre métier.
    Faire un logo, par exemple, va au delà de mettre les initiales de l'entreprise dans un rond, le tout avec un effet 3D... Faire un logo, c'est transmettre les informations basiques de l'entreprise (son domaine entre autre) et ses valeurs, tout en se démarquant de ses concurrents. L'environnement joue son rôle, de même que la cible.
    Chaque entreprise est unique, et le logo est l'identité de cette entreprise. C'est un vrai métier que de créer une identité, et surtout ça prend du temps, du dialogue et de la réflexion.
    Je sais me vendre, mais je me rend compte que je me retrouve de plus en plus à justifier mes tarifs ou même l'utilité de mon métier!

    Mais après tout, pourquoi faire appel à un maçon lorsqu'on peut empiler soit même des briques. Ou acheter du préfabriqué...

    Posté il y a 5 années #
  22. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    :-)

    Il y a une "chose" qui est difficile à quantifier, c'est l'expérience !

    Et c'est là dessus qu'il faut tabler, preuve à l'appui, bien entendu :-)

    Tant pour un maçon que pour un graphiste, c'est à son travail que nous pouvons juger, or les boites qui profitent de la pléthore de maçon ou de graphiste, sont des rapaces opportunistes, qui nous disent : faut vous adapter et travailler... sans être payer !

    C'est une blague que j'ai connue il y a quelques années :

    "Non mais... je te donne du travail, tu ne voudrais pas en plus que je te paie... !!!"

    Et ce qui n'était qu'une blague devient de plus en plus une réalité... !

    Bon début de soirée :-)
    Bernard

    Posté il y a 5 années #
  23. Manu Grafimages
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    Etats-Unis
    Messages: 1,681


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Je reviens sur l'intervention de Gautier pour relativiser les choses :

    Suite à appel d'offres les architectes travaillent plusieurs mois, totalement gratuitement, pour établir des projets complets d'architecture. En compétition avec d'autres cabinets, des très gros, des très petits, ...

    J'ai eu l'occasion de travailler un peu dans ce milieu (stagiaire chez un architecte, puis en bureau d'études, puis dessinateur CAO/DAO dans un autre BE, et accessoirement formateur AutoCAD pour un autre architecte).
    En général, les appels d'offres concernent des réalisations importantes (groupes d'immeubles, lotissements, immeubles de bureaux), rares sont les architectes indépendants qui y répondent (eux sont plutôt dans la réalisation de maisons individuelles).

    Il en va de même dans le graphisme : les appels d'offres pour des réalisations importantes et à gros budget (refonte de la communication visuelle de telle ou telle institution, site Web de l'Elysée, etc...) sont généralement la cible des grosses agences (20, 30, 50 personnes et plus) qui disposent à la fois de l'infrastructure et du personnel pour traiter ce genre de dossier.

    A contrario, le quotidien des graphistes* indépendants/freelances/AE ou des petites agences comme la mienne, c'est plutôt les particuliers et PME/PMI/TPE, avec les budgets et besoins qui sont de mise

    On parle donc de 2 cas différents. D'ailleurs, à ma connaissance, dans les 7000 signataires de la pétition, il n'y a pas de grosses agences de com' ou de graphiste/DA de ces mêmes agences.

    Donc quand Jean Nouvel "foire" un projet, cela lui coûte des dizaines de milliers d'euros. Mais quand il gagne avec son projet, il gagne des centaines de milliers d'euros.

    On est bien dans le cas des grosses agences, puisque Jean Nouvel ne travaille évidemment pas seul (sur son site, l'équipe comporte une grosse trentaine de personnes).

    Comparons donc ce qui est comparable :)

    *Je dis ici "graphistes", mais c'est à élargir aux métier de la communication et artistiques, bien sûr.

    Posté il y a 5 années #
  24. Kader Roussel
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre sénior
    France
    Messages: 664


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Compte-rendu de la réunion avec la ministre : http://www.lesgraphisteries.com/2014/07/22/quoi-tes-graphiste-et-tas-pas-lu-le-debrief/

    Lire aussi l'excellent article En France, le graphisme n'imprime pas : http://goo.gl/CWi8h3

    Posté il y a 5 années #
  25. Creads

    Nouveau Membre
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Merci Manu pour l'ouverture de ce sujet.
    A vrai dire nous assumons plus que jamais notre modèle participatif, même si depuis la visite d'une politique dans notre agence, nous entendons un peu tout et n'importe quoi.

    Creads est avant tout une aventure humaine et nous travaillons AVEC les créatifs; et si nous avons toujours plus d'inscrits c'est peut être que nous faisons les choses correctement (au moins nous essayons !).

    Le principal problème vient du manque de reconnaissance du métier de créatif et du manque de règles qui existent autour d'un nouveau modèle comme le notre. Le participatif est avantageux pour le créatif et le client à condition d'être bien encadré. C'est pourquoi, nous sommes les premiers acteurs à avoir lancé une charte de bonnes pratiques. D'ailleurs, nous avons nous mêmes appris de nos propres erreurs.

    Nous souhaitons revenir sur de faux propos tenus par Sandra Perez, qui semble nous connaitre (?).

    >> ce sont souvent de très faibles budgets >> FAUX :
    Nous avons différentes typologies d'offres et les plus fortes dotations sont réservées à des projets privés ou en direct, réservés aux membres certifiés de la communauté et donc non visibles de tous.

    >> il n'y a aucun lien avec le client, qui se trouve sans conseil >> FAUX :
    Creads est une agence. Tous les projets sont encadrés par une équipe de spécialiste (chef de projet, community manager, etc.) qui accompagnent le client de la prise de brief, à la livraison finales des fichiers.

    >> Le client a payé plus cher souvent qu'en faisant appel à un "vrai" pro >>
    Qu'est-ce qu'un vrai pro ?? Nous avons différentes gammes de prix selon les demandes et les besoins de chaque client. Il est vrai que nous avons une offre startup qui répond à une réalité économique, celle des entrepreneurs de constituer une image de marque qualitative dans leur budget. En moyenne, nous nous situons entre un freelance et une agence traditionnelle.

    >> aucune sélection ni vérification de compétences >> FAUX :
    chacun est libre de s'inscrire sur Creads pour accéder à des projets clients, mais nous vérifions l'identité de chaque nouvel inscrit. Nos créatifs doivent aussi avoir un numéro siret pour être facturé. La vérification des compétences se fait par des talent managers qui sont quotidiennement en lien avec nos membres.

    >> la qualité n'y est pas forcément >> FAUX :
    Notre équipe modère systématiquement les propositions non qualitatives ou ne suivant pas le brief du client. Le graphisme ne se choisit pas à la légère, c'est pourquoi des spécialistes de la communication accompagnent nos clients.

    Bref, c'est normal qu'il y ait des confusions puisque chacun réagit à des rumeurs.
    En tout cas, nous sommes fiers d'être une entreprise française qui se développe rapidement, et notre plus grande satisfaction est de constater que nos clients et nos créatifs croient en nous !

    Posté il y a 5 années #
  26. Gautier Girard
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Fondateur du forum
    Cholet (49, France)
    Messages: 13,941


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour !

    @Manu je suis d'accord qu'il faut comparer ce qui est comparable. Je pense aussi que des entreprises même de petite taille (2, 3 personnes) peuvent elles aussi mettre en place des processus qui reviennent à donner gratuitement en espérant recevoir.

    C'est une question d'échelle et en cela je vous rejoins complètement par rapport aux appels d'offres au niveau mondial et la typologie des entreprises qui y répondent.

    Pour vous donner un exemple : à Edissio (mon entreprise) beaucoup de nouveaux clients ont reçu un projet personnalisé qui nous a coûté du temps et de l'argent à fabriquer et à présenter, et pour lequel nous n'avons pas été payés. Certains valident le projet, et d'autres non... auquel cas c'est de la pure perte pour moi.

    Mais pour moi, cela fait partie du jeu... j'accepte d'avoir travaillé pour rien pour certains d'entre eux, et suis heureux lorsque ce travail est récompensé par une validation de commande pour d'autres. :-)

    Bonne journée et au plaisir,

    Gautier

    Posté il y a 5 années #
  27. Philippe Penlou
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre passionné
    Lyon (69, France)
    Messages: 181


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    juste pour confirmer les propos de Gautier Girard nous c'est exactement pareil nous réalisons régulièrement des prestations qui n'aboutissent pas mais nous considérons ca comme un investissement dans le futur car le projet ne débouche pas aujourd'hui mais il y aura une prochaine fois.
    bonne suite à ce débat

    Posté il y a 5 années #
  28. Bernard gg871 Casarejola

    Membre sénior
    Saint-Junien (87, France)
    Messages: 1,468


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    :-)

    Merci Jean-Renaud pour les liens :-)

    En lisant le "compte-rendu" de
    http://www.lesgraphisteries.com/2014/07/22/quoi-tes-graphiste-et-tas-pas-lu-le-debrief/

    ...
    Le travail gratuit

    Selon Axelle Lemaire, le travail gratuit imposé par ces plateformes peut s’avérer être un outil de promotion pour le graphiste. Même si c’est aussi critiqué dans d’autres pays, la Secrétaire d’Etat pense que ça peut permettre à de jeunes créatifs de se faire connaître.
    ...

    je relève des similitudes entre ces "jeunes créatifs" des arts graphiques et les jeunes professionnels, de n'importe quelles branches d'activité... à qui certaines entreprises leur font effectuer des stages... qui durent... durent...
    ["ben quoi... ils font leurs "preuves"... leurs expériences professionnelles...
    mais bien sûr...
    en faisant du café... des photocops... et, quelques fois leur corps de métier... ]

    Et bien entendu... ils sont payés... voui... une misère... !

    .

    @Creads
    ...
    >> ce sont souvent de très faibles budgets >> FAUX :
    Nous avons différentes typologies d'offres et les plus fortes dotations sont réservées à des projets privés ou en direct, réservés aux membres certifiés de la communauté et donc non visibles de tous.
    ...

    qui décident de la certification de ces membres ?

    quelle légitimité ont-elles/ils ?

    .

    Bel après-midi :-)
    Bernard

    Posté il y a 5 années #
  29. Creads

    Nouveau Membre
    Messages: 2


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour Bernard,

    Il y a plusieurs niveaux de certifications :
    - l'un étant la vérification simple et formelle de l'identité d'un nouvel inscrit (téléchargement d'une pièce d'identité).
    - l'autre étant un droit d'accès à des projets visibles que par certains membres, qui se décide au cas par cas, selon le professionnalisme, la qualité et les compétences de chaque créatif. La valeur ajoutée de l'agence est de connaître ses créatifs et donc de proposer les bonnes missions aux bons profils.

    Posté il y a 5 années #
  30. Christophe Fourré
    Axelle Lemaire, Creads et les graphistes pros.

    Membre habitué
    Limoges (87, France)
    Messages: 29


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Il y a encore 20 ans en arrière j'aurais peut être pensé comme vous et en me disant que mon avenir est en péril à cause de cette forme de communication "Participative". Mais je ne pense pas que cela soit un danger. Personnellement, quand je fais un site internet, si j'ai besoin de faire faire un logo je fais appel à un professionnel. Mon graphiste est comme moi enregistré en micro entreprise après avoir travaillé pendant 20 ans dans une société d'édition. L'expérience compte beaucoup, tout comme les relations professionnelles que nous avons ensemble et je ne pense pas que je ferai un jour appel à ce système participative. A une époque des entreprises qui ont une activité de développement de sites web avait peur des entreprises qui proposent des CMS où n'importe qui peu faire un site internet. Mais pourquoi pas ? au moins ça permet à tout le monde de pouvoir s'essayer à réaliser son propre site, ce qui est plutôt bien. Pour être honête, aujourd'hui je dirais que 25% de mes clients ont réalisé un site eux mêmes ou au moins essayé. Le bon côté, c'est qu'ils ont parfois abordé quelques aspects techniques interressant et que l'on peut facilement aborder le côté technique, ils ont plus d'idées pour réaliser le contenu de cahier des charges etc. .... Il ne faut donc pas voir que l'aspect négatif des choses. Si quelqu'un fait quelque chose de plus attractif que nous et que cela nous gêne, je penses qu'il est préférable de savoir aussi quels sont les avantages que l'on peut en tirer et comment nous pourrons améliorer nos offres.

    Cordialement

    Christophe Fourré
    Posté il y a 5 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse »

Vous devez être connecté pour poster.