Création entreprise | Auto-Entrepreneur | Entrepreneuriat | Conseils entrepreneurs et conseils créateurs entreprise

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur & forum création d'entreprise

Le forum de référence des Entrepreneurs et Auto-Entrepreneurs pour discuter, échanger, apprendre et partager ses meilleurs conseils !

Créateurs d'entreprise, entrepreneurs, passionnés d'entrepreneuriat,

Participez maintenant au forum Entreprise & Entrepreneurs !

Inscrivez-vous gratuitement, présentez-vous et participez aux discussions !

Ce qui vous attend sur le forum Entreprise & forum Entrepreneur :


» Cliquez-ici pour vous inscrire ».

Forum Entreprise & Entrepreneur : Forum entrepreneur, forum création d'entreprise, forum auto-entrepreneur » Actualités Entrepreneurs et Économique & sociale » A quoi sert le tableau de bord ?

A quoi sert le tableau de bord ?

  • Lancé il y a 8 années par Arnaud Lemoine
  • Thèmes : gestion, pme, tpe, indicateur
  • Dernière réponse par Nfb

  • »
  1. Arnaud Lemoine
    A quoi sert le tableau de bord ?

    Membre sénior
    Toulouse (31, France)
    Messages: 1,419


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Tableau de bord, reporting, indicateur de performance… des outils simples, efficaces et nécessaires à toutes entreprises. On ne peut appréhender son entreprise et la faire évoluer dans un environnement de plus en plus instable si on ne sait comment elle fonctionne, où elle va précisément.

    Le tableau de bord est un document périodique (mensuel, hebdomadaire…) d'informations financières, commerciales…. qui permet à l’entrepreneur de suivre au plus près l'évolution de son activité, et de disposer régulièrement d'une estimation de celle-ci.
    Afin de prendre une décision efficace, le tableau de bord permet de piloter au jour le jour son activité et d'en connaître tous ses éléments. En reposant sur une procédure de remontée systématique et périodique de l'information, l’entrepreneur connaît mieux ses résultats et l’évolution de son activité.

    Pour mettre en place un tableau de bord il est nécessaire de repérer en amont les indicateurs les plus pertinents de l’évolution de l’activité. Ces indicateurs dépendent de l’activité de chaque entreprise, des besoins et des objectifs de chaque dirigeant.

    Il faut retenir les indicateurs qui offrent une information essentielle et les indicateurs sur lesquels il est possible de mener une action correctrice efficace (action marketing, commerciale, financière…). Ces indicateurs doivent d’être contrôlés différemment selon la nature de l’activité.

    Le tableau de bord synthétisé permet d’obtenir chaque fin de période une approche du résultat. Dans le document de synthèse on distingue au moins quatre grands types de données :

    Le chiffre d'affaires (CA), reporté mois après mois en fonction des réalisations du mois, le CA peut être détaillé sur différents critère. Pour un commerce de détail par exemple : le nombre d’acheteur et le ticket moyen.

    Les statistiques de performance de certaines fonctions dans l’entreprise, différents selon chaque entreprise. Pour un service commercial le nombre d’appel sortant de prospection, le nombre de devis en cours, le nombre de RDV.

    Les charges dites sensibles, qui peuvent varier avec l'activité, qui seront étudier de très près ; Dans un restaurant les achats qui, comparés au CA permettra un pilotage plus précis des ratios et des marges.

    Les charges fixes, qui pourront être suivies par fractions mensuelles de la charge annuelle. Cela permet de contrôler et d’agir vite en cas de dérapage des dépenses.

    Ces données pour être utiles doivent être analysé et servir de point de départ à l’action afin de d’améliorer ou de pérenniser la performance de son entreprise. Action marketing et commerciale pour améliorer le ticket moyen de chaque clients pas exemple, un plan d’économie de certaines charges en cas de dérapage…

    Notons que ces outils ne sont pertinents que s’ils sont réalisés dans la durée ce qui permet de les comparer d’un mois sur l’autre, d’un trimestre sur l’autre d’une année sur l’autre. C’est l’analyse de ces indicateurs qui permet un pilotage fin de toute entreprise, que l’on soit artisan, commerçant ou dirigeant de PME

    Consultant en Stratégie et marketing SOLO et TPE
    Lemoine Conseil - Stratégie TPE
    Posté il y a 8 années #
  2. Pierre Maurin
    A quoi sert le tableau de bord ?

    Membre sénior
    Colmar (68, France)
    Messages: 896


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    en complément de votre définition, j'ajoute qu'un tableau de bord est avant tout un ensemble d'indicateurs visuels (graphiques, symboles de couleur), dont le nombre doit être situé entre 5 et 7. Au-delà, il perd progressivement de son efficacité. Car il ne faut pas oublier que sa finalité est de permettre d'anticiper les problèmes et les risques financiers en découlant. Or, comment peut-on croire y arriver, lorsqu'un tableau est constitué de 20 indicateurs chiffrés, sans aucune données tendancielles et sans aucune représentation graphique ? On voit d'ailleurs très bien ce que cela peut donner lorsqu'il y a trop de voyants lumineux sur le tableau de bord d'une voiture : on y comprend plus grand chose sur ce qui se passe réellement ! Alors quant à anticiper une panne avec ces derniers...

    Par ailleurs, pour être pertinent, chaque indicateur constituant un tableau de bord doit :
    - permettre d'attirer rapidement l'attention sur les tendances curieuses ou anormales (car seule une tendance est pertinente et non une donnée à un instant "t") ;
    - permettre une meilleur compréhension des données chiffrées détaillées, quelles soient monétaires ou non financières (nombre d'heures consommées par chantier, quantité moyenne par commande client, quantités de produits mises au rebu, etc.) ;
    - présenter une approche prospective (en intégrant, par exemple, des données prévisionnelles tirées d'un budget) ;
    - pointer les origines d'un problème et non uniquement ses effets (par exemple, suivre l'évolution des problèmes de qualité, afin de mieux comprendre pourquoi les clients font de plus en plus de litiges et/ou d'impayés, et donc pourquoi les recettes baissent, alors que le chiffre d'affaires facturés augmente) ;
    - ne pas se limiter à des informations purement financière (des données non monétaires sont parfois tout aussi utiles à la prise de décision) ;
    - ne pas avoir peur d'y intégrer des données qualitatives (exemples : évolution du taux de satisfaction de la clientèle, nombre mensuel d'interventions SAV, tendance du nombre de défauts de qualité constatés, etc) ;
    - répondre à une problématique à laquelle l'entreprise est réellement confrontée (car il ne sert à rien de suivre un indicateur par principe ou par habitude) => difficulté de trésorerie, augmentation des litiges clients, hausse brûtale des impayés de la part de la clientèle, problème de rentabilité d'un investissement en cours de réalisation, etc.

    Bien cordialement,

    Pierre

    PM Conseils
    Conseil & formation sur-mesure en gestion financière pour TPE/PME
    www.pmconseils.sitew.com
    Posté il y a 8 années #
  3. Nfb

    Membre coutumier
    Montpellier (34, France)
    Messages: 21


    Connectez-vous pour envoyer un message privé.

    Bonjour,

    Je vais aussi pointer du curseur le tableau de bord de trésorerie permettant :

    - l alignement du budget prévisionnel et des règlements encaissés
    - de définir les écarts entre ces montants
    - de réajuster par des solutions pérennes la trésorerie désormais fiable
    - de piloter les réels impayés.

    Cordialement

    NFB

    Posté il y a 8 années #

Fil RSS de ce sujet.

Ecrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster.