Vous avez lancé un concept ou un produit qui marche ? Bravo ! Mais attention à ne pas vous endormir sur vos lauriers car sinon le réveil peut être brutal… Il faut bien comprendre que, dans l’entrepreneuriat, rien n’est jamais figé de façon définitive.

C’est une bonne chose quand vous vous plantez puisque vous pouvez rebondir pour continuer à avancer. Mais l’inverse est aussi vrai : ce qui fonctionne aujourd’hui ne marchera peut-être plus demain. La clé du succès sur le long terme se résume en un seul mot : l’anticipation.

Pour réussir, il faut aussi savoir anticiper l’échec entrepreneurial

Ne sous-estimez pas le rôle de l’environnement

Il est faux de croire que vous avez forgé notre réussite de A à Z tandis que vos échecs ne sont causés que par les autres/le manque de chance/la conjoncture.

En réalité, dans le succès, le contexte joue aussi un rôle : législation favorable, technologie appropriée, clients en demande, etc. A l’inverse, vous avez le plus souvent votre part de responsabilité quand cela ne fonctionne pas (exemple : manque de préparation en amont, réaction trop tardive…).

Quand tout marche bien, votre ego peut ainsi avoir tendance à vous aveugler et à vous faire oublier tous les facteurs extérieurs ayant contribué à cette situation positive. Or, ces facteurs extérieurs sont par essence évolutifs !

Beaucoup de choses peuvent changer :

  • vos obligations juridiques
  • le comportement/les attentes de vos clients
  • la technologie
  • la concurrence (ex : arrivée d’un grand groupe  sur votre marché de niche)
  • le contexte économique
  • les fournisseurs (ex : votre principal fournisseur est placé en liquidation judiciaire ou décide de ne plus vendre tel ou tel produit)
  • les clients (ex : votre positionnement ou le produit vendu ne leur convient plus)
  • la situation locale (ex : perte de clientèle suite à des travaux de longue durée,  à la création d’un nouvel axe routier, etc.)

En fonction de l’importance de ces nouveaux paramètres, votre situation peut devenir délicate si vous n’avez pas réagi suffisamment tôt !

Le trio magique : Veille, Anticipation et Tests

Commencez par mettre en place une bonne veille ! Intéressez-vous à l’actualité de votre secteur d’activité, aux évolutions législatives et à tout ce qui peut vous toucher de près. Pensez aussi à réaliser régulièrement des enquêtes de satisfaction auprès de vos clients en posant aussi des questions ouvertes pour qu’ils puissent exprimer librement leurs réserves/motifs d’insatisfaction ou leurs suggestions d’amélioration. Leurs réponses vous seront très utiles pour vous aider à progresser et à évoluer dans le bon sens.

Ensuite, il faut anticiper le changement en s’y prenant longtemps à l’avance dans la mesure du possible. Au vu de vos journées déjà bien remplies et des investissements requis (en temps et/ou en argent), vous devez avoir suffisamment de marge de manœuvre pour  trouver de bonnes idées, réaliser des tests, lancer un éventuel nouveau produit/service, intégrer une nouvelle façon de fonctionner, se former à de nouveaux outils, etc. Il s’agit d’être bien préparé pour être pleinement opérationnel le moment venu.

Enfin, il peut être utile d’aller plus loin en réalisant vos tests même quand tout semble aller pour le mieux. Il y a certainement des opportunités de développement qui n’attendent que vous ! Prenez le temps de réfléchir aux façons de vous diversifier, d’optimiser votre fonctionnement ou de le faire évoluer pour rester créatif et tenter de nouvelles approches. Cela vous aidera à avoir une longueur d’avance sur vos concurrents !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement