Pour vendre, il faut s’adapter aux attentes des clients. Mais “le client” n’est pas une personne indéfinie et figée dans le temps. Ses besoins et ses comportements évoluent notamment en fonction des changements qui surviennent dans son environnement.

Internet et toutes les avancées technologiques numériques ont ainsi modifié les habitudes des consommateurs en profondeur. Et il devient désormais de plus en plus difficile de séparer les canaux de vente virtuels et physiques.

C’est pour cela que les entreprises doivent désormais replacer le client au cœur de leurs préoccupations et repenser toute leur stratégie de développement.  Les différents canaux de distribution (e-commerce, magasin physique, catalogue…) ne doivent plus se concurrencer mais interagir ensemble. C’est ce que l’on appelle le “cross-canal”.

Ce dossier est réalisé à l’occasion de l’événement éditorial spécial “3 Jours du e-commerce” du  22 au 24 septembre 2015 sur Gautier-Girard.com.

E-commerce et cross canal

 Votre client veut une garantie “anti prise-de-tête”

En 2015,  votre client ne veut plus se prendre la tête. La façon dont vous vous débrouillez pour agencer ensemble les différents canaux de vente ne le concerne pas. Ce qu’il souhaite, c’est par exemple pouvoir regarder un produit sur un catalogue ou sur votre site web, le commander en ligne et aller chercher sa commande dans un magasin.

Il ne faudrait pas croire que ce phénomène concerne uniquement les grands groupes.  S’ils ont initié cette tendance pour répondre aux attentes de leurs clients,  vous serez tôt ou tard concerné par cette évolution. Surtout si vous évoluez dans un domaine où la concurrence est rude !

C’est un vrai changement qui s’opère en profondeur et vos clients, eux, ne reviendront pas en arrière.

A vous d’anticiper et de vous adapter !

“Pour vendre réellement, et faire du e-commerce sérieusement, avoir un site marchand ne suffit pas.” Bruno Guyot / Profilm Technologies (voir son interview : Comment réussir à vendre en ligne ?)

Le e-commerce est un canal de vente qui a beaucoup évolué en quelques années. Il y a désormais plus de 160 000 boutiques en ligne actives et les 3/4 des acteurs de la vente en ligne disposent également de leurs points de vente physique. (source)

Le cross-canal est déjà partout :

  • drive : le client achète en ligne et va récupérer sa commande en automobile
  • réservation : le client réserve en ligne et paie en magasin
  • web-to-store : le client recherche des informations en ligne puis achète en magasin (cela concerne 9 consommateurs sur 10 d’après la FEVAD)
  • click & collect : le client fait ses achats en ligne puis il va les chercher dans un magasin de proximité (cette pratique permet de développer jusqu’à 50% de ventes additionnelles et vous n’avez pas besoin d’avoir votre propre boutique )

Vous devez donc anticiper et commencer à travailler pour intégrer le cross-canal dans votre stratégie de développement, que vous ayez un e-commerce ou un point de vente physique.

Et vous, qu’en pensez-vous ?  Avez-vous déjà mis en place une stratégie cross-canal ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement