Les petites entreprises françaises ont de vrais atouts pour réussir à l’étranger !

Un exemple : Advanseez (www.advanseez.com), une start-up ancrée en Bretagne, mais aussi présente en Bourgogne et à Paris. Quelques mois après son lancement, son application de management a déjà séduit plus de 1000 utilisateurs (consultants, responsables de projets, dirigeants…).

Les deux frères qui ont fondé cette jeune société en pleine expansion, Christophe et Philippe Hervé,  ont également signé un premier partenariat commercial à Boston (États-Unis). Leur outil devrait compter plus de 10 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année.  Une belle réussite !

A l’occasion de la Semaine de l’International, du 27 mai au 2 juin 2014, découvrez cette petite entreprise qui n’a pas fini de faire parler d’elle !

Réussir à l’international : l’exemple d’une start-up française et bretonne

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Christophe Hervé, président et co-fondateur d’AdvanseezJe suis Christophe Hervé, Président d’Advanseez, une société d’édition de logiciels. J’ai créé cette société en 2011 avec mon frère Philippe.

Nous avons tout les deux une solide expérience en management dans des société de taille et d’activités diverses. Nous nous sommes associés dans ce projet avec la volonté de faire évoluer les outils du manager vers le management 2.0.

Advanseez est née du constat que les managers pourraient passer plus de temps avec leurs équipes et leurs clients s’ils disposaient d’un outil simple qui puisse s’adapter aux multiples situations qu’ils rencontrent, et donc, augmenter leur productivité et celle de leurs équipes. Advanseez c’est aussi une application web pratique et intuitive de planification stratégique et de gestion de projets en mode plan d’action.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le partenariat que vous avez mis en place avec une entreprise de Boston ?

Nous venons en effet de conclure un partenariat avec une entreprise dont le dirigeant est un français émigré aux Etats-Unis depuis une vingtaine d’années. Nous souhaitons nous appuyer sur son expérience et sa connaissance du marché en phases de Go To Market et de Commercialisation.

Notre objectif et de conquérir ainsi nos 5 premières références aux États Unis pour préparer l’ouverture potentielle d’un bureau commercial.

Pourquoi vous attaquer au marché américain en particulier ? Quels sont vos objectifs ?

Nous avons défini dans notre stratégie la volonté d’aller nous développer sur le marché américain. La connaissance que nous avons de nos concurrents nous permet de penser que nous y avons un rôle à jouer.

C’est quelque chose qui prend du temps et nous pensons mettre toutes les chances de notre côté en démarrant cette démarche maintenant. Il s’agit d’aller tester ce marché et de gagner les quelques victoires sur lesquelles nous pourrons nous appuyer pour préparer notre installation future.

Comment avez-vous procédé pour prospecter et trouver vos premiers contacts ? Avez-vous bénéficié d’un accompagnement spécifique ? (CCI, Ubi France, BPI….)

Nous sommes accompagnés et aidés à ce stade de notre démarche par Rennes Atalante et la Coface. Nous pensons également à UBI france pour la suite et l’appui de conseillers au commerce extérieur par exemple.

Diriez-vous qu’il est difficile pour une entreprise française de se lancer à l’international ? Quelles sont les principaux obstacles à surmonter ?

Je crois que tout est possible lorsque l’on a la volonté. Il existe des dispositifs pour aider les entreprises à se lancer à l’international. Les principaux obstacles demeurent le financement évidemment, et également le temps consacré à la constitution des dossiers.

Merci Christophe !

Et vous, envisagez-vous de développer votre entreprise à l’International ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement