Depuis 2006-2007 émerge un nouveau terme pour l’entreprise. Il s’agit de la dénomination “Entreprise 2.0“.
Qu’est-ce qu’une entreprise 2.0 ? Pourquoi est-ce bon pour votre entreprise… et surtout, comment peut-on appliquer certaines pratiques du 2.0 lorsqu’on est chef d’une petite entreprise ?

Entreprise 2.0 : complémentarité, collaboration, interdépendance… et outils

Que vous ayez tout lu ou presque sur l’entreprise 2.0 ou que ce terme vous soit totalement inconnu, je vous propose dans ce dossier :

  • D’en savoir plus sur l’Entreprise 2.0
  • De découvrir des applications concrètes et “pratico-pratiques au quotidien”
  • Une étude de cas, via une expérimentation in vivo à laquelle je participe en tant “qu’expert de l’entrepreneuriat”

Entreprise 2.0 en quelques mots

Au tout départ, il y a l’entreprise.

Cette entreprise se place depuis Internet et le téléphone mobile dans un contexte de mondialisation, d’explosion des informations, de multiplication des outils de communication, et de facilité de communication.

Les interactions entre l’entreprise, l’encadrement, les collaborateurs, les clients, les fournisseurs, etc etc sont de plus en plus fréquentes, abondantes.

Et complexes.

Vous le vivez sans doute vous même au quotidien, dans l’évolution des relations professionnelles :

  • La relation physique, de personne à personne, est de plus en plus complétée, voire totalement remplacée par des communications non visuelles. On travaille avec des gens à l’autre bout du monde, par téléphone, par email, par messagerie instantanée. Sans se voir physiquement.
  • Il y a transaction, au sens propre comme figuré. On échange de l’argent et on échange des informations. On doit donc tout de même établir un lien de confiance. Et on doit tout de même pouvoir échanger “comme si on se voyait en vrai”.
  • C’est pourquoi, en tant qu’entrepreneurs, nous sommes obligés d’échanger un très, très grand volume d’informations, par téléphone, par email, par intranet, par messages instantanées. Pour pouvoir produire, au meilleur prix.
  • Les informations sont éparpillées et nombreuses.
  • Les informations sont de ce fait, difficiles à trier.
  • Nous sommes en concurrence avec des pays émergents, qui travaillent pour x fois moins cher que nous, et qui montent en gamme…
  • Tout ce petit monde, Nous, nos entreprises, nous intégrons dans un réseau, de plus en plus complexe, et de plus en plus inter-dépendant. C’est l’effet papillon qui s’applique même au niveau de nos petites entreprises.

De cet environnement basé sur l’information qui atteint ses propres limites (trop d’informations tue l’information).

On peut aujourd’hui franchir un pas, pour se porter vers un monde de la connaissance et de la réflexion.

2.0 : interdépendance et collaborationPour ce faire, il est nécessaire soit de trier les sources des informations, soit de veiller non plus les informations sur un secteur en tant que telles, mais les entités (personnes, entreprises, etc) qui délivrent l’information la plus pertinente, la plus complète et la plus “informative“.

La différence entre société de l’information et société de la connaissance, c’est un peu ce qui se trouve entre la Grande Cuisine et la “junk food” (mal bouffe) mais au niveau des informations. L’un et l’autre ne font pas de mal. Mais on se doit, pour rester compétitifs à long terme, de savoir rapidement et facilement quelles informations apportent une VRAIE valeur ajoutée.

Les thématiques de l’interdépendance et de l’éco-système prennent ici tout leur sens : on pourrait se limiter à quelques sources “fiables et pertinentes”; mais alors on risque de passer à côté de toutes sortes d’autres informations. Toutes aussi pertinentes et stratégiques, que l’on n’aurait jamais pu connaître par ses propres moyens.

L’entreprise 2.0 pour les petites entreprises

L’entreprise 2.0 expliquée aux petites entreprises, c’est permettre à chacun, d’obtenir et d’échanger les informations les plus pertinentes (les plus “nutritives” pour en revenir à la cuisine), via le moyen le plus rapide, au meilleur prix, avec l’ensemble de son éco-système.

L’entreprise 2.0 appliquée aux petites entreprises, c’est - pour ce faire - utiliser des outils permettant de s’échanger de bonnes informations. Ces outils sont des plateformes dites “sociales” : intranets, forums de discussion, blogs, sites collaboratifs, sites sociaux comme Viadéo et Facebook , etc etc pour interagir entre entrepreneurs, entre entreprises, entre clients, fournisseurs, partenaires, Grand Public.

Le but d’une démarche “2.0″ pour la petite entreprise c’est à mon sens collaborer, via son éco-système, en vue de partager des informations, processus et connaissances permettant à chacun : d’augmenter sa compétitivité, d’actualiser et d’affiner ses compétences dans certains domaines, de veiller le marché.

Il s’agit même pour certains d’institutionnaliser ce que l’on fait déjà, sans trop le savoir, au quotidien (voir à ce sujet cet excellent débat).

Se placer dans une démarche 2.0 avec son éco-système “extérieur”

- Echanger ses bonnes informations.

Et garder pour soi, en son âme et conscience de pro, ce que l’on considère comme les “mauvaises” informations (informations qui ont peu d’intérêt, ne sont pas pertinentes, qui en somme n’apportent rien de plus au moulin). En se disant qu’un jour, on sera bien content d’avoir connaissance de la part d’un collègue d’une information pertinente que lui vient de découvrir.

C’est l’interdépendance appliquée à l’information et à la connaissance.

A ce sujet, je tiens à rappeler qu’échanger des bonnes informations, des informations stratégiques qui sont accessibles publiquement, ce n’est pas faire du tort à votre entreprise. En effet, ces informations sont tôt ou tard connues de tous!

Se mettre dans la démarche 2.0 avec son éco-système “intérieur”

L’intérieur est traditionnellement l’équipe, les employés. Avec l’entreprise 2.0, on considère que les “frontières” de l’intérieur sont un peu plus vastes. Pour englober ses partenaires, ses collègues, clients et fournisseurs.

Plus particulièrement si vous êtes indépendant sans salarié. Votre éco-système intérieur peut tout à fait englober les autres professionnels, avec qui vous travaillez très régulièrement.

Vous me lisez bien : on parle bien d’échange d’informations entre entreprises pourtant différentes, et indépendantes à tous autres points de vue les unes des autres.

C’est appliquer l’adage “l’union fait la force”, en considérant que la force est au XXIème siècle la connaissance et la réflexion.

… en utiliser pour se faire des adaptés : les fameux “outils 2.0″

L’information est tellement facile à délivrer qu’aujourd’hui, qu’une bonne démarche consiste à choisir de bonnes plateformes pour savoir avec qui échanger. Et sur quelles thématiques : sur quoi échanger.

A votre disposition, vous avez en tant qu’entrepreneurs :

  • Des blogs et des systèmes de blogs (voire par exemple pour une démarche complète de blog professionnel)
  • Des réseaux sociaux très utilisés par La Terre Entière, parmi lesquels : Facebook, Viadéo, Twitter notamment
  • Des forums de discussion spécialisés dans son secteur d’activité
  • Des sites spécialisés par “profession”, “métier”, “statut” (le mien par exemple s’adresse aux créateurs d’entreprise et aux entrepreneurs. Vous en avez d’autres pour les étudiants, ou même le bâtiment. Il y en a forcément un dans ce qui vous intéresse).

Remarquez que ces outils caractérisent la spécificité dont je parlais plus haut concernant la facilité de communication : ils sont tous gratuits, ou quasiment gratuits.

J’en profite pour préciser si vous n’aviez pas vu les choses comme cela :

L’entreprise 2.0, ce n’est pas s’inscrire sur des sites pour “aller faire sa publicité”.

Entreprise 2.0, c’est échanger des connaissances et des réflexions dans une démarche collaborative.

Et vous l’avez compris, c’est une démarche et une stratégie de long terme.

Pour aller plus loin, je vous recommande cet excellent article de Fred Cavazza : Qu’est-ce que l’entreprise 2.0 ?

Ainsi que ces sources complémentaires qui sont intéressantes sur le sujet : Wikipédia, Agoravox, Christian Fauré. (d’autres liens suivront à la fin de l’article).

Etude de cas entreprise 2.0 : créer sa propre boîte… en utilisant la démarche 2.0 !!!

Quand Olivier Marone m’a contacté pour savoir si cela m’intéresserait de participer au projet, cela m’a tout de suite emballé.

Entreprise Story

Outre le projet lui-même qui me plaît (et auquel je participe en tant qu’expert), cela faisait plusieurs mois que je souhaitais vous parler de ce concept d’entreprise 2.0… mais il me manquait du très concret pour que cela ne vous soit pas totalement rébarbatif.

Le projet, c’est Entreprise Story. Ce projet est (à ma connaissance et à celle d’Olivier) une première mondiale :

C’est la première fois qu’une entreprise naîtra à l’issue d’une démarche de création utilisant les principes du 2.0.

Le porteur de projet a préparé un business plan, qui est commenté au jour le jour par un éco-système composé d’experts dans certains domaines : entrepreneuriat, communication, marketing, etc etc. Ces commentaires et impressions sont elles-mêmes une source de connaissances mises à la disposition du Grand Public.

A l’issue de cette première démarche, c’est le Grand Public lui-même qui va pouvoir interagir directement avec le projet de création de l’entreprise : on pourra apporter ses idées, dire ce qui paraît ne pas convenir, ce qui paraît bon et mauvais, donner ses impressions, etc etc.

Entreprise Story est la première démarche 2.0 de création d’une entreprise.

  • Il y a un objectif : créer une entreprise qui soit la plus compétitive possible dans son secteur d’activité.
  • Il y a un éco-système : avec des experts et des internautes, toutes celles et tous ceux que le projet intéresse.
  • Il y a un outil : le blog en l’occurrence, pour pouvoir s’échanger les informations qui nous paraissent les plus pertinentes et porteuses de valeur ajoutée.

Et enfin il y a une démarche collaborative : celle de prendre les meilleures informations, les meilleures connaissances, et les partager avec tout un éco-système.

Vous qui créez ou qui avez créé votre entreprise, vous savez ce que c’est. Imaginez maintenant qu’une création via une démarche 2.0 soit également possible.

C’est l’avenir qui est en train de se créer sous nos yeux !

Les avantages cachés (mais concrets) de la démarche 2.0 en entreprise

Je n’allais pas vous laisser là sur le sujet.

Ce dont je ne vous ai pas parlé, c’est de certains autres avantages procurés par la démarche 2.0.

Entreprise 2.0 : tout un éco système

Pour toute entreprise qui la met en pratique, ces avantages sont concrets, et portent leurs fruits à long terme :

L’éco-système (et même la communauté)

Cet éco système peut-être composé de quelques personnes. Il peut aussi être composé de plusieurs dizaines de milliers de personnes. C’est d’ailleurs ce qui se produit chez Gautier-Girard.com, avec un éco-système de plus de 38 000 créateurs d’entreprise et entrepreneurs à ce jour.

On peut appliquer le concept à taille humaine (quelques personnes à quelques dizaines de personnes); on peut aussi faire un zoom arrière en l’appliquant à la taille de plusieurs milliers de personnes. (ce que les marques font très facilement via leurs “communautés d’utilisateurs”).

Les relations publiques

Informer, partager, c’est communiquer. C’est se faire connaître. C’est aussi gagner en notoriété. C’est bon pour les affaires, sur le long terme, même si ce n’est pas la démarche première.

L’influence (et même l’autorité dans un domaine)

D’informations en informations, qui se propagent, dans l’éco-système. Puis dans un autre éco-système. Et ainsi de suite, dans ce vaste monde.

Cette propagation, c’est de l’influence.

La fidélité

Quand on a l’habitude de se retrouver au sein d’un éco-système; quand on a l’habitude de collaborer sans forcément échanger de l’argent, on devient fidèle aux personnes/entreprises/entités qui se trouvent dans cet éco-système et qui jouent le jeu.

Exemple concret : sur le forum des entrepreneurs, lorsque quelqu’un recherche certaines compétences, je pense automatiquement, naturellement à certaines personnes/entreprises/entités qui participent depuis longtemps.

Et je ne suis pas le seul…

L’entreprise 2.0 se diffuse… êtes vous prêt ?

L’entreprise 2.0 est une tendance lourde, qui fait son chemin, petit à petit, d’année en année. La démarche d’abord appliquée dans certaines grandes entreprises, l’expérience se poursuit. Et se propage vers des entreprises de tailles plus moyennes.

Un jour, la démarche atteindra aussi les très petites entreprises. La preuve est qu’Olivier Marone est même en train d’en créer une via cette démarche.

Pour gagner et pour conserver un avantage comparatif à long terme : réfléchissez à la démarche 2.0; inspirez vous des exemples concrets de ce dossier, et lancez-vous !

Serez-vous prêt ?

N’hésitez pas à parler de vos propres réflexions et démarches en commentaires ou sur le forum !

Bonne chance en tous cas.

Si vous voulez aller plus loin, voici un état des lieux de l’entreprise 2.0 aujourd’hui :

Crédits photos et images : Merci Fabi, Lumaxart, Drp.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement