C’est quoi le marketing ?On emploie le mot marketing pour désigner toute campagne visant à “se faire connaître ou gagner des clients“.

Cette utilisation est abusive : en effet, il ne suffit pas de dépenser de l’argent dans une opération de communication pour que celle-ci soit forcément une “opération marketing”. Et encore moins une stratégie marketing !

En fait, les professionnels du marketing ne considèrent pas le marketing comme le Saint Graal de la réussite. Le marketing n’est pas un événement qu’on lâche ponctuellement pour lancer ou relancer les ventes. Le marketing consiste en un processus de vente. Ce processus est intimement lié au bon sens, à la planification, et non à l’argent qu’on dépense.
Qu’est-ce que le marketing, au juste ?

Le marketing a quelque chose à voir avec tout contact de votre entreprise avec une personne… ou une entité tierce qui ne fait pas partie de votre entreprise.

Vous trouvez cela abstrait ? Prenons le sens inverse et voyons ce que n’est pas le marketing.

Ce que n’est pas le marketing

Le marketing, ce n’est pas de la publicité

Le marketing, ce n’est pas que de la publicité.

Il ne faut pas penser qu’en faisant de la publicité, on fait du marketing. Il existe au moins plus de 200 façons de faire du marketing. La publicité en fait partie. Donc, si vous faites de la publicité, vous faites de la publicité et rien d’autre.

La publicité ne représente qu’à peine 1 pour-cent de tout ce que vous pouvez faire comme actions marketing.

Le marketing, ce n’est pas de la prospection papier

Le marketing ne se limite pas à envoyer des lettres.

Certaines entreprises pensent qu’elles peuvent se développer en se basant sur la prospection courrier. C’est peut-être le cas des entreprises spécialisées dans le marketing direct ? Le point important est qu’il faut une pléthore d’autres compétences marketing pour réussir des campagnes de prospection papier. Vendre par courrier n’est pas accessible à tous. C’est aussi valable pour le faxing et l’email marketing.

Le marketing, ce n’est pas du télémarketing

Le marketing ce n’est pas faire 30 ou 300 appels de phoning par jour.

Si vous travaillez avec des entreprises, le télémarketing fonctionne parmi d’autres méthodes de marketing. De plus, le taux de succès du télémarketing peut-être amélioré grâce à la publicité par exemple.

Mais ne vous faites pas d’illusion. Le marketing, ce n’est pas dépenser tout son argent dans le télémarketing. Vous perdez notamment beaucoup de chances de vendre via le télé markteing si les personnes victimes de vos appels ne connaissent pas le nom de votre entreprise.

Le marketing, ce n’est pas des plaquettes commerciales

Le marketing, ce n’est pas des belles plaquettes d’entreprise.

Beaucoup de sociétés se pressent à créer des plaquettes, puis se rendent compte qu’elles ne marchent pas. Qu’elles contiennent des erreurs.

Est-ce que faire une plaquette d’entreprise, c’est faire du marketing ? Oui, la plaquette commerciale est importante si on l’a mélange avec 3, 5, 10 autres méthodes de marketing.

Mais si vous souhaitez compter sur votre seule plaquette commerciale pour réussir, oubliez.

Le marketing, ce n’est pas un encart dans les Pages Jaunes

Le marketing, ce n’est pas les Pages Jaunes.

Des entreprises se mettent sur les Pages Jaunes et attendent le chaland. En se disant que ça, c’est prendre soin de son marketing. C’est vrai dans 5% des cas.

Pour les 95% restants, c’est un désastre d’argent dépensé pour rien.

Le marketing, ce n’est pas en mettre plein la vue

Pour la plupart des entreprises, le marketing ce n’est pas mettre 99% des moyens sur la beauté et le clinquant d’une publicité.

On s’approche vaguement de ce chiffre dans les bijoux, la mode, le luxe voire les cosmétiques. Mais dans la plupart des autres cas, ce n’est pas dépenser la majeure partie d’un budget dans ce qui est “beau” qui fait vendre. Si vous dépensez 2000 euros pour créer un joli site web et que vous dépensez 350 pour le faire connaître, qui le visitera ? Vos amis et quelques visiteurs chaque semaine ?

L’essence du marketing, c’est la vente. Cela peut consister à créer le désir d’acheter, à créer la motivation d’achat. Mais l’essence du marketing ce n’est pas créer une oeuvre d’art.

Le marketing, ce n’est pas une invitation à l’intelligence

Tomber dans l’écueil de l’intelligence, c’est oublier que c’est ce que les gens vont retenir. L’intelligent devient le point d’attention de l’affiche publicitaire.

On se souvient d’un jeu de mot plutôt fin. On se souvient d’un slogan travaillé. On se souvient d’un photo-montage travaillé.

Pas de l’offre.

L’intelligence est le parasite du marketing : l’intelligence détourne l’attention de votre offre.

Le marketing, ce n’est pas compliqué

Rien de compliqué à faire du marketing. En revanche, le marketing devient compliqué lorsqu’on arrive pas à faire simple et efficace.

Le marketing, c’est surtout faire preuve de bon sens et faire un plan. Ensuite, mettre en oeuvre ce plan.

Ce n’est pas très compliqué.

Le marketing, ce n’est pas de la magie

Le marketing, ce n’est pas provoquer de la magie ou faire un miracle.

La plupart des entreprises dépensent de l’argent en attendant un miracle. Si on prend le mot miracle, le marketing peut faire des miracles si vous réfléchissez. Si vous faites preuve de patience, et si vous avez un plan.

Le marketing, ce n’est pas un site web

Ce n’est pas parce que vous avez un site web que vous faites du marketing.

Ce site web ne va pas vendre à lui tout seul. De plus, si vous ne connaissez pas grand chose en marketing, vous risquez de perdre beaucoup d’argent en marketing sur Internet.

Le site web aide à vendre et peut s’inscrire dans votre stratégie marketing.

Mais il ne peut pas vendre à lui tout seul.

Le marketing, c’est une opportunité

Le marketing est une opportunité d’engranger des profits avec votre entreprise. C’est aussi une possibilité de coopérer avec d’autres entreprises pour vendre et faire des profits. Le marketing, c’est enfin un processus visant à créer des relations qui durent longtemps.

Lorsque vous dépensez en marketing, faites attention au retour sur investissement. Mélangez les façons d’obtenir des prospects et de les transformer en clients. Faites un plan. Testez à petite échelle. Puis ouvrez les vannes pour dérouler votre stratégie marketing à plus grande échelle.

Le marketing, ce n’est pas si mystique quand on veut faire des miracles ?

Crédit photo : Merci à Webbmb.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement