Faire appel à des investisseurs extérieurs à l’entreprise est souvent une nécessité pour les créateurs ou les dirigeants de TPE qui souhaitent développer leur activité. Mais comment concilier l’arrivée de ses nouveaux partenaires avec la volonté de rester le seul à décider et garder une vraie liberté d’action ? Quel est leur degré d’implication dans le quotidien de l’entreprise ?

Camille Brodhag, le directeur de Fondelia, a accepté de partager son expertise avec les lecteurs de Gautier-Girard.com à l’occasion du lancement de la Boutique des Entrepreneurs. Fondélia est une société de micro capital investissement spécialisée dans les TPE : elle apporte des montants qui vont de 10 000 € à 30 000 €, sans exiger de caution personnelle.

 Investisseurs et financement : liberté de décision dans l’entreprise

Une entreprise qui se crée ou qui se développe peut avoir besoin de capitaux extérieurs pour financer l’acquisition de matériel, de brevets, créer une nouvelle agence ou recruter de nouveaux collaborateurs. Mais dans ce cas, est-ce que le fonds qui investit va influer sur les décisions prises dans l’entreprise ? A-t-il un droit de regard sur la façon dont le capital est géré ?

Faire entrer un fonds d’investissement au capital de sa société offre l’avantage majeur d’avoir accès à une source de financement permettant à la société de passer un palier dans son développement. Le fonds pourra également apporter à l’entrepreneur une vision stratégique et de précieux conseils avec un œil neuf et affuté.

Par définition, l’entrée au capital d’un fonds d’investissement (ou d’un autre tiers financeur comme un business angel) nécessite d’ouvrir le capital à une autre personne (physique ou morale) et donc de devenir copropriétaire de son entreprise. Ce nouvel actionnaire sera associé à la société pour le meilleur et pour le pire.

En tant que copropriétaire de la société il aura son mot à dire pour certaines décisions de l’entreprise.

Le degré d’implication du financier dans la vie de la société dépend de plusieurs paramètres comme:

  • sa qualité de majoritaire ou de minoritaire au capital de la société : un associé majoritaire aura plus de poids qu’un minoritaire
  • le montant investi : un financier apportant plusieurs millions d’euros à une société aura tendance à être plus impliqué dans les décisions courantes de la société qu’un financier apportant quelques dizaines ou centaines de milliers d’euros.

Focus : les investissements minoritaires inférieurs à  1M€

Généralement les financiers sont assez peu présents dans la vie de tous les jours de la société mais ils demandent à être consultés pour les décisions importantes modifiant la vie de la société et pouvant impliquer une modification du risque qu’ils ont pris.

En effet, l’acquisition d’une nouvelle société, l’ouverture d’une agence à l’international, la cession d’un fonds de commerce, ou d’autres décisions stratégiques feront prendre un risque à la société et donc à ses actionnaires, il est ainsi normal qu’ils aient leur mot à dire.

Évoquons le cas des business angels, qui sont des particuliers qui apportent leurs fonds à des sociétés évoluant dans des secteurs pour lesquels ils ont de l’appétence, une expertise particulière ou un réseaux relationnel très fournis, voir les 3 en même temps. Ceux-ci seront souvent assez présents dans la vie de la société avec un droit de regard qui pourra être important.

Dans tous ces cas, il est nécessaire de bien prévoir dans le pacte d’actionnaires, qui sera signé et négocié préalablement à l’investissement, les règles du jeu du partenariat capitalistique afin de ne pas avoir de déconvenue, voir un sentiment de perte de contrôle de sa société, au moment où l’investissement sera réalisé.

Contacter Fondelia

Fondelia fait partie des prestataires sélectionnés pour figurer dans la Boutique des Entrepreneurs !

Consultez sa fiche détaillée, découvrez la présentation de Fondelia en video et profitez d’une solution de financement adaptée aux TPE : Fondelia dans la Boutique des Entrepreneurs

Crédit photo : merci à CTJ Online

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement