Melanie PinMélanie Pin est la dirigeante de Lookvoiture, une start-up qui permet de personnaliser les voitures en quelques clics seulement. Pour les entrepreneurs, le marquage de véhicule est une excellent moyen pour faire la promotion de son activité grâce à sa voiture personnelle ou professionnelle.

Mais comment cette entreprise française parvient-elle à rester compétitive en produisant en France ? Avec une croissance du chiffre d’affaires de + 100 % sur un an, Mélanie Pin montre avec Lookvoiture qu’il est possible de réaliser de belles performances dans un domaine où les clients privilégient les tarifs les plus bas.

Voici quelques clés du succès de cette entreprise 100 % Made in France :

Où sont fabriqués les autocollants qui sont ensuite appliqués sur les voitures ? Avez-vous recours à des sous-traitants implantés à l’étranger ? Et le vinyle que vous utilisez, d’où vient-il ?

Les matières premières, le design, la fabrication, la transformation, l’expédition et le service clients sont tous basés en France.
Le vinyle vient de Frontignan, dans l’Hérault. Le design, la fabrication/transformation, l’expédition et le service clients sont réalisés dans les ateliers de Lookvoiture, à Marseille.
Il est pour nous important de maîtriser tout ce process et d’avoir l’ensemble des intervenants ici, en France, parce qu’ils sont gages de qualité et de réactivité.

Fabrication en France

 On a coutume de dire que produire en France coûte beaucoup plus cher. Pourquoi alors avoir fait le choix du «100 % Made in France » ?

J’ai fait ce choix pour la qualité, pour la maîtrise du circuit, pour la réactivité. J’ai essayé une fois, il y a très longtemps, de travailler une entreprise allemande. Cela s’est avéré très compliqué pour dialoguer et pour se comprendre dans le détail technique de mes attentes. Le résultat n’a pas été à la hauteur d’un côté, tandis que de l’autre, ce n’était pas rentable pour moi d’y passer autant de temps.

Comment votre entreprise peut-elle rester compétitive au niveau des tarifs proposés ?

Nous sommes compétitifs parce que nous avons décidé de faire payer aux clients uniquement ce qui leur apporte de la valeur ajoutée : le design, la qualité, le service, la réactivité.
Pour ce faire, nous avons des process nombreux et importants. Tout ce qui peut être automatisé l’est afin que le prix soit réparti uniquement sur la chaîne de valeur ajoutée (maîtrise du circuit, design, savoir-faire, qualité, service, réactivité, …).

Entreprendre en France

Vos clients se sentent-ils concernés par votre démarche du 100 % « Made in France » ?

Ce n’est pas facile à mesurer. En fait, je ne suis pas certaine qu’ils soient si sensibles que cela. Ils sont plus sensibles sur le fait que ce soit nous qui fabriquions et que ce ne soit pas sous traité, plutôt que sur la provenance exacte de la matière et de la fabrication.

Pensez-vous que certains choisissent votre entreprise justement grâce à ce positionnement ?

Je pense que c’est plus par rapport au prix qu’au regard de ma démarche made in France, même si je pense que c’est un plus qui peut faire la différence commercialement parlant.

Une entreprise qui fait le choix de conserver son siège social et l’intégralité de sa production en France… Le défi a t-il été difficile à relever ? Avez-vous été soutenue lors de la création de votre entreprise ? (partenaires tels que les banques, les pouvoirs publics….).

Je trouve qu’en France, on n’encourage pas forcément la création d’entreprise et la création d’emplois. C’est plus facile dans d’autres pays.

Je me suis sentie extrêmement soutenue par ma famille. Et aussi, par mon banquier, qui m’a suivi de suite. il a cru tout de suite en mon projet m’a facilité l’accès au paiement en ligne pour mon site e-commerce.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement