Le développement des nouvelles technologies, du web 2.0 et 3.0, et des nouveaux  modes de communication amènent les entreprises à « auto-centrer » leurs activités et outils commerciaux, marketing et de communication.

Que ce soit pour une entreprise en création, en développement ou une multinationale les questions suivantes se posent :

  • Comment conserver un lien de proximité avec son marché ?
  • Quel rapport le client entretient avec la marque ?
  • Comment se projette-t-il avec cette dernière à court, moyen, long-terme ?
  • Comme le mesurer ?

L’événementiel se positionne de plus en plus comme une étape incontournable au développement d’une activité. Plus qu’une manifestation, nous parlons de stratégie de marque.

Evenementiel : accelerateur de business

L’organisation d’un événement, si bien pensé (période, cible, lieu, budget), se veut être un accélérateur de business. Il véhicule une image de marque, favorise les échanges et les retours clients, implique le consommateur (devenant conso-acteur post-événement), permet de qualifier sa cible, et d’étoffer son CRM, etc. La liste se veut longue.

Avant toute chose… La création d’un événement a pour vocation première « d’évacuer » la relation acheteur-vendeur, pour instaurer une relation « d’affection / intime » entre la marque et son consommateur.

Le client se plonge (inconsciemment) dans un univers. Il sort de son environnement quotidien, et se veut plus flexible « à travailler » pour une marque : baisse des
repères, du stress, enthousiasme, contexte familier, agréable, atypique, etc. Il est plus ouvert à apprendre et à approfondir sa connaissance de l’entreprise.

Mais cela ne s’arrête plus là… Il y a 10 ans l’organisation d’un événement se faisait en deux temps : l’avant, le pendant.

Aujourd’hui, il se fait en trois temps : l’avant, le pendant, l’après. Le post-événement est devenu tout autant crucial que l’événement en lui-même. L’univers créé lors de l’opération événementielle doit se prolonger dans le temps et sur les réseaux sociaux.

L’arrivée de la photo marketing en est un exemple. 100% adaptée aux médias sociaux, elle amène le client à se faire prendre en photo pendant l’événement (animations mobiles), et à diffuser les clichés post-événements sur Facebook, Twitter, Pinterest, FlickR, etc. L’expérience client, chère aux entreprises, passe ainsi du réel à la toile !

Ainsi, toute entreprise, quelque soit sa taille, doit pouvoir élaborer (penser) une stratégie événementielle cohérente et accélérateur de business ! Vous gagnerez en temps de développement ; que ce soit commercialement ou émotionnellement. À méditer…

Article rédigé par Ludovic Michetti, fondateur associé d’UNC Pro, une société  spécialisée dans le mobilier gonflable personnalisable pour événementiel. UNC Pro a obtenu le Premier Prix au Concours National de la Création d’Entreprise. 

Crédit photo : merci à Yabon Gorki

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement