De nombreux auto-entrepreneurs ont contacté la rédaction de Gautier-Girard.com pour exprimer leur désarroi face au projet de réforme défendu par la Ministre Sylvia Pinel.  Des sénateurs viennent récemment d’exprimer leur opposition au texte tel qu’il leur est présenté (pour connaître les grandes lignes de la proposition de loi : Auto-entrepreneurs : Ce qui vous attends avec la nouvelle réforme) et il faudra attendre le mois de septembre pour savoir quelles dispositions vont réellement s’appliquer.

Il n’en reste pas moins que le régime de l’auto-entreprise va être modifié en profondeur, et que les auto-entrepreneurs vont devoir s’adapter. A l’occasion du lancement de la Boutique des Entrepreneurs, Nadine Seillery vous explique comment réagir pour anticiper le changement. Sa société, Alternatum Office,  est spécialisée dans l’accompagnement des créateurs et des dirigeants d’entreprise.

 Réforme du régime de l’auto-entreprise par Sylvia Pinel

Le projet de réforme présenté par Sylvia Pinel a plongé beaucoup d’auto-entrepreneurs dans l’incertitude. Si la loi est adoptée en septembre, quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui dépassent le seuil intermédiaire de chiffre d’affaires et qui vont donc devoir évoluer vers un autre statut ?

Cette réforme du statut de l’auto-entreprise va bien évidement avoir un impact important sur la cartographie des entreprises, ainsi que sur les marchés. Le conseil que nous pouvons vous donner c’est d’anticiper le changement, maintenant !

Que vous soyez déjà en auto-entreprise (dépassant ou non le seuil), ou que vous soyez en passe de l’être dans les semaines à venir, plus que jamais il vous faut anticiper ce changement de statut et ne pas attendre que ce soit la réglementation qui vous y contraigne.

Pour nombre d’auto-entrepreneurs, l’activité n’est rentable que parce qu’elle est basée sur l’auto-entrepreneuriat. Il faut donc penser dès maintenant à élargir son offre ou à repenser son activité et son modèle économique.

Par ailleurs, cela va certainement aussi avoir des conséquences sur votre politique de prix. Il va donc falloir d’une manière ou d’une autre faire passer la pilule à vos clients… autant le faire en douceur, en communiquant, plutôt que brutalement.

Anticipation ne veut pas dire précipitation, mais réflexion et introspection.

Si vous avez réussi à échapper au business plan pour la création de votre auto-entreprise, il sera désormais opportun de vous pencher sérieusement dessus. De là, vous pourrez choisir de continuer sous un autre statut ou de cesser votre activité. Il n’existe pas de statut idéal, tous ont des avantages et des inconvénients.

Le choix se fera donc en fonction de l’activité et de la situation personnelle de chacun. Vous avez du temps pour réussir cette transition. Faites-vous aider par des spécialistes de l’accompagnement à la création et par un expert-comptable.

Enfin, attendons tout de même de voir ce qu’il en sera réellement de cette réforme… Le rapport remis cette semaine par la commission sénatoriale pourrait (peut-être) encore faire bouger les choses.

Contacter Alternatum Office

Alternatum Office fait partie des prestataires sélectionnés pour figurer dans la Boutique des Entrepreneurs !

Consultez sa fiche détaillée  et  profitez d’une offre exclusive réservée aux lecteurs de Gautier-Girard.com : Alternatum Office dans la Boutique des Entrepreneurs

Crédit photo : merci à Alain Dardenne

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement