Plus que les promotions et les cadeaux publicitaires, c’est la qualité du service client qui va vous aider à vendre et à fidéliser vos clients. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude* publiée fin 2017 par SAP Hybris (logiciel omnicanal pour e-commerce).

Les résultats de cette enquête sont éloquents ! Ainsi :

  • 89% des Français veulent une réponse en moins de 24 heures suite à une demande en ligne
  • 26% considèrent que cette réponse doit leur parvenir dans l’heure
  • 61% n’hésitent pas à quitter une entreprise si le service client n’est pas à la hauteur

Relation clients : il faut aller très vite pour répondre aux clients

L’importance de la confiance et du respect

En devenant casse-pied, on sait ce qui nous attend : personne n’achète de quelqu’un qui relance de façon lourde et répétitive.

La citation ci-dessus est extraite d’un dossier concernant la prospection téléphonique mais elle peut s’appliquer de façon générale à la relation que vous entretenez avec vos clients.

Considérer que vous pouvez faire n’importe quoi sous prétexte que votre prospect/client vous a communiqué son e-mail ou son téléphone est une grosse erreur ! Ainsi, toujours d’après la même étude, 56% des Français pensent que le spam est suffisamment pénible pour justifier de quitter une entreprise et 59% trouvent les emails répétés gênants.

La palme de l’irritation revient aux appels marketing : 67% estiment que cette pratique est particulièrement agaçante.

Cela donne à réfléchir, non ?

Un prospect/client qui vous confie son email et/ou son téléphone vous donne une marque de confiance. Il s’attend à ce que vous la respectiez et que vous preniez soin de la relation qu’il a établi avec votre entreprise.

Dans la même optique, il souhaite que vous fassiez preuve de considération envers lui.

C’est pour cela que :

  • 70% des Français n’hésitent pas à quitter une marque si elle commet une erreur plus de 2 fois
  • et qu’ils sont 34% à vouloir que leur historique avec l’entreprise soit parfaitement connu par l’équipe de vente

Créer une relation gagnant/gagnant

Dans l’absolu, les Français ne sont pas opposés à partager leurs informations personnelles (71%) et notamment leur e-mail (53%).

En revanche, ils s’attendent à ce que ces données soient utilisées à bon escient c’est-à-dire qu’elles servent à créer une relation personnalisée au niveau des services proposés, des conseils et du suivi. Concrètement, cela signifie qu’ils veulent aussi être gagnants : la contrepartie espérée est l’amélioration significative de la relation client. Ils ne souhaitent plus subir les emailings impersonnels envoyés en masse ou un accueil téléphonique (notamment en cas de problème) complètement à côté de la plaque (exemple : devoir ré-expliquer son souci à chaque appel).

Autre point à prendre en compte pour créer une relation durable, qui rejoint d’ailleurs le dossier Démarquez-vous de vos concurrents en exploitant une piste trop sous-estimée : la protection des données. Pour 60% des Français, il s’agit d’un critère fondamental ! Ils sont aussi 79% à décider de quitter une marque si leurs données personnelles sont utilisées à leur insu.  Donc même si ces questions vous semblent rébarbatives ou éloignées de vos préoccupations, vous avez intérêt à vous pencher dessus et à communiquer pour rassurer vos clients.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

* L’étude “Consumer Insights 2017″ a été réalisée en septembre 2017 auprès de 20 000 consommateurs à travers le monde, dont 1 000 consommateurs français, sur leur perception de la collecte de données personnelles, de la réponse client, ou encore de la confidentialité et de la protection des données.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement