Où est notre “Joe the plumber” à la française ?

Joe le plombier, représentatif des petits entrepreneurs aux Etats Unis

Vous savez, ce gars qui s’est retrouvé sous les projecteurs lors de la campagne Présidentielle aux Etats-Unis de 2008 ?

Ce “Jean le plombier” comme il se serait peut-être appelé en France s’est retrouvé comme un symbole, représentatif de millions et de millions d’américains : le petit entrepreneur qui veut vivre sa vie de façon indépendante, gagner sa vie honnêtement en travaillant, s’épanouir avec sa famille, être heureux et rendre heureux ses proches.

Les petits entrepreneurs sont devenus un enjeu de la campagne de 2008 aux Etats-Unis.

La France compte des Millions de “Jean le plombier”

Je ne sais pas si c’est parce que la plupart de nos candidats ne comprennent pas la réalité des statistiques, alors accrochez-vous pour le leur dire :

La dynamique de l’emploi dans les Grandes Entreprises, c’est fini. Depuis le Deuxième choc pétrolier de 1978.

L’emploi aujourd’hui, c’est dans les TPE que ça se passe.

Si quelqu’un en doute, voici des preuves chiffrées et sourcées :

  • En 2011 la France comptait 750 000 auto-entrepreneurs actifs (source).
  • L’emploi non-salarié en France, c’est 2 382 200 personnes, soit près de 10% de la population active (source).
  • 94% des entreprises sont des Micro-Entreprises (source),
  • 52% des emplois en France, c’est à dire 12 406 940 personnes, sont pourvus par des Micro-Entreprises et des Très Petites Entreprises (source 1, source 2).

Que peut-on en déduire ?

Que si on ajoute 2,4 millions de travailleurs non salariés + 12, 407 Millions de travailleurs salariés dans des toutes petites entreprises, on arrive à :

14, 807 Millions de travailleurs oubliés, sur un total de 26,2 Millions, soit 56,5% des travailleurs.

En clair : on ne s’intéresse qu’à la population active travaillant dans les PME et les grandes entreprises.

Soit seulement 43,5% de la population active.

Les discours des candidats sont à côté de la plaque

Amis femmes et hommes politiques,

Croyez-vous que cela existe un plan social dans les TPE et chez les auto-entrepreneurs ? Un Comité d’Entreprise ? Un syndicat ? les RTT ? Une retraite-chapeau ? Une délocalisation ? Le CAC 40 ?

NON !

Ces mots que vous prononcez dans tous les médias ne concernent en réalité que 43,5% des travailleurs français !

Je vais d’ailleurs vous apprendre quelque chose :

La caractéristique principale des TPE, des chefs d’entreprises, des auto-entrepreneurs et des gens qui travaillent dans les petites entreprises, je vais l’épeler, c’est de se D.É.B.R.O.U.I.L.L.E.R.

Personne ne peut leur enlever cette caractéristique et j’allais dire, heureusement qu’ils ne comptent pas sur les politiques !

Les politiques passent à côté des entrepreneurs et des petites entreprises

Car… parmi les femmes et hommes politiques qui vont représenter tant le pouvoir exécutif que le pouvoir législatif…

  1. Qui adresse un mot,
  2. Qui propose quoi que ce soit,
  3. Qui débat,
  4. Qui s’intéresse….

… aux 14 807 000 de “débrouillards” qui travaillent dans des petites entreprises ou qui dirigent ces entreprises et qui font l’économie française aujourd’hui ?

Les travailleurs des petites entreprises pas concernés par le vote ?

Alors ces gens, vous et moi, allons voter ou n’allons pas voter en notre âme et conscience.

Marianne française

Nous retiendrons cependant que l’élection Présidentielle et les élections Législatives passeront à côté de l’essentiel :

Ainsi, nous déciderons de voter ou nous déciderons de ne pas voter, lors d’élections qui dans le domaine de l’économie, du travail et de l’emploi, s’intéressent à d’autres.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement