Parler à des inconnus, même lorsqu’il n’y a qu’une seule personne, est un exercice qui s’apparente à un horrible cauchemar quand on est un entrepreneur timide.

Pourtant, ce ne sont pas les occasions qui manquent ! Vous pouvez avoir besoin de réseauter lors d’événements en lien avec votre business, de défendre votre projet devant un jury, de rencontrer des investisseurs, de vendre vos produits lors de rendez-vous avec un prospect important, d’échanger avec un futur partenaire…

Heureusement, ce petit exercice de PNL peut vous aider à surmonter votre timidité naturelle pour réussir à parler beaucoup plus facilement à des inconnus :

Timidité de l’entrepreneur : apprendre à aller vers les autres avec la PNL

Le contexte de l’exercice : apprendre à se jeter à l’eau

La peur de parler à des inconnus est liée à la peur du jugement de l’autre. Vous vous mettez une pression énorme en redoutant d’échouer. Résultat : à trop viser la perfection, vous êtes paralysé et vous n’osez plus rien faire. Si vous êtes contraint de vous jeter à l’eau, c’est la panique : vous cherchez vos mots, vous bafouillez, vous perdez le fil de vos idées, vous ne parvenez pas à développer vos arguments ou à répondre aux objections…

Votre cerveau va garder la mémoire de ces situations pénibles et ils va alors augmenter votre stress lorsque vous devrez à nouveau vous exprimer. C’est un peu comme s’il lançait un programme d’alerte en identifiant un danger.

L’objectif de cet exercice de PNL est de créer une sorte de contre-programme pour désacraliser la prise de parole face à un inconnu et diminuer considérablement la perception du risque.

Un tableau-agenda pour aller à la rencontre des autres

Réalisez un petit tableau sur excel ou utilisez un agenda pour créer un emploi du temps avec vos objectifs.

Inscrivez vos différents challenges en augmentant progressivement la difficulté. Par exemple, la première semaine, vous vous imposez d’entamer deux ou trois discussions avec des inconnus. Puis en semaine 2, vous passez à 3-4 discussions et ainsi de suite.

A la fin de chaque semaine, notez dans votre tableau-agenda les résultats obtenus, ce que vous avez réussi ou raté.

Pour être plus à l’aise, vous pouvez commencer par la sphère privée (personnes qui se trouvent dans une file d’attente, dans l’ascenseur, dans un magasin, personnes que vous ne connaissez pas lors d’un dîner…).

Ensuite, vous passez à la sphère professionnelle en élevant doucement le degré “d’inconnu”. En semaine 1, vous parlez à des gens du cercle N+1 (c’est-à-dire des personnes qui vous sont présentées par un proche). Les semaines suivantes, vous devrez aborder des gens qui se trouvent simplement au même événement que vous. Puis vous pouvez aller encore plus loin en devenant l’organisateur d’un événement ou l’animateur d’une réunion par exemple.

Avec la pratique, cette technique offre des résultats très satisfaisants. Vous pouvez aussi, pour être encore plus en confiance, utiliser en même temps la méthode de l’ancrage.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo :  Mish Sukhrev
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement