Avez-vous déjà observé les entrepreneurs qui semblent parvenir à avoir un moral à toute épreuve, même en cas de coup dur ? Ceux qui ont l’air de toujours conserver leur sang-froid dans les épreuves et qui continuent à avancer ?

A priori, ils semblent spontanément capables de maîtriser leurs émotions pour rester calmes et combattifs, et ils possèdent en prime une solide confiance en eux.

En réalité, ils utilisent souvent un “truc”… que vous pouvez aussi apprendre : le pouvoir de la physiologie humaine.

 

Le corps au service des émotions

Dans ses “Propos sur le Bonheur”, le philosophe Alain  explique très bien ce rôle du corps :

Le plus vulgaire des hommes est un grand artiste dès qu’il mime ses malheurs. S’il a le cœur serré, comme on dit si bien, vous le voyez étrangler encore sa poitrine avec ses bras et tendre tous ses muscles les uns contre les autres. Dans l’absence de tout ennemi, il serre les dents, arme sa poitrine, et montre le poing au ciel.
Et sachez bien que, même si ces gestes perturbateurs ne se produisent pas au-dehors, ils n’en sont pas moins esquissés à l’intérieur du corps immobile, d’où résultent de plus effets encore.

A contrario, vous pouvez donc utiliser ce processus pour inverser la tendance et “mimer” l’attitude  de quelqu’un d’heureux et de confiant.  Car si notre état d’esprit influence directement notre posture et notre attitude générale, l’inverse est aussi vrai.

Si vous modifiez votre expression corporelle, votre ressenti change. On pourrait presque parler d’auto-manipulation : vous jouez avec la physiologie pour biaiser votre propre perception émotionnelle.

Vous pouvez d’ailleurs expérimenter très facilement ce processus. Imaginons par exemple que vous vous sentez triste et abattu. Vous avez eu à encaisser des mauvaises nouvelles à la chaîne, et là, ce gros client qui vous a lâché pour un concurrent a fini par anéantir votre confiance en vous. Vous commencez à douter sérieusement de vos capacités d’entrepreneur et vous avez envie de tout envoyer balader.

Pour vous sentir mieux et réveiller votre motivation, essayer d’adopter le comportement de quelqu’un d’enthousiaste et de positif. Faites exactement comme si vous étiez sûr de vous. Vous respirez en profondeur, vous regardez droit devant vous, les épaules en arrière, et vous vous forcez à sourire. Marchez quelques instants énergiquement, comme vous le feriez après une belle réussite. Au bout de quelques minutes, votre pessimisme va tout naturellement s’atténuer.

 

Le corps, un outil de communication

Ce lien étroit entre le corps et l’esprit est très utilisé en PNL. Tout simplement parce qu’en vous calquant sur l’état physiologique d’une autre personne, vous allez pouvoir comprendre ce qu’elle éprouve.  Vous détenez alors un indicateur très précieux qui vous permet de cibler votre communication de manière très efficace pour conclure des ventes, manager vos collaborateurs ou mener à bien des entretiens importants.

En prenant conscience de vos propres attitudes corporelles en fonction de vos émotions,  vous pouvez aussi agir activement sur le message que vous communiquez aux autres. C’est très utile pour ne pas montrer sa peur et son appréhension, notamment lors d’une prise de parole en public !

Crédit photo : merci à vancouverfilmschool

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement