Vous donnez une présentation ou une formation dans quelques jours… c’est la première fois pour vous, ou vos expériences passées se sont révélées très stressantes. On ne vous reprendra pas à autant stresser une nouvelle fois!

Il faut dire que parler en public est une source considérable de stress et cette fois-ci vous voulez éviter le calvaire des jours précédents.

Un saut vers les autres… un saut vers l’inconnu

Parler en public sur le plan du stress c’est se mettre en danger en vue de communiquer des informations à des personnes. C’est une sorte de saut vers l’inconnu, car il n’est pas possible de prévoir à l’avance ce qu’il se passera.

De ce fait, on pense à tout ce qui pourrait mal se passer, ce qui provoque :

  • Du stress à propos du lieu de la présentation : comment serai-je placé, comment l’auditoire sera placé ?
  • Du stress à propos de l’auditoire : qui sont-ils, vais-je être suffisamment crédible à leurs yeux ?
  • Du stress à propos du contenu : est-il intéressant ? Est-il utile ?
  • Du stress à propos des autres intervenants : partageront-ils vos analyses ?
  • Du stress à propos de l’intendance : globalement, comment cela va se passer ?

7 astuces pour déstresser avant de parler en public

Je crois qu’on ne s’habitue jamais totalement à parler en public. Toutefois, il existe des méthodes pour se sentir plus zen pendant toute la période qui précède son intervention orale.

Potassez à fond votre intervention

L’adage est qui peut le plus, peut le moins.

Bossez votre dossier, maîtrisez votre sujet. Tant que vous n’avez pas complètement fait le tour, votre propos manquera de cohérence et vous le laisserez transparaître consciemment ou non. Il ne s’agit pas de faire LA présentation Powerpoint révolutionnaire contenant 130 slides : il s’agit de faire des recherches pour approfondir les sujets.

Vous ferez le tri des connaissances entre ce qui passera à la présentation et ce qui ne passera pas. Ce qui n’est pas dans votre présentation, c’est autant de connaissances que vous livrerez en fonction des réactions de la salle pendant la présentation et des questions.

Votre botte secrète en quelque sorte.

Trouvez des exemples afin d’illustrer votre présentation

Livrez des anecdotes et livrez des exemples (qui se sont déroulés si possible). Il n’y a rien de tel pour captiver l’attention et aider la salle à conceptualiser votre propos.

Si vous en avez l’occasion, créez des schémas sur votre présentation afin que la salle puisse immédiatement voir une représentation graphique de vos explications.

Prévoyez des passages que vous ne mentionnerez pas

En fait, vous avez plus de chances de déborder sur votre temps imparti plutôt que de faire une présentation trop courte.

La présentation démarre quelques minutes en retard, un intervenant précédent déborde sur son temps de présentation, vous vous rendez-compte qu’une partie mérite plus de détails… pour mille et une raison vous pourriez prendre du retard pendant votre présentation.

Si cela arrive, soit vous continuez votre présentation telle quelle au risque de vous faire interrompre au 3/4. Ce n’est pas agréable. Soit vous abrégez en direct mais vous risquez de passer à côté d’éléments ou d’exemples importants parce que vous improvisez.

Soit vous préparez un plan B qui consiste à prévoir ce que vous pourriez abréger en cas de besoin.

Imaginez le lieu, la salle et les gens qui vous écoutent

Ce travail d’imagination est important pour vous préparer au grand jour. Vous savez dans quelle ville se passera la présentation. Peut-être avez vous aussi quelques photos de la salle ou du bureau. Imaginez-vous en train de donner votre présentation dans ce contexte.

Imaginez-vous dire les mots que vous avez prévu de dire, les changements d’intonation de votre voix, comment vous passerez d’une slide à l’autre.

Imaginez aussi le bureau ou la table qui sera devant vous et ce qu’il y aura dessus : peut-être quelques feuilles, peut-être votre montre ou votre téléphone portable en mode silencieux, etc.

Imaginez enfin les gens qui vous écouteront : les moments pendant lesquels vous expliquerez des concepts difficiles et leurs réactions, comment vous réagirez à ces réactions.

Entrainez-vous seul avec ou sans miroir

Vous pouvez aussi le faire avec un de vos proches. Personnellement cela ne m’a jamais tenté. ;-)

Entrainez-vous à lire et à dire votre présentation. Entrainez-vous à dire les mots en leur donnant une intonation. Cela vous donne l’occasion de choisir de quelle façon vous communiquerez votre contenu. Comme si parmi votre panel d’intonations vous choisissiez comment dire “Bonjour!” à quelqu’un d’une façon idéale.

Créez un fil conducteur sur des feuilles de papier

Un support papier peut se révéler astucieux pour reprendre le fil en cours de route et ne pas oublier des points importants. Vous pouvez soit en créer un pour vous mettre dans la tête un résumé de toute votre présentation. Soit, si la présentation vous en donne l’occasion, de prendre ces feuilles avec vous pour les utiliser durant la présentation.

Si vous récupérez le fil sans trop de souci cela ne sera pas pris comme si vous aviez mal préparé votre présentation. Le support papier vous aide. J’utilise ce support de la façon suivante :

  • Dans l’ordre chronologique : je note en gros et en gras les titres de la présentation.
  • En dessous des titres les noms des exemples/anecdotes.
  • Une moitié ou une feuille de papier par slide.
  • Pendant la présentation (si j’ai la possibilité d’utiliser un support papier) : je jette des rapides coups d’oeil à mes feuilles et change discrètement de feuille quand je passe à une autre slide.

Libre à vous d’adapter selon votre façon de travailler.

Demandez-vous si vous avez fait du mieux possible

Vous avez suivi tous les conseils ci-dessus et d’autres livrés par mes confrères ? Demandez-vous honnêtement si vous avez fait le maximum pour que cela se passe bien.

Vous n’en avez pas l’impression ? Repassez une couche.

Vous pensez que c’est bon ? Détendez-vous. Vous ne pouvez pas savoir si cela se passera bien ou non. En revanche, vous avez fait du mieux que vous pouviez pour que cela se passe bien. Vous avez fait du mieux possible pour que les gens soient satisfaits de vous avoir écouté.

Quelles sont vos méthodes pour déstresser avant de parler en public ? Réagissez pour les partager!

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement