Les créateurs et les dirigeants d’entreprise ont besoin d’être convaincants pour emporter l’adhésion de leurs interlocuteurs (clients, collaborateurs, investisseurs, partenaires…). Pour parvenir à de bons résultats, vous devez commencer par apprivoiser votre voix pour donner du poids à votre parole et faire autorité.

 Voici 3 bonnes pratiques à adopter pour utiliser tout le potentiel de votre voix :

Convaincre et être un leader grâce à la voix

1) Soignez votre diction

Vous voulez être entendu et écouté ? Articulez !

Travailler votre diction est fondamental si vous voulez être convaincant. Il faut garder à l’esprit que la façon dont vous vous exprimez est presque aussi importante que les mots que vous employez.

Sans en avoir conscience, votre interlocuteur va associer votre diction à un trait de caractère. Par exemple, si vos lèvres restent passives et que vous n’articulez pas assez, vous pouvez donner l’impression d’être paresseux ou indifférent. Sans compter qu’il peut être assez fastidieux de vous écouter pendant un long moment !

A contrario,  vous pouvez influencer la perception qu’une personne aura de vous si vous articulez suffisamment.

Un bon exercice pour vous entraîner à parler avec le sourire est de déclamer un texte en gardant un crayon dans la bouche. Quelques minutes par jour sont suffisantes pour améliorer considérablement votre diction.

2) Posez votre voix en gérant votre respiration

Dans le dossier Devenez un entrepreneur zen : apprenez à respirer par le ventre, vous avez pu découvrir comment la gestion de la respiration peut vous aider à lutter contre le stress.

Elle est également très utile pour maîtriser votre souffle et poser votre voix. Avec une respiration basse, vous pouvez maîtriser votre débit et moduler votre discours en évitant d’avoir une voix trop monocorde. Vous aurez aussi beaucoup plus de puissance dans la voix pour assurer lors d’interventions en public

Vous devez savoir poser votre voix si vous voulez faire vivre vos propos et emporter l’adhésion de votre interlocuteur.  Il est important de pouvoir varier le ton en accentuant les temps forts et les mots importants de votre argumentaire. Il ne faut pas que tous les mots soient traités de la même façon !

Amusez-vous à écouter par exemple les comédiens de théâtre et parfois les hommes politiques : vous verrez que les bons orateurs sont ceux qui ont une respiration profonde car ils sont capables de donner de l’intensité à leurs discours.

3) Du rythme et encore du rythme !

Il n’y a rien de pire que de débiter vos propos dans un seul souffle, en vous contentant de marquer une chute en fin de phrase pour montrer que vous avez fini de vous exprimer ou que vous venez de développer un argument.

Quand vous parlez, si vous voulez donner du sens et de l’autorité à vos propos, vous devez jouer avec le rythme de vos phrases. Découpez-les, appuyez les accents, et n’oubliez pas de faire des pauses. Vous devez laisser des silences pour souligner et valoriser certains mots marquants de vos propos.   Accélérez et ralentissez votre débit en fonction du sens de votre discours.

Si vous voulez convaincre, vous devez commencer par montrer que vous êtes convaincu par ce que vous dites !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quelles sont vos astuces pour avoir une bonne expression verbale ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement