En début d’année, vous aviez pris une très bonne résolution : participer à un salon pour faire connaître votre entreprise et trouver de nouveaux clients. Mais maintenant que vous êtes décidé à passer à l’action, vous avez des sueurs froides en voyant ce que cela risque de vous coûter entre la location du stand ainsi que les différents supports marketing à utiliser pour être visible et communiquer auprès de vos clients (plv, flyers, etc.).

Bonne nouvelle : il existe des solutions pour attirer un maximum de visiteurs…sans se ruiner ! Voici quelques bonnes pratiques à adopter :

Salons professionnels : comment y participer avec un petit budget ?

Prenez contact avec votre CCI ou votre CMA

C’est le premier réflexe à avoir ! Il faut savoir en effet que les régions mettent souvent en place des dispositifs pour aider les entreprises, même les plus petites, à financer en tout ou partie le coût lié à l’inscription. Il peut également y avoir des subventions spécifiques lorsqu’il s’agit de votre première participation à un salon.

Il ne faut donc pas hésiter à prendre contact avec votre CCI ou votre CMA pour savoir si vous avez droit à quelque chose pour vous soutenir dans votre démarche.  Les économies réalisées sur la location du salon pourront servir à développer davantage vos actions de communication !

Communiquez un maximum AVANT de vous rendre au salon

Ne commettez pas l’erreur de tout miser sur la communication mise en place par les organisateurs du salon ! Pour que votre participation soit une réussite, prenez une démarche active afin d’attirer des visiteurs sur VOTRE stand (n’oubliez pas que le monde attire le monde).

Pour cela, vous pouvez utiliser tous les moyens à votre disposition : les réseaux sociaux, l’envoi de communiqués de presse (en invitant les journalistes à venir vous rencontrer sur place), les campagnes d’emailing, votre site web…

Pensez aussi à envoyer une invitation gratuite à vos différents partenaires (clients, fournisseurs…) car cela contribue à valoriser l’image de marque de votre entreprise et à fidéliser vos clients (ce geste est perçu comme un cadeau et comme une marque de considération).

Et tant que vous y êtes, pour rentabiliser au maximum votre présence sur place, saisissez cette occasion pour proposer des rendez-vous à d’autres professionnels avec qui vous aimeriez nouer des partenariats (les salons sont très intéressants pour réseauter).

Utilisez des supports adaptés pour être facilement identifié

Même si vous n’avez pas un très gros budget à consacrer à l’aménagement de votre stand sur place, il y a des supports ayant un bon rapport qualité-prix qui permettent d’augmenter votre visibilité sans vous ruiner. N’oubliez pas en effet que les visiteurs doivent pouvoir reconnaître facilement votre stand (et de préférence d’assez loin) !

Un support sympa est par exemple le kakémono roll-up (appelé aussi kakémono enrouleur).  Comme son nom l’indique, cette affiche verticale est facilement enroulable pour être transportée partout. Dans les magasins, les kakémonos sont généralement suspendus mais quand vous êtes sur un salon vous avez intérêt à opter pour un modèle autoportant ou sur pied pour pouvoir le poser directement sur le sol.

Le coût varie selon plusieurs critères : la dimension, la qualité (matériel utilisé, impression), l’ajout ou non d’un spot pour éclairer le kakémono, la quantité, le délai de réalisation/de livraison, la création ou non du graphisme du kakémono…

Il faut comparer les prix auprès de plusieurs prestataires locaux et en ligne pour trouver la meilleure solution pour vous. A titre d’exemple, sur HelloPrint, le kakémono roll-up premier prix (gamme “budget”) de 85 x 200 cm, sans spot et avec une impression standard livré dans les 5 jours ouvrables coûte 40,95 € HT (soit 49,14 € TTC) si vous fournissez la maquette ou si vous la créez à partir des modèles fournis en ligne.

Animez votre stand pour qu’il soit vivant

Savez-vous que mettre en place un jeu-concours permet d’augmenter de 30% à 40% en moyenne la fréquentation d’un stand ? En prime,  vous obtenez en même temps des contacts que vous pourrez exploiter pour prospecter par la suite.

Plusieurs actions peuvent être menées pour éviter de rester statique derrière votre comptoir : organisez des ateliers thématiques, jouez sur la notion d’urgence en faisant annoncer au micro une promotion pendant un laps de temps assez court,  réalisez des démonstrations ou des dégustations…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Raul Soler 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement