“Au secours, je n’arrive pas à trouver des clients et à vendre !”  Tous les entrepreneurs connaissent des baisses d’activité et certains peuvent faire face à des débuts difficiles.

Mais quand rien ne se passe, il faut aussi savoir se remettre en question et se demander ce qui cloche dans votre stratégie marketing.

Voici par exemple 3 erreurs à éviter si vous voulez réussir à vendre :

Marketing :  3 erreurs fréquentes en communication

 1) Erreur n°1 : se dire que vous n’avez pas les moyens

D’accord, vous n’avez pas le budget de Carglass (désolé si leur slogan vous vient en tête à la lecture de ce nom !) et vous ne pouvez pas rivaliser avec la grosse PME du coin. Donc il y a des supports promotionnels et des outils que vous ne pourrez pas vous offrir. En fonction de vos objectifs (activité principale ou activité d’appoint par exemple), vous n’avez pas non plus nécessairement une trésorerie conséquente pour votre communication.

Mais est-ce une raison suffisante pour baisser les bras et pour ne rien faire ? Attendre les bras croisés que le téléphone sonne est le meilleur moyen d’aller droit dans le mur.

Utilisez tous les outils qui à votre disposition pour vous faire connaître : réseautez, prospectez par téléphone ou par e-mail, mettez en place une stratégie de communication sur les réseaux sociaux, rédigez des articles en tant qu’expert sur les sites/des blogs en vue, envoyez des communiqués de presse, utilisez le marquage de véhicule…..

Ne vous découragez pas !

2) Erreur n°2 : se fondre dans la masse

Vous pouvez vous inspirer de ce que font les autres, mais il ne faut pas les copier.  Plagier le site web de vos concurrents ou leurs autres outils de communication ne vous apportera rien. Tout ce que vous allez gagner, c’est de brouiller votre identité visuelle/votre image de marque auprès de vos futurs clients.

Il ne faut pas non plus se limiter à ce que les autres font : le but est de vous démarquer.

Prenons l’exemple du numérique vs le papier ou les rencontres “en vrai”. Les outils de webmarketing (site web, réseaux sociaux, e-mailing) sont très efficaces mais ils ne sont pas les seuls.  Ce qui compte, c’est de trouver le juste équilibre. D’après une étude Infotrends Multi-Channel Communications Measurement & Benchmarketing, mêler le papier et le digital dans une même campagne peut permettre d’obtenir un taux de réponse supérieur de 34%. Et d’après une étude de Dynamic Logic, le recours au papier permettrait d’augmenter les intentions d’achat de 15%.

Ne perdez pas de vue qu’il y a toujours une part de subjectivité dans l’acte d’achat.  Avec les partenariats, c’est la même chose. Donc mettre de l’humain dans le 100% dématérialisé est une bonne option pour se faire remarquer.

De façon générale, quand vous communiquez, il faut chercher le bon angle pour rester crédible mais créatif. Sortez du lot !

3) Erreur n°3 : vouloir aller (trop) vite

Élaborer une bonne stratégie de communication et apprendre à bien utiliser les différents outils prend du temps. Même si vous avez le budget nécessaire pour faire appel à une agence spécialisée, il faut savoir que vous n’avez pas de garantie de réussite immédiate.

Mais attention : si en communication la régularité est importante, il ne faut pas en abuser non plus. Surtout si vous utilisez des outils comme l’e-mailing ou  les réseaux sociaux. Il ne faut pas passer pour un spammeur. 

Et même quand vous prospectez par téléphone, il faut aussi être vigilant sinon vous allez déclencher des réactions aussi virulentes que celles d’un des membres de Gautier-Girard.com : Envoyer bouler des commerciaux

Qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement