Créer et développer une entreprise, c’est d’abord et avant tout bien connaître sa cible. Vous devez savoir qui sont vos futurs clients, quelles sont leurs attentes, leurs envies, leurs besoins. A partir de là, vous pourrez innover et développer un angle d’attaque pertinent pour vendre vos produits ou votre savoir-faire.

Il ne faut donc pas commettre l’erreur de faire l’impasse sur votre étude de marché ! C’est elle qui vous procure, dès le lancement de votre entreprise, un véritable avantage concurrentiel. Et qui vous permet de vendre même ce qui paraît invendable !

Etre capable de tout vendre

Un restaurant qui vous propose de manger dans des toilettes, vous y croyez ?

Imaginons un créateur d’entreprise qui souhaiterait se lancer dans la restauration. S’il vous dit qu’il souhaite faire manger les gens dans des toilettes, vous allez éclater de rire et lui conseiller de renoncer à son projet complètement loufoque. En vous inspirant du titre de la célèbre pièce d’Alfred de Musset, vous pourriez même lui dire qu’ “on ne badine pas avec la gastronomie”.

Mais c’est justement à ce stade là que l’étude de marché va faire toute la différence.

Notre entrepreneur analyse l’environnement culturel (les traditions, les valeurs…) de sa future entreprise et il étudie avec attention ceux qui sont susceptibles de devenir ses clients. Quels sont leurs freins à l’achat ? Leurs désirs ? Leur pouvoir d’achat ?….

Il passe beaucoup de temps sur cette étude de marché car il ne veut pas se planter.

Finalement, il est convaincu du potentiel de son projet de restaurant. Il monte alors l’intégralité de son business plan et il finit par se jeter à l’eau. Avec raison : son restaurant fait salle comble !

Vous croyez que cette petite histoire est purement imaginaire ? Vous avez tort.

Le “Modern Toilet” fait un véritable carton.

Créé en 2004, il compte une douzaine de restaurants, essentiellement en Asie.  Sa clientèle, plutôt jeune et branchée, recherche avant tout l’originalité. Alors elle adore l’idée de s’asseoir sur des toilettes pour manger.  Tout le décor du restaurant est au diapason : les assiettes évoquent des toilettes turques, les noms des plats ont été adaptés (pour commander une assiette de frites, il faut demander “une fameuse constipation”), et la présentation des mets est….comment dire…peu ragoûtante :-) .

Vous vous dites que ce genre de concept ne pourrait pas marcher en France ?

Détrompez-vous !

Toujours dans le secteur de la restauration, il y a des restaurants où :

  • vous dinez dans le noir
  • vous êtes servis par des chanteurs lyriques qui entonnent un air d’opéra
  • vous mangez dans une chapelle, dans la carlingue d’un avion, dans une ancienne école communale, ….

Dans d’autres secteurs, d’autres entrepreneurs ont connu le succès en adoptant le même logique : connaître son marché à fond.

Il ne s’agit pas de viser l’originalité à tout prix ou de se positionner uniquement sur une niche. Mais il y a en revanche une certitude : si vous étudiez réellement votre cible, vous vous donnez toutes les chances de réussir.

Crédit photo : merci à alain.marie2

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement