Vous rêvez d’une équipe de collaborateurs capable de prendre des initiatives ? Alors c’est à vous de jouer, en instaurant un climat qui favorisera la créativité au sein de l’entreprise.
réunion

La clé  de la réussite : la confiance

Si vous voulez que vos collaborateurs vous communiquent de nouvelles idées ou propositions, vous devez commencer par créer des conditions de travail constructives et positives.  La clé de la réussite de votre projet passe donc par l’instauration d’un climat de confiance et de considération mutuelle.
Votre attitude a une grande importance car si vous écartez une idée élaborée sans justifier votre décision, vous risquez de bloquer votre interlocuteur qui n’osera plus par la suite formuler de suggestion. De même, si vous estimez qu’une initiative a été plutôt malheureuse, expliquez pourquoi sans prendre de sanction. Vous ne devez pas perdre de vue que l’erreur est forcément possible…et humaine. En matière d’initiative, le droit à l’erreur est même un pré requis : ce qui compte, surtout au début, c’est l’effort qui a été déployé dans la recherche d’une nouvelle proposition.

Susciter la prise d’initiatives

Pour que vos collaborateurs expérimentés soient créatifs et dynamiques, vous devez commencer un vrai travail d’accompagnement en amont avec les débutants. Intéresser une nouvelle recrue à des projets plus intéressants, au départ sous le contrôle d’un senior puis progressivement tout seul, favorisera l’autonomie et la prise de décisions.

Autre point important : pour développer la prise d’initiative, vous devez donner à vos collaborateurs des objectifs concrets, pour éviter le doute, l’incertitude ou la fausse croyance que tout peut faire l’objet d’initiatives (ce qui n’est pas le cas, par exemple, pour les mesures de sécurité).  Posez un cadre précis qui prendra en compte les compétences spécifiques de vos collaborateurs et définissez clairement la marge de manœuvre pour vos équipes.

Par contre, vous ne devez pas demander des contributions si vous n’envisagez pas de leur donner une suite ou si vous avez déjà pris votre décision. Vous auriez ensuite beaucoup de mal à mobiliser vos collaborateurs qui estimeraient, à juste titre, que leur participation n’a servi à rien.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement