Savez-vous que travailler assis tue plus que le tabac ? L’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) recommande de choisir un siège adapté à votre activité.

Le code du travail prévoit d’ailleurs (article R 4225-5) qu’un « siège approprié » doit être « mis à la disposition de chaque travailleur à son poste de travail ou à proximité de celui-ci ».

Or en matière de santé, ce qui est valable pour les salariés d’une entreprise l’est aussi pour son dirigeant. La position assise, lorsqu’elle est prolongée, peut causer des troubles musculo-squelettiques du dos et des membres supérieurs ainsi que des problèmes circulatoires.

Donc si vous passez le plus clair de votre temps assis derrière un bureau vous avez tout intérêt à opter pour un siège ergonomique. On en trouve facilement partout, y compris dans des boutiques en ligne spécialisées telles que Frankel, spécialiste de l’équipement de bureau, industriel et de stockage.

Entrepreneur assis sur un fauteuil

Quels sont les critères de choix ?

Pour faire le bon choix et s’assurer une bonne position assise pour soi et ses collaborateurs, quelques critères sont importants.

Il faut notamment veiller :

  • à pouvoir régler facilement votre siège (appui lombaire, accoudoirs, inclinaison de l’assise sur l’avant)
  • à pouvoir maintenir correctement votre dos avec un dossier qui ne va pas limiter le mouvement de vos bras

Certaines caractéristiques doivent aussi être présentes :

  • présence d’un piétement à 5 branches (le piétement à 4 branches correspond plutôt aux sièges visiteurs ou au sièges de réunion)
  • roulettes adaptées à votre sol (dur ou mou)
  • le gabarit pour l’emplacement des jambes sous le plan de travail doit prévoir une hauteur de 650 mm (sans les repose-pieds) et une profondeur de 600 mm.

Au-delà de ces critères techniques, il faut aussi prendre en compte votre morphologie. L’assise du siège doit ainsi être orientée vers le bas pour bien maintenir vos vertèbres.

Évitez les dossiers étroits, vous ne serez pas à l’aise pour travailler plusieurs heures, il faut privilégier les modèles enveloppants. Et ne faites pas l’impasse sur les accoudoirs ! Ils ont un rôle essentiel pour reposer les muscles du haut du corps.

Enfin, le choix du mécanisme de votre siège va dépendre de votre utilisation :

  • moins de 3 heures par jour : mécanisme standard
  • moins de 6 heures par jour : mécanisme de contact permanent (cela signifie que le dossier est toujours en contact avec votre dos).
  • de 6 à 8 heures par jour ou plus : mécanisme synchrone (le rapport entre le dossier et l’assise est toujours optimal)

Un bon siège pour une bonne position : combien ça coûte ?

Les tarifs vont varier selon le modèle choisi mais cela va en moyenne d’une centaine d’euros pour une simple chaise pivotante ergonomique à plus de 300 euros pour certains modèles de sièges de bureau ergonomiques à mécanisme synchrone (voir ici).

Pour en savoir plus et connaître les critères de choix pour les autres positions assises (assis-surélevé, assis-debout, assis bas modulable, assis-agenouillé, siège sur axe mobile) : Prévention des risques liées aux positions de travail statiques

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quel type de siège utilisez-vous quand vous travaillez ?

Crédit photo : reynermedia 

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement