Parfois, les nuages noirs semblent s’accumuler au-dessus de nos têtes et il n’est pas toujours facile de ne pas se laisser happer par un flot de pensées négatives.

Mais la négativité va avoir au moins deux effets dévastateurs :

  • elle s’entretient toute seule donc vous finissez par douter de vous ; vous vous sentez démotivé, et vous voyez tout en noir
  • elle est communicative : comme expliqué dans le dossier sur la contagion émotionnelle, les émotions se communiquent aux autres. Donc vos différents interlocuteurs (clients, partenaires, proches…) vont avoir tendance à se laisser gagner par un ressenti négatif et cela va avoir un impact sur votre quotidien : moins de ventes, interactions sociales de qualité moindre….

Il existe plusieurs exercices pour apprendre à retrouver le sourire, à avoir confiance et vous sentir bien même quand tout semble aller mal : l’ancrage, la rupture du cercle vicieux, la technique de l’imagerie mentale….

En voici un autre qui a été développé par Martin Seligman, un éminent psychologue américain, professeur à l’Université de Pennsylvanie,  et initiateur de la psychologie positive. Ce petit exercice pratique, très simple à mettre en place, produit rapidement des effets très intéressants.

Retrouver le bien-être et la motivation

Le journal de gratitude : un tremplin pour se sentir bien

L’être humain est très paradoxal : il lui faut souvent attendre de perdre quelque chose (ou quelqu’un) pour réaliser la chance qu’il avait de l’avoir.

Les pensées négatives nous font perdre de vue tout ce qui nous arrive de bien chaque jour. Nous nous focalisons sur les échecs, sur les tracas du quotidien, sur ce que nous pourrions avoir, sur ce qui ne marche pas, sur les erreurs des autres ou sur les nôtres….

Il est important d’apprendre à relativiser et à regarder le déroulement d’un œil neuf.

Martin Seligman a ainsi mis au point un petit exercice pratique très facile à mettre en œuvre : le journal de gratitude. Il vous suffit d’un cahier, d’un stylo et de quelques minutes par jour pour ressentir très vite ses effets positifs.

Comment utiliser le journal de gratitude ?

Le principe est simple : chaque soir, notez dans votre journal 3 choses positives qui vous sont arrivées dans la journée ou 3 choses qui vous ont fait du bien (le sourire d’une personne proche, un remerciement de la part d’un client,  le plaisir que vous avez pris en travaillant, la joie de rentrer chez vous le soir, écouter une chanson que vous aimez….).   A vous de repenser à votre journée pour trouver vos propres pépites ! Prenez-un peu de temps pour vous souvenir de ce que vous avez éprouvé (plaisir, bien-être, détente…) et pour ressentir aussi de la gratitude (à ce sujet : Le test du merci).

Ensuite, pendant quelques instants, demandez-vous comment vous avez réussi à produire ces bons moments. Qu’est-ce qui est venu de vous ? des autres ? Comment avez-vous influencé ce qui vous est arrivé ?

Enfin, tentez de transposer dans votre quotidien les mécanismes qui vous semblent intéressants : sourire davantage, montrer davantage de bienveillance et de gentillesse pour les personnes qui vous entourent, réaliser une action sans rien attendre en retour…. Vous pourrez ensuite observer ce qui change dans votre vie. 

Cela vous semble simpliste ou naïf ? Détrompez-vous ! Un test a été mené par l’équipe de Seligman auprès de 500 personnes pendant une semaine. Un premier groupe recevait un traitement placebo et l’autre groupe mettait en pratique les exercices de psychologie positive.  Suite à l’expérience, le bien-être des personnes était vérifié régulièrement pendant six mois. Les personnes déprimées qui ont réalisé le test du journal de gratitude ont obtenu des résultats significatifs : au bout de deux semaines,  92% se sentaient plus heureuses.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement