Qui n’a jamais été confronté à des personnes toxiques et très négatives ? Pas grand-monde !

Quand on est entrepreneur, c’est encore pire :  la création d’entreprise semble libérer la parole de tous ceux qui ont envie de vous casser les pieds ou de vous faire douter de vous.

Il y a celui qui va critiquer le moindre de vos faits et gestes, celle qui se sent obligée d’être en compétition avec vous, le faux bon copain qui essaie de vous manipuler (par exemple pour vous faire travailler gratuitement), l’ami qui voit toujours tout en noir et qui se plaint en permanence…

Alors comment faire pour ne pas se laisser envahir et rester positif ?

Bien-être : comment gérer les personnes toxiques ?

Prendre du recul

Il n’est pas toujours possible de fuir les personnalités toxiques surtout lorsqu’elles font partie de nos proches !

Il y a d’ailleurs un degré de toxicité variable d’une personne à l’autre : certaines sont vraiment nocives pour notre équilibre psychologique, alors que d’autres sont juste “gentiment” casse-pieds.

Le premier réflexe à avoir est donc de prendre du recul pour examiner ce que la personne exprime. Parce qu’en général, quand une personne vous parle de vous, elle en dit beaucoup plus long sur elle-même…

Voici quelques exemples avec des personnalités toxiques très fréquentes :

Le juge

Il passe son temps à vous critiquer et il ne perd pas une occasion pour juger vos paroles et vos actes. Évidemment, il ne se contente pas d’intérioriser ses critiques : il vous les exprime tout le temps, sans le moindre tact… et, au fur et à mesure, il parvient à saper votre moral et à vous faire douter de vous. Vous avez l’impression de ne rien faire de bien.

Ce que cela révèle sur cette personne : le manque d’estime de soi. Cette personne ne s’aime pas, même si elle peut donner l’apparence du contraire. Alors elle projette ses failles sur les autres et elle ne réussit pas à voir aussi les aspects positifs.

Comment réagir : Ne rentrez pas dans son jeu en vous opposant frontalement à elle et en la critiquant. La meilleure façon de réagir est de renforcer votre estime personnelle en vous concentrant sur vos réussites.

Répondez-lui aussi très simplement “Avec toi, j’ai le sentiment de ne jamais faire les choses comme il faut” ou, de façon plus ironique, “Merci, j’en prends bonne note pour la prochaine fois”  ou encore “C’est dommage que tu me dises que je n’aurais pas un seul client en procédant ainsi car j’ai justement reçu trois demandes de devis”.

Apprenez aussi à repérer les critiques utiles noyées au milieu de ses commentaires acerbes : de temps en temps, il y a peut-être des pistes d’amélioration à ne pas négliger.

L’éternel rival

Il semble vivre pour se mesurer à vous et pour vous faire sentir que c’est lui le champion. Il veut être le premier partout !

Quand vous discutez avec lui, il se débrouille pour vous montrer qu’il :

  • gagne mieux sa vie
  • a une famille tellement formidable et parfaite
  • fait de meilleurs choix (achats, carrière…)
  • est beaucoup plus reconnu professionnellement que vous
  • ne côtoie que des gens épatants
  • est plus généreux, plus altruiste, plus cultivé, plus sportif
  • ….(vous n’avez que l’embarras du choix !)

Ce que cela révèle sur cette personne : une faille narcissique. Il faut vraiment manquer de confiance en soi pour n’exister que dans la compétition avec les autres.  Cette personne a l’impression qu’elle ne peut pas être aimée pour ce qu’elle est, il lui faut donc “prouver” ses qualités en allant dans la surenchère.

Comment réagirAssumez-vous ! S’il a envie de se vanter, laissez-le faire ou jouez la carte de l’humour pour mettre un peu de distance entre lui et vous. Au bout d’un moment, il finira par se fatiguer : pour être en compétition, il faut être deux…

Apprendre à réagir face aux personnes toxiques

Le roi de la manipulation

Avec lui, tous les moyens sont bons pour vous amener à faire ce que vous ne voulez pas ! Il cherche uniquement à vous utiliser pour atteindre ses propres objectifs.  De la culpabilité à la flatterie en passant par les mensonges, il joue beaucoup sur l’affectif pour masquer sa manipulation.

C’est par exemple le faux bon copain qui va vous dire “Avec tout ce que j’ai fait pour toi, tu peux bien faire ceci ou cela gratuitement pour moi !”“Si j’avais su que tu étais comme ça…”, … ou le client qui vous dit “Attention, si vous n’effectuez pas cette tâche supplémentaire gratuitement, je vous ferais de la mauvaise publicité !” ou “Si vous acceptez ce contrat avec ce tarif dérisoire, je vous ferais de la publicité”

Ce que cela révèle sur cette personne  : elle est égocentrique (elle ne sert qu’elle-même) et elle manque aussi de confiance en elle. Alors pour exister, elle cherche à diriger son entourage.

Comment réagir : Il faut rester factuel et poser fermement vos limites (mais sans agressivité).  Il est important pour cela d’apprendre à dire non : Dire NON : Comment ? Le manipulateur finira par se lasser car, s’il ne peut pas vous influencer, il prendra lui-même ses distances.

Le narcissique

Toute son attention est portée sur lui. Et il adore vous en faire profiter ! C’est un bavard qui vous prend un temps fou et qui ne vous laisse jamais vous exprimer. Vous comprenez vite que vous n’êtes là que pour l’écouter et lui permettre de s’auto-congratuler.

Ce que cela révèle sur cette personne  : le narcissique cherche à attirer l’attention et à avoir votre considération. Il a besoin de se sentir aimé…

Comment réagir :  Écourtez les conversations ou recadrez-le quand il vous coupe la parole en lui demandant de vous laisser terminer. S’il s’agit d’un client ou d’un prospect, repérez les informations essentielles contenues dans son discours et orientez la conversation : comme il adore parler de lui, vous apprendrez des choses qui vous seront très utiles pour réussir à vendre.

Mettez du positif dans votre vie !

Plus il y aura de positif dans votre vie, moins vous serez sensible aux personnalités toxiques !

Pour prendre le recul nécessaire, il est important d’avoir une bonne estime de soi et de retrouver confiance en soi.  Alors pour commencer, entourez-vous au maximum de personnes bienveillantes. Faites aussi un maximum de choses que vous aimez, il n’y a rien de tel pour favoriser un état d’esprit positif.

Vous pouvez également utiliser la PNL : il y a des techniques qui vous permettent de vous détacher de la négativité et de vous sentir bien “sur commande”. C’est notamment le cas de l’ancrage ou de la visualisation positive.  Et “faire la sourde oreille” est aussi très pratique pour se fermer aux propos négatifs !

Enfin,  il y a aussi une stratégie plus radicale : quand c’est possible, éloignez-vous des personnalités toxiques…

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : chrisdut, Bruno Caimi
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement