Pourquoi personne ne semble vouloir vous aider à développer votre business ? Vous peinez à obtenir des recommandations et d’autres services que vos proches, votre famille, vos contacts et tout votre réseau pourraient vous rendre.

Plutôt que perdre votre temps à ruminer et à pester contre le manque de générosité de votre entourage, il est préférable de commencer par analyser votre propre comportement. Il arrive en effet souvent que la réaction de nos interlocuteurs soit directement influencée par notre attitude !

Voici 7 raisons qui peuvent expliquer l’inaction de votre réseau :

Comment obtenir que les autres vous aident à développer votre business ?

1) Vous ne demandez rien

Vous ne demandez jamais rien à vos différents contacts (famille, amis, proches, connaissances…) parce que vous partez du principe que “cela va de soi” et que “s’ils sont intéressés, ils agiront spontanément”.

Or c’est une erreur. Les autres ne sont pas dans votre tête, ils ne peuvent pas savoir quelles sont vos attentes si vous ne les exprimez pas.  Il faut oser demander ! Demander ne signifie pas se rabaisser, il s’agit simplement de formuler une requête de façon simple.

A partir de là, il y a 2 hypothèses :

  • le refus : au moins vous êtes fixé et vous pouvez passer à autre chose. De plus, en fonction des objections émises par votre interlocuteur, vous pouvez peaufiner votre approche afin de mieux présenter votre requête à une autre personne.
  • l’acceptation : banco ! Vous avez obtenu ce que vous vouliez. Alors que si vous n’aviez rien dit, vous n’auriez rien eu.

2) Vous demandez mal

Une demande sera plus facilement acceptée si elle est concrète et précise. Si vous êtes trop vague, les autres ne savent pas comment agir alors ils ne font rien.

Prenons un exemple.

Vous avez lancé votre activité et vous cherchez à augmenter la notoriété de votre entreprise. Si vous dites à une de vos relations “Tu veux bien réfléchir à ce que tu pourrais faire pour m’aider à me faire connaître ?”,  la plupart du temps vous n’aurez aucun retour. Cela ne veut pas dire que la personne en question ne souhaite pas vous aider mais elle ne fera pas l’effort (faute de temps ou de motivation) de penser aux actions qu’elle pourrait mettre en place.

Alors que si vous lui demandez “Je viens de te transférer le lien vers mon nouveau site web : pourrais-tu le faire suivre sur tes réseaux sociaux en mettant un petit mot pour me recommander ?”, vous augmentez considérablement vos chances d’obtenir satisfaction.

3) Vous demandez trop

Il faut être réaliste : votre réseau est disposé à vous aider mais seulement jusqu’à un certain point. C’est d’ailleurs parfaitement légitime : vos amis, votre famille, vos proches, et vos différents contacts ont aussi une vie professionnelle et personnelle, des contraintes de planning, des besoins, des aspirations…

L’effort que vous allez leur demander (au niveau de leur temps, de leur réputation - par exemple s’ils vous recommandent -, de leur argent - par exemple si vous faites au crowdfunding) doit donc être à leur portée et être proportionné (vous ne pouvez pas demander beaucoup à quelqu’un que vous connaissez à peine, surtout si vous ne lui offrez rien d’attractif en retour).

4) Vous ne créez pas un contexte favorable

Il est beaucoup plus efficace de créer une relation gagnant/gagnant si vous voulez que votre interlocuteur accepte de vous aider.

Par exemple, si vous voulez que quelqu’un recommande votre entreprise auprès de ses contacts, vous pouvez mettre en place un système d’affiliation ou lui proposer un avantage lorsqu’il vous rapporte un nouveau client. De même, si vous cherchez des partenaires pour développer votre activité, demandez-vous ce que vous pouvez leur proposer pour les inciter à accepter votre proposition. 

5) Vous ne renvoyez jamais l’ascenseur

La clé d’une relation est la réciprocité. Si vous ne donnez jamais (ou rarement) suite aux demandes des autres, il ne faut pas vous étonner qu’ils fassent la sourde oreille lorsque vous les sollicitez.  

Vous aurez le même type de réaction si vous rendez service mais de mauvaise grâce, en laissant voir que cela vous ennuie.

6) Vous ne faites rien “gratuitement”

Certains entrepreneurs confondent “réseauter” et “demander systématiquement quelque chose”. Or ce type de comportement a le don d’agacer vos interlocuteurs et va les inciter à fermer la porte à toutes vos requêtes.

Si vous voulez recevoir, commencez par donner. Prenez des nouvelles des membres de votre réseau, souhaitez-leur leur anniversaire, faites leur suivre une information qui peut les intéresser,…. Bref : montrez que vous vous intéressez vraiment à eux !

7) Vous créez un phénomène de contagion émotionnelle négative

Si vous broyez du noir et si vous vous plaignez tout le temps, vous influencez négativement vos interlocuteurs. Ce phénomène, bien connu, s’appelle “la contagion émotionnelle”. A ce sujet, vous pouvez consulter ce dossier : Quand vous faites fuir vos clients sans vous en rendre compte…

Quand vous râlez en permanence, surtout si c’est pour vous plaindre que votre business ne marche pas, vous créez un climat néfaste aux affaires. Résultat : vos contacts vont hésiter à vous soutenir, à vous recommander et à accepter de donner suite à vos demandes.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Simon Whitaker

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement