Le monde de l’entrepreneuriat est-il encore en proie aux préjugés ? Est-il plus difficile d’entreprendre et de s’imposer en tant que femme ?

Marie-Laure Champalle, dirigeante d’une agence de communication spécialisée dans la création graphique, le développement web et le conseil (Com&Sun), nous livre son ressenti à l’occasion de la Semaine Entreprendre au Féminin du 11 au 18 février 2014 sur Gautier-Girard.com.

 Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Entreprendre au féminin : marie-laure champalleJe suis Marie-Laure Champalle, 35 ans, infographiste et développeuse web indépendante depuis 2011 sous le nom de Com&Sun (www.comeandsun.com)

J’apporte mon savoir-faire et mon expertise dans le domaine de la création graphique de supports de communication (logo, charte graphique, plaquette, catalogue,etc..) et la création de site internet (site vitrine, e-commerce, référencement naturel, création de newsletter, etc…).

Le milieu du web est souvent décrit comme « machiste » (source : ici et ici). Fleur Pellerin a d’ailleurs déclaré « réfléchir à la manière d’inciter les jeunes femmes à embrasser ces carrières et à rejoindre la  “French Tech” ».
En tant que professionnelle de la communication, trouvez-vous qu’il est plus difficile d’être crédible lorsqu’on est une femme dans ce métier ?

Je pense que quel que soit le domaine d’activité, il est difficile d’être une femme. Il faudrait que certains hommes arrêtent de penser que les projets de création d’entreprises pour les femmes sont des « passe-temps » ou juste un complément de salaire.

Dans le monde de l’informatique et de l’internet, il est vrai que c’est un univers essentiellement masculin où il est difficile de faire sa place. Mais je pense que nous apportons une sensibilité et une cohérence qui rendent les projets web plus esthétiques et harmonieux.

Par contre, les milieux de la communication et du graphisme sont en général un peu plus féminin.

 

Entreprendre dans le milieu de la communication : l’avis d’une entrepreneuse

Comment faites-vous pour concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Je suis assez organisée et exigeante avec moi-même. Étant maman, je me cale aux horaires scolaires. 

L’avantage de ma situation, c’est que je gère mon temps comme je le souhaite et  souvent cela m’arrive de travailler quelques heures le we et le soir si besoin.

Quels conseils pourriez-vous donner aux créatrices d’entreprise ?

Il faut être organisée, passionnée, persévérante et être patiente.

Et s’entourer des bonnes personnes qui peuvent vous « tirer » vers le haut grâce à leurs expériences et leurs conseils et savoir se faire respecter en tant que femme dans le monde de l’entreprenariat.

Selon vous, que faudrait-il faire pour inciter les femmes à entreprendre ?

Pour inciter les femmes à entreprendre, je pense qu’il faudrait créer des groupes de paroles pour partager les expériences de chacune.

Il faudrait les motiver et leur apprendre à avoir confiance en elle et oser se lancer pour sauter le 1er pas de cette aventure !

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement