Créer son entreprise est un parcours personnel qui oblige, tôt ou tard, à se confronter au regard des autres. Et à s’en affranchir.

Mais il n’est pas toujours facile de faire face à quelques idées préconçues :

  • «Ah, tu fais 3000 € de chiffre d’affaires mensuel, alors ça y est tu es riche »
  • « Hein, tu vas créer ton entreprise ? Tu es fou, tu n’y arriveras jamais »
  • « Pfff…Arrête de dire que tu as beaucoup de travail et dis plutôt que tu as la flemme de venir nous voir »
  • «Vraiment, je ne comprend pas. Tu restes toute la journée chez toi et tu n’es jamais disponible pour garder nos enfants/ faire ceci ou faire cela »
  • ….

Ces petites phrases ne vous rappellent rien ? Lorsque vous créez votre entreprise, vous êtes forcément confrontés à ces préjugés qui ont la vie dure.

C’est encore pire quand vous créez votre activité à votre domicile.  L’équation domicile = repos ou totale disponibilité ne tarde pas à pointer le bout de son nez…. Et si vous dites que vous travaillez sur le web, alors le raccourci est vite pris : «  Plutôt que de rester chez toi à ne rien faire et à surfer sur Internet, tu ferais mieux de te chercher un vrai travail ».

Votre soif d’accomplissement et de liberté est déjà souvent mise à rude épreuve face à la masse de travail à réaliser pour maintenir votre entreprise à flot, alors parfois ces petites phrases ont le don de vous mettre hors de vous et finissent par vous saper le moral.

Face à cette situation, vous avez trois possibilités :

 

1 – Reprendre un emploi de salarié

 

Croyez-vous que cela changera vraiment les choses ? Peut-être superficiellement. Et encore, il y aura certaines personnes pour trouver que le poste/ l’entreprise que vous avez réussi à trouver n’est pas si bien que ça. De votre côté, vous allez vous retrouver dans un cadre professionnel qui ne vous correspond pas. Cette solution est donc à proscrire si vous avez l’âme d’un entrepreneur.

 

2 – Jouer la carte de la fermeté et de la pédagogie

 

Cela peut être utile d’exprimer votre point de vue et de souligner que vous avez fait un choix de vie, qui bouscule sûrement les habitudes, mais qui vous plaît et qui vous correspond. Vous pouvez aussi vous montrer pédagogue et tenter d’expliquer ce qu’est l’entreprise (les horaires, la prospection, le cœur de votre métier, les charges…). Cela ne passera pas auprès de tout le monde mais certains finiront par comprendre.

 

3– Modifier votre rapport au regard des autres

 

Le besoin de reconnaissance sociale et affective fait partie de la nature même de l’être humain. Pourtant, il importe de relativiser et de ne pas développer une dépendance excessive face au regard des autres. Si vous vous épanouissez dans ce que vous faites, ceux qui vous aiment accepteront cet état de fait, à défaut de le comprendre.

Il y a d’ailleurs sûrement dans leur vie des aspects que vous ne comprenez pas non plus, et cela ne nuit en rien à vos bonnes relations.

Et si les remarques émanent de tierces personnes qui ne comptent pas spécialement pour vous, quelle importance leur opinion peut-elle bien avoir ? Il est impératif de savoir prendre de la distance. Comme le disait La Fontaine : « Laissez dire les sots, le savoir a son prix. »

En mélangeant la solution 2 et la solution 3, vous devriez retrouver l’équilibre et la confiance en soi indispensables à tout entrepreneur.

Crédit photo : merci à Mikleman,  à shimelle

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement