Crédibilité et persuasion : comment faire autoritéDire des choses et vendre son steack c’est bien, mais il y a mieux encore pour le dirigeant d’entreprise : devenir crédible.

Tellement crédible que l’on fait autorité dans son domaine. Que l’on convainc naturellement. Cela revient à augmenter sa en se servant de sa crédibilité.

Travailler cette crédibilité donne certains avantages qui s’offrent logiquement à soi :

  • Il est plus facile de convaincre un banquier de vous accorder un prêt pour monter une entreprise de conseils en recrutement si… vous avez 15 années de recrutement derrière vous.
  • Il est plus facile de convaincre un auditoire de scientifiques que des fourmis localisées à Guéret, dans la Creuse, sont utiles à la décomposition des aliments si vous avez soutenu avec succès une thèse de 200 pages là dessus.
  • Il est plus difficile de convaincre lorsqu’on a fait 30 ans de comptabilité et qu’on se lance dans le web .

Comment améliorer sa crédibilité pour augmenter sa et… faire autorité naturellement ?

1- Devenez incroyablement bon dans votre domaine

Aujourd’hui, il est facile pour un constructeur généraliste comme Renault de sortir une voiture pas cher. Mais il est plus difficile pour Renault d’être crédible et de faire autorité lorsqu’il veut lancer une voiture concurrente de Mercedes et BMW.

L’autorité dans un domaine vient de l’expertise. Du côté spécialiste. La connaissance est la base de toute crédibilité lorsqu’on veut faire autorité.

Plutôt qu’être généraliste à la manière d’un Leonardo de Vinci, concentrez-vous sur les quelques domaines que vous maîtrisez particulièrement. Devenez le meilleur du monde dans ce ou ces domaines.

Le meilleur du monde ?? Oui, le meilleur de votre monde à vous. De votre micro-monde en quelque sorte. Dans lequel vous, vos clients, vos confrères et vos partenaires évoluez chaque jour : la publicité sur internet, les conseils en ressources humaines, les fabricants de barbecue en aluminium chromé… selon votre secteur d’activité.

Une fois que vous connaissez la taille de votre monde, concentrez vous sur certains domaines de prédilection. Divisez ces domaines puis affinez-les jusqu’à ce que vous trouviez un ou deux domaines dans lesquels à terme, personne ne pourrait vous surclasser.

2- Sachez comment exploiter votre expertise

Vous savez peut-être mieux que quiconque comment monter un âne tibétain ou comment planter du gazon par temps de pluie… mais si vous ne savez pas comment partager vos connaissances de manière utile, vous ne faites pas autorité.

Créez des schémas et des listes à boulets (check listes) de ce que vous faites. Lorsqu’on vous demande de l’aide, utilisez ces outils pour montrer que vous savez : ce qu’il faut faire, de quelle manière, dans quel ordre, et avec quoi.

Réfléchissez aussi par avance aux besoins fréquents de votre micro-monde : de quoi les gens ont besoin, quelles questions posent-ils souvent ? Quels sont leurs problèmes ?
Pour ce faire, créez un second document qui retrace 80% de tout ce que les gens peuvent demander ou avoir besoin. Exemples dans divers domaines:

  • Demander un prêt de 12 000 euros pour s’installer comme consultant, c’est beaucoup non ?
  • Comment faire pour avoir beaucoup de visiteurs sur son blog ou son site web ?
  • Quel revêtement de sol recommandez-vous pour gêner le moins possible les voisins du dessous ?

Ne laissez pas transparaître l’étendue de vos connaissances de manière ostensible lorsque vous discutez.

N’oubliez pas, l’autorité et la , c’est quelque chose de naturel.

3- Définissez et restez dans la ligne de vos fondamentaux

Les gens qui sont crédibles paraissent sympathiques. Ils écoutent. Ils considèrent l’opinion des autres.

Ceux qui font autorité ont des valeurs fondamentales sur lesquelles ils ne transigent pas. Ce n’est pas une question d’entêtement. C’est profondément ancré en eux. Aussi profondément que la première pierre du pied du mont Everest.

Connaissez donc les valeurs sur lesquelles vous pouvez transiger. Et celles sur lesquelles vous ne plierez pas. C’est une partie intégrante de ce que vous êtes, et cela émet clairement les signaux de votre personnalité. Les gens ne se poseront pas de question sur vos intentions et convictions profondes. Parce qu’elles sont naturelles.

4- Mettez votre égo au placard

Le but est d’augmenter crédibilité et , de façon naturelle. C’est le chemin pour faire autorité. Le but est de résoudre des problèmes et questions simples, pas de montrer au monde que vous êtes quelqu’un de cool et intelligent.

Observez-vous, et travaillez les signes qui sont une démonstration de votre ego plutôt qu’une démonstration de vos connaissances visant à faire de grandes choses pour les gens.

L’ego a une telle force qu’il modifie l’idée que vous vous faites des gens. Des questions, des problèmes. Observez-vous et demandez-vous encore “est-ce vraiment moi, là” ?

Considérez votre ego comme un autre moi à observer attentivement, pour le garder sous contrôle. Sans aller contre lui mais en lui rappelant vos fondamentaux.

5- Soyez désarmant d’auto-dérision

Rigolez de vous, de vos qualités et défauts.

Si vous faites 1,98 mètres de haut, que vous chaussez du 53 et que des t-shirts pour enfants vous servent de gants, mentionnez-le. Si vous êtes une femme de 40 ans terriblement canon, que vous le savez et que les autres le savent. Jouez sur le côté vanité. Cela détend tout de suite l’atmosphère et attire la sympathie. Parce que cela vous rend simple, accessible, comme tout le monde.

Jouez avec vous sur des points sur lesquels les gens font attention, mais qui ne sont pas importants. L’apparence est souvent un premier point de départ… parce que c’est la première chose que les gens regardent.

Donnez ainsi des défauts auxquels les gens peuvent s’identifier. Personnellement je suis impatient, j’adore tout contrôler. Je déteste que deux tables côte à côte ne soient pas parfaitement alignées… et je n’aime pas passer à côté d’une bonne bière !

Assez étrangement, l’exposition de quelques défauts montre une ouverture que les gens apprécient. Cela rend simple et accessible. En fait, cela fait tomber le masque des apparences et de certains codes. Ce qui fait que les gens voient ainsi plus naturellement ce qui est plus profond en vous.

Ce qui est plus profond, c’est votre expertise… encore plus profond, c’est votre crédibilité.

Que pensez-vous de ces conseils ? Est-ce qu’il en manque ? Travaillez-vous certains aspects décrits ici ?

Crédit photo : merci à Bbska.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement