Quel est le point commun entre le chanteur Benabar, l’avocat et membre de l’Académie française Jean-Denis Bredin, le chef étoilé Guy Lassausaie, le philosophe Montesquieu, le journaliste Paul Amar , le président François Mitterrand et le dirigeant Edouard Michelin ? Ils sont (ou étaient) tous timides.

La timidité, qui peut être si gênante à vivre au quotidien, n’est donc pas l’ennemie de la réussite  ! Selon le chercheur américain Jim Collins (auteur de Good to Great), être timide peut même être un avantage quand on veut diriger une entreprise. Il a en effet remarqué que les dirigeants des sociétés à succès sont de grands timides. Au contraire des leaders charismatiques,  Leur force : une indestructible volonté.

Si vous êtes timide, voici quelques conseils pour vous aider à gérer votre quotidien d’entrepreneur :

Entrepreneur et timide, c’est possible

Savoir s’entourer

Bien s’entourer est essentiel pour tous les dirigeants. Et encore plus pour les timides.

Cela ne veut pas dire pour autant que vous devez renoncer à entreprendre en solo ou que vous devez dès le départ recruter des collaborateurs.  Pourquoi ne pas simplement faire appel à des prestataires ou à des structures extérieures ? Vous pouvez par exemple confier les missions de prospection à un commercial chevronné qui se chargera de vous obtenir des rendez-vous qualifiés. (il faut en revanche bien calculer les coûts de cette externalisation pour que cela soit vraiment rentable)

Utiliser les opportunités du web

Le web vous offre de formidables opportunités pour lancer et développer votre entreprise :

  • vous pouvez créer une activité totalement virtuelle et dématérialisée
  • vous pouvez prospecter, fidéliser vos clients, nouer des partenariats, échanger avec des contacts professionnels (vous serez ainsi plus à l’aise lors de rencontres non virtuelles par la suite)….

Bref : vous avez un bon outil en main pour pallier à votre timidité naturelle.

Des techniques pour camoufler sa timidité

Votre timidité ne disparaîtra pas. Mais elle peut s’estomper au point de ne pas être visible par les autres.

Parce qu’il y a des solutions pour vous apprendre à surmonter vos difficultés face à certaines situations du quotidien.

S’entraîner régulièrement en se fixant des challenges

En amont, vous pouvez vous lancer des petits défis pour vous aider à vaincre votre peur : entrer seul(e) dans un café ou un restaurant, prendre la parole dans une réunion publique, etc….. Vous gagnerez progressivement en confiance et vous serez plus à l’aise ensuite au niveau professionnel lorsque vous devrez affronter une situation que vous redoutez (animer une conférence, rencontrer un interlocuteur que vous ne connaissez pas….).

Utiliser la PNL et les outils de la communication

Il y des méthodes pour apprendre à se relaxer (comme l’ancrage, ou la rupture du cercle vicieux par exemple), d’autres pour gérer les éléments de la communication non-verbale (le phrasé, le débit, l’introduction de silences, le timbre de la voix…).

A défaut d’être pleinement à l’aise, vous donnerez l’impression de l’être.  L’objectif : jouer sur les réactions de la personne qui vous écoute. Si elle a l’impression que vous êtes sûr(e) de vous, son attitude ne sera pas la même que si elle a l’impression que vous la prenez de haut ou que vous lui mentez ! En effet, certains comportements des timides (regard fuyant, bégaiement, mains crispées ou moites, …) sont souvent mal interprétées. Le fait de ne pas regarder une personne dans les yeux est notamment souvent considéré comme étant un signe d’arrogance ou de duplicité alors que ce n’est pas toujours le cas….

Transformer un handicap en atout

Tous les dirigeants ont leur(s) point(s) faible(s). N’oubliez pas que la perfection n’existe pas !

Vous êtes timide, et alors ? Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas l’âme d’un entrepreneur.  Il faut simplement prendre en compte cette gêne pour la transformer en atout.  Les timides sont souvent plus discrets, plus modestes et plus à l’écoute des autres. Autant de qualités qui sont justement appréciées et qui permettent de valoriser tout le potentiel de chaque collaborateur de l’entreprise.

Et vous, êtes-vous un(e) entrepreneur(e) timide ? Comment gérez vous votre timidité ?

 Crédit photo : merci à Brandi Fox 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement