Comment passer du rêve à l’action tout en retombant sur ses pieds en cas d’imprévus ? Pour avoir confiance en soi et oser se jeter à l’eau, la méthode de la visualisation positive est largement utilisée mais elle peut aussi avoir des effets pervers.

En effet, elle aboutit parfois à des rêvasseries sans fin ou à une réelle déstabilisation si des obstacles viennent à se dresser sur notre chemin.On risque d’être déçu et d’avoir un sentiment d’échec et/ou de culpabilité.

Il y a pire : certaines études tendent à montrer que cette méthode serait totalement contre-productive. Ainsi, les travaux d’Heather Kappes et Gabriele Oettingen ont prouvé par exemple que plus les étudiants s’imaginaient en train d’obtenir un emploi, plus ils avaient des difficultés à décrocher un job.

A partir de ses recherches, Gabriele Oettingen (professeur de psychologie à l’Université de New-York et à l’Université d’Hambourg) a développé une autre approche, beaucoup plus constructive (voir notamment son livre “Rethinking positive thinking : Inside the new science of motivation) : la méthode WOOP.

Voici en quoi elle consiste.

La méthode WOOP pour aller au bout de tous vos projets d’entrepreneur

La méthode WOOP : revenir à la réalité pour aller plus loin

WOOP est un acronyme pour :

W - Wish (= le vœu)

Il faut commencer par penser au but que vous souhaitez atteindre. Votre objectif n’a pas besoin d’être démesuré, il peut s’agir aussi de quelque chose à réaliser dans la journée. Vous pouvez aussi exprimer plusieurs vœux (un à courte échéance et un à moyen terme par exemple).

O - Outcome (= le résultat) 

Si votre vœu vient à se réaliser, quels résultats pouvez-vous en attendre ? Par exemple, si votre souhait est de gagner plus d’argent, le résultat immédiat escompté peut être une augmentation de 20% de votre chiffre d’affaires.

O - Obstacle (= les obstacles)

Quels sont les obstacles qui se dressent entre vous et votre vœu ? Ils peuvent être matériels (financement, besoin d’un local, etc.) ou immatériels (habitudes, émotions, impression de manquer de temps, etc.). Cette étape vous aidera aussi à voir si votre vœu peut se concrétiser et vous donnera les pistes pour travailler à sa réussite (voir étape suivante).

P - Plan (= la procédure)

Comment allez-vous surmonter les obstacles qui vous empêchent de réaliser votre vœu ?  A ce stade, vous devez mettre en place un plan d’action détaillé, étape par étape.

L’idée est de ne plus être spectateur mais acteur de sa vie. En vous concentrant sur le processus, vous n’êtes plus aussi sensible aux petits échecs qui peuvent survenir car vous les avez anticipé.

Vous utilisez toute votre énergie pour continuer à aller de l’avant !

Une technique éprouvée depuis des siècles !

Gabriele Oettingen a formalisé une méthode prônée par des courants philosophiques depuis plusieurs siècles.

Prenons l’exemple d’Epictète, un philosophe de l’école stoïcienne qui a influencé l’empereur Marc-Aurèle ou encore le philosophe Blaise Pascal. Dans son célèbre Manuel, publié pour la première fois en l’an 125 (probablement l’année de sa mort), il écrit par exemple :

Quand tu te prépares à faire quoi que ce soit, représente-toi bien de quoi il s’agit. Si tu sors pour te baigner, rappelle-toi ce qui se passe aux bains publics: on vous éclabousse, on vous bouscule, on vous injurie, on vous vole. C’est plus sûrement que tu feras ce que tu as à faire si tu t’es dit: «Je vais aller aux bains et exercer ma liberté de choisir en accord avec la nature.» De même pour toutes les autres tâches.

Marc-Aurèle a repris ce principe à son compte : “Le matin, dès qu’on s’éveille, il faut se prémunir pour la journée en se disant : « Je pourrai bien rencontrer aujourd’hui un fâcheux, un ingrat, un insolent, un fripon, un traître, qui nuit à l’intérêt commun. »”

Avec la méthode WOOP, vous apprenez à apprécier ce que vous avez et les petites victoires que vous gagnez chaque jour. Vous rebondissez aussi beaucoup plus vite car vous n’évoluez pas dans un monde idéal : vous savez que des désagréments peuvent survenir et, dans une certaine mesure (il y a toujours des imprévus !), vous vous y êtes préparé.

Paradoxalement, en acceptant que l’avenir puisse aussi comporter du négatif, vous serez moins affecté par ces événements lorsqu’ils surviendront et vous continuerez à tracer votre chemin !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà testé la méthode WOOP ?

Crédit photo : Lauren Manning
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement