Vous avez sûrement déjà été confronté à des vendeurs de formules miracles qui vous proposent de devenir riche rapidement et sans rien faire.

Alors quand vous voyez que je vous offre d’améliorer vos performances en dormant, vous êtes forcément un peu sceptique.

Pourtant, c’est absolument vrai. Il existe un moyen simple, gratuit, rapide pour renouer avec l’efficacité : la sieste.

sieste

Tordre le cou aux idées reçues

A la simple évocation du mot « sieste », des images de paresse et de farniente viennent à l’esprit. A tort.

Si elle est bien exercée, la sieste a toute sa place dans la journée d’un entrepreneur hyperactif. Outre-manche, certaines entreprises n’ont d’ailleurs pas hésité à affecter une salle à l’exercice de ce moment de détente hors du commun, et ce phénomène suit son chemin dans l’Hexagone.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les bénéfices procurés par la sieste sont multiples :

  • meilleure résistance physique
  • diminution du stress
  • développement de la concentration mais aussi de la mémoire

Mais attention, pour qu’une sieste soit réussie, elle doit respecter certaines conditions, notamment quant à sa durée.

Une sieste doit être courte : de 5 à 20 minutes maximum. Au-delà, vous risqueriez de basculer dans un sommeil profond… et vous finiriez votre journée à moitié-endormi.

Apprendre à faire la sieste

L’art de la sieste productive ne s’improvise pas. Curieusement, vous allez devoir apprendre à faire la sieste. Vous ne devez pas perdre de vue votre objectif : vous endormir et vous réveiller très vite,  parfaitement en forme.

Au départ, l’idéal est de privilégier une configuration optimale pour vous exercer à la sieste. Installez-vous dans un endroit confortable, dans une position détendue, de préférence après le repas (vers 14 heures). Commencez par vous relaxer en prenant progressivement conscience de votre corps. Vous ressentez son poids, vous le sentez s’alourdir au fur et à mesure que votre respiration ralentit. Concentrez-vous sur votre souffle, de plus en plus calme.

Votre réveil sonne alors que vous n’êtes pas parvenu à vous endormir ? Cela n’a aucune importance, il vous suffit de recommencer le jour suivant. Avec un peu de pratique, votre organisme va intégrer très naturellement ce nouveau rendez-vous.

Quand la PNL s’en mêle….

En PNL, il est courant d’associer un geste à une sensation. Par exemple, si à chaque moment de bonheur de votre vie vous prenez l’habitude de vous toucher l’avant-bras, il vous suffira ensuite de reproduire ce geste pour vous sentir confiant et positif.

Dans le même sens, si vous créez un petit rituel dédié à votre sieste,  vous pourrez alors déclencher votre sommeil sur commande. En avion, dans le train, dans un hall de gare….il ne tiendra qu’à vous de transformer ces « moments perdus » en instants précieux consacrés à votre forme.

Comme vous peut-être, je suis très mauvais dormeur…

… alors avant de pouvoir créer ce dossier, il m’a fallu un peu d’entrainement, et beaucoup de patience!

Je parviens tout juste à m’endormir dans le train. Pour l’avion et la voiture, ça reste difficile.

Pour ce qui est de le faire chez soi, l’endormissement n’est pas systématique, en revanche l’inactivité cérébrale presque totale durant 15-20 minutes permet de remettre les compteurs à zéro pour entamer l’après midi !

N’hésitez pas à essayer et nous faire part de vos astuces et conseils si vous maniez l’Art de la sieste avec brio…

Crédit photos: Manufrakass

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement