Voilà un initiative enrichissante et gratuite que Gautier-Girard.com tient à mettre en avant !

100 000 Entrepreneurs (www.100000entrepreneurs.com) est une association qui propose à tous les entrepreneurs d’aller à la rencontre des élèves pour témoigner et partager leur goût de l’entrepreneuriat.

Béatrice Viannay-Galvani, la Déléguée Générale de 100 000 entrepreneurs, vous explique comment ça marche à l’occasion des 3 Journées du Développement Durable du 2 au 4 avril 2014 sur Gautier-Girard.com. En prime, nous vous proposons également le témoignage de Philippe Green, le fondateur d’Ecofrugal Project (www.ecofrugalproject.org) qui a tenté l’expérience.

100 000 entrepreneurs : donner aux jeunes l’envie d’entreprendre

 100 000 Entrepreneurs : donner aux jeunes l’envie d’entreprendre

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que 100 000 Entrepreneurs, en quelques mots ?

100 000 Entrepreneurs : Béatrice Viannay-GalvanyJe m’appelle Béatrice Viannay-Galvani et je suis la Déléguée Générale de 100 000 entrepreneurs.

100 000 entrepreneurs est une association d’intérêt général fondée en 2007 par Philippe Hayat dont l’objet est de transmettre la culture et l’envie d’entreprendre aux jeunes de 13 à 25 ans en France.

Pour cela nous organisons des témoignages d’entrepreneurs dans les établissements scolaires de la 4e à l’enseignement supérieur.

Nous avons sensibilisé près de 200 000 jeunes depuis notre création en 2007 et 50 000 sur la seule année 2013.

Y-a-t-il des conditions spécifiques à remplir pour participer ? Est-ce que tous les entrepreneurs(es) sont acceptés ?

Tous les enseignants peuvent participer à notre action.

Nous ciblons tous les jeunes scolarisés au collège (à partir de la quatrième), au lycée (Seconde, Première et Terminale ; filières générales, techniques et professionnelles), les apprentis, les jeunes décrocheurs et les étudiants dans l’enseignement supérieur (niveau Bac à Bac + 5 ; BTS, IUT, Université, Grande Ecole).

Les jeunes issus des quartiers défavorisés constituent une cible importante pour l’association.Près de 50 % des interventions concernent cette population.

Tous les entrepreneurs désireux de transmettre leur passion sont invités à nous rejoindre. Par entrepreneurs, nous entendons largement tous les chefs d’entreprise quelle que soit la taille et la forme de l’entreprise (auto-entrepreneurs, professions libérales, artisans, commerçants, dirigeants de PME, ETI et de grand groupes), responsables associatifs, porteurs de projet au sein d’un groupe (intrapreneurs).

Combien de temps dure l’intervention ? Y a t-il une aide pour la préparer et savoir comment structurer la présentation ?

L’intervention dure de 1h30 à 2h.

Elle se fait soit sous un format d’intervention individuelle (l’entrepreneur est seul avec une classe), soit sous un format de forum collectif d’entrepreneurs (un speed meeting entrepreneurs / élèves).

Tous les entrepreneurs sont formés préalablement à intervenir. La formation se fait soit dans nos locaux ou chez nos partenaires pendant 1h soit à travers une formation e-learning de 30mn. Un guide téléchargeable par tous sur notre site complète utilement la formation.

Cette formation permet de rappeler les écueils à éviter et d’insister sur les 3 objectifs de l’intervention :

  1. parler avec les élèves de l’acte d’entreprendre,
  2. de son aventure professionnelle et expliquer l’écosystème dans lequel s’insère son entreprise,
  3. et enfin montrer aux élèves l’importance des apprentissages de l’école dans la vie professionnelle (l’orthographe, l’anglais, la culture générale, etc.)

D’après votre expérience, comment réagissent les élèves ? Sont-ils réactifs et intéressés par cette démarche ? Avez-vous des retours des enseignants à ce sujet ?

Les élèves sont très intéressés et souvent surpris par les intervenants : pour beaucoup un entrepreneur est forcément un homme d’un certain âge avec une cravate !

La plupart se montrent très reconnaissants du fait qu’un entrepreneur prenne de son temps pour venir témoigner de son aventure professionnelle.

Ces interventions provoquent chez certains un véritable déclic, une envie de créer et plus largement de prendre en mains son destin. Nous avons à ce sujet des retours très élogieux et parfois émouvants des enseignants.

Concrètement, si un(e) entrepreneur(e) veut participer, que doit-il faire ?

Il s’inscrit sur notre site www.100000entrepreneurs.com sur l’interface « vous êtes entrepreneurs ? Je demande un témoignage dans une classe ! »

L’association se charge ensuite de l’entière organisation des interventions : formation des entrepreneurs, préparation des enseignants, organisation de la mise en relation, suivi qualité, animation des communautés.

Il n’y a plus qu’à donner un peu de son temps !

Merci Béatrice !

 Il a tenté l’aventure 100 000 Entrepreneurs : témoignage de Philippe Green (Ecofrugal Project SAS)

Entrepreneuriat durable : Ecofrugal project

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise ?

Ecofrugal Project SAS poursuit un but social et environnemental. Donner envie aux individus et aux organisations qu’ils composent (entreprises, collectivités locales, associations) de réduire leur impact environnemental en leur apportant le preuve qu’ils feront des économies.

Pour cela nous diffusons des solutions économiques et écologiques à travers un dispositif transmédia :

  • un livre, le Guide Ecofrugal avec 99 fiches pratiques pour réduire son impact environnemental et faire des économies,
  •  un site internet,  www.ecofrugalproject.org , où les gens  peuvent télécharger gratuitement le Guide Ecofrugal et ses 572 pages de conseils au format ebook.
  • Nous travaillons également sur le partage des bonnes pratiques au format vidéo.
  • Nous conseillons également les entreprises pour mieux intégrer dans  leur stratégie les aspirations qui émergent de la part du grand public pour consommer autrement ( économie collaborative, circuits courts, récup’, système D…).

Pourquoi vous êtes-vous engagé aux côtés de 100 000 entrepreneurs ?

Je me suis engagé aux côtés de 100 0000 entrepreneurs car on manque de vocations en France. Il est plus que jamais nécessaire de donner envie aux gens d’inventer, de créer, d’innover pour inventer la société de demain.  Autant de choses que font les entrepreneurs.

Pour cela il faut commencer dès le plus jeune âge. Cela permet de donner aux enfants des outils de compréhension de la société actuelle, l’économie est omniprésente et pourtant le sujet reste peut couvert à l’école.

Les enfants aiment aussi se projeter dans l’avenir, en découvrant le monde de l’entreprise et ses métiers, cela leur donne l’occasion d’avoir une idée plus concrète de ce qu’ils aimeraient faire plus tard.

Comment s’est déroulé votre intervention devant une classe ?

Les enfants sont attentifs, la curiosité est naturelle chez eux pourvu qu’on sache la réveiller. J’ai fait en tout 4 interventions d’une heure qui se sont toujours très bien passées.

Qu’avez-vous retiré de cette expérience ?

Je n’étais pas retourner dans un lycée ni dans un collège depuis le fin de ma scolarité, d’un point de vue personnel, c’est intéressant de se remettre dans l’ambiance d’une classe, ça fait remonter pas mal de souvenirs à la surface. Vous entrevoyez aussi  mieux l’évolution du système éducatif et de la société française.

J’ai tenu à intervenir dans des collèges et lycées de la Seine Saint-Denis car l’école républicaine doit donner à tout le monde les clefs pour comprendre le monde. Les enfants des classes défavorisés ne bénéficient pas autant que les autres de la transmission informelle de la connaissance du monde de l’entreprise qui se fait souvent par les parents ou alors lorsqu’elle se fait elle est anxiogène (il n’y a pas de travail…) étant plus exposés que les autres aux soubresauts économiques. C’était important pour moi de leur dire qu’ils ont eux aussi le pouvoir de réussir économiquement.

Les enfants vous obligent à vous exprimer clairement, vous devez être synthétique et en même temps illustrer votre propos avec des exemples concrets.  Grâce aux retours des enfants et à l’interaction, vous percevez votre entreprise différemment.  Vous vous rendez compte de l’importance crucial qu’ont pour eux les nouveaux médias, en particulier la vidéo. Leurs retours vous donne des idées pour rendre votre entreprise encore plus cool !

Auriez-vous un conseil à donner aux entrepreneurs qui envisagent de faire comme vous ?

Allez-y sans crainte, c’est une expérience rafraichissante que vous ne regretterez pas !

Merci Philippe !

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ? Seriez-vous prêt(e) à tenter l’aventure pour contribuer à donner aux jeunes le goût de l’entrepreneuriat ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement