Il s’agit d’une situation relativement fréquente : suite à l’achat d’un produit ou d’une prestation, un client vous réclame une facture acquittée. Mais qu’est-ce-que c’est au juste ? Quelles sont les mentions qui doivent figurer sur ce document ? Voici ce qu’il vous faut savoir sur ce sujet :

Facture acquittée : comment ça marche ?

Qu’est-ce qu’une facture acquittée ?

Il s’agit d’un document qui permet de justifier du paiement de la facture. Elle doit comporter plusieurs informations :

  • la mention “facture acquittée”
  • la date du règlement
  • le mode de règlement : chèque, espèces, carte bancaire, Paypal…
  • les références du règlement
  • la signature/le cachet de l’entreprise

Vous n’avez pas l’obligation d’éditer à chaque paiement une facture acquittée, fournissez-la simplement à votre client s’il en fait la demande. Si vous utilisez un logiciel de facturation, il y a généralement une fonction vous permettant d’éditer très facilement une facture acquittée.

Faut-il éditer une nouvelle facture intitulée “facture acquittée” ?

Pas du tout ! Il s’agit de la même facture sur laquelle vous rajoutez les informations précisées ci-dessus. Exemple : Vous venez de réaliser une prestation web. Vous envoyez votre facture n°2018-05-37 de 720 €. Votre client vous règle par chèque et vous réclame ensuite la facture acquittée. Vous devez alors lui renvoyer la facture n°2018-05-37 en rajoutant “facture acquittée le [date du paiement] par chèque n° [numéro du chèque].” Et voilà !

A quoi sert-elle ?

La facture acquittée est souvent utilisée pour obtenir un remboursement (exemple : un client qui veut se faire financer a posteriori le montant investi dans une formation). Elle peut aussi servir dans le cadre de relations commerciales : il s’agit notamment d’une preuve recevable en cas de litige. Vous avez donc intérêt à attendre d’avoir effectivement encaissé le paiement avant d’envoyer la facture acquittée.

Et si le client n’a versé qu’un acompte ?

A chaque fois que vous demandez le versement d’un acompte, vous devez éditer une facture d’acompte. A partir de là, quand le client a payé l’acompte, vous pouvez lui envoyer la facture acquittée correspondante. Avouez que c’est simple ! :-)

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement