Comment financer le lancement d’une entreprise quand on n’a pas ou pas assez d’apports financiers personnels ?

Demander un prêt d’honneur est une piste à ne pas négliger car vous cela peut vous aider :

  • à financer tout ou partie de votre future entreprise
  • à obtenir d’autres financements (notamment un prêt bancaire)
  • à rassurer vos différents interlocuteurs sur la crédibilité de votre projet car vous devez monter et présenter un dossier solide pour obtenir un prêt d’honneur

Voici les principales caractéristiques de ce prêt :

Prêt d’honneur pour financer une entreprise sans caution personnelle

On parle de prêt d’honneur car ce type de prêt est accordé sans que vous ayez besoin d’avoir une garantie ou une caution personnelle.

Les bénéficiaires du prêt d’honneur

Vous pouvez bénéficier du prêt d’honneur si :

  • vous avez un projet de création ou de reprise d’entreprise
  • ou si vous avez créé ou repris une entreprise depuis moins de 3 ans

Théoriquement, tous les projets peuvent être financés par un prêt d’honneur à partir du moment où ils semblent viables. En pratique,  les organismes qui accordent ce financement peuvent privilégier un secteur d’activité, une caractéristique essentielle des projets (innovation, aspect sociétal ou écologique…), ou une zone géographique (implantation en milieu rural, zone d’intervention de l’organisme de financement local…)..

 Le montant des prêts

 Le montant des prêts d’honneur varie en moyenne entre 2000 et 50 000 € (les projets les plus innovants peuvent parfois bénéficier de prêts allant jusqu’à 90 000 €) en fonction des organismes.

 Le prêt peut être utilisé pour réaliser les investissements nécessaires pour lancer l’activité (achat de matériel,  travaux dans des locaux….) ou pour financer votre besoin en fonds de roulement.

 Dans la mesure où le prêt est accordé au créateur/au repreneur en tant que personne (et non à l’entreprise), il constitue un apport en fonds propre qui peut vous aider à obtenir un financement bancaire.

Le taux du prêt d’honneur

La plupart des organismes accordent un prêt d’honneur avec un taux nul. D’autres demandent de paiement d’intérêts parfois plus élevés que si vous aviez fait appel à une banque (c’est le cas de l’Adie par exemple).

En parallèle, vous pouvez obtenir un différé de remboursement qui ne pourra pas dépasser 12 mois. C’est intéressant car cela vous laisse un peu de temps pour démarrer votre activité et avoir de la trésorerie avant de commencer à rembourser.

 Se faire accompagner pour monter son dossier

 Avant de faire votre demande de prêt, assurez-vous d’avoir un business plan en béton et d’être à l’aise dans l’art du pitch ! Vous devez être capable de vendre votre projet au jury qui va délibérer pour vous octroyer le prêt.

Dans la mesure où le prêt d’honneur est accordé sans qu’il soit demandé de garantie ou de caution personnelle, seuls les meilleurs projets sont sélectionnés et validés.

Vous avez donc tout intérêt à être accompagné pour préparer votre dossier. Renseignez-vous auprès du réseau que vous pensez solliciter pour demander votre prêt d’honneur car certains vous aident à réaliser votre business plan.

Les réseaux qui accordent des prêts d’honneur

Voici les principaux réseaux qui attribuent des prêts d’honneur :

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous bénéficié d’un prêt d’honneur pour lancer votre entreprise ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement