Pour bien gérer votre entreprise, vous avez besoin de calculer certains indicateurs qui vous aideront à savoir si vous avancez dans la bonne direction. Il est en effet important de pouvoir anticiper et de réagir avant de se retrouver confronté par exemple à de vraies difficultés de trésorerie.

En voici 3 qu’il faut connaître pour piloter efficacement votre business :

3 indicateurs pour bien gérer son entreprise

Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement (BFR) correspond aux besoins de financement à court terme de votre entreprise. Il faut en effet pouvoir gérer le décalage entre les dépenses et les recettes liées à votre activité.

Voici comment calculer le BFR :

BFR = stock + créances clients - dettes fournisseurs

Pour le réduire, vous pouvez agir sur plusieurs leviers tels que :

  • négocier un délai de paiement des fournisseurs plus long
  • diminuer le délai de paiement des clients (en réduisant les délais accordés, en mettant en place des actions de recouvrement plus efficace en cas de retard de paiement…)
  • en baissant le taux de rotation des stocks (il s’agit de réduire le temps écoulé entre l’achat et la vente du stock)

Le fonds de roulement net global (FRNG)

Il correspond aux ressources, disponibles sur une durée assez longue,  dont vous disposez pour financer votre BFR. Il est très important que le fonds de roulement net global (FRNG) soit toujours positif.

Voici comment le calculer :

FRNG = capitaux permanents (capitaux + emprunts) - actifs immobilisés (immobilier, stock, matériel…)

Surveillez attentivement cet indicateur si vous voulez éviter les difficultés de trésorerie ! Le cas échéant, le FR va vous alerter sur la nécessité d’obtenir de nouveaux financements (emprunts).

La trésorerie nette (TN)

La trésorerie nette (TN) est constituée de toutes les sommes d’argent que vous pouvez mobiliser à court terme.

Pour la calculer, il faut procéder ainsi :

TN = FR - BFR

Concrètement, en regardant la TN, vous avez une idée de l’équilibre financier de votre entreprise :

  • la TN est positive :  la situation financière de votre entreprise semble saine
  • la TN est nulle : vous n’avez aucune marge de manœuvre (vos recettes couvrent juste vos dépenses, à l’euro près) donc le moindre imprévu peut vous mettre dans une situation délicate
  • la TN est négative : votre entreprise est déficitaire. Cette situation ne doit être que transitoire et il faut vite envisager des solutions à court terme (solliciter un découvert bancaire par exemple et demander un prêt) et à plus long terme (rechercher et résoudre la cause du problème structurel)

Et vous, avez-vous l’habitude de calculer et de surveiller ces 3 indicateurs ?

Crédit photo :  401(K) 2012
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement