Il y a un côté sympa avec l’écologie, quand on est un citoyen de la Terre. Quand on dit qu’on fait des actions pour protéger l’environnement, on est de suite bien vu.

Mieux que ça : on se sent mieux. Moins coupables de surconsommer, à juste titre, grâce à ce petit geste pour la Terre.

Écologie, développement durable : réduire les coûts de son entrepriseQuand on est entrepreneur, on peut faire encore mieux pour l’environnement : faire des petits gestes, mais à l’échelle de TOUTE l’entreprise.

Et là, même si l’entreprise ne fait qu’une personne, on change de dimension :

Par ces gestes heureux pour l’environnement,

- On réduit son impact sur l’environnement

- On fait preuve d’exemplarité envers son environnement relationnel (clients, fournisseurs, etc), et on promeut l’idée par l’image qu’on véhicule

- On réduit les coûts de l’entreprise (et si vous êtes aussi radin que Tati Monique, cela vous fait une excellente raison de vous y mettre dès maintenant).

Car cela tombe bien : dans ce dossier, je vous propose un Petit Manuel à l’attention des entrepreneurs écologiques & économes.

La démarche écologique, c’est gagnant pour vous, gagnant pour la Terre

Les entrepreneurs sont plus que jamais confrontés à la question du développement durable. Concernés et désireux de s’impliquer, ils ne savent pas toujours comment traduire leur volonté d’engagement par des agissements concrets au sein même de l’entreprise.

Pourtant, repenser le fonctionnement de l’entreprise est une opportunité de changement et d’évolution. C’est aussi un moyen de réaliser facilement des économies. Si c’est bon pour la planète et bon pour votre portefeuille, pourquoi s’en priver ?

L’intérêt est que cela marche quelle que soit la taille de votre entreprise : que vous soyez 1 ou 1 000, l’impact sur les coûts et sur l’environnement est visible.

Les économies à réaliser

Vous pouvez d’ailleurs commencer par réaliser quelques gestes simples :

Baisser les coûts de son entreprise- Quand vous partez, pensez à éteindre les lumières. Éteignez aussi les radiateurs. C’est tout bête, mais cela se traduit par une diminution de votre consommation d’énergie… et donc du montant de votre facture.

- Mettez un écran de veille sur vos ordinateurs, et assurez vous d’un délai de déclenchement court. J’ai mis le mien à 3 minutes. Pas mal de collègues le mettent carrément à 1 minute. Pensez à utiliser un écran de veille très sombre, à tendance noir si possible. Cela consomme moins d’énergie.

Enfin, éteignez l’informatique si vous savez que vous n’y toucherez pas pendant 1 heure ou plus.

- Réduire la facture d’électricité c’est aussi simple qu’appuyer sur des boutons :  éteindre tous les appareils en veille. On estime que les modes “veille” consomment 20% de l’électricité moyenne d’un foyer français. Si vous donnez 100 euros chaque année en électricité, vous pouvez en gagner 20 facilement…

- Remplacez les gobelets en plastique par des tasses, ou des verres personnalisés. Au delà de l’aspect écologique, vous donnez de l’humanité à votre entreprise. C’est bon pour le bien-être du personnel, c’est bon pour l’ambiance, donc c’est bon pour la productivité.

- Limitez le nombre de vos déplacements : La puissance d’un chef d’entreprise se mesure de plus en plus à sa capacité à se projeter partout, à n’importe quel moment, de façon physique ou virtuelle. A mesure du développement, on ne peut plus être présent physiquement partout sans avoir un impact élevé sur l’environnement. Cela peut aussi s’avérer inutile.

Avec les outils d’audio et de webconférence, de nombreux déplacements physiques peuvent être dématérialisés. Vous y gagnerez largement car, en plus des économies réalisées, vous aurez plus de temps à consacrer à votre entreprise (ou à votre vie personnelle).

- Réduisez votre consommation de papier : avec l’e-mail, le téléphone et le scanner, vous pouvez envoyer vos factures, vos devis et même mettre en place un système de signature électronique des contrats. Là encore, les coûts sont réduits et le temps gagné est non négligeable.

Une entreprise d’une personne peut ainsi aisément se retrouver dématérialisée au minimum à 80%.

Moins de papier, c’est aussi moins de temps de traitement grâce à l’informatisation : c’est donc de l’argent!

- Consommez « écologique » : filtres à cafés, produits d’entretien, objets publicitaires… tous les produits dont vous pouvez avoir besoin se trouvent facilement, à des prix compétitifs. Conseil : parlez-en à quelques collègues, clients, fournisseurs pour grouper les achats et réduire encore les coûts.

Cette liste est loin d’être exhaustive !

Étudiez le fonctionnement de votre entreprise pour trouver ce qui peut être modifié : tri des déchets, « éco-conduite » des véhicules professionnels.

A ce propos, si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaire de ce dossier. ;-)

Écologie, coûts et structure de l’entreprise

Si votre entreprise est déjà d’une certaine taille, pensez aux audits.

Pour commencer, adressez-vous aux chambres de commerce et d’industrie : en général, elles financent le coût d’un diagnostic d’actions spécifiques pour le développement durable. Elles assurent également des formations au management environnemental.

Renseignez-vous aussi auprès de votre chambre professionnelle : des subventions peuvent vous être allouées pour prendre en charge les dépenses liées à la mise en place d’une technologie écologique.

Ne perdez pas de vue que cet engagement écologique va avoir des effets positifs sur votre trésorerie !

Vers la conquête de nouveaux clients ?

Saviez vous que le développement durable représente le troisième critère de choix des acheteurs, après le coût et la qualité ?

En demandant un label de qualité environnementale, vous rassurez vos clients potentiels. Sans compter que les meilleures initiatives écologiques sont désormais récompensées par de nombreux prix et récompenses…

C’est donc le moment idéal pour mener une réflexion de fond sur les applications du développement durable dans votre entreprise.

L’écologie humanise l’entreprise

L’entreprise écologique est humanisteC’est un concept qui me paraît prendre de l’ampleur à mesure qu’on réfléchit à réduire les coûts tout en aidant à protéger la planète.

En faisant des petits gestes écolos, non seulement on fait des économies, mais on humanise l’entreprise.

En ces jours où certaines d’entre-elles sont si agressives envers leurs employés et leur environnement immédiat, montrons la voie, nous les créateurs et dirigeants de petites structures.

N’hésitez pas à nous livrer les petits secrets que vous utilisez au quotidien pour réduire vos coûts tout en aidant à protéger l’environnement!

Crédits photos : Merci à mastrobiggo, Laverrue.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement