Le PCE (Prêt à la Création d’Entreprise) a officiellement disparu le 1er avril 2015.

Le Prêt à la Création d’Entreprise de BpifranceIl concernait environ 10 000 petits projets de création par an, pour des montants variant entre 2000 et 7000 euros et uniquement lorsqu’il y avait un prêt bancaire pour un plan de financement inférieur à 45 000 €.  Son principal intérêt était surtout qu’il permettait d’obtenir une aide financière sans avoir besoin d’une caution personnelle ou d’une garantie.

Le PCE a été abandonné car il n’était pas suffisamment sollicité par les créateurs d’entreprise mais aussi parce que le risque de défaillance et le niveau des dotations étaient trop élevés par rapport aux bénéfices réels.

Pour remplacer ce dispositif, Bpifrance va continuer à développer sa Garantie bancaire du renforcement de la trésorerie : destinée aux entreprises de moins de 3 ans, elle peut garantir jusqu’à 70% du financement lorsque le montant total des prêts n’excède pas 200 000 euros.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement