Vous êtes salarié et avez lancé une activité indépendante en parallèle en tant qu’auto-entrepreneur/micro-entrepreneur.

Si au moment de remplir votre déclaration de revenus, vous vous demandez comment procéder, voici ce qu’il faut savoir :

La déclaration de revenus du salarié et auto-entrepreneur

Pour votre activité salariée

Il n’y a aucun changement pour votre activité salariée.

Les salaires doivent être précisés dans la catégorie des traitements et salaires.

Normalement, vous n’avez rien de particulier à faire (à part vérifier qu’il n’y ait pas d’erreur) car votre déclaration d’impôts est déjà pré-remplie.

Votre employeur a en effet fourni tous les éléments chiffrés nécessaires à l’administration avant la fin du mois de février.

Pour votre activité en tant qu’auto-entrepreneur/micro-entrepreneur

Il y a deux possibilités :

- Vous avez opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu

Dans ce cas, vous avez déclaré votre chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trimestres (selon l’option que vous avez choisi) et vous avez déjà payé votre impôt sur le revenu.

Toutefois, il faut quand même indiquer le montant des recettes que vous avez encaissé. Dans la déclaration 2042C Pro, il y a une zone “auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) ayant opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu” avec plusieurs cases correspondant aux différents secteurs d’activités (activités commerciales, prestations de services et activités BNC telles que les professions libérales).

Votre chiffre d’affaires ne sera pas taxé une deuxième fois mais il sera pris en compte pour calculer l’ensemble des revenus du ménage afin de déterminer le barème de l’impôt à appliquer.

- Vous n’avez pas opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu

Vous devez déclarer votre chiffre d’affaires annuel (= toutes les factures que vous avez effectivement encaissées, sans rien déduire) dans la partie correspondant :

  • aux revenus industriels et commerciaux (régime micro-BIC) => revenus imposables (ventes de marchandises ou prestations de services selon votre secteur d’activité)
  • aux revenus non commerciaux professionnels (régime déclaratif spécial ou micro-BNC) => revenus imposables

L’administration appliquera ensuite un abattement forfaitaire pour déterminer votre bénéfice imposable correspondant à :

  • 71% pour les activités de ventes de marchandises
  • 50% pour les prestations de services (artisanales et/ou commerciales) et la location en meublé
  • 34% pour les activités BNC (telles que les professions libérales)

Si vous avez des questions pour remplir votre déclaration de revenus, n’hésitez pas à les poser sur le forum !

Crédit photo :  Paille
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement